Afficher un message
  #4  
Vieux 02/06/2005, 22h02
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve


SPIDEY N°63
Lug, avril 1985.



LES X-MEN : La Fin des X-Men (15 pages)
(The End of the X-Men, in X-Men #46, juillet 1968)

Scénario : Gary Friedrich.
dessin : Don Heck & Werner Roth.
Encrage : John Tartaglione.
Couverture : Don Heck & John Verpoorten.

Résumé :

Les X-Men reçoivent la visite de Foggy Nelson, chargé par le Professeur X de leur lire son testament. Ils apprennent que Scott Summers devient l’administrateur de ses biens et de l’école. Ils reçoivent également la visite de l’agent du F.B.I. Amos Duncan, mais avant qu’il n’ait pu donner la raison de sa venue, il est interrompu par l’arrivée du Fléau, de retour du Cosmos Ecarlate où le Professeur X l’avait envoyé. Lorsque ses étudiants lui apprennent la mort de Xavier, il refuse d’y croire et entre dans un colère noire. Après avoir assommé les X-Men, il se rend au cimetière proche et découvre la tombe de son demi-frère. Mais il croit encore à un subterfuge, et s’attaque à nouveau aux X-Men lorsque ceux-ci reviennent à la charge. Il est finalement renvoyé dans le Cosmos Ecarlate, une sécurité apparemment installée par Xavier. Amos Duncan peut enfin dire aux X-Men ce qu’il fait là : il leur demande de dissoudre le groupe, pour leur propre sécurité. Cyclope accepte.


Commentaire :

Troisième apparition du Fléau dans la série, c’est de loin la moins réussie. Tout est artificiel dans cette intrigue, de l’arrivée du Fléau, et son départ tout aussi subit, aux ordres de Duncan qui ne reposent sur aucune logique. Pas de doute, on est bien dans la plus mauvaise période de la série.


A noter :

La précédente apparition du Fléau dans la série date de X-Men #33 (juin 1967, trad. in Spidey n°49, février 1984).

Pour une raison inconnue, l’agent Duncan, qui se prénommait jusqu’alors Fred, est rebaptisé ici Amos. C’est pourtant le même. Il apparaissait dans X-Men #2 (novembre 1963, trad. in Spidey n°18, juillet 1981) et dans la back-up story de X-Men #38 & 39 (novembre-décembre 1967, trad. in Spidey n°54-55, juillet-août 1984).


Casting :

Les X-Men : Cyclope, le Fauve, Strange Girl, Angel, Iceberg.

Fred Duncan, Foggy Nelson.

Le Fléau (Juggernaut).


LES X-MEN : Le Second X-Man ! (5 pages)
(And then there were two, in X-Men #46, juillet 1968)

Scénario : Gary Friedrich.
dessin : George Tuska.
Encrage : John Tartaglione.

Résumé :

La foule décide de pendre haut et court Cyclope et Iceberg, malgré les menaces du shériff à leur encontre. Mais les deux mutants ont récupéré assez de leurs pouvoirs pour parvenir à s’échapper. Ils s’enfuient et courent chez les parents de Bobby, où les attend le Professeur X. Celui-ci leur annonce qu’il a effacé la mémoire de la foule et invite Bobby à s’inscrire à son école. Celui-ci accepte.


Commentaire :

Rien de notable dans cet épisode, si ce n’est que le Professeur X n’hésite pas à manipuler l’esprit de toute une foule, ce qu’il évitera de faire par la suite.


Casting :

Cyclope, Iceberg, Professeur X.

William Drake, Madeline Drake.




LA SAGA DE CRYSTAR : Perte Cruelle ! (22 pages)
(Loss, in Saga of Crystar #10, novembre 1984)

Scénario : Mary Jo Duffy.
dessin & encrage : Ricardo Villamonte.
Couverture : Michael Golden.

Résumé :

Crystar, ses compagnons et les nouveaux guerriers de cristal, menés par Bekk, quittent l’île du Conseil de l’Ordre pour regagner Crystallium. Sur place, il découvre que Lord Feldspar est sur le point de céder le pouvoir à Moltar, Zardeth ayant menacé dans le cas contraire de lancer les forces du chaos contre la capitale. Mais la population de Crystallium prend fait et cause pour Crystar. Ce dernier rassemble alors toutes ses troupes et se prépare à l’attaque, mais les hommes de lave frappent les premiers. Ils sont repoussés, mais parmi leurs victimes se trouve Koth.


Commentaire :

La fin du cycle approche, Mary Jo Duffy fait le point sur les forces en présence et prépare l’affrontement final. Cette fois, Ricardo Villamonte s’encre lui-même et le résultat est infiniment plus réussi que le mois dernier. L’un des plus beaux épisodes de la série.


Casting :

Crystar.

Kalibar, Stalax, Warbow, Koth, Ika, Ambre, Ogéode, Shen, Bekk.

Lord Feldspar.

Moltar, Lavour, Zardeth, Malachon, les Guerriers des Monts Verts.




ET SI… Jane Richards était morte ? (2ème partie) (18 pages)
(What if Susan Richards died in childbirth, in What if ? #42, décembre 1983).

Scénario : Peter B. Gillis.
dessin : Ron Frenz.
Encrage : Joe Sinnott.
Couverture : Michael Golden.

Résumé :

Anéanti par la mort de sa femme, Red Richards décide de retourner dans la Zone Négative pour se venger d’Annihilus. La Chose, la Torche et Namor partent à sa recherche. Mr. Fantastic évite sans mal tous les pièges que lui tend Annihilus et atteint son planétoïde. Annihilus tente de fuir, en vain. Mr. Fantastic veut se jeter avec Annihilus dans le No Man’s Land dimensionnel. Ses compagnons arrivent et tentent de le convaincre d’abandonner son projet, sans succès. Red se jette dans le vide, accroché à Annihilus, et ses amis ne parviennent pas à le retenir.


Commentaire :

L’intérêt de ce what if est de montrer un Red Richards totalement désespéré, et utilisant toutes ses ressources pour parvenir à ses fins. Malheureusement, face à lui, Annihilus apparaît comme un couard sans grande envergure. Au dessin, Ron Frenz pastiche le trait et la mise en page de Jack Kirby avec plus ou moins de succès.


Casting :

Mr. Fantastic, la Chose, la Torche Humaine, Namor.

Le Gardien (Watcher).

Annihilus.

Dernière modification par Niglo ; 01/05/2006 à 00h19.