Afficher un message
  #4  
Vieux 02/06/2005, 21h46
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve


STRANGE N°184
Lug, avril 1985.



LA DIVISION ALPHA : Si Bêtes sont ces mortels ! (16 pages sur 17)
(What Fools these Mortals be…, in Alpha Flight #5, décembre 1983)

Scénario, dessin et encrage : John Byrne.
Couverture : John Byrne.

Résumé :

A l’hôpital où il est soigné suite à son éventration par Marina, Puck découvre un trafic de drogues auquel une infirmière est mêlée. Malgré ses blessures, il va enquêter et démanteler le réseau, dont le chef n’est autre que l’administrateur de l’hôpital.


Commentaire :

Quasiment absent de l’arc précédent pour cause d’étripage, Puck est donc à l’honneur de ce récit, très classique dans son déroulement, mais qui permet enfin d’introduire un peu plus le personnage aux lecteurs de la série.


A noter :

Puck explique qu’il doit sa petite taille à l’achondroplasie, une déficience de croissance des os longs. Une origine qui sera remise en cause plus tard par Bill Mantlo (in Alpha Flight #32, trad. in Strange n°210, juin 1987).


Casting :

Puck, Shaman.

Dr. Craigborne, sergent McNamara.


Censure :

L'équivalent d'une page a été supprimé :

Page 12, panels 2 & 3 :



Page 13, panel 4 :




LA DIVISION ALPHA : Mort dans l’âme ! (5 pages)
(Deathwatch, in Alpha Flight #5, décembre 1983)

Scénario, dessin et encrage : John Byrne.

Résumé :

Petit-fils d’un shaman, Michael Twoyoungmen rejette son héritage mystique, préférant se consacrer à la science et devenir l’un des médecins les plus réputés du Canada. Ca vie va basculer lorsque sa femme, Katheryn, va tomber malade puis mourir.


Commentaire :

L’origine de Shaman n’est pas sans rappeler celle du Dr. Strange, lui aussi homme de sciences qu’un drame va conduire vers la voie mystique.


A noter :

Première apparition de Lizabeth Twoyoungmen, la fille de Shaman.


Casting :

Shaman.

Lizabeth Twoyoungmen, Kathryn Twoyoungmen, Heather McNeil, Ramsey McNeil, Claire McNeil.




L’HOMME ARAIGNEE : Le droit Chemin (22 pages)
(Goin’ straight !, in Amazing Spider-Man #227, avril 1982)

Scénario : Roger Stern.
dessin : John Romita Jr.
Encrage : Jim Mooney.
Couverture : John Romita Jr. & Frank Giacoia.

Résumé :

L’Araignée rend visite au capitaine Jean DeWolff et lui demande d’intervenir en faveur de la Chatte Noire auprès du District Attorney. Il va ensuite lui rendre visite, et découvre qu’elle n’a pas abandonné ses penchants criminels. Au contraire : elle lui propose de s’associer à lui pour s’emparer d’une statuette. L’Araignée refuse véhémentement, mais se laisse ensuite attendrir par la jeune femme.

Le soir même, la Chatte Noire pénètre par effraction dans l’appartement de M. Galvagno, truand notoire, et s’empare de la statuette. A sa sortie, l’Araignée l’attend, et la contraint à remettre l’objet du délit à sa place. Mais alors qu’ils pénètrent ensemble dans l’appartement, les alarmes se mettent en marche, et Galvagno et ses hommes font leur entrée. Une fusillade éclate, durant laquelle l’Araignée est blessé à la jambe. Il se lance néanmoins à la poursuite de la Chatte Noire, qu’il est décidé à conduire à la police. Il parvient à l’arrêter, mais la Chatte, prisonnière d’un cocon de toile, choisit de se jeter à l’eau pour lui échapper. L’Araignée plonge à son secours, en vain. Peu après, il reçoit la visite de Jean DeWolff, qui lui apporte, un peu tard, les papiers de l’amnistie de la Chatte Noire.


Commentaire :

Le personnage de la Chatte Noire est finalement bien mieux traité et intéressant par son caractère ambigu et changeant que celui de l’Araignée, qui joue ici le rôle du benêt amoureux. Leur relation connaît ici une fin tragique, du moins jusqu’à ce que Bill Mantlo reconstitue le duo quelques mois plus tard dans les pages de Spectacular Spider-Man.


A noter :

Les lecteurs vf savent déjà que la Chatte Noire n’est pas morte suite à son plongeon, puisque l’épisode narrant son retour est paru quelques mois plus tôt en France (Spectacular Spider-Man #74, trad. in Nova n°72, janvier 1984).


Casting :

L’Homme Araignée.

La Chatte Noire.

Jean DeWolff, Deborah Whitman, Marcy Kane, Philip Chang, Docteur Sloan.




DAREDEVIL : Promesses (22 pages)
(Promises, in Daredevil #192, mars 1983)

Scénario : Alan Brennert.
dessin & encrage : Klaus Janson.
Couverture : Klaus Janson.

Résumé :

Ben Urich enquête sur Jimmy Hugues, éditeur à la retraite, qui aurait entretenu des liens avec le milieu. Il est bientôt épaulé par Daredevil, qui va mettre la main sur des documents prouvant la culpabilité de Hugues.

Dans le même temps, Urich et sa femme cherchent à quitter leur appartement minable pour s’installer à Westchester. Un banquier, Barry Farnum, leur propose un prêt intéressant. Mais Farnum est le frère du Maraudeur Masqué, et comme lui est lié à la Pègre. Daredevil découvre que l’offre de Farnum est un plan du Caïd pour faire chanter Urich. Ce dernier abandonne alors son projet à contrecoeur.


Commentaire :

Invité de choix sur la série, le romancier Alan Brennert revient sur divers évènements du run de Frank Miller, et met en avant l’ambiguïté dont on fait preuve Urich et Daredevil alors : comment Urich a abandonné une enquête lorsque sa vie était menacée, comment Daredevil n’a pas hésité à utiliser la femme du Caïd pour empêcher l’élection de Cherryh à la mairie de New York. Cela donne un épisode très réussi, notamment lorsqu’il met en scène le couple Urich.


Casting :

Daredevil.

Ben Urich, Doris Urich, Maxine Lavender, Foggy Nelson, Becky Blake, Jimmy Hugues, Barry Farnum, le Caïd.




IRON MAN : Mission très spéciale (21 pages sur 22)
(Mission into Darkness, in Iron Man #179, février 1984)

Scénario : Denny O’Neil.
dessin : Luke McDonnell.
Encrage : Steve Mitchell.
Couverture : Luke McDonnell & Steve Mitchell.

Résumé :

De retour de Grèce où il est venu en aide aux Eternels (in Iron Man Annual #6, 1983, non traduit), Iron Man part pour Hong-Kong, où il rencontre Winston Phlan, producteur de cinéma, qui l’embauche pour protéger des films. Sur place, Iron Man rencontre l’Homme Radioactif, chargé lui aussi de protéger une cargaison – ce qu’il ne parviendra pas à faire à cause de l’intervention du vengeur doré.

Pendant ce temps, Tony Stark continue de sombrer et partage sa chambre miteuse avec Gretl, un jeune alcoolique enceinte.


Commentaire :

Les aventures d’Iron Man, héros à louer, continuent d’être inintéressantes, la situation de Tony Stark continue de stagner. On s’ennuie ferme.


A noter :

La dernière apparition de l’Homme Radioactif a eu lieu dans Avengers #230 (avril 1983, trad. in Ombrax-Saga n°246, juillet 1986) ; sa dernière apparition dans la série a eu lieu dans Iron Man #74 (mai 1975, trad. in Strange n°77, mai 1976).


Casting :

Iron Man /James Rhodes, Tony Stark.

Morley Erwin, Clytemnestra Erwin, Winston Phlan, Marko, Obadiah Stane, Gretl.

Les Eternels : Ikaris, Makkari, Circé, etc.

L’Homme Radioactif


Censure :

L'équivalent d'une page a été supprimé :

Page 18, panels 2 à 6 :



Page 19, panel 1 :


Dernière modification par Niglo ; 19/10/2006 à 17h25.