Afficher un message
  #2  
Vieux 29/05/2005, 10h31
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve


LES VENGEURS N°2
Arédit, octobre 1984.



LES VENGEURS : Sorcière en Fureur, chapitre I : Les Bombes vivantes (19 pages)
(Your Young Men shall slay Vision, in Avengers #113, juillet 1973)

Scénario : Steve Englehart.
dessin : Bob Brown.
Encrage : Frank Bolle.
Couverture : Rich Buckler & Joe Sinnott.

Résumé :

Lors d’une intervention, Vision et la Sorcière Ecarlate ont été vus en train de s’embrasser. Aussitôt la presse en fait ses gros titres. Si le public en général voit cette union plutôt d’un bon œil, certains extrémistes y voient une menace pour l’avenir de l’humanité. Un groupe de terroristes décide de tuer Vision et pour ce faire ses membres n’hésitent pas à se transformer en bombes humaines.

Alors que les Vengeurs combattent un groupe néo-nazi, l’une des ces bombes vivantes parvient à approcher de Vision sans se faire repérer et se fait exploser. L’androïde, grièvement blessé, est conduit aux usines Stark où Tony Stark, Don Blake et Pantherman se chargent de le soigner. Pendant ce temps, Captain America et la Sorcière Ecarlate doivent faire face à un nouvel assaut des Bombes Vivantes, lesquelles, ne parvenant pas à approcher de leur cible, finiront toutes par se suicider.


Commentaire :

Steve Englehart continue de traiter du racisme à travers la relation Vision/Sorcière Ecarlate. L’idée est intéressante, d’autant plus que les extrémistes qu’il met en scène iront jusqu’au bout de leur folie, sans que les Vengeurs puissent les en empêcher. On regrettera néanmoins le ridicule de l’accoutrement de ces Bombes Vivantes, qui ne peut que faire sourire alors que le récit ne s’y prête vraiment pas.


A noter :

La Statue de la Liberté, que réparent les Vengeurs au début de l’épisode, a été sérieusement endommagée par Gog dans Astonishing Tales #18 (juin 1973, trad. in Etranges Aventures n°56, 4ème trimestre 1977).

Tandis qu’ils sont occupés à soigner Vision, Tony Stark fait comprendre à demi-mots à Don Blake qu’il connaît son identité secrète.

Deuxième apparition de Mantis et, toujours dans l’ombre, du Sabreur.


Casting :

Les Vengeurs : Captain America, Thor, Iron Man, Vision, la Sorcière Ecarlate (Scarlet Witch), Pantherman.

Mantis, le Sabreur (Swordsman).

Les Bombes Vivantes.




LES VENGEURS : Sorcière en Fureur, chapitre II : Appel Mystique (19 pages)
(Night of the Swordsman, in Avengers #114, août 1973)

Scénario : Steve Englehart.
dessin : Bob Brown.
Encrage : Mike Esposito.
Couverture : John Romita ( ?).

Résumé :

Alors qu’elle fait un tour en ville, la Sorcière Ecarlate est prise à parti par un raciste qui insulte Vision. Elle reçoit l’aide d’une experte en arts martiaux : Mantis. Cette dernière la raccompagne ensuite au Manoir des Vengeurs, où la rejoint bientôt son ami : le Sabreur. Celui-ci explique aux Vengeurs comment Mantis l’a aidé à sortir de la déchéance où il était tombé et à tirer un trait sur son passé criminel. Aujourd’hui, le Sabreur souhaite rejoindre les Vengeurs. Captain America se montre très méfiant à son égard, mais les autres membres acceptent de lui donner une seconde chance. Mantis est également la bienvenue dans l’équipe.

Après quelques missions sans histoire, le Sabreur et Mantis organisent en secret des autres un rituel mystique et font apparaître dans le Manoir le Dieu Lion. Ce dernier passe aussitôt à l’attaque, aidé du Sabreur et de Mantis, et les Vengeurs sont rapidement battus. Mais alors qu’il s’apprête à sacrifier Pantherman, le Sabreur et Mantis parviennent à détourner son attention, permettant à Iron Man de reprendre ses esprits et d’enfermer le Dieu Lion dans un cylindre d’adamantium. Mantis et le Sabreur s’excusent alors auprès des Vengeurs de ne pas avoir pu leur révéler dès le début leur plan pour vaincre le Dieu Lion, ils craignaient d’être pris pour des traîtres. Captain America ne semble pas convaincu par leurs explications.


Commentaire :

Retour du Sabreur et entrée en jeu de l’énigmatique Mantis, Steve Englehart continue d’imprégner sa marque petit à petit sur la série. Le déroulement de cet épisode est un peu trop prévisible, et le Dieu Lion est définitivement un personnage sans intérêt, mais les interrogations entourant le couple et leurs motivations revitalisent la série.


A noter :

Dans leur salle de contrôle, les Vengeurs assistent sur leur écran au combat opposant Œil de Faucon et Hulk à Zzzax (in Incredible Hulk #166, août 1973, trad. in Hulk contre l’Homme Electrique, Gamma n°6, 4ème trimestre 1979).

Le Dieu Lion était apparu une première fois dans Avengers #112 (juin 1973, trad. in Les Vengeurs n°1, septembre 1984).


Casting :

Les Vengeurs : Captain America, Thor, Iron Man, Vision, la Sorcière Ecarlate (Scarlet Witch), Pantherman, Mantis, le Sabreur (Swordsman).

Œil de Faucon, Hulk, Zzzax.

Le Dieu Lion (Lion God).




Les Bretteurs (10 pages)
(Swashbucklers, in Marvel Fanfare #3, juillet 1982)

Scénario : Ed Hannigan.
dessin : Trevor von Eeden.
Encrage : Joe Rubinstein.
Couverture : Dave Cockrum & Bob McLeod.

Résumé :

El Aguila tente de s’introduire dans les locaux des Entreprises Technologiques Cross, et tombe sur le chef de la sécurité, Œil de Faucon. Lors du combat les opposant, El Aguila met en marche le système anti-incendie, qui l’électrocute lorsque l’eau entre en contact avec son épée. Il s’agissait en fait d’une feinte, lui permettant d’approcher de son but : récupérer un prototype d’arme, un radiateur nucléique, que la Cross comptait vendre à diverses dictatures. El Aguila détruit le prototype et s’enfuit, laissant Œil de Faucon s’interroger sur les motivations de son employeur.


Commentaire :

Un court récit assez joliment mis en images par Trevor von Eeden, dans lequel Œil de Faucon n’a pas vraiment le beau rôle.


A noter :

Le MCP situe cette apparition d’Hawkeye entre Defenders #107 (mai 1982, non traduit) et Avengers #221 (juillet 1982, non traduit).

La précédente apparition d’El Aguila a eu lieu dans Power Man & Iron Fist #78 (février 1982, non traduit).


Casting :

Oeil de Faucon, El Aguila.




LES VENGEURS : Bataille Souterraine (16 pages sur 19)
(Below us the Battle !, in Avengers #115, septembre 1973)

Scénario : Steve Englehart.
dessin : Bob Brown.
Encrage : Mike Esposito.
Couverture : John Romita & Mike Esposito.

Résumé :

Sans nouvelles du Chevalier Noir, les Vengeurs décident de se rendre chez lui, à Garrett Castle. Leur Quinjet est intercepté par un vaisseau du S.H.I.E.L.D., qui ne voit pas d’un très bon œil leur venue en Angleterre, mais les laisse tout de même passer.

Garrett Castle est entouré par une barrière magique infranchissable. Tandis qu’ils tentent de la percer, les Vengeurs sont attaqués par les Troglodytes, surgis de sous terre. Ils sont assez facilement capturés et conduits dans des souterrains où le roi des Troglodytes, Skol, les fait jeter dans un puits où se trouve une créature monstrueuse. Les Vengeurs parviennent à la vaincre puis Pantherman à lui seul parvient à vaincre les Troglodytes en s’attaquant à leur roi. Ayant découvert que le Chevalier Noir a été enlevé par les Défenseurs, les Vengeurs s’interrogent sur les motivations de ces derniers.


Commentaire :

Un épisode sans intérêt, en attendant le début du crossover Avengers/Defenders du mois suivant.


A noter :

Le Chevalier Noir est porté disparu depuis Defenders #4 (février 1973, trad. in Etranges Aventures n°41, 1er trimestre 1975), épisode à la fin duquel il est transformé en statue de pierre par l’Enchanteresse. C’est également dans cet épisode que le Dr. Strange entoure le Garrett Castle d’une barrière magique pour éviter toute intrusion non désirée.

Les trois dernières pages de cet épisode n’ont pas été publiées en vf et constituent le prologue au crossover Avengers/Defenders War (Defenders #9-11 & Avengers #116-118, octobre-décembre 1973, trad. in Etranges Aventures n°49, 4ème trimestre 1975).


Casting :

Les Vengeurs : Captain America, Thor, Iron Man, Vision, la Sorcière Ecarlate (Scarlet Witch), Pantherman, Mantis, le Sabreur (Swordsman).

Skol, les Troglodytes.

Dernière modification par Niglo ; 25/04/2006 à 21h37.