Afficher un message
  #13  
Vieux 11/05/2005, 15h35
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve


THOR N°13
Arédit, mars 1985.



THOR : Ulik déchaîné (17 pages)
(Ulik unleashed, in Thor #237, juillet 1975)

Scénario : Gerry Conway.
dessin : John Buscema.
Encrage : Joe Sinnott.
Couverture : Gil Kane.

Résumé :

Une journée comme les autres à New York. Thor, accompagné de Jane Foster, arrête une bande de malfaiteurs armés ; à Coney Island, Hercule empêche une grande roue de s’effondrer. Mais le soir tombé, une nouvelle menace apparaît : Ulik et une armée de Trolls débarquent à Central Park et attaquent Thor. Pendant qu’Ulik fait diversion, ses Trolls capturent Jane Foster dans son appartement. Ulik menace de tuer la jeune femme si Thor refuse de l’accompagner sous terre.


Commentaire :

Un épisode routinier, joliment mis en images (les Trolls sous le crayon de John Buscema sont très réussis).


A noter :

La précédente apparition d’Ulik a eu lieu dans Thor #211 (mai 1973, trad. in Thor n°21, septembre 1982).


Casting :

Thor.

Hercule, Vizir, Odin (sous la forme humaine d’Orrin).

Jane Foster, Judith, Mr. Heath.

Ulik, les Trolls.




THOR : Ulik déchaîné (17 pages sur 18)
(Night of the Troll, in Thor #238, août 1975)

Scénario : Gerry Conway.
dessin : John Buscema, Joe Sinnott.
Encrage : Joe Sinnott.
Couverture : Gil Kane.

Résumé :

Ulik, Thor, Jane Foster et les Trolls embarquent sur des radeaux pour descendre une rivière souterraine. Ulik a besoin de l’aide de Thor pour vaincre Geirrodur, le roi des Trolls qui l’a banni, et son nouvel allié, Zotarr, le Troll suprême. En chemin, ils sont attaqués par un démon de mer, que Thor abat d’un coup de marteau. Peu après, le combat contre Geirrodur et son armée débute. Thor et Ulik doivent s’unir pour défaire Zotarr, deux fois plus grand que n’importe quel Troll. Lorsqu’ils y parviennent, ils découvrent avec surprise que Zotarr n’est pas un Troll mais un robot. Autre surprise : pendant la bataille, Geirrodur a été capturé par Jane Foster, qui le tient en respect avec une lance. Visiblement, le fait que Sif ait donné à la jeune femme son énergie vitale l’a profondément transformée.

En Californie, une manifestation de cultivateurs menée par Thomas Chamaro menace de tourner mal lorsque le grand propriétaire Anthony Combach envoie ses hommes de main mater les grévistes. Orrin intervient et fait une démonstration de force pour faire cesser la bagarre.


Commentaire :

L’épisode précédent pouvait laisser craindre que Jane Foster ne retrouve un rôle de sempiternelle demoiselle en détresse, elle apparaît ici sous un jour nouveau. Parallèlement, Gerry Conway continue à s’amuser avec Odin, dans un contexte où il n’a pas vraiment sa place à priori.


Casting :

Thor.

Hercule, Vizir, Odin (sous la forme humaine d’Orrin).

Jane Foster, Judith, Thomas Chamaro, Anthony Combach, Conners, le sergent Ralph Blumkinn.

Ulik, les Trolls.

Geirrodur, Zotarr, démon de mer.





LE MAITRE DU KUNG FU : Les Triomphes du Combat (16 pages sur 17)
(Triumphs of the Flesh, in Master of Kung Fu #91, août 1980)

Scénario : Doug Moench.
dessin : Mike Zeck.
Encrage : Gene Day.
Couverture : Mike Zeck & Gene Day.

Résumé :

Yang Shi ne voit pas d’autre choix que d’accepter de devenir le leader des Joy Boys. Ceux-ci veulent se procurer des armes à feu pour se venger du gang de la Griffe d’Or qui a abattu leur chef. Yang Shi les accompagne et tente de les convaincre d’abandonner leur projet. Il est interrompu par l’arrivée de policiers qui embarquent tout le monde. Il est libéré le lendemain grâce à l’intervention de Leiko et Nayland Smith. Il se rend aussitôt à l’endroit où les Joy Boys doivent affronter les membres de la Griffe d’Or. Il tente de les convaincre de renoncer à la violence, sans succès. Lorsque Leiko et son frère arrivent sur place, la situation dégénère et la bagarre devient généralisée. Chen tire sur le leader du gang de la Griffe d’Or. Yang Shi intervient et prend la balle à sa place. Lorsqu’il se relève, il réitère son appel au calme, et les deux groupes se dispersent. Yang Shi a gagné une bataille, mais il sait que la trêve ne durera pas.


Commentaire :

Conclusion peu optimiste pour ce récit, Doug Moench ne croit pas aux happy ends. L’inéluctabilité des évènements racontés dans cet épisode est symbolisée par une araignée tissant sa toile tout au long du récit. Encore une histoire intelligemment racontée.


Casting :

Yang Shi (Shang Chi)

Leiko Wu, David Wu, Chen, le Chauve.




U.S. 1 : Le Pirate de la Route (21 pages)
(Rhyme of the Ancient Highwayman !, in U.S. 1 #3, juillet 1983)

Scénario : Al Milgrom.
dessin : Frank Springer.
Encrage : Mike Esposito.
Couverture : ?

Lire le résumé de l’épisode par Michel ici.

Dernière modification par Niglo ; 29/04/2006 à 22h20.