Afficher un message
  #1  
Vieux 26/04/2005, 18h43
Avatar de cyclopebox
cyclopebox cyclopebox est déconnecté
Tombeur de mutantes
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Entre les cuisses d'Emma Frost
Messages: 11 626
cyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titans
DC Les Jeunes Titans n° 9 - Editions Artima

Les Jeunes Titans n° 9 – La possession de Francine Kane
Novembre 1984









Les Jeunes Titans : Pour un souvenir
(The New Teen Titans –The Possessing Of Francis Kane !, New Teen Titans # 17, mars 1982)

Scénario : Marv Wolfman
Dessin : George Perez
Encreur : Romeo Tanghal


Résumé :

Wally West (Kid Flash) en arrivant à la fac, tombe sur l'une de ses camarades de classe, Francine Kane (une mignonne blondinette); en deux coups de cuillère à pot, il se fait inviter chez elle pour l'aider à faire ses devoirs (y'a pas à chier, ces super-héros ils sont vraiment balaises pour embobiner les nanas ).

Pas de bol pour Wally, la maison familiale réserve un accueil très glauque : rideaux tirés + mère en pleine séance de spiritisme.

En fait, depuis un accident de voiture, le père et le frère de Francine sont décédés, et celle-ci reste seule avec sa mère, qui a complètement pêté un câble (la vioque cherche à rentrer en contact avec feu son mari et son fiston); on peut considérer la vieille chouette comme étant aussi allumée que la mère de Carrie (cf le roman de Stephen King).

La séance de spiritisme commence : une lueur va s'émane du corps de Francine, et les objets se mettent à voler dans la pièce (un peu comme dans le film L'exorciste). Wally va assister impuissant à cette scène, heureusement Francine va se réveiller et les choses vont se calmer.

Malheureusement pour Francine, sa mère complètement fanatisée la prend pour le démon, etc... Wally va appeler Raven à la rescousse pour essayer de mettre de l'ordre dans tout ça. Une nouvelle séance de spiritisme a lieu : hélas Raven est obligée d'admettre que Francine est bien possédée par un esprit maléfique.

Ni une ni deux, les Titans vont la placer dans un cabinet médical spécialisé. Les choses vont pourtant de mal en pis : Francine – toujours possédée subitement – ravage l'établissement.

Répudiée par sa cinglée de génitrice, elle trouve refuge au QG des Titans. C'est là qu'elle raconte aux Titans les circonstances de l'accident qui a coûté la vie à son paternel et son frérot : ils roulaient en voiture pépère sur une route de montagne, quand soudain la caisse a cessé de répondre aux commandes, les rails de sécurité de la route se ouverts comme par magie, et hop tout le monde dans le ravin ! Francine se souvient d'avoir échappé à la mort tout simplement en s'étant mise à flotter dans les airs, hmmm...

Les Titans recommencent leurs analyses sur la pauvre blondinette, et malheureusement les choses s'emballent : Francine est de nouveau possédée par son espèce de démon, celui-ci fait carrément voler tous les objets métalliques se trouvant dans le périphérique de la tour des Titans : voitures, autobus, lampadaires, bateaux, tout y passe !

Nos jeunes héros vont essayer de limiter la casse, en vain. La solution va venir de Cyborg, qui va utiliser un appariel à ondes magnétiques sur le cerveau de Francine. Résultat probant : son corps purgé de son magnétisme en surplus (apparemment cause originelle de ses maux), Francine redevient elle-même et le démon se fait chasser à coup de pompe dans le cul.

L'épisode se termine par deux épilogues.

Dans le premier, Francine fait ses adieux à Wally non sans lui avoir fait une petite déclaration (arrêtez de râler bande de jaloux ! 8) ).

Dans le deuxième épilogue, on apprend que le dit démon était en fait Dr Polaris (l'équivalent de Magnéto chez DC Comics) : celui prisonnier dans une autre dimension, voulait utiliser les pouvoirs latents de Francine pour se libérer et mettre la Terre à feu et à sang.


Commentaire :

Un épisode franchement sympa : l'idée de la possession nous change du cadre habituel des super-héros. En plus le personnage de Francine Kane est sympathique, elle nous permet en plus de mettre en avant pour cet épisode Kid Flash (qui avait été un peu oublié par les auteurs jusque là).

Là où le scénario est bien fichu, c'est sur la révélation concernant Dr Polaris : en relisant le tout, on se rend compte qu'effectivement Francine n'a fait voler que des objets métalliques. Chapeau Mr Wolfman !

Perez lui, affine son trait, et on commence à voir des différences par rapport à ce qu'il nous pondait sur les tous premiers épisodes des Jeunes Titans (je vous le dit tout de suite, il ne va que s'améliorer).

Bilan : un épisode vraiment agréable à lire, hop, on passe à l'autre !






Les Jeunes Titans : Une fille nommée... Maladi !
(The New Teen Titans – A Pretty Girl Is Like A... Maladi !, New Teen Titans # 18, Avril 1982)

Scénario : Marv Wolfman
Dessin : George Perez
Encreur : Romeo Tanghal


Résumé :

Cette histoire commence en Russie. Un notable du nom de Marek Slavik apprend que son fils, a été tué au cours d'une opération militaire par des soldats ricains. Effondré par le chagrin, il décide de se venger contre le perfide peuple américain qui lui a pris plusieurs proches.

Marek va demander à sa jeune secrétaire, Maladi Malanova de se rendre aux Etats-Unis pour y livrer des documents à un agent russe sur place; cependant Marek semble avoir utilisé en cachette une mystérieuse arme/substance appareil contre Maladi (les mains de celle-ci semblent émettrent une mystérieuse lueur...

Une semaine plus tard, Robin et Wonder-Girl sont contactés par un agent du F.B.I. du nom Fox Mul... heu King Faraday; celui-ci leur annonce qu'un agent russe du nom de Léonid Kovar va bientôt s'infiltrer aux Etats-Unis, il demande aux Titans de jeter un oeil sur lui.

Note : Léonid Kovar est en fait un super-héros russe, que les Titans ont connu il y a quelques années. Anciennement connu sous le nom de Starfire, on le reverra plus tard chez DC en tant que Red Star.

Quelques jours plus tôt, Maladi Malanova est arrivée au pays des hamburgers. A peine sur place, elle a contaminé sans le savoir plusieurs dizaines de personnes par simple contact physique (il suffit qu'elle touche votre stylo, et hop, vous êtes cuits !).

Retour au présent. Léonid Kovar enquête sur les personnes contaminées par Maladi et va finir par retrouver la trace de la donzelle. Au moment où il a possibilité de lui mettre le grappin dessus, les Titans débarquent, lui font sa fête et l'embarquent à leur Q.G.

Note : il est très rare que nos héros ne perdent pas leur premier combat, je tenais à le rappeler !

Une fois réveillé, Léonid va informer les Titans de la situation personnel de Marek Slavik, ainsi que son geste envers Maladi, qu'il a contaminé contre son gré avec une bacille mortelle, et a envoyé au pays de la N.R.A. sous un faux prétexte bidon afin d'exécuter sa vengeance.

Suite à un différend avec Kid Flash, Léonid va lui mettre une beigne et va s'échapper du Q.G. des Titans.

Celui-ci va retrouver la trace de Maladi. La pauvre jeune femme est maintenant en piteux état, complètement défigurée par le virus qu'elle porte (contrairement à ses involontaires victimes, celle-ci ne peut pas être sauvée). Léonid va lui annoncer la vérité sur sa fausse mission, et lui expliquer qu'il est là pour la tuer.

Note : Maladi semble reconnaître Léonid sous son costume

A ce moment, les Titans débarquent, alors s'engage une furieuse bataille (Léonid semble TRES motivé pour accomplir sa mission). Nos héros vont finir par le calmer, et les deux parties vont trouver un terrain d'entente : Maladi vivra ses derniers jours dans un hôpital.

Une semaine passe. Maladi passe à trépas, ce néanmoins après avoir appris avec soulagement que ses victimes ont toutes survécues au virus. Après l'annonce de cette triste nouvelle, Kid Flash accuse Léonid de rechercher la gloire militaire par l'exécution de cette mission.

Celui-ci apprend alors aux Titans qu'il aimait Maladi, qu'ils étaient fiancés, et qu'aujourd'hui était censé être le jour de leur mariage !


Commentaire :

ARRRRH !!! PUTAIN !!!

C'est l'expression qui sort de ma bouche de buzzien à chaque fois que je lis cet épisode.

Ok, j'avoue avoir un faible pour les histoires d'amour (même les tragiques). Voir ce héros prendre la décision de tuer la femme qu'il aime, ce contre vent et marée, j'avoue qu'elle me fait vibrer. Du grand Marv Wolfman !

Le dieu vivant Perez (irréprochable), s'avère toujours aussi doué pour dessiner les passages tristes (à savoir la révélation de fin) : pas de gros plans larmoyants à la con, juste des petites vignettes au dessin sobre et efficace.

Bilan : l'un de mes épisodes préférés de cette série, que je ne saurais assez de vous recommander !






L'âme de Faust
(The Soul of Faustus, House of Mystery #274, Novembre 1979)

Scénario : T. Casey Brennan
Dessin : Bingham
Encreur : Tex Blaisdell


Résumé :

Cette mini-histoire revisite le mythe de Faust, un homme qui a pactisé avec le diable pour obtenir le pouvoir et la connaissance, mais qui finira par trouver l'amour.

Hélas pour lui, le diable viendra un jour réclamer son dû et sa dulcinée sera brûlée vive.


Commentaire :

Un épisode bouche-trou tirée d'une série du genre horreur de DC. Pas mauvais en soi, mais j'ai plus l'impression qu'Artima l'a placé dans ce numéro pour faire bonne figure avec le premier épisode des Jeunes Titans de cette revue.






Green Arrow : Perdu dans l'ozone
(Green Arrow – Lost in the Ozone, Detective Comics # 529, Août 1983)

Scénario : Joey Cavalieri
Dessin : Paris Cullins
Encreur : Frank Giacoia


Résumé :

Fin du cataclysmique combat entre Green Arrow et le redouble super-vilain Ozone (qui a pour particularité je le rappelle de se battre à l'aide de bombes de peinture).

Notre héros vaincra l'infâme en l'entraînant dans une usine à incinération, où la chaleur des machines rendront inutiles les bombes de celui-ci...


Commentaire :

Dernière fois avant longtemps que j'ai à critiquer ces épisodes sans intérêt, champagne !



Note :

Ce numéro est le dernier publié par les éditions Artima.

Je tiens à remercier les membres de ce forum qui m'ont encouragé à faire ces critiques, et j'annonce ma ferme intention de continuer dans cette voie pour la suite de cette série publiée par les éditions Arédit.
__________________
Allez, tout le monde en choeur chante avec moi :

"Wolverine est un idiot, c'est Cyclope le plus beau !"

Dernière modification par cyclopebox ; 26/04/2005 à 18h53.
Réponse avec citation