Afficher un message
  #3  
Vieux 20/04/2005, 20h39
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve


THOR N°3
Arédit, janvier 1984.



THOR : Le Monde aux limites de l’espace (17 pages sur 18)
(The Battle beyond !, in Thor #226, août 1974)

Scénario : Gerry Conway.
dessin : John Buscema.
Encrage : Mike Esposito, Dave Hunt.
Couverture : John Romita.

Résumé :

Ayant annoncé la venue de Galactus, le Seigneur du Feu se retire. L’annonce a eu un témoin, un journaliste qui va aussitôt répercuter l’information. Une vague de panique s’ensuit, chacun ayant en mémoire les précédentes venues du dévoreur de mondes. Cent heures après l’appel du Seigneur du Feu, Galactus apparaît en plein New York. Pourtant, il n’est pas là pour dévorer la planète mais pour demander l’aide de Thor : il a besoin de lui pour combattre Ego, la planète vivante, devenu fou et menaçant l’univers entier. Thor et Hercule embarquent à bord du vaisseau de Galactus. A l’approche d’Ego, ils sont attaqués par des créatures animées par Ego, tandis que le vaisseau est bombardé de rayons destructeurs. Ils parviennent néanmoins à traverser l’atmosphère d’Ego pour se poser à sa surface.


Commentaire :

Toute la première moitié de l’épisode annonce une nouvelle tentative de Galactus pour dévorer la Terre, mais Gerry Conway surprend le lecteur en partant dans une direction différente (ce qui explique du même coup pourquoi le Seigneur du Feu cherchait à entrer en contact avec Thor dans l’épisode précédent). La menace n’en est pas moins grande, Ego étant l’une des créatures les plus puissantes de l’univers, et l’une des inventions les plus délirantes de Lee et Kirby.


A noter :

La précédente apparition d’Ego a eu lieu dans Thor #201 (juillet 1972, trad. in Thor n°15, septembre 1981).


Casting :

Thor.

Hercule, Galactus, le Seigneur du Feu (Firelord).

Ego.

Flashback (p.5-7) : le Surfer d’Argent (Silver Surfer), l’Observateur (Watcher), les Quatre Fantastiques


2001 : ODYSSEE DE L’ESPACE : Jusqu’aux Enfers (17 pages)
(Hotline to Hades, in 2001, A Space Odyssey #10, septembre 1977)

Scénario & dessin : Jack Kirby.
Encrage : Mike Royer.
Couverture : Jack Kirby & Mike Royer.

Résumé :

Machine Man accompagne Jerry et Olivia chez eux, où il rencontre le père de famille, le juge Franklin Fields. Pendant ce temps, Mr Hotline et Kringe ont regagné leur repère où ils font leur rapport à leur maître, le Moniteur, qui leur ordonne de conduire Machine Man devant lui. Mr Hotline envoie des hommes armés chez les Fields et menace de les tuer si Machine Man refuse de le suivre. Arrivé sur place, Machine Man est démantelé et sa tête conduite devant le Moniteur, qui tente de s’emparer de son âme. Mais les membres épars de Machine Man prennent soudain vie, s’échappent du laboratoire où ils étaient enfermés, s’assemblent et partent rejoindre leur tête. Machine Man tire alors sur le Moniteur, et découvre qu’il s’agit d’un superordinateur. Il le détruit et quitte le complexe avant qu’il n’explose.


Commentaire :

Le scénario relève du grand n’importe quoi, avec ses vilains invraisemblables, ses plans de domination mondiale risibles, son ordinateur voulant s’emparer de l’âme d’un robot, Machine Man en pièces détachées se battant contre les hommes de Mr Hotline, etc. A lire au cinquième degré, au moins.


A noter :

Les aventures de Machine Man se poursuivirent dans Machine Man #1 (avril 1978, trad. in Titans n°32, mai 1981).


Casting :

X-51/Machine Man (Mister Machine).

Jerry Fields, Olivia Fields, Franklin Fields.

Mr Hotline, Kringe, le Moniteur.




LE MAITRE DU KUNG FU : A Bout de Souffle (17 pages)
(Breathless, in Master of Kung Fu #81, octobre 1979)

Scénario : Doug Moench.
dessin : Mike Zeck.
Encrage : Gene Day.
Couverture : Marie Severin, John Romita Jr. & Gene Day ( ?)

Résumé :

Yang Shi, Clive Reston et Black Jack Tarr sont pris en chasse par des hommes armés qu’ils supposent être du MI-6. Reston parvient à joindre au téléphone Nayland Smith et lui fait part des derniers mots de Lyman Leeks. Smith en conclut que Leeks faisait référence à une statuette qui se trouve au British Museum. Avant de s’y rendre, les trois hommes veulent se débarrasser du corps de Leeks. Mais tandis qu’ils le laissent quelques minutes sans surveillance, le vrai Lyman Leeks passe à proximité et, découvrant le corps de son sosie, décide de s’y substituer. Clive Reston découvre avec stupeur que l’homme qu’il croyait être mort est bien vivant. A peine Leeks a-t-il le temps d’expliquer qu’un autre a pris sa place qu’une nouvelle fusillade éclate. Les quatre hommes partent se réfugier chez Reston, où ils sont encore une fois la cible de tirs. Ils partent enfin pour le British Museum et, grâce à la statuette dont leur a parlé Slith, découvrent des documents cachés. Mais cette fois ce sont les tueurs du Culte du Léopard, que Yang Shi a déjà affronté, qui les attaquent et s’emparent du document. Yang Shi se débarrasse d’eux et récupère les documents avant d’être récupéré en hélicoptère par Leiko Wu, que Nayland Smith a envoyé en renfort. Mais une nouvelle mauvaise surprise attend Yang et ses camarades : les documents sont vides, Fah Lo Suee est passée avant eux.


Commentaire :

Un épisode très différent du précédent où Moench abandonne le réalisme des situations pour se lancer dans une poursuite rocambolesque, aussi invraisemblable que palpitante. Un changement de registre aussi radical peut surprendre, mais l’épisode est mené avec un tel rythme et une telle énergie qu’on ne peut guère en dire du mal. C’est même souvent assez drôle, en particulier la scène où Leeks remplace son cadavre, où l’état dans lequel finit la voiture de Black Jack Tarr.


Casting :

Yang Shi (Shang Chi)

Sir Denis Nayland Smith, Clive Reston, Black Jack Tarr, Leiko Wu, Melissa Greville.

Lyman Leeks, Mrs. Haversham.

Les assassins du Culte du Léopard, les agents du MI-6.




LES VENGEURS : Piège mnémonique (20 pages)
(A Traitor stalks among us, in Avengers #106, décembre 1972)

Scénario : Steve Englehart.
dessin : Rich Buckler & George Tuska.
Encrage : Rich Buckler & Dave Cockrum.
Couverture : Rich Buckler.

Résumé :

Lorsque Captain America regagne le Manoir des Vengeurs, il n’y trouve que Vision. Les autres sont toujours à la recherche de Vif-Argent. Vision lui fait part de son désespoir de ne pas être humain. Il est interrompu par l’arrivée tonitruante de Rick Jones, qui fait savoir à Cap qu’il est à nouveau lié à Captain Marvel par ses néga-bracelets. Au même moment, Captain America est assailli par des images, celles de son combat contre l’HYDRE qu’il a mené avec Rick Jones à ses côtés. Etrangement, il n’a aucun souvenir de cette bataille, qui s’était arrêtée avec la mort de Madame Hydra. Il se rend au cimetière de Drearcliff où a eu lieu le combat, et revit une nouvelle scène, où toujours en compagnie de Rick Jones il découvre une base secrète de l’HYDRE.

Pendant ce temps, les autres Vengeurs recherchent un homme qui a disparu sous les yeux de plusieurs témoins. Sur place, Œil de Faucon tombe dans une trappe menant à un complexe souterrain. Lorsque Pantherman le retrouve, Œil de Faucon se jette sur lui. Les lumières s’éteignent quelques secondes et lorsqu’elles se rallument, Œil de Faucon ne se souvient pas avoir attaqué Pantherman. C’est au tour d’Iron Man d’attaquer ses camarades. La même situation se répète plusieurs fois, jusqu’à ce qu’Iron Man découvre qui est le responsable : le Fantôme de l’Espace, qui envoyait les Vengeurs dans les limbes l’un après l’autre pour prendre leur place. Et il n’est pas seul : à ses côtés se trouve le Faucheur.


Commentaire :

Un épisode assez étrange, entre les souvenirs oubliés de Captain America et le retour du Fantôme de l’Espace. Rich Buckler et George Tuska se partagent le crayon, le premier en pastichant plus ou moins bien Neal Adams, le second en mettant en image les scènes de flashback.


A noter :

Rick Jones s’était disputé avec Captain America dans Avengers #103 (septembre 1972, trad. in Thor n°27, septembre 1983). Il a depuis récupéré une paire de néga-bracelets et peut à nouveau échanger sa place sur Terre avec Captain Marvel (in Captain Marvel #23, novembre 1972, non traduit).

Absent de la série le mois dernier, Captain America était occupé à affronter son remplaçant des années 50 (in Captain America #154 à 156, octobre à décembre 1972, trad. in L’Imposteur, Captain America n°12, 4ème trimestre 1980).

Les flashbacks que revit Captain America dans cet épisode et le suivant font suite aux évènements racontés dans Captain America #113 (mai 1969, trad. in Thor n°8, juillet 1978) et se situent immédiatement après la mort de Madame Hydre (p.18 en vo).

Jusqu’alors, le Fantôme de l’Espace était uniquement apparu dans Avengers #2 (novembre 1983, trad. in Eclipso n°16, octobre 1971). Dans l’épisode suivant, on apprendra que c’est lui qui apparaissait dans Captain America #113 sous les traits de Madame Hydre.


Casting :

Les Vengeurs : Captain America, Iron Man, Vision, la Sorcière Rouge (Scarlet Witch), Oeil de Faucon (Hawkeye), Pantherman.

Rick Jones, Captain Marvel.

Le Fantôme de l’Espace (Space Phantom), le Faucheur (Grim Reaper).

Flashbacks (p.4-7 & 11-13) : Agents de l’HYDRE (HYDRA).