Afficher un message
  #3  
Vieux 03/04/2005, 23h19
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve


NOVA N°86
Lug, mars 1985.



LES QUATRE FANTASTIQUES : Enfin la Victoire ! Enfin la défaite ! (13 pages)
(When Titans clash !, in Fantastic Four #200, novembre 1978)

Scénario : Marv Wolfman.
Dessin : Keith Pollard.
Encrage : Joe Sinnott.
Couverture : Jack Kirby & Joe Sinnott.

Résumé :

Tandis que Red Richards affronte seul le Docteur Fatalis, les trois autres Fantastiques se rendent au siège de l’O.N.U. où les hommes de Fatalis ont déposé sa statue. Grâce à elle, Fatalis contrôle l’esprit de tous les ambassadeurs présents. Mais Richards parvient à désactiver l’armure de son adversaire et à lui retirer son masque. Ce dernier perd l’esprit en découvrant son visage, réfléchi un million de fois sur les murs de cristal de son laboratoire.


Commentaire :

Malgré ses nombreuses invraisemblances, ce récit se conclut de manière plutôt satisfaisante. Il ne s’agit pas d’une rencontre impérissable, pour un épisode anniversaire on aurait sans doute pu espérer mieux, mais ça reste correct, et le duel Fatalis/Mister Fantastic est agréablement mis en scène par Pollard.


A noter :

Le Docteur Fatalis ne restera pas trop longtemps dans sa cellule capitonnée : il s’en échappera dans Fantastic Four Annual #15 (1980, trad. in Strange Spécial Origines n°184bis, avril 1985).


Casting :

Les Quatre Fantastiques : Red Richards, l’Invisible, la Torche Humaine, la Chose.

Zorba.

Docteur Fatalis




LES QUATRE FANTASTIQUES : Home, sweet home ! (17 pages)
(Home, deadly home !, in Fantastic Four #201, décembre 1978)

Scénario : Marv Wolfman.
Dessin : Keith Pollard.
Encrage : Joe Sinnott.
Couverture : Keith Pollard & Joe Sinnott.

Résumé :

Les Quatre Fantastiques se réinstallent au Baxter Building. Mais tout le système électronique du bâtiment semble pris de folie et s’attaque à ses occupants.


Commentaire :

Les Quatre Fantastiques vs. Le Baxter Building. Un épisode 100% action, plutôt plaisant à lire.


Casting :

Les Quatre Fantastiques : Red Richards, l’Invisible, la Torche Humaine, la Chose.

Zorba, Walter Collins.




PETER PARKER ALIAS L’ARAIGNEE : Mais où est passée l’Araignée… ? (22 pages)
(Where, oh where is my Spider-Man gone ?, in Spectacular Spider-Man #90, mai 1984)

Scénario & dessin : Al Milgrom.
Encrage : Jim Mooney.
Couverture : Al Milgrom.

Résumé :

La Chatte Noire recherche l’Araignée, disparu depuis plusieurs jours.

Commentaire :

Un épisode entièrement consacré à la Chatte Noire, l’Araignée étant absent de sa propre série pour cause de démarrage de la maxi-série Secret Wars. L’occasion pour Al Milgrom, désormais seul maître à bord, de tester les nouveaux pouvoirs de la demoiselle.

L’essentiel de l’épisode voit la Chatte Noire visiter un à un les principaux lieux où vit Peter Parker (son appartement, le Quotidien, la maison de Tante May) et se demander comment l’Araignée peut accepter de vivre ainsi. C’est très réussi, assez drôle, et souligne bien l’étrangeté de la relation Chatte Noire/Araignée.


A noter :

L’Araignée n’apparaît qu’en toute fin d’épisode, vêtu de son nouveau costume, récupéré lors de la maxi-série Secret Wars.


Casting :

La Chatte Noire, l’Araignée.

Mrs. Muggins, Jean DeWolff, J. Jonah Jameson, Robbie Robertson, Vision, la Sorcière Rouge (Scarlet Witch), May Parker, Nathan Lubenski.




LA TORCHE : Le Retour de l’Anguille ! (14 pages)
(The Return of the Eel, in Strange Tales #117, février 1964)

Scénario : Stan Lee.
dessin & encrage : Dick Ayers.
Couverture : Jack Kirby & George Roussos.

Résumé :

L’Anguille est sortie de prison. Mais la Torche est persuadé qu’il n’a pas renoncé à ses penchants criminels. Il a raison : après avoir dérobé une collection de timbre, il tente de s’emparer du plus gros rubis du monde. Mais il s’agit d’un piège que lui a tendu la Torche, piège dont il parvient à s’échapper. La Torche le retrouve à l’aquarium où il travaille et, après quelques échanges de coups, l’arrête.


Commentaire :

Comme toutes les aventures de la Torche parues dans Strange Tales, le ton est très léger, le méchant plutôt rigolo, les techniques de combat guère sérieuses (l’Anguille utilise entre autres contre la Torche du gaz hilarant). Tout cela est bon enfant est quarante ans après constitue une lecture amusante comme tout.


A noter :

Il s’agit de la deuxième apparition de l’Anguille, après ses débuts dans Strange Tales #112 (septembre 1963, trad. in La Machination de Fatalis, Une Aventure des Fantastiques n°30, avril 1983).


Casting :

La Torche.

L’Invisible, Mister Fantastic.

L’Anguille (Eel).




L’ARAIGNEE ET LE FAUCON : Dans la Chaleur de Harlem (21 pages)
(Spider-Man and the Falcon, in Marvel Team-Up #114, février 1982)

Scénario : J.M. DeMatteis.
dessin : Herb Trimpe.
Encrage : Mike Esposito.
Couverture : Mike Zeck & Bob McLeod.

Résumé :

L’Araignée enquête sur la Jeune Milice, un groupe originaire de Harlem patrouillant dans les rues et les stations de métro, mais qu’il soupçonne d’activités illicites. A Harlem, il rencontre le Faucon, qui prend la défense de la Jeune Milice. Mais à son tour le Faucon commence à avoir des doutes, suite aux révélations que lui fait son neveu, Jim. Craintes justifiées : à la tête de la milice se trouve Stone-Face, qui l’utilise pour dissimuler ses activités criminelles. Alors qu’il tente de faire disparaître Jim Wilson, Stone-Face et ses hommes de main sont arrêtés par l’Araignée et le Faucon.


Commentaire :

Malgré la médiocrité de sa réalisation, cet épisode pose néanmoins la question du rôle des milices et des justiciers, masqués ou non.



A noter :

La dernière apparition de Stone-Face a eu lieu dans Captain America #171 (mars 1974, trad. in Hulk #18, novembre 1981).

Le MCP situe cette apparition du Faucon entre Captain America #261 (septembre 1981, inédit) et 272 (août 1982, inédit).


Casting :

L’Araignée, le Faucon, Aile Rouge (Redwing)

May Parker, Nathan Lubenski, J. Jonah Jameson, Jim Wilson.

Stone-Face.

Dernière modification par Niglo ; 30/04/2006 à 23h28.