Afficher un message
  #1  
Vieux 02/04/2005, 09h42
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve
Marvel Les parutions vf : Un Récit Complet Marvel



UN RECIT COMPLET MARVEL N°5
ŒIL DE FAUCON
Lug, février 1985.



L’OISEAU MOQUEUR ! (23 pages)
(Listen to the Mockingbird!, in Hawkeye #1, septembre 1983)

Scénario & dessin : Mark Gruenwald.
Encrage : Brett Breeding.
Couverture : Mark Gruenwald & Brett Breeding.

Résumé :

Alors qu’il passe la soirée en compagnie de sa nouvelle petite amie, Sheila Danning, attachée de presse travaillant comme lui à la C.T.E., Oeil de Faucon est appelé en urgences dans les locaux de la société. Il y tombe nez à nez avec Oiseau Moqueur, ex-agent du S.H.I.E.L.D., qui dit enquêter sur les liens unissant la C.T.E. à la pègre. Oiseau Moqueur est capturée par une équipe de sécurité de la société.

Un peu plus tard, Œil de Faucon décide de se rendre dans l’entrepôt dont lui a parlé Oiseau Moqueur. L’entrepôt est vide, et un groupe de gardiens l’attaque et le jette au fond d’un réservoir où se trouve déjà Oiseau Moqueur. Il découvre que non seulement la C.T.E. mène des opérations frauduleuses, mais en plus sa fiancée Sheila est impliquée et jouait la comédie avec lui.

Œil de Faucon et Oiseau Moqueur parviennent à sortir du réservoir et à s’enfuir. Œil de Faucon se rend chez Sheila pour reprendre ses affaires et lui faire part du mépris qu’il éprouve désormais pour elle.


Commentaire :

Un premier épisode réussi, qui rappelle les origines d’Œil de Faucon et le resitue dans son rôle actuel de chef de la sécurité de la C.T.E. pour aussitôt le remettre entièrement en question. Gruenwald maîtrise bien le personnage, qui apparaît ici dans toute sa franchise et sa simplicité, allant parfois jusqu’à la naïveté dans sa relation avec Sheila.

A noter :

Le MCP situe cette mini-série entre Avengers #234 (août 1983, trad. in Ombrax-Saga n°250, novembre 1986) et 239 (janvier 1984, non traduit).

Gruenwald évoque les origines d’Œil de Faucon telles que racontées pour la première fois par Stan Lee et Don Heck dans Avengers #19 (août 1965, trad. in Vengeur n°15, Arédit, 1975) ainsi que sa première apparition face à Iron Man (in Tales of Suspense #57, septembre 1964, trad. in Strange n°132, décembre 1980).

Oiseau Moqueur a fait sa première et unique apparition dans Marvel Team-Up #95 (juillet 1980, trad. in Spidey n°45, octobre 1983). Avant cela, sous son identité civile, Barbara Morse est apparue régulièrement dans Astonishing Tales et Ka-Zar vol.2.

Première apparition du scooter volant, mis au point par Jorge Latham, technicien de la C.T.E., et dont Œil de Faucon va beaucoup faire usage par la suite (même si ce premier modèle sera rapidement détruit).


Casting :

Œil de Faucon (Hawkeye), Oiseau Moqueur (Mockingbird).

Jorge Latham, Sheila Danning.

Flashback 1 (p.8-10) : Barney Barton, Swordsman, Iron Man, Captain America, la Sorcière Rouge (Scarlet Witch), Vif-Argent (Quicksilver).




LE SILENCIEUX (23 pages)
(Point blank, in Hawkeye #2, octobre 1983)

Scénario & dessin : Mark Gruenwald.
Encrage : Brett Breeding.
Couverture : Mark Gruenwald & Bob Layton.

Résumé :

Malgré la trahison de Sheila Danning et son licenciement, Oeil de Faucon finit par reprendre le dessus et accepte l’aide que lui propose Oiseau Moqueur. Tandis qu’il dort chez elle, il est attaqué par un personnage masqué baptisé le Silencieux. Il est sauvé in extremis par Oiseau Moqueur. Ensemble, ils se rendent dans les locaux de la C.T.E. pour y trouver des documents prouvant que la société trempe dans des affaires louches. Le Silencieux les attend sur place. Le combat entre celui-ci et Œil de Faucon se déroule pour l’essentiel dans les airs, sur le scooter volant. Œil de Faucon manque de peu de tomber dans une cheminée d’usine, mais c’est finalement le Silencieux qui fait le grand plongeon. Pendant ce temps, Oiseau Moqueur a pu trouver les documents qu’ils étaient venus chercher.


Commentaire :

Le début de l’épisode, qui voit Œil de Faucon sombrer dans la dépression, est un peu laborieux, la suite est plus réussie. Le duo Œil de Faucon/Oiseau Moqueur commence à se mettre en place et le résultat est intéressant à suivre, Œil de Faucon restant constamment sur ses gardes suite à sa mésaventure avec Sheila Danning.

Côté méchant, le Silencieux ne dispose pas de pouvoirs spectaculaires, mais le fait qu’il soit totalement silencieux (un effet de son costume semble-t-il) et son look (dont le design lorgne du côté de celui de Deadshot, personnage DC) lui donnent un aspect énigmatique assez plaisant.


A noter :

Mark Gruenwald propose un bref rappel des origines d’Oiseau Moqueur, de ses débuts au S.H.I.E.L.D. à ses premiers pas sous cette nouvelle identité dans Marvel Team-Up #95 (juillet 1980, trad. in Spidey n°45, octobre 1983).

Première et unique apparition du Silencieux.


Casting :

Oeil de Faucon, Oiseau Moqueur.

Jorge Latham.

Le Silencieux (Silencer).




LES JEUX DU CIRQUE (22 pages sur 23)
(Beating the Odds, in Hawkeye #3, octobre 1983)

Scénario & dessin : Mark Gruenwald.
Encrage : Danny Bulanadi.
Couverture : Mark Gruenwald & Bob Layton.

Résumé :

Œil de Faucon et Oiseau Moqueur échappent de justesse à une explosion qui détruit entièrement l’immeuble où vit Oiseau Moqueur. Les responsables : un couple de vilains baptisés Bomb Girl et le Jongleur.

Sans domicile et quasiment sans le sou, Œil de Faucon et Oiseau Moqueur décident néanmoins de continuer à enquêter sur la C.T.E.. Dans le métro, ils rencontrent Steve Rogers, qui offre son aide à Œil de Faucon. Celui-ci refuse. Quelques stations plus loin, ils tombent dans une embuscade tendue par Bomb Girl et le Jongleur. Tandis qu’Œil de Faucon prend le Jongleur en chasse, Oiseau Moqueur est assez rapidement mise K.O. par Bomb Girl. Œil de Faucon parvient à prendre le dessus sur son adversaire, mais une attaque par surprise de Bomb Girl lui fait perdre le combat. Le Jongleur et Bomb Girl conduisent leurs victimes à leur employeur.


Commentaire :

On ne peut pas dire que le Jongleur et Bomb Girl font partie des vilains les plus intéressants du Marvel Universe, ni par leurs pouvoirs (lui lance de petites balles, elle se sert d’explosifs et d’un rayon d’énergie), ni par leur look (celui du Jongleur est particulièrement gratiné). Néanmoins, Œil de Faucon et Oiseau Moqueur continuent de former un couple intéressant, et la scène dans laquelle Œil de Faucon refuse l’offre de Captain America de l’aider est intéressante car très révélatrice du personnage.


A noter :

Première apparition du Jongleur et de Bomb Girl.


Casting :

Œil de Faucon, Oiseau Moqueur.

Steve Rogers/Captain America.

Le Jongleur (Oddball), Bomb Girl (Bombshell).




JUSQU'A CE QUE LA MORT NOUS SEPARE (23 pages)
(Till Death do us part, in Hawkeye #4, décembre 1983)

Scénario & dessin : Mark Gruenwald.
Encrage : Danny Bunaladi, Ian Akin & Brian Garvey.
Couverture : Mark Gruenwald & Bob Layton.

Résumé :

Œil de Faucon et Oiseau Moqueur sont conduits devant l’employeur du Jongleur et de Bomb Girl (celui également pour qui la C.T.E. fabriquait une bombe) : Feu Croisé. Son plan est… original : propriétaire d’une compagnie de pompes funèbres, il compte tuer Œil de Faucon puis organiser ses obsèques, auxquelles assisteront la plupart des super-héros de la ville. Il diffusera alors une musique hypnotique qui rendra ses auditeurs fous et les forcera à s’entretuer. Avant cela, il teste cette musique sur Œil de Faucon et Oiseau Moqueur. Enfermés dans une pièce, le couple ne peut s’empêcher de se battre l’un contre l’autre, sans armes. Œil de Faucon trouve pourtant une parade : il a pu garder sur lui une tête de flèche à ondes hypersoniques qui va le protéger des effets néfastes de la musique, mais va gravement endommager son ouïe. Il parvient alors à vaincre Oiseau Moqueur puis fait croire à ses geôliers qu’il a perdu connaissance. Dès qu’on les a fait sortir de la pièce, Œil de Faucon met par surprise le Jongleur et Bomb Girl hors de combat. Il se rend alors dans le bureau de Feu Croisé, qui l’y attend, et compte le tuer avec son arc. Mais il est incapable de bander l’arc, et laisse tomber une flèche explosive qui le met K.O.. Lorsque Oiseau Moqueur revient à elle, ils remettent les trois super-vilains à la police. Une semaine plus tard, Œil de Faucon et Oiseau filent le parfait amour dans une petite maison des environs de New York.


Commentaire :

Conclusion plutôt réussie pour cette mini-série sympathique grâce à ses deux personnages principaux et leur relation naissante. Les vilains ne sont guère intéressants, et les motivations de Feu Croisé peuvent prêter à sourire, il n’empêche qu’il s’agit d’une lecture agréable, qui aura des conséquences à long terme sur ses personnages (le couple que forment Oiseau Moqueur et Œil de Faucon, la surdité de ce dernier).


A noter :

Feu Croisé a débuté dans Marvel Two-in-One #52 (juin 1979, trad. in Spécial Strange n°27, mars 1982). Bizarrement, Lug avait alors gardé son nom original, Crossfire. Il s’agit ici de sa deuxième apparition.


Casting :

Œil de Faucon, Oiseau Moqueur.

Feu Croisé (Crossfire), le Jongleur (Oddball), Bomb Girl (Bombshell).

Dernière modification par Niglo ; 02/12/2006 à 09h53.