Afficher un message
  #1  
Vieux 02/04/2005, 09h28
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve
Les parutions vf : Nova



NOVA N°84
Lug, janvier 1985.



LES QUATRE FANTASTIQUES : LE RETOUR FRACASSANT DU FANTOME ROUGE ! (16 pages sur 17)
(The riotous Return of the Red Ghost, in Fantastic Four #197, août 1978)

Scénario : Marv Wolfman.
Dessin : Keith Pollard.
Encrage : Joe Sinnott.
Couverture : George Perez & Joe Sinnott.

Résumé :

Red Richards embarque à bord d’une fusée financée par le Docteur Fatalis. D’après les calculs effectués, elle doit traverser une pluie de rayons cosmiques qui lui rendront ses pouvoirs. C’est effectivement le cas, mais un événement inattendu se déroule lors de l’opération : le Fantôme Rouge se matérialise à bord de la fusée. Il va tenter de se débarrasser de Richards, mais ce dernier déjoue ses pièges et contraint son adversaire à fuir la fusée au moment de la rentrée dans l’atmosphère terrestre. Red Richards est recueilli en pleine mer par Nick Fury et une équipe du S.H.I.E.L.D..

Pendant ce temps, en Latvérie, les trois autres membres des FF sont retenus prisonniers par le Docteur Fatalis. Il a également fait venir Alicia Masters, à qui il demande de sculpter une statue à sa gloire. Enfin, il présente aux Quatre Fantastiques l’employeur de Red : il s’agit de son fils, à qui il compte bientôt donner le pouvoir.


Commentaire :

Marv Wolfman rend donc enfin à Mister Fantastic ses pouvoirs. Les motivations de Fatalis apparaissent encore obscure dans cet épisode, elles seront explicitées dans le suivant. Le scénariste en profite pour ramener un autre vieil adversaire des FF, le Fantôme Rouge, pour une fois sans ses super-singes. Ses pouvoirs apparaissent sensiblement accrus ici, il peut en particulier rendre intangible ce qu’il touche, une amélioration dont les prochains scénaristes ne tiendront pas compte.

Joe Sinnott retrouve sa place d’encreur, et le résultat est beaucoup plus classique que dans les deux épisodes précédents.


A noter :

La précédente apparition du Fantôme Rouge a eu lieu dans Iron Man #83 (février 1976, In Strange n°85, janvier 1977).


Casting :

Mister Fantastic, l’Invisible la Chose, la Torche Humaine.

Alicia Masters, Nick Fury.

Le Docteur Fatalis (Dr. Doom), le Fantôme Rouge (Red Ghost).

.

Flashback (p.10) : Iron Man.




LES QUATRE FANTASTIQUES : INVASION ! (17 pages)
(Invasion, in Fantastic Four #198, septembre 1978)

Scénario : Marv Wolfman.
Dessin : Keith Pollard.
Encrage : Joe Sinnott.
Couverture : John Buscema & Joe Sinnott.

Résumé :

A bord de la fusée Pogo, Red Richards gagne la Latvérie où sont retenus prisonniers par le Docteur Fatalis les autres membres de l’équipe. Attaqué par un groupe de robots, il est mis K.O. et chute dans une rivière. Il est recueilli par un groupe de résistants et leur leader, Zorba. Ensemble, ils mènent un assaut contre le château de Fatalis. Bientôt, Mister Fantastic se trouve face à Fatalis, mais une inhalation de gaz soporifique le met hors de combat. Fatalis l’enferme à l’intérieur d’une machine, dans laquelle se trouvent déjà les autres FF, et qui une fois actionnée transmet leurs pouvoirs au fils de Fatalis.


Commentaire :

La conclusion de cet épisode donne une explication à peu près logique au fait que Fatalis ait permis à Mister Fantastic de retrouver ses pouvoirs. C’est un peu tiré par les cheveux, certes, mais on a connu bien pire. Le reste de l’épisode, en compagnie des résistants latvériens, est plaisant.


A noter :

Suite à sa nouvelle exposition aux rayons cosmiques, Red Richards constate que ses pouvoirs sont considérablement accrus.

Première apparition de Zorba. Ses projets politiques ne paraissent pas très clairs dans cet épisode. Il déclare à Red Richards vouloir rendre le trône de Latvérie à l’héritier du Prince Rodolfo (c’est-à-dire lui-même, ce qu’on n’apprendra qu’un peu plus tard), et quelques pages plus loin dit vouloir faire de la Latvérie une démocratie.


Casting :

Red Richards, l’Invisible, la Torche Humaine, la Chose.

Alicia Masters.

Zorba, la Résistance latvérienne.

Docteur Fatalis, Hauptmann.






LA CHOSE ET SPIDER-WOMAN : LE DESTIN DE GIANT-MAN ! (21 pages)
(The final Fate of Giant Man, in Marvel Two-in-One #85, mars 1982)

Scénario : Tom DeFalco.
Dessin : Ron Wilson.
Encrage : Chic Stone.
Couverture : Ron Wilson & Chic Stone.

Résumé :

Persuadé que son sort est désormais scellé, Giant-Man décide de rentrer chez lui, à Los Angeles, pour passer ses derniers jours auprès de ses amis. Accompagné de la chose, il retrouve Kruma, Bell et West, ses camarades employés de la Stark-West, ainsi que sa fiancée, Célia Jackson. Peu après, les locaux de la Stark-West sont victimes d’une attaque du Pirate et de ses hommes de main. Avec l’aide de Spider-Woman, qui a eu affaire à eux peu de temps avant, ils se débarrassent d’eux sans grand mal. Après le combat, la Chose demande à Spider-Woman de subir un test sanguin, qui confirme que ses anticorps peuvent guérir Giant-Man. La transfusion est un succès, mais Spider-Woman est désormais privée de ses pouvoirs de régénération.


Commentaire :

Notons que Giant-Man est guéri, que les pouvoirs immunitaires de Spider-Woman ont disparu, puis jetons un voile pudique sur cet épisode.


A noter :

La Chose et Spider-Woman se sont déjà rencontrés (Marvel Two-in-One #29 à 33), mais au terme de leurs aventures communes, Modred en a effacé tout souvenir de la mémoire de Ben Grimm. Cet épisode se situe entre Spider-Woman #41 et 42.

Herbert Bell est apparu pour la dernière fois dans Black Goliath #3 (juin 1976, trad. In Eclipso n°62, Arédit, premier trimestre 1978) ; Talia Kruma et Dale West dans Black Goliath #4 (août 1976, trad. in Eclipso n°63, Arédit, troisième trimestre 1978) ; Celia Jackson dans Black Goliath #5 (novembre 1976, trad. in Eclipso n°63, Arédit, troisième trimestre 1978).

Le Pirate présent dans cet épisode est le frère de celui apparaissant dans Black Goliath #1 à 3. Il est baptisé en vo Atom Smasher. Faut-il préciser qu’il n’a rien à voir avec le personnage DC du même nom ?


Casting :

La Chose, Spider-Woman.

Giant-Man, Red Richards, Alicia Masters.

Celia Jackson, Herbert Bell, Talia Kruma, Dale West.

Le Pirate II (Atom Smasher II), les Robotrons.

Flashback (p.2-4) : Atom Smasher I, Vulcan, l’Homme aux Echasses (Stilt-Man), Aquarian, Quasar, Thundra.




PETER PARKER ALIAS L’ARAIGNEE : CRISE D’IDENTITE ! (22 pages)
(Mistaken Identities, in Spectacular Spider-Man #87, février 1984)

Scénario : Bill Mantlo.
Dessin : Al Milgrom.
Encrage : Jim Mooney.
Couverture : Al Milgrom.

Résumé :

L’Araignée invite la Chatte Noire chez lui et lui révèle sa véritable identité. Mais celle-ci lui supplie de remettre son masque : c’est de l’Araignée qu’elle est amoureuse, pas de Peter Parker. Après qu’ils ont mis ensemble quelques truands hors d’état de nuire, l’Araignée finit par se dire que la situation a plus d’avantages que d’inconvénients.


Commentaire :

La relation Araignée/Chatte Noire prend ici une tournure inédite. Le portrait que fait Mantlo de la jeune femme est juste, et souligne son immaturité. La scène où elle découvre le visage de Peter Parker est très réussie. Que l’Araignée tombe amoureux d’une femme avec laquelle il peut partager sa vie secrète est également tout à fait logique. Une relation sentimentale amusante et qui sort de l’ordinaire.


Casting :

L’Araignée, la Chatte Noire.

Flashback (p.7-8) : Ben Parker, May Parker, Flash Thompson, Liz Allen.

Dernière modification par Niglo ; 30/04/2006 à 23h19.