Afficher un message
  #1  
Vieux 19/03/2005, 18h32
Avatar de cyclopebox
cyclopebox cyclopebox est déconnecté
Tombeur de mutantes
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Entre les cuisses d'Emma Frost
Messages: 11 622
cyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titans
DC Les Jeunes Titans n° 7 - Editions Artima

Les Jeunes Titans n° 7 – A la recherche du passé
Mars 1984









Les Jeunes Titans : Double délivrance
(The New Teen Titans – Friends And Foes Alike, New Teen Titans # 13, novembre 1981)

Scénario : Marv Wolfman
Dessin : George Perez
Encreur : Romeo Tanghal


Résumé :

Alors que Donna (Wonder Girl) profite d'un moment romantique pour mettre une avoinée à des truands et se faire consoler par le vil bellâtre Terry Long de son "histoire d'amour" avec Hypérion (cf critique du précédent numéro), Raven et Starfire sont restée sur l'île du Paradis pour veiller à la guérison de Changelin (toujours en état de convalescence).

Starfire profite de ce séjour pour participer un tournoi, qu'elle va gagner haut la main (on dit merci aux gentils senseïs qui l'ont entraînée dés l'enfance). Notre belle Kory ne va malheureusement pas pouvoir savourer trop longtemps cet état de félicité : Changelin se réveille fou furieux, se transforme en monstre marin, et commence à jouer à Godzilla chez les Amazones !

Heureusement, Raven va intervenir, et grâce à ses pouvoirs psychiques, va calmer notre vert ami et le ramener à la raison. En se réveillant, celui va avoir une vue très agréable : celle des pulpeuses Amazones !

Hélas pour lui, Hippolyte et Kory vont lui intimer de rester sur la table (aucun homme ne doit poser pied sur l'île du Paradis), ce au grand dam de notre fougueux héros.

Réplique de Changelin : Hein ? Je dois rester collé ici alors que j'ai "ça" devant les yeux ? Ohhh non ! Qu'ait-je fait pour mériter ça ? Ce n'est pas le paradis, c'est l'enfer !

Pendant ce temps, l'autre groupe des Titans (Robin, Kid Flash et Cyborg) arrive en jungle africaine dans le but de retrouver la trace de Steve Dayton (le père adoptif de Changelin).

Arrivés à l'orée d'un temple, ils découvrent devant celui-ci Robotman, complètement déglingué, et avec un petit écriteau posé dessus : "AVIS : toute intrusion sera punie" !

Ni une ni deux, nos héros vont soigner/bricoler Robotman et décider d'explorer tous ensemble ce mystérieux temple. Ils vont y découvrir une ville souterraine, infestée des soldats de Mme Rouge, la vilaine bonne femme responsable de la mort de la Patrouille Z !

Note : la mère adoptive de Changelin appartenait à cette équipe de super-héros

Les Titans vont s'infiltrer dans la ville en utilisant une méthode légèrement différente de celle de Sam Fisher, à savoir "PIF ! PAF ! BOUM !", puis vont réussir à récupérer Steve Dayton (ainsi que son costume permettant à celui-ci d'utiliser ses pouvoirs psychiques) et à prendre la poudre d'escampette.

Cependant, Steve Dayton ne semble plus être lui-même, et visiblement Mme Rouge et son sinistre acolyte, Zahl, semblent avoir prémédités ces évènements...


Commentaire :

Retour cette fois-ci au super-héroïsme traditionnel, ce après une petite accalmie mythologique.

Le scénario, est assez conventionnel dans sa trame (on part récupérer quelqu'un mais apparemment c'est planifié par les vilains super-méchants), mais nous offre néanmoins de bons moments : Changelin qui ne peut pas approcher les Amazones, Cyborg qui vanne Robotman pour son aspect physique robotique, la liaison Donna/Terry qui avance (quoique là, ce n'est pas franchement à mes yeux un très bon moment... ).

Graphiquement, c'est du Perez, donc dessins bâclés et horribles, qui nous feraient passer les pires moments de Liefield pour des chef d'oeuvres.

Bilan : on va vite fait faire sa pause pipi, et on se dépêche de tourner la page !






Les Jeunes Titans : Révolution
(The New Teen Titans – Revolution, New Teen Titans # 14, Décembre 1981)

Scénario : Marv Wolfman
Dessin : George Perez
Encreur : Romeo Tanghal


Résumé :

Robin et et copains de café patientent en Afrique, ils finissent par être rejoints par leurs coéquipiers féminins (Madame Rouge et le général Zahl sont trop dangereux dixit Robotman, donc il faut attendre les renforts, bla-bla-bla...).

Après les émouvantes retrouvailles avec les belles demoiselles (Kid Flash + Raven, Robin + Starfire, Cyborg + Changelin ), Steve Dayton – toujours en transe – se met à réclamer son psy-costume.

Les Titans finissent par lui donner : grosse erreur ! Steve Dayton est en fait contrôlé par la perfide Mme Rouge et utilise ses pouvoirs à pleins pots pour attaquer. Nos jeunes héros ont beaucoup de mal à soutenir la violence de ses rafales psychiques, mais grâce aux efforts combinés de Changelin, Robotman et Raven, il va recouvrer la raison.

Pendant ce temps, on apprend que l'armée secrète de Mme Rouge a été conçue dans le but de faire un coup d'état en Zandie (une île obscure située près de la mer Baltique, tout coïncidence avec la Latvérie ne serait bien-sûr que fortuite).

Après avoir recouvré ses esprits, Steve Dayton annonce aux Titans, que suite à l'assassinat de sa femme, Rita, il est partit à la poursuite de Mme Rouge dans le but de la venger. Malheureusement il fût piégé par celle-ci, et fût prisonnier pendant un an et sujet à de nombreuses tortures/sévices bla-bla-bla... (pour les détails, merci de lire SM Magazine 8) ).

Alors que les Titans (avec Changelin en tête) décident d'attaquer Mme Rouge dans son QG, il s'avère que sa méga-grosse base est en fait une citadelle volante, et elle part à l'assaut de la Zandie.

Note : Changelin est très remonté contre Mme Rouge, il a décidé de laisser son aspect pitre de côté tant qu'il n'aurait pas transformé cette affreuse poufiasse en big-mac.

L'attaque des forces armées de Mme Rouge envers la Zandie s'avère assez violente : ses hommes équipés d'armures de combat (un peu comme les mandroïdes de chez Marvel) liquident le président en une rafale, et n'hésitent pas à s'attaquer aux civils ! (ah les salauds, ce comportement est anti-américain !)

Les Titans arrivent sur les lieux et engagent le combat. Malheureusement, les sbires de Mme Rouge sont trop nombreux, et malgré une lutte farouche (mention spéciale pour ma jolie Starfire qui va balancer ses rafales stellaires à tout va), nos amis finissent par tomber comme des mouches.

Changelin, qui s'était retrouvé séparé de l'équipe suite à une éjection brutale de la forteresse volante, se réveille... aux mains d'une équipe de vilains crapauds, nommée Confrérie du Mal... Fin de l'épisode !


Commentaire :

Episode très agréable à lire en tout point de vue : on découvre les pouvoirs de Steve Dayton, on en apprend un peu plus sur son passé, les Titans sont de nouveau au complet avec les retrouvailles qui vont bien, Mme Rouge nous apparaît comme une vilaine très sérieuse, et cerise sur le gâteau, Wolfman nous gratifie d'une fournée de super-vilains en fin d'épisode qui n'ont franchement pas l'air d'être des branques; bref ça y'en a être du bon scénario de comics comme je les aime.

Graphiquement, on sent que ce psychopathe de Perez a pris beaucoup de plaisir à réaliser cet épisode : entre les Titans, la patrouille Z, Mme Rouge et ses larbins, plus la mystérieuse équipe de Confrérie du Mal, il a eu une bonne vingtaine de personnages différents à dessiner.

Bilan : un numéro très rythmé, qui a fait saliver d'impatience les fans de cette revue il y a vingt ans !






Green Arrow : L'irrésistible Machiavel
(Green Arrow – Heat Of The Moment (Mob Rule ! 2) / The Irresistible Rise Of Machiavelli (Mob Rule ! 3), Detective Comics # 524/525, Mars 1983 / Avril 1983)

Scénario : Joey Cavalieri
Dessin : Irv Novick
Encreur : Ron Randall


Résumé :

Green Arrow poursuit son combat contre le vilain gangster Machiavel. Afin de semer la zizanie en ville, ce fourbe va essayer de convaincre les délégués syndicaux de la C.G.T. section transport routier, de faire grêve et de bloquer les grands axes de la ville (comme ça plus de nourritures dans les magasins Carrefour, donc gens affamés, donc plein de bénéfices pour la pègre, etc...); malheureusement pour lui Green Arrow va rétablir l'ordre et l'envoyer en prison.


Commentaire :

Le dessin est potable, mais le scénario est franchement ridicule, à croire que Chuck Austen sévissait déjà à cette époque !
__________________
Allez, tout le monde en choeur chante avec moi :

"Wolverine est un idiot, c'est Cyclope le plus beau !"

Dernière modification par cyclopebox ; 21/03/2005 à 12h56.
Réponse avec citation