Afficher un message
  #1  
Vieux 06/02/2005, 16h59
Avatar de cyclopebox
cyclopebox cyclopebox est déconnecté
Tombeur de mutantes
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Entre les cuisses d'Emma Frost
Messages: 11 626
cyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titans
DC Les Jeunes Titans n° 4 - Editions Artima

Les Jeunes Titans n°4 – La tour assiégée
Mai 1983









Les Jeunes Titans : La tour assiégée
(The New Teen Titans – Assault on Titans's Tower, New Teen Titans # 7, mai 1981)

Scénario : Marv Wolfman
Dessin : George Perez
Encreur : Romeo Tanghal


Résumé :

Après leur victoire contre Trigon , les Titans retournent sur Terre (lieu d'arrivée : Central Park, pas très original...).

Raven étant un peu paumée et ne sachant pas où aller, Robin lui propose d'habiter à la tour des Titans (séquence kleenex : "Vous m'accueillez après tout ce que je vous ai fait ? Snif ! Pomp !" 8) ). De son côté, Kid Flash décide de quitter momentanément le groupe pour faire le point.

Du côté des crapauds, les Malfaisants de la Galaxie (vous les avez pas oublié ces guignols, si ?) reçoivent un appel de Psimon qui leur demandent de venir le libérer (il est prisonnier à la tour des Titans.

Note : y'a un truc que j'ai loupé, là... A quel moment Psimon s'est pris sa taule ?!!

Bref, les méchants arrivent sur les lieux, mais un mystérieux occupant (apparemment celui qui a fait don de la tour aux Titans) sonne l'alarme.

La traditionnelle baston va commencer. Pour une fois, l'affrontement va être un match nul (les Titans commencent à bien bosser en équipe, et en plus Raven et là pour soigner les blessures, ça aide).

Note : juste avant le début de la castagne, les auteurs nous gratifient d'un magnifique plan complet de la tour des Titans. Afin d'éviter tout débordement vu dans Loft Story (cf Bouffon et Revanche dans la piscine ), les chambres des filles ne sont pas au même étage que celles des garçons !

Les fourbes vilains voyant le combat mal tourner, vont prendre un otage : Silas Stone, le constructeur de la tour, mais aussi et surtout le père de Cyborg ! Peine perdue, les héros vont mettre une pâtée aux infâmes (mention spéciale à Robin qui se charge tout seul de Dr Light).

Dans l'épilogue, on apprend que Cyborg est en froid avec son père. Sur l'insistance de Raven, celui-ci va accepter de renouer le dialogue.

On apprend que Cyborg était à l'origine un jeune athlète plein d'avenir; au cours d'une expérience scientifique menée par ses parents (le syndrome Dr Doom, vous connaissez ?), sa mère va être tuée, son père mortellement irradié, et lui mutilé (ses prothèses cybernétiques seront par la suite posées par son paternel).

Silas Stone va être haïs pendant longtemps par son fils Victor (qui lui reproche la mort de sa mère et d'être devenu un homme-machine), mais en lui révélant que ses jours sont comptés, il obtiendra le pardon de son fils, et mourra en paix.


Commentaire :

Un scénario qui commence de façon bé-bête (baston gentils vs méchants), mais au final assez émouvant.

Wolfman ayant posé les bases de la série, il commence maintenant à développer le côté psychologique de ses personnages, et c'est tant mieux !

Cet épisode nous sert surtout à apprendre pourquoi Cyborg avait ce côté taciturne, et le voir mis devant la réalité quant la situation médicale précaire de son père, est un grand moment de cette série.

Du côté des dessins, Perez est toujours aussi doué pour les scènes de combat, mais surtout il nous offre une très bonne ambiance graphique pour la mort du père de Cyborg (pas de larmes à outrance, un ton sobre et juste).

Bilan : un épisode encore meilleur que le précédent, IN-DIS-PEN-SABLE !!!






Les Jeunes Titans : Une journée ordinaire
(The New Teen Titans – A Day in The Lives, New Teen Titans # 8, juin 1981)

Scénario : Marv Wolfman
Dessin : George Perez
Encreur : Romeo Tanghal


Résumé :

Un épisode un peu particulier que celui-ci, puisqu'il nous montre les Titans dans leur vie quotidienne, relativement à l'écart des tracas super-héroiques.

Note : je vais commencer à parler de nos héros en utilisant leur prénom, merci de noter

Starfire (Kory) va rejoindre Wonder Girl (Donna) alors que celle-ci est en train de bosser dans son studio de photo (elle est photographe de mode). Après avoir fait sensation/ravage auprès du patron de Donna (je rappelle que la donzelle est une magnifique jeune femme à la peau dorée, et qu'elle fait effet auprès de beaucoup de membres de ce forum, à commencer par moâ ), Kory va être présenté à Terry Long, l'infâme barbu rouquin qui fait office de petit ami à Donna (je déteste ce type, Wonder Girl était pour moi ! ). Ces trois jeunes gens vont passer l'après-midi à Central Park.

Note : Kory va effectuer un changement de tenue civil/héros sous les yeux d'un papy en train de lire son journal sur un banc (c'est décidé, je vais passer le prochain été bouquiner sur Central Park, j'aurai peut-être droit au même spectacle ).

De son côté, Raven va jouer au policièr, et régler son compte à des apprentis terroristes. Pour les neutraliser, elle va envoyer son corps astral (le fameux avatar en forme de corbeau); malheureusement celà va prendre trop de temps, et son esprit va se retrouver dans une autre dimension. Elle y apprend que si corps astral reste trop longtemps détaché de son corps, son âme démoniaque peut prendre le dessus; heureusement pour Raven, elle va réussir à réintégrer son corps sans dommage.

Cyborg (Victor), va lui essayer de renouer avec son ex petite amie, mais celle-ci va prendre peur en le voyant et le rejeter. Peine perdue, il rencontrera sur le chemin du retour Sarah Simms, une jolie/gentille blondinette, éducatrice pour enfants physiquement handicapés/mutilés. Cette rencontre va remonter le moral de Victor, qui va passer l'après-midi à jouer avec les mioches.

Kid Flash (Wally) de retour chez ses parents, leur annonce son intention de reprendre ses études. Robin (Dick), est parti se reposer à Gotham; quand à Changelin (Gar), on apprend qu'il est le fils de Steve Dayton (un multi-milliardaire, comme Bilou) et qu'il va devoir gérer un problème de meurtre concernant des membres de la compagnie Dayton S.A.


Commentaire :

Un épisode intimiste, comme on les aime chez les comics, sans baston contre les traditionnels vilains.

Les auteurs prennent leur temps pour nous en livrer un peu plus sur leurs personnages, et nous lecteurs, on se régale.

Mention spéciale à George Perez, qui a dû prendre un grand plaisir à dessiner Kory sur cet épisode, ça s'en ressent et j'en suis le premier content !

Bilan : un épisode très agréable à lire, qui n'a que pour seul défaut, celui de nous faire attendre plusieurs mois pour voir la suite.






Kid Flash : Qui a volé ma super vitesse ?
(Kid Flash – Case of the Missing Super-Speed, Flash # 266, octobre 1978)

Scénario : Paul Kupperberg
Dessin : Alex Saviuk
Encreur : Frank Chiaramonte


Résumé :

Par la suite d'un incident, Kid Flash va transmettre une fraction de ses pouvoirs à un adolescent à problème, qui va en profiter pour commettre quelques délits.

Heureusement tout va rentrer dans l'ordre, et le jeune homme va regretter ses méfaits.

Commentaire :

Un épisode bouche-trou comme d'hab', mais qui néanmoins a le mérite de mettre en scène un membre des Titans (ça nous change de Green Arrow).






? : Drame dans l'espace
(Betrayal on Gamma Nova, Mystery in Space # 114, décembre 1980)

Scénario : Carl Wessler
Dessin : Johnny Craig
Encreur :

Résumé :

Un astronaute et son épouse vont débarquer sur une planète peuplée d'individus hostiles. La femme va se sacrifier pour permettre à son bien-aimé de s'échapper.

Commentaire :

Pfffffft...
__________________
Allez, tout le monde en choeur chante avec moi :

"Wolverine est un idiot, c'est Cyclope le plus beau !"

Dernière modification par cyclopebox ; 15/08/2005 à 11h48.
Réponse avec citation