Afficher un message
  #805  
Vieux 04/08/2019, 16h43
Avatar de Man-Thing
Man-Thing Man-Thing est déconnecté
Gardien du nexus
-Généalogiste Sénile--Sentinelle du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Un marais des everglades
Messages: 3 779
Man-Thing vend des journaux à Matt MurdockMan-Thing vend des journaux à Matt MurdockMan-Thing vend des journaux à Matt MurdockMan-Thing vend des journaux à Matt MurdockMan-Thing vend des journaux à Matt MurdockMan-Thing vend des journaux à Matt MurdockMan-Thing vend des journaux à Matt MurdockMan-Thing vend des journaux à Matt MurdockMan-Thing vend des journaux à Matt MurdockMan-Thing vend des journaux à Matt MurdockMan-Thing vend des journaux à Matt Murdock
DC

Catégorie « Excellent »

RIEN

Catégorie « Très bon »

RIEN

Catégorie « Bon »



Batman : last knight on earth 2

Genre : Batman découvre le monde qui l’entoure

Toujours accompagné du Joker et de Wonder Woman, Batsy découvre ce qui reste du monde après l’apocalypse et commence à comprendre qui tire les ficelles…
Le numéro 1 était aussi classique que bien raconté. Ce numéro 2 n’est guère passionnant malgré les reprises de figures connues retravaillées façon post apo et la découverte des ruines du monde. J’ai même trouvé que Capullo était moins convaincant sur certaines planches malgré la réussite globale du bouzin. En bref, espérons que le dernier numéro nous épatera plus.

Scénario : 14/20
Dialogues : 15/20
Dessins, encrage, couleur : 16/20
Note finale : 14/20

MARVEL

Catégorie « Excellent »

RIEN

Catégorie « Très bon »

RIEN

Catégorie « Bon »



Captain America 12 (numérotation Legacy 716)

Genre : Ronronnant

Cap fait connaissance de ses sauveteuses, les daughters of Liberty, qui semblent rejoindre la cohorte d’équipes secrètes qui œuvrent dans l’ombre depuis au moins deux siècles. Fury jr se lance sur la trace de ce fugitif et on apprend enfin l’identité de la dryade.
C’est toujours aussi peu passionnant malgré une certaine qualité d’exécution. Rendez-moi Spencer !

Scénario : 13/20
Dialogues : 15/20
Dessins, encrage, couleur : 14/20
Note finale : 14/20

Catégorie « Sympa »

Fantastic four 12 (numérotation Legacy 657)

Genre : Lune de miel clichée et spin off ennuyeux

Dans l’histoire principale, Ben et Alicia tentent de profiter de leur lune de miel mais sont dérangés par un Hulk bizarre qui ne semble pas être lui-même, le tout sur fond de compte à rebours car Ben est en train de redevenir humain pour une durée limitée…
Dans la back up, nous voyons ce que devient Julie Powers de Power pack, en pleine dépression (rupture amoureuse et abandon de la fac) au moment où des membres de la future foundation et notamment son frère Alex viennent la recruter.

Un numéro un peu chiant, très classique et relativement ennuyeux. L’histoire principale sauve les meubles grâce aux très beaux dessins même si on a lu ça 3000 fois au moins mais la back up, censée donner envie de lire le spin off Future foundation est très ennuyeux et assez moche graphiquement.
Les notes ci-dessous font une moyenne des deux histoires, gâchées par la back up qui prend une place respectable du numéro.

Scénario : 11/20
Dialogues : 14/20
Dessins, encrage, couleur : 14/20
Note finale : 12/20

Venom annual 1 (Tie in Acts of evil, pas de numérotation Legacy)

Genre : Confrontation ennuyeuse

Lady Hellbender, la chasseuse de monstres galactique et ennemie d’Amadeus Cho du temps où il était Hulk, décide de capturer Venom pour un motif mystérieux. Bien sûr, le Klyntar n’est pas d’accord.
Dans la back up qui nous raconte ses origines, nous apprenons pourquoi elle chasse les monstres et les capture…
Un annual qui fait partie d’une série d’autres qui a apparemment pour but de réactualiser le concept du crossover des années 90 « Acts of vengeance » qui opposait des personnages qui ne se côtoyaient pas jusque là. Le logo acts of evil qu’on trouve sur la couverture est graphiquement similaire et cet annual est très décevant. Lady Hellbender était un personnage sympathique créée par Pak et Cho dans la série très décevante « The awesome Hulk » qui n’a pas réapparu depuis. Fallait il vraiment la sortir de la naphtaline pour l’opposer à Venom dans ce qui ressemble à ce qu’on pouvait trouver de plus basique dans les années 90 ? L’histoire principale comme la back up souffre d’un manque criant d’originalité et d’intérêt. Les dessins qu’on y trouve ne sont guère folichons non plus. Ça se lit mais ça tombe des mains aussi sec.

Scénario : 10/20
Dialogues : 13/20
Dessins, encrage, couleur : 12/20
Note finale : 12/20
Réponse avec citation