Afficher un message
  #342  
Vieux 08/07/2012, 13h47
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 8 568
Jorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur Thanagar
Alternance

Fables #70 - 75 parus dans le TPB La Guerre des nerfs par Bill Willingham, Mark Buckingham, Niko Henrichon & Steve Leialoha



Plot : Les Fables, après des années, lancent enfin leur offensive sur les territoires de l'Adversaire!

Attention volume exceptionnel car il (semble) marquer la fin de la Guerre contre l'Adversaire. Oah, déjà*? Sentiment paradoxal car d'un coté nous en sommes à plus de 70 # mais de l'autre, la tension montait tellement creshendo que la fin de la guerre semble plutôt brutale.
Mais avant d'en arriver là, nous dégustons une mission délicate de Cendrillon, james bond girl style où la belle (enfin pas celle de la bête hein) fait état de toutes ses capacités, quelles soient de séduction ou de combat. 2 petits numéros délicieux, débordant toujous de cet étrange sensation de voir Cendrillon.. utiliser un flingue*!! Mais le système fonctione (encore!) et ceci nous met bien en bouche pour la suite. Un autre one-shot qui lance tranquillou les hostilitéset c'est parti pour l'arc en 3 manches War and Pieces*!
Affrontement final Fables vs Adversaire donc assez décévant, disons le d'amblée. Car après nous avoir promis de l'héroïsme, de l'épique et un final particulièrement puissant, Willingham peine à monter aussi haut. Pourtant tout y est, un plan sans accroc, des Fables unis comme jamais, des héros courageux, un sacrifice et certes un affrontement final que tout le monde attendait. Certes aussi il y a ce Last Stand au pied du haricot magique mais le soufflet a bien du mal à monter, c'est même presque trop facile après pourtant 70 numéros d'un face à face qui s'annoncait comme mortel*! Je suis pt'te un peu dur car comme dit précédemment, c'est riche, et il y a presque tout les ingrédients pour que la sauce nous pète à la gueule... manque un petit truc, ce genre de truc qui rends un moment inoubliable, Fort alamo, la charge des cavaliers du Rohan, l'attaque de la première Etoile Noire, voir même plus prêt dans le 4ème volume «*Le dernier bastion*».
Enfin je m'emballe peut être pour rien, la série continue, peut être n'était ce qu'une étape vers encore des sommets mais comment en vouloir aux auteurs qui livrent une série aussi intéressante et émotionnellement forte de ne pas tenir leurs promesses cette fois là hein*? Il reste bien sûr une lecture agréable et forte et un travail qui reste excellent sur le rythme et l'équilibre entre tous ces personnages, leurs actions, leurs batailles... à aucun moment l'ennui ou la lassitude prends et le volume se lit d'un coup. Il ne manquait vraiment pas grande chose pour en faire un monument de cette série*!
Buckingham c'est mieux, plus péchu, plus percutant, mettant l'accent là où il faut pour porter le récit plus haut... rhaaaaa encore une fois il ne manquait vraiment pas grand chose*!!
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!
Réponse avec citation