Afficher un message
  #326  
Vieux 27/10/2011, 23h24
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 8 568
Jorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur Thanagar
Hey cool de te voir par ici Hips! ^^

Enchainage :

House of Mystery #36 - 40 Desolation par Matthew Sturges, Luca Rossi & variés!

. . . . . . . .
. . House of Mystery #36 . . . . . . . .. . . House of Mystery #40

Plot : La Maison des Mystères a une nouvelle tenancière, Fig semble être en dehors du coup mais la Conception la rattrape alors que l'"omneitie" est complète!


Bon, Sturges a visiblement fait avancer son plot enfin avec le dernier arc, la série se lancerait elle?
Et bien non, hélas, je mettrais les même reproches à cet arc qu'aux précédents. L'auteur rame un peu, nous replonge dans des flashbacks, garde ce rythme lent et plutôt mou qui commence à peser. Le défaut de ce comics continue de le gangréner, un microverse de personnages tournant autour de la Maison des Mystères avec en fond un plot tellement abstrait et inutilement complexe qu'ils en perdent tout charisme, tout intérêt.
Dur dur certes mais je n'accroche plus depuis plusieurs numéros. La comparaison avec The Sandman de Gaiman et son spin off The Dreaming sont difficiles à éviter et comme dit précédemment, il manque à House of Mystery un vrai background solide, de bonnes bases fantastiques sur lesquelles développer un plot. Là, Sturges nous crée de l'univers parallèle, de la dimension machin et bidule, des explications obscures et une multitudes d'apparition et autres récits, tellement de trucs qu'au final on se perds complètement dans l'histoire... mais c'est quoi enfin cette conception? et cet "Espace entre"? non pas qu'il a faille forcément donné une explication rationnelle (bon courage ) mais un peu de lien, un peu moins de personnages, histoires et compagnie qui partent de partout aurait été sans doute plus appréciable.

Dommage, dommage, quel potentiel! Une maison mystérieuse qui se fait payer en histoire, un Cain qui veut la récupérer, des perso qui débarquent, partent, reviennent, un ennemi étrange.. cela aurait pu être béton mais Sturges manque du petit quelque chose qui a rendu The Sandman génial, n'est pas Gaiman qui veut.

Sinon cet arc n'est pas mal, plutôt bien construit même, avec des flashbacks qui expliquent la "nouvelle" situation de la Maison, une conclusion et des explications (mouais) que la Conception et même une fin (enfin presque)! Et oui car le #42 sera le dernier de la série, j'avoue que je l'ai pas vu arriver, si quelqu'un à des infos sur le pourquoi de l'arrêt de cette série je suis preneur (oui je sais je viens de dire que ça me gonflait, ne me le faites pas remarquer ^^). Mais encore une fois, trop fouillis pour être passionnant.

Coté dessineux, à coté de Rossi toujours aussi sympa, et du lourd à coté quand même : Darwyn Cooke, Aaron Campbell, David Lapham et Peter Snejberg! Les comics contiennent toujours une mini histoire dans l'histoire, fond de commerce du titre, plus ou moins intéressantes, mais toujours étonnante. Ce dernier point renforce le coté dommage de tout ceci!
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!
Réponse avec citation