Afficher un message
  #307  
Vieux 31/05/2011, 21h11
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 8 568
Jorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur Thanagar
Suite du bastard!!!

Hellblazer #256 - 260 parus dans le TPB Hooked par Peter Milligan & Giuseppe Camuncoli, Stefano Landini, Simon Bisley



Miliplot : La vie de John lui échappe entre sa maladie, son amante, et un vilain démon. Et comme toujours dans ces cas là, il fait les mauvais choix, va voir les mauvaises personnes et cela empire grandement...

Est ce que Miligan va continuer sur sa bonne impression, la réponse est oui, oui , OUI !!
Pourquoi ? tout simplement parce que le bastard est de retour et en forme, le salopard qui ne respecte pas les règles, qui ne pense qu’à lui, qui agit sans réfléchir aux conséquences, John Constantine est au summum de son art dans ce TPB savoureux et jouissif. Que dire de plus, entre une amante qui le fuit, une potionneuse qui lui fait du charme et un ancien démon à ses basques, la situation dégénère et échappe complètement à John. Il enchaine mauvais choix après mauvais choix et tout le génie de Miligan et de rendre cette course effrénée délicieusement crédible.
Chaque mouvement de John, chacun de ses choix est justifié, expliqué, pas de hasard, pas de point bancal, juste des choix catastrophiques fait par un mec sans limites et qui, dos au mur, se révèle être le pire fils de **** de la planète. Il trahit, abandonne, se moque, met en danger ses proches, détruit leurs biens… tout ça pour assouvir son désir personnel. Bref, une descente aux enfers succulente magnifiquement écrit par Miligan. Après un premier TPB qui (classique) pose les bases, ce dernier s’amuse donc avec John en y redonnant sa gloire passée.. pas celle du magus le plus puissant sur Terre, mais bien le pire salopard qui existe.
Le TPB se lit d’une traite, comme précédemment, vite et bien avec là aussi un rythme exceptionnel, un enchainement de scènes d’une grande efficacité qui montre une maitrise sans faille de l’histoire par Miligan. Le parallèle avec X-Statix est encore à faire ici, pas sur le contenu mais sur le style, Hellblazer version Miligan c’est de l’épuré, pas de grandes manipulations, pas de dangers interplanétaires, du simple, du facile, du concentré sur les personnages mais efficace, décalé, et ce qu’il faut de trashy pour choquer la ménagère.

Critique courte mais peu de choses à dire je trouve, plutôt que se focaliser sur un ou deux points précis, j’ai préféré causé de l’ensemble tellement c’est génial. Un mot bien sûr sur les dessineux, Camuncoli et Landini d’un coté qui confirment leurs talents sur ce titre appuyant bien là où le récit fait mal, exacerbant le comportement de John, les émotions de chaque protagonistes, un découpage notamment très efficace qui doit y être pour beaucoup dans cette impression de « vite fait, bien fait ». Enfin Ze Simon Bisley pour la fin, pas le même genre, plus sombre, plus glauque, plus carré mais un régal de le lire avec ce plot où son style colle parfaitement. Très bon jeux de lumière notamment sur l’encrage qui enfonce un peu plus John dans sa mer** !!
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!
Réponse avec citation