Buzz Comics, le forum comics qui tease mais ne spoile pas ;)

Buzz Comics, le forum comics qui tease mais ne spoile pas ;) (http://www.buzzcomics.net/index.php)
-   A vos plumes ! (http://www.buzzcomics.net/forumdisplay.php?f=146)
-   -   Kristoff, ma nouvelle fanfiction (http://www.buzzcomics.net/showthread.php?t=13505)

He's dead, Jim 24/08/2005 18h52

Kristoff, ma nouvelle fanfiction
 
Ayant relu mes vieux Novas dernièrement, j'ai eu envie d'écrire sur le fils adoptif du Docteur Doom, Kristoff Vernard...donc voila ma production sur l'héritier de l'ancien maître de la Latvérie.

Episode 1

La forêt est noire comme la mort tandis que la nuit sans lune s’étire lentement peu à peu vers le jour étincelant. Mais en attendant le moment du lever du soleil, les bois sont le territoire des animaux aux cris étranges et aux gestes furtifs et bruyants, qui font peur aux rares voyageurs qui osent s’aventurer entre les arbres lorsque l’astre solaire est couché.
Après tout, même si l’être qui tenait d’une main de fer le pays a disparu depuis plusieurs mois, la Latvérie restait quand même un des endroits les plus dangereux d’Europe et du monde, et nul ne pouvait savoir ce qui se trouvait dans cette obscurité qu’était l’ancienne forêt privée du Docteur Doom.

Soudain, alors qu’un hibou commençait à peine à s’endormir après avoir fait un concours de cris avec un corbeau encore réveillé, une explosion impressionnante se fit entendre et voir au milieu de la forêt. C’était une explosion d’énergie orange et jaune, et quiconque présent aurait eu les yeux totalement aveuglés durant de longues heures tant cela était intense et violent. Le bruit était infernal aussi, et tout semblait ne pas vouloir s’arrêter…

Après de longs instants de violence visuelle et auditive, l’explosion prit fin aussi soudainement qu’elle n’avait commencé…cette énergie démentielle avait détruit la majeure partie du centre de la forêt qui n’était plus maintenant qu’un espace calciné et sans vie…de la fumée montait de ce qui était naguère de belles et rares espèces d’arbres tandis qu’au centre du cercle de cendres se trouvait quelque chose…quelqu’un…

C’était un homme de taille moyenne, mais à l’allure étrange : vêtu d’une sorte d’armure en morceaux, il portait un masque en fer avec des trous pour les yeux et la bouche…il manquait plusieurs morceaux au masque tandis que le reste de l’armure était aussi cassée quelque peu : les jambières étaient, elles, intactes, mais le torse en fer recouvert d’un tissu vert était en lambeaux. Les avant-bras et les mains étaient munis de gants en métal, mais le reste des bras étaient nus avec des bouts de tissu tombant sur la peau blessée et fatiguée. Une cape en morceaux volait quelque peu à l’arrière de l’être qui semblait éreinté.

« Pff…pfff…pfff… »

Sa respiration était difficile et ses muscles semblaient crier douleur dès qu’il tentait le moindre geste. Malgré cela, l’homme se leva difficilement, du sang descendant le long de son masque par l’ouverture pour sa bouche, et réussit à se tenir droit. Là, il posa ses mains gantées sur l’arrière de son crâne et un bruit de vapeur se fit entendre tandis que l’être enlevait doucement son masque, révélant ainsi un visage jeune mais fatigué par les efforts et par ce qu’il avait vu.

« Mais…mais…où suis-je ? Et qu’est-ce que cela ? »

Devant lui se dressaient les fières et imposantes tours du château de l’ancien monarque du pays. Magnifiques la journée, et apeurante la nuit, ces vieilles pierres semblaient donner un côté mystique et étrange à ce pays lorsque le jour tombait, la Latvérie semblant retourner dans ses vieilles légendes surnaturelles….

« Mais…mais c’est impossible… »

Sur les plus hautes tours du château flottaient les drapeaux de la Latvérie. Mais au lieu des étoffes vertes, ornées d’un D symbole du monarque du pays flottaient maintenant des étoffes vertes, flanquées d’un immense L rouge qui semblait défier l’arrivant…

« Maître…que s’est-il passé ? »

Le visiteur resta de longs instants ainsi, sans bouger, à juste regarder les drapeaux dans les airs, éclairés par diverses grosses lampes postées un peu partout, avant de commencer doucement à marcher vers la ville, Doomstadt, du moins si son nom n’avait pas changé…





Le lendemain, vers 18 heures, un bar dans le centre de Doomstadt. Depuis la disparition de l’ancien maître du pays et le départ des Fantastiques, la Latvérie commence doucement à reprendre les rênes de son destin. Après des années de tyrannie, ce peuple qui a tant souffert commence à apprendre la démocratie. Ils venaient d’élire leur premier Premier Ministre, qui était une femme : Lucia Von Bardas, quand l’arrivant était apparut dans la forêt bordant le château ministériel désormais. Celui-ci était maintenant dans un bar de Doomstadt, seul devant son verre de vodka pomme.

Il était habillé normalement, ayant rangé ce qui restait dans son armure dans un sac volé sur un marché et qui était maintenant à ses pieds. Alors que le liquide dans le verre devant lui devenait de moins en moins grand, le jeune homme commença à réfléchir alors que ses yeux bleus étaient rêveurs…que s’était-il donc passé ? Il semblait ne plus se souvenir de grand-chose…

Il s’appelait Kristoff Vernard et n’avait jamais connu son vrai père. Sa mère avait été tuée dans son enfance, et avait été recueilli par le Docteur Doom, celui qu’il considérait comme son père, son maître, son mentor, son idéal…il avait reçu, à une des morts de son maître, les connaissances et les talents de Doom, et avait combattu ses pires ennemis, les effroyables Fantastiques, ces monstres qui empêchaient toujours les victoires de son maître…puis il était devenu fou, se prenant réellement pour le maître de la Latvérie, et au retour de l’original, et bien il avait été défait…

Plusieurs années plus tard on l’avait retrouvé et réveillé dans un cocon, et l’adolescent avait vécu alors de fabuleuses aventures en se joignant aux Fantastiques, Doom ayant disparu avec son ennemi juré, Red Richards…que ce temps semblait loin à Kristoff, lui qui avait presque trouvé une famille et…des amis dans cette équipe qu’il aurait dû détester…

Mais tout cela était terminé maintenant, et il ne savait comment…des bribes de souvenirs attaquaient peu à peu sa psyché, le plongeant de plus en plus dans la douleur morale et physique de ne pas savoir ce qu’il était advenu ces six dernières années…ses derniers souvenirs remontaient à sa douzième année, quand il était encore membre des Fantastiques…et maintenant, il semblait avoir facilement dix-huit ans…que s’était-il donc passé tout ce temps ? Surtout que vu la date des journaux, il ne devrait avoir que quinze ans…

La jeune serveuse s’approcha de lui en souriant, son attitude corporelle semblait montrer qu’elle trouvait l’adolescent à son goût et qu’elle pourrait vouloir le séduire. Kristoff se demanda alors comment il allait gérer maintenant l’amour et le reste de ces choses sans avoir eu d’adolescence…mais le jeune homme chassa ces idées de sa pensée, l’héritier de Doom ne devait que penser à la gloire, au triomphe et à la domination mondiale ! Pourtant, elle était jolie et séduisante…

« Vous en voulez encore ?
- Non, merci…
- Ça ne va pas ?
- Si, mais bon je suis parti il y a longtemps d’ici, et tout a tellement changé…je me sens perdu…
- Je comprends…vous étiez là du temps du tyran ?
- De qui ?
- Bah, de Doom…
- Vous l’avez appelé comment ? »

La rage montait peu à peu à Kristoff qui ne pouvait accepter que l’on parle ainsi de son maître, de son père…mais il l’avait utilisé, il voulait se servir du jeune homme pour se réincarner et…non ! Le maître l’aimait…

« Bah, le tyran, il nous faisait beaucoup de mal et…
- Je vous interdis de dire cela ! »

Le jeune homme se leva et faillit prendre à la gorge la serveuse, mais la migraine, qui avait commencé à poindre lorsqu’il avait repensé à Doom et à ce qu’il lui avait fait, éclata alors dans son crâne alors que de sa gorge sortait un horrible cri aigu de douleur, et l’adolescent dû s’accroupir et mettre les doigts sur ses tempes tant le mal qu’il avait était extraordinaire…

Il avait mal, tellement mal…son maître l’avait habitué à souffrir, mais là, c’était horrible, comme si son cerveau rapetissait peu à peu dans son crâne…il sentait presque ses neurones se détruire peu à peu par une force mystérieuse qui semblait l’empêcher de se souvenir…mais de se souvenir de quoi ? A peine pensait-il à cela que ses pensées explosaient dans son cerveau dans des torrents de douleur…le sang coulait de ses oreilles et de son nez alors que la serveuse tentait de l’aider vainement en posant ses mains sur son dos…

« Vous…vous allez bien ? Qu’est-ce qui se passe ? Je peux faire quelque chose ? »

Mais elle ne pouvait rien pour Kristoff…la douleur massacrait son extraordinaire cerveau alors qu’il tombait à terre, ses muscles commençant à ne plus répondre à ses ordres…il perdait peu à peu toute conscience et sentait au fond de lui que la fin allait arriver…il n’avait jamais pensé finir ainsi, seul, dans un bar inconnu alors que son maître semblait mort, selon ce qu’il avait plus ou moins entendu…il aurait tant voulu continuer l’œuvre de son père adoptif, il aurait tant voulu châtier son coupable, mais l’adolescent était victime d’un mal inconnu et se sentait peu à peu partir…

Soudain, alors que Kristoff se sentait presque totalement inconscient, on entendit un étrange bourdonnement dans les rues de Doomstadt…un bourdonnement intense, lourd et dur qui semblait s’amplifier, ce qui voulait dire que l’origine du bruit avançait, se rapprochait…
Alors que les Latvériens sortaient, curieux, dans la rue pour voir ce qui se passait, Kristoff sentait la douleur partir, libérer lentement son corps et son esprit alors qu’il n’était qu’à quelques instants de la mort…que se passait-il donc ?

Le jeune homme se releva difficilement, ses muscles lui faisant un mal de chien à chaque geste…apparemment, pensa-t-il, l’attaque qu’il venait de subir avait touché assez gravement son cerveau pour l’empêcher de se souvenir pour une raison inconnue, et cette attaque avait aussi touché les centres nerveux du cerveau, car ses doigts n’arrêtaient pas de se plier et de se déplier à une allure folle par réflexe nerveux…

Vernard s’acolla au comptoir et se prit les tempes entre ses doigts, commençant doucement à masser ces endroits du crâne pour faire partir plus vite la douleur et rapidement retrouver ses grandes capacités intellectuelles…

Mais soudain, le toit du bar fut totalement réduit en cendres en un instant et un homme apparut après le peu de débris qu’il restait de l’ancien plafond du bar préféré des jeunes de Doomstadt : assez vieux, une barbiche blanche, un œil en moins remplacé par un œil cybernétique rouge, une grande armure en métal, un pantalon noir, une grande cape et un casque recouvrant ses cheveux et l’arrière de son crâne…Kristoff ne connaissait que trop bien l’être qui était devant lui et qui souriait en lévitant au-dessus d’une foule stupéfaite…un nom sortit alors des méandres de sa mémoire détruire, un nom qui entraînait en son sillage peur, folie et mort…

« Nathaniel…Nathaniel Richards… »

Blackie 24/08/2005 22h12

Wow pas mal tout ça. Bien que je n'y connaisse quedal aux novas, j'ai trouvé ça très frais et plutot bien écrit. Sacré imagination mon Ben :clap: La suite !

He's dead, Jim 24/08/2005 23h23

heureux de vous avoir fais plaisir (michael J a aussi lu il me l'a dit en réput'), j'essaye juste de m'amuser moi-même et apparemment ça plaît aux autres donc tout va bien. j'ai plusieurs idées pour dépoussierer un peu certains personnages oubliés (Kristoff, bien sûr, Nathaniel Richards, Lyja, etc...) et normalement ça devrait le faire.:)


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 19h56.

Powered by vBulletin® Version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #20 par l'association vBulletin francophone
Buzz Comics : le forum comics n°1 en France !