PDA

Voir la version complète : Les Inédits DC : Cosmic Boy


Niglo
01/06/2007, 12h13
http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/Niglo2/cb01.jpg

Cosmic Boy #1
(Décembre 1986)

Legends Spin-off Chapter 4

Those who will not learn the Lessons of History… (22 pages)

Scénario : Paul Levitz.
Dessin : Keith Giffen & Ernie Colon.
Encrage : Bob Smith.
Couverture : Steve Lightle.

Non traduit.

Résumé :

A New York, Cosmic Boy, pas encore remis de son affrontement contre Brimstone, est pris à parti par une foule de plus en plus ouvertement hostile aux super-héros. Au moment où la foule s’apprête à le lyncher, Night Girl arrive à sa rescousse et le conduit en lieu sûr.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/Niglo2/cb01-1.jpg

Night Girl, alias Lydda Jath, est originaire de Kathoon. Elle a voulu devenir Légionnaire par amour pour Cosmic Boy. Elle a demandé à son père, bio-ingénieur, de lui donner des super-pouvoirs (en l’occurrence une super-force). Il y parvint, mais elle découvrit bientôt que ses pouvoirs ne fonctionnaient qu’à la nuit tombée (Kathoon est une planète perpétuellement plongée dans l’obscurité). Sa demande d’admission au sein de la Legion fut rejetée. Cela ne l’empêcha pas de fréquenter Cosmic Boy et d’avoir une liaison avec lui, et de l’accompagner lors de ce voyage dans leur passé.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/Niglo2/cb01-2.jpg

Cosmic Boy se réveille deux jours plus tard, dans une chambre d’hôtel où l’a conduit Night Girl. En regardant la télévision, il réalise que quelque chose ne tourne pas rond. Le monde qu’il découvre ne correspond en rien à ce que les livres d’histoire lui ont enseigné : l’accident de Tchernobyl ou de la navette Challenger n’auraient jamais dû avoir lieu par exemple. Autre fait étrange : Superman n’a aucun souvenir d’avoir été membre de la Légion du temps où il était Superboy.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/Niglo2/cb01-3.jpg

A Cap Canaveral doit avoir lieu le lancement d’une navette spatiale. Les nombreux manifestants qui se trouvent autour du site affirment que la cargaison que transporte la navette est atomique. Cosmic Boy et Night Girl décident de se rendre sur place pour s’assurer que le lancement se déroule sans incident (il est crucial pour le futur d’où ils viennent que la conquête spatiale prenne son essor à la fin du XXème siècle).

Cosmic Boy arrive sur les lieux au moment où, quelques secondes après le décollage, un incident majeur a lieu et la NASA doit faire exploser la navette. Cosmic Boy, grâce à ses pouvoirs magnétiques, parvient néanmoins à sauver la cargaison. Lorsqu’il la pose sur le site de lancement, les hommes de la sécurité arrivent et ouvrent le feu sur lui, l’accusant d’être un espion. Cosmic Boy doit fuir précipitamment, tout en se demandant dans quel monde de fous il a atterri…

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/Niglo2/cb01-4.jpg

Commentaire :

Début de la mini-série consacrée à Cosmic Boy, le membre de la Legion of Super-Heroes en vacances dans le passé. Il ne se passe pas grand chose dans ce premier épisode, qui revient sur les évènements déjà évoqués dans la mini-série Legends, et sur les origines de Night Girl. L’élément le plus intéressant évoqué ici est de savoir si, après Crisis on Infinite Earths et surtout après Man of Steel, le futur d’où il provient se situe bien sur la même ligne temporelle que le présent où il se trouve. Puisqu’il est désormais établi que Superboy n’a jamais existé (voir Man of Steel), il y a là un paradoxe temporel à résoudre.

La prestation sur ce premier épisode de Giffen et Colon est assez décevante. Le résultat est certes correct, mais on est en droit d’attendre beaucoup mieux de ces deux artistes, qui se contentent ici du minimum.