PDA

Voir la version complète : Les inédits Marvel : Astonishing Tales


Brother Ray
01/06/2007, 10h42
Publication : Astonishing Tales # 1 (08/1970)
Editeur : Marvel Comics

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_01/VO.jpg

Cover : ( Marie Severin/ Bill Everett)

1/ Ka-Zar – The Power Of Ka-Zar (10 pages)
(Stan Lee/ Jack Kirby/ Sam Grainger)

VF : Au choix.
- Strange #16 (Lug) – La puissance de Ka-Zar
- Etranges Aventures #44 (Arédit/Artima – Comics Pocket)- Le maître de la jungle
- Hulk Color #1 (Arédit/Artima – Pocket Color Marvel) – Kraven attaque

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_01/5.jpg

Après avoir pris connaissance des dernières nouvelles, Kraven découvre par hasard l’existence de Ka-Zar. Ce dernier, toujours accompagné de Zabu son fidèle tigre « aux dents de sabre », a fait de la jungle cachée son domaine. Cet endroit mystérieux est un véritable paradoxe : il s’agit d’une vallée jouissant d’un climat tropical située au beau milieu de l’Antarctique. Une autre particularité non négligeable de ce lieu extraordinaire, c’est que l’on y retrouve la vie telle qu’elle se présentait sur Terre il y a des millions d’années.

Kraven toujours à la recherche d’une nouvelle proie se dit que Zabu, le félidé préhistorique, serait du meilleur effet dans sa galerie de trophées. Après une soigneuse préparation Kraven décide d’aller traquer l’animal en Terre Sauvage.

C’est avec une facilité déconcertante que Kraven se débarrasse de Ka-Zar, Zabu est capturé dans la foulée et est emporté par hélicoptère. Heureusement, Ka-Zar arrive à suivre la trace des ravisseurs et va tout tenter pour délivrer son frère tigre.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_01/6.jpg

Une farouche bataille s’engage sur le bateau des kidnappeurs.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_01/7.jpg

Ka-Zar semble avoir pris le dessus sur ses ennemis mais Kraven parvient à utiliser un jet de gaz anesthésiant qui foudroie son adversaire. Ka-Zar, neutralisé est jeté par-dessus bord, le bateau s’éloigne rapidement et se dirige vers les USA.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_01/8.jpg

Ka-Zar est sauvé in extrémis par l’intervention surprise d’une patrouille aérienne de L’OTAN. Un radeau de survie va lui permettre de regagner les cotes. Il décide alors de quitter sa jungle bien aimée et d’aller récupérer Zabu aux Amériques. La suite dans le prochain épisode…

Commentaires : Pour ce premier épisode, Ka-Zar va être confronté à un adversaire de poids en la personne de Kraven the Hunter. Deux personnages évoluant dans un registre très proche qui devaient tôt ou tard être amenés à se rencontrer.

Kraven, l’ennemi attitré de Spider-Man, est apparu pour la première fois dans Amazing Spider-Man #15.

Concernant Ka-Zar : Le Silver-Age » marque le retour de ce héros qui fait un come-back fort réussi dans Uncanny X-Men #10 en 1965. Chronologiquement, cette aventure d’Astonishing Tales serait située juste après son apparition dans Uncanny X-Men #63.

Mon avis : Cet épisode centré sur l’action, est correctement illustré (sans plus) par un Kirby, dont le style n’a jamais vraiment convenu à Sam Grainger. Coté scénario, du classique. Pas super original, mais bougrement efficace.

2/ Dr Doom – Unto You Is Born The Doomsman (10 pages)
(Roy Thomas/ Wally Wood/ Wally Wood)

VF : Au choix.
- Strange #16 (Lug) – La naissance de Fatum
- L’inattendu #1 (Arédit/Artima – Comics Pocket)- L’abominable Dr Doom
- L’écho des savanes spécial USA #22 (Edition du fromage) – Le Doomsman
- Sorcelleries – Wallace Wood (Fershid Bharucha) – Le Doomsman

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_01/1.jpg

Dans son royaume de Latveria, blotti au milieu des Alpes Bavaroises, le Dr Doom représente une menace certaine. Toute sa vie est orientée vers un seul objectif : dominer la race humaine. Son génie scientifique et sa mégalomanie envahissante font de ce vilain un des plus redoutable de l’univers Marvel. Pour preuve, il a même devancé les grandes puissances dans la conquête spatiale et n’hésite pas une seconde à menacer les grands de ce monde.

Dans son royaume d’opérette, Doom est sur le point de mettre sa touche finale à un être redoutable, quasi invulnérable, qui devrait être le fer de lance d’une force nouvelle destinée à conquérir notre planète. Plus inquiétant encore… Le Doomsman, cette créature dopée aux rayons cosmiques, va également être doté de l’intelligence même de son créateur.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_01/2.jpg

En parallèle Doom va devoir faire face à une rébellion fomentée par Rudolfo, le prince de sang de Latveria. Cet individu sordide (décidément…) va utiliser un sosie de Valeria (ancienne bien aimée de Doom) pour s’introduire dans le château et saboter les dispositifs de défense de la forteresse.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_01/3.jpg

Durant sa bataille contre les rebelles le Doomsman, visiblement pas très au point, échappe au contrôle de son géniteur et disparaît dans la nuit.
Face à cette révolte, Doom arrive sans problème à reprendre la situation en main. Par contre, concernant le Doomsman… Il risque fort d’avoir créé son pire ennemi et en tout état de cause l’avenir reste bien incertain.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_01/4.jpg

Commentaires : L’épisode de Doom présenté dans ce comics se situe chronologiquement après sa défaite face à Thor. Thor v1 #182 et # 183 que l’on peut lire en VF dans Thor (Artima Color Marvel Super Star) #11.

Wally Wood fait un énième retour chez Marvel entre deux prises de becs avec Stan Lee. Tout juste débarqué de chez Tower Comics (T.H.U.N.D.E.R. Agents), on lui confie d’emblée cette série. Il réalisera également dans la lancée 2 mini-histoires très réussies dans « Tower of Shadows ».

Cette série préfigure le lancement de Super-Villain Team-Up dont le projet aboutira en 1975.

Le personnage de Doomsman n’a rien à voir avec la « Living Mummy » présentée dans Supernatural Thrillers quelques années plus tard.

Mon avis : Un épisode réussi qui peut faire penser à un remake de la créature de Frankenstein. Il associe avec bonheur d’une part la genèse du Doomsman et d’autre part la lutte pour le pouvoir en Latveria. Un scénario de Thomas qui tient la route associé à une remarquable prestation de Wood, que demander de plus ???

Brother Ray
01/06/2007, 10h44
Publication : Astonishing Tales # 2 (10/1970)
Editeur : Marvel Comics

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_02/VO.jpg

Cover : ( John Buscema/ Frank Giacoia)

1/ Ka-Zar – Frenzy On the Fortieth Floor!(10 pages)
(Stan Lee/ Jack Kirby/ Sam Grainger)

VF : Au choix.
- Strange #17 (Lug) – Panique au 14ème étage !
- Etranges Aventures #44 (Arédit/Artima – Comics Pocket)- Le maître de la jungle
- Etranges Aventures #47 (Arédit/Artima – Comics Pocket)- La malédiction du dieu vivant
- Hulk Color #1 (Arédit/Artima – Pocket Color Marvel) – Combat au quarantième étage

Ka-Zar vient de localiser Kraven, il séjourne à New-York dans un grand hôtel. Il décide de se rendre sur place et dès son arrivée, il fait grande impression…

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_02/1.jpg

Kraven attaque aussitôt, Ka-Zar ne met pas le paquet immédiatement et préfère pour l’instant s’assurer que son ami Zabu est bien sur place. Effectivement, le grand tigre est prisonnier de Kraven dans sa suite.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_02/2.jpg

Ka-Zar rejoint son ennemi et un combat épique commence sur les toits de la mégapole. Kraven, a bien des difficultés à contenir la rage de son adversaire. C’est uniquement par l’utilisation de ses armes secrètes dissimulées dans son costume qu’il arrive à retarder l’inévitable échéance.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_02/3.jpg

Durant l’empoignade Kraven, blessé, décide de prendre la tangente A charge de revanche…

Pendant que les deux belligérants s’affrontent, un invité surprise vient rejoindre l’intrigue : le mystérieux homme pétrifié (The Petrified Man). Cet être de pierre semble avoir des connections étroites avec la Terre Sauvage. Il implore même Ka-Zar de l’y accompagner dans les plus brefs délais, sous peine d’un incroyable cataclysme.

Commentaires : C’est la dernière apparition de Kirby sur le titre. Barry Smith prend le relais sur le prochain épisode.

La prochaine rencontre entre Ka-Zar et Kraven aura lieu dans Amazing Spider-Man #103 sous la plume de Gil Kane.

Lug n’a rien censuré dans cette histoire. L’adaptation est de qualité correcte sans toutefois s’embêter dans la colorisation des planches. On pourra noter l’étrange traduction du titre (fortieth = 14).

Arédit a gommé toute l’entrée en scène de l’homme pétrifié dans Etranges Aventures #44. Quelques panels ont été reportés en introduction de l’épisode contenu dans le #47. Certains panels ont même été abandonnés purement et simplement. Voir ci-dessous :

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_02/4.jpg

Mon avis : Un autre épisode d’action dans la lignée du précédent, Kirby excelle sur ce genre de récit. Coté scénario, rien à signaler, les choses sérieuses ne vont pas tarder à commencer…

2/ Dr Doom – Revolution!(10 pages)
(Roy Thomas/ Wally Wood/ Wally Wood)

VF : Au choix.
- Strange #17 (Lug) – Revolution !
- L’inattendu #1 (Arédit/Artima – Comics Pocket)- L’abominable Dr Doom
- L’écho des savanes spécial USA #23 (Edition du fromage) – Revolution !
- Sorcelleries – Wallace Wood (Fershid Bharucha) – Le Doomsman

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_02/5.jpg

Doom a repris la main sur la rébellion. Rudolfo est sous les verrous en compagnie du sosie de Valeria. Subsiste le problème de l’inexplicable évasion du Doomsman.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_02/6.jpg

Doom s’aperçoit rapidement que le Rudolfo qu’il a emprisonné n’est autre qu’un robot (de sa fabrication) dirigé à distance par le véritable prince de sang de Latveria. Celui-ci, à trouvé un allié de choix en la personne de l’étrange Homme sans visage (The Faceless One) et ne va rester inactif bien longtemps.

La rébellion resurgit alors de ses cendres sous la conduite du seul et unique Rudolfo. L’armement de poing, fournit par l’être sans visage, permet aux insurgés d’infliger de lourdes pertes aux forces déployées par Doom.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_02/7.jpg

Doom quant à lui, reste insensible à toute attaque et comprend bien qu’il est inutile de perdre son temps avec les laquais de Rudolfo. Il décide de s’en prendre aux meneurs eux-mêmes.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_02/8.jpg

La première rencontre de Doom avec l’Homme sans visage n’est pas très concluante et lorsqu’il apprend que ce dernier a enrôlé le Doomsman lui-même… Doom se dit, que peut être, sa dernière heure vient de sonner.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_02/9.jpg

Commentaires : Le Faceless One a été peu utilisé par la suite. On le retrouvera en 1973 pour une nouvelle apparition dans la série Luke Cage Hero For Hire (#8 et #9).
Pour en savoir plus se reporter à l’excellent thread de Niglo : Notes de Lecture : Luke Cage (http://buzzcomics.net/showthread.php?t=11496&highlight=hire)

Roy Thomas signe ici son dernier scénar sur le titre et va laisser sa place à Larry Lieber pour la suite.

Mon avis : Toujours très bien, l’intrigue est prenante, Roy Thomas y tisse des ramifications imprévues et bien en phase avec le contexte. Coté graphisme je ne préfère pas en parler, faute d’objectivité… Wally Wood est un de mes dessinateurs fétiches.
:huhu:

Brother Ray
01/06/2007, 10h44
Publication : Astonishing Tales # 3 (12/1970)
Editeur : Marvel Comics

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_03/VO.jpg

Cover : (Marie Severin/ Mike Esposito) - Retouches de John Romita Sr.

1/ Ka-Zar – Back To the Savage Land(10 pages)
(Gerry Conway/ Barry Smith/ Sam Grainger)

VF : Au choix.
- Etranges Aventures #47 (Arédit/Artima – Comics Pocket)- La malédiction du dieu vivant
- Hulk Color #1 (Arédit/Artima – Pocket Color Marvel) – La légendes des hommes lézards

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_03/1.jpg

Au final de l’épisode précédent nous avons laissé Ka-Zar, victorieux de Kraven, face à un inquiétant personnage de pierre. Celui-ci explique qu’il est la réincarnation du dieu solaire Garokk et que ses disciples, qui demeurent en Terre Sauvage, préparent dans le sang son retour. Ka-Zar connaît bien le peuple du soleil et est étonné des propos apocalyptique du Dieu vivant. Garokk affirme qu’il est peut être encore temps d’éviter des massacres inutiles et que sa présence en Terre Sauvage apaisera certainement une situation qui risque fort de devenir incontrôlable.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_03/2.jpg

On nous révèle l’origine humaine de ce personnage. Cet homme dont le navire a fait naufrage en Antarctique, il y a des siècles, s’est retrouvé par hasard en Terre Sauvage. Il y a acquis l’immortalité et l’essence même de Garokk en absorbant malencontreusement un élixir magique.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_03/3.jpg

Ka-Zar décide, par mesure de prudence, de regagner son domaine. Effectivement, dès son retour, le pire est en train de se produire. Tongah, un guerrier ami de Ka-Zar, agresse et veut détruire la réincarnation de Garokk. On apprend de sa bouche que Zaladane, la grande prêtresse du dieu solaire accompagnée de ses fidèles, s’est lancée dans une guerre de conquête sanglante en vue de préparer dignement le retour de leur divinité.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_03/4.jpg

Chevauchant des lézards volants Zaladane et ses guerriers instaurent un règne de terreur en menant des raids dévastateurs sur les pacifiques populations avoisinantes.
Ka-Zar va désormais tout mettre en œuvre pour arrêter cette folie et rétablir la justice dans ces territoires.

Commentaires : Première apparition de Tongah au coté de Ka-Zar ainsi que de Zaladane.

Barry Smith, d’origine Anglaise, débarque chez Marvel en 1968. Roy Thomas est impressionné par son talent. Dès 1969 on lui propose l’illustration de quelques publications et pas des moindres (X-Men, Daredevil, Avengers…). L’année 1970 sera capitale pour l’artiste et on lui confiera les inoubliables premiers épisodes de Conan The Barbarian ainsi que ces épisodes de Ka-zar. On sent encore au cours de cette période l’influence de Kirby sur ses graphismes.

Cet épisode sera repris dans Savage Tales Annual #1 en 1975.

Mon avis : Un épisode de transition bien réalisé, Stan Lee passe la main à Conway et Barry Smith succède à Kirby. Conway va se montrer plus bâtisseur que Lee sur le personnage et assure avec aisance. Smith est quant à lui fidèle à son style de l’époque, c'est-à-dire pas mauvais du tout. Seul petit bémol (et c’est personnel) je préfère le Windsor-Smith encré par lui-même ou par Sal Buscema.

2/ Dr Doom – Doom Must Die (10 pages)
(Larry Lieber/ Wally Wood/ Wally Wood)

- L’inattendu #1 (Arédit/Artima – Comics Pocket)- L’abominable Dr Doom
- Sorcelleries – Wallace Wood (Fershid Bharucha) – Que Doom meurre !

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_03/5.jpg

Retrouvons Doom sur la défensive, chahuté par une rébellion d’une part (orchestrée par l’étrange Faceless One) et menacé d’autre part par sa propre création, le tout puissant Doomsmann. Comme présenté en fin de l’épisode précédent l’androïde se retrouve face à un choix Cornélien : obéir à son créateur ou le détruire comme le préconise l’être sans visage. Face à cette situation l’androïde va devenir instable et Doom en profite pour reprendre le contrôle psychique de sa créature.

Il lance aussitôt celle-ci sur le Faceless One qui ne fait visiblement pas le poids. Ceinturé par le Doomsman, l’étrange individu révèle sa nature extra terrestre. Il arrive habilement à s’enfuir et à se réfugier dans la salle de commande contrôlant la défense du palais. Doom devra désormais faire face à son propre armement.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_03/6.jpg

Submergé et obligé de se replier, Doom orchestrera son redressement bien à l’abri dans un repaire secret. Pour cela il utilise les grands moyens et provoque un terrible tremblement de Terre qui détruira une partie de son royaume. Face à une telle abnégation les ennemis de Doom ne peuvent que reconnaître la suprématie du maître de Latvéria et battre en retraite.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_03/7.jpg

Victorieux sur tous les tableaux Doom va, pour terminer, régler le sort du Doomsman. L’emprise psychique exercée sur cette créature ne pouvant être maintenue sur une longue période, il finit par prendre la décision d’exiler l’androïde dans une dimension extérieure à notre monde.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_03/8.jpg

Commentaires : Réédité dans Essential Super-Villain Team-Up.

On retrouvera le Doomsman rebaptisé Andro en 1975 dans Super-Villain Team-Up Giant-Size #2 pour une aventure bien peu glorieuse.

Mon avis : Très chouette et toujours superbement illustré par Wood qui fait réellement de très belles compositions. Coté scénario, Larry Lieber ne loupe vraiment pas le final de cette trilogie qui reste pour moi une référence en la matière. En résumé et pour conclure, on en redemande… Rien de plus à ajouter !!!

:bye:

Brother Ray
01/06/2007, 10h46
Publication : Astonishing Tales # 4 (02/1971)
Editeur : Marvel Comics

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_04/VO.jpg

Cover : (John Buscema/ Joe Sinnott)

1/ Ka-Zar – The Sun God(10 pages)
(Gerry Conway/ Barry Smith/ Sam Grainger)

VF dans :
- Etranges Aventures #47 (Arédit/Artima – Comics Pocket) - La malédiction du dieu vivant

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_04/5.jpg

Zaladane, au nom de Garokk, mène sa guerre sainte massacrant allègrement les paisibles populations frontalières de son royaume. Ka-Zar, face à tant d’atrocités, ne peut rester inactif et va tout faire pour arrêter cette folie. Après avoir dompté une licorne il arrive sur les lieux du combat. Les choses s’annoncent mal, la population résignée ne sera guère de grand secours. Il engage pourtant le combat. Son action engendre des résultats immédiats.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_04/6.jpg

Parallèlement à ses évènements le vieil homme, réincarnation de Garokk, se décide à rendre visite à celui qui lui cause tant de tourments. L’incroyable se produit alors devant la statue à l’effigie du Dieu et le vieillard passe à l’état de divinité. Un T-Rex passant par là sera le premier à en faire les frais.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_04/7.jpg

Le dieu Garokk ne peut accepter les massacres perpétrés en son nom et va se charger de mettre rapidement fin à ces atrocités. Sous une forme éthérée il s’adresse aux assaillants. Ceux-ci apeurés, cessent immédiatement le combat. Seule Zaladane ne peut se résigner et elle en profite pour enlever Ka-Zar.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_04/8.jpg

Commentaires :
- Ce récit sera réédité dans Savage Tales Annual #1 en 1975.
- Cet épisode est qualifié pour certains comme étant la première apparition du dieu Garokk, les épisodes précédents étant en quelque sorte une mise en bouche.

Mon avis : Un scénario qui tient la route même si le style de Conway est légèrement pompeux par moment. Surtout du rythme et de l’action pour cet épisode qui précède le dénouement final. Barry Windsor Smith a tendance à « Conaniser » son Ka-Zar, mais on ne peut guère le lui reprocher vu que son travail est le plus souvent remarquable. Persiste toujours la petite réserve sur l’encrage de Grainger.

2/ Dr Doom – The Invaders (10 pages)
(Larry Lieber/ Wally Wood/ Wally Wood)

VF dans :
- L’inattendu #2 (Arédit/Artima – Comics Pocket)- Les envahisseurs

Vainqueur sur tous les tableaux le « maître de la menace » se voit conforté dans sa position de leader incontesté du royaume de Latvéria. Son domaine à moitié détruit et son palais en ruine ne sont que des broutilles pour un homme tel que Doom. Ses fidèles sujets sont là, et vont s’employer à tout reconstruire. Pendant ce temps là Doom décide de prendre quelques jours de vacances. Sa destination : La Riviera. Ces plages de la Méditerranée sont en effet le lieu de villégiature obligé pour le gratin de ce monde, une aubaine pour le monarque.

Pendant que ce dernier se détend, Red Skull, tout juste sorti d’une situation délicate (cf commentaires), ne perd pas son temps. Il profite de l’absence de Doom pour se rendre maître de la Latveria. Décidément ce royaume d’opérette attise toutes les convoitises. Il se fait aider pour cela par ses anciens complices : Les Exilés.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_04/1.jpg

Les défenses de Doom anéanties par des mois de guerre civile, une population harassée par le labeur et les quelques combattants encore présents ne sont pas de taille à contrer les envahisseurs.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_04/2.jpg

Ceux-ci veulent poursuivre la tache de Adolf Hitler et restaurer en son nom un nouvel ordre mondial dont le point d’encrage serait la Latveria. Un 4ème Reich va-t-il voir le jour ?
Rien n’est moins sûr… Doom écoeuré par son séjour au sein de la Jet-Set s’apprête à regagner son domicile.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_04/3.jpg

Sa surprise va être grande à son retour. Et voici un aspect de ce qu’il découvrira. Tout un programme…

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_04/4.jpg

Commentaires :
- Episode réédité dans Essential Super-Villain Team-Up en 2004.
- Red Skull est un personnage récurrent dans l’univers Marvel on le retrouve le plus souvent opposé à Captain America. Sa première apparition date de 1941, c’était dans Captain America Comics #1 (George Maxon – le 1er Red Skull). Le Silver Age Marvel reprend le personnage en faisant l’adaptation nécessaire pour réintroduire celui-ci (Johann Schmidt – le 2ème Red Skull) dès 1965 dans Tales of Suspense #65.
- Dans la chronologie de Red Skull cet épisode fait référence à sa dernière confrontation avec Cap dans Captain America v1 #129.
- The Exiles ce groupe de traîne-savates, souvent associés à Red Skull, est composé de manière hétéroclite par : Baldini, Cadavus, Gruning, Hauptmann, le Général Ching et Krushki. Ces nostalgiques du 3ème Reich ont essuyé un sérieux revers en compagnie de Red Skull face à un Cap America survolté aidé pour la circonstance par Falcon. On peut retrouver leurs dernières péripéties dans Captain America v1 #115-116-117.

Mon avis : Après les 3 épisodes précédents, ce récit marque évidemment une transition vers de nouvelles intrigues. Un scénario simple mais efficace sur lequel Wallace Wood reste largement à son niveau habituel. Un ensemble homogène encore très agréable à découvrir.

:bye:

Brother Ray
01/06/2007, 10h47
Publication : Astonishing Tales # 5 (04/1971)
Editeur : Marvel Comics

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_05/VO.jpg

Cover : ( John Buscema/ Frank Giacoia)

1/ Ka-Zar - Rampage (10 pages)
(Gerry Conway/ Barry Smith/ Frank Giacoia)

VF : Etranges Aventures #47 (Arédit/Artima – Comics Pocket)- La malédiction du dieu vivant

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_05/5.jpg

Ka-zar lutte pour se libérer et y arrive, Zaladane et son ptérodactyle font les frais de la colère du maître de Savage Land. Le Garokk réincarné, de son coté, espère encore pouvoir retrouver un semblant d’humanité. Peine perdue, l’esprit (dérangé) du Dieu Soleil prend peu à peu le dessus. Celui-ci écoeuré par tant d’injustice et de violence autour de lui à trouvé une solution radicale pour rétablir une paix éternelle : détruire tout ce qu’il y a de vivant sur ce monde !!! (gasp)

Zaladane et Ka-Zar ont survécu au crash de leur ptérodactyle. Ils sont à proximité du temple de Garokk et la prêtresse conduit Ka-Zar dans les profondeurs du bâtiment.
Zaladane explique à Ka-Zar que la rivière souterraine bouillonnante qui s’y trouve contient le liquide magique qu’a absorbé autrefois Garokk. Cet étrange breuvage offre certes l’immortalité mais conduit aussi inévitablement à la folie. Elle rajoute que si Garokk se retrouve plongé dans ce liquide, il perdra définitivement ses pouvoirs ainsi que la vie éternelle. Zaladane s’éclipse et laisse Ka-Zar à la merci du gardien des lieux.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_05/6.jpg

Vainqueur de l’homme-bête, Ka-Zar va désormais tout faire pour annihiler la puissance destructrice de Garokk.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_05/7.jpg

En fin d’un dernier combat, il parvient finalement à plonger son ancien ami dans le plan d’eau souterrain. Le libérant ainsi d’une malédiction qui aurait bien pu coûter beaucoup plus à la Terre Sauvage. Zaladane, ayant trahi Ka-Zar à plusieurs reprises dans cet épisode, sera laissée pour morte après l’effondrement du temple.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_05/8.jpg

Commentaires :
- Ce récit sera réédité dans Savage Tales Annual #1 en 1975.
- Zaladane réapparaîtra face à Ka-Zar et aux X-Men en 1978 dans X-Men #116 (Claremont/ Byrne/ Austin) et continuera son œuvre malfaisante en donnant naissance à un nouveau Garokk (Kirk Marston).

Mon avis : Excellente conclusion pour cette histoire. Le scénario développé par Conway ne s’essouffle pas une seule minute et tient en haleine de bout en bout. Et que dire de la prestation de Barry Windsor Smith ??? Seulement un mot : GENIALE (Giacoia n’est certainement pas étranger à cette réussite).

2/Dr Doom - A Land Enslaved (10 pages)
((Larry Lieber/ George Tuska/ Mike Esposito)

VF : L’inattendu #2 (Arédit/Artima – Comics Pocket)- Les envahisseurs

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_05/1.jpg

Red Skull et ses sbires ont désormais la situation bien en main. La Latveria toute entière est sous leur implacable tyrannie. Ce peuple, certes habitué à la soumission, n’avait certainement jamais connu de pareille dictature. Doom, quant à lui, revient de ses vacances loupées sur la cote d’azur et est loin de se douter de ce qui l’attend à son arrivée.

Doom n’a pas encore fait un pas dans son royaume qu’il est déjà pris à partie par la garde de Red Skull. Après avoir pris connaissance de la situation, remonté comme une boite à musique, Doom se lance dans la reconquête de son domaine. Il va avoir fort à faire car Red Skull va utiliser l’armement sophistiqué contenu dans le palais royal.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_05/2.jpg

Surpris par un agent chimique, Doom est capturé et exhibé sur la place publique. Les nouveaux maîtres de Latveria exultent. C’est sans compter sur les incroyables gadgets que recèle l’armure du maître de la menace… Doom arrive à se libérer et après avoir déconnecté les défenses de son palais il se lance dans une contre attaque décisive.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_05/3.jpg

Comme prévu, Red Skull et les Exiles ne pèsent pas bien lourds face à la fureur de Doom. Ce dernier n’a aucun mal à reprendre la situation en main. Et expédie ses ennemis illico presto hors de son royaume en fignolant la manière, cela va sans dire.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_05/4.jpg

(Pas de panique ce n’est qu’une illusion provoqué par un gaz dont Doom à la spécialité)

Commentaires :
- Episode réédité dans Essential Super-Villain Team-Up en 2004.
- Red Skull pour sa prochaine sortie affrontera à nouveau Captain America associé au Falcon dans Captain America #143.

Mon avis : Bien prévisible et sans réel suspense cet épisode manque réellement d’argument et d’imagination. Du classique… Coté graphisme, Tuska a la lourde tache de succéder au superbe Wallace Wood. Dans la discrétion il arrive malgré tout à surmonter la pression et à produire quelques très bons panels. On est quand même loin de la finesse des plans proposés par son prédécesseur… Dommage !

;)

Brother Ray
01/06/2007, 10h48
Publication : Astonishing Tales # 6 (06/1971)
Editeur : Marvel Comics

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_06/VO.jpg

Cover : (John Buscema/ Frank Giacoia)

1/ Ka-Zar - 'Ware the Winds of Death(10 pages)
(Gerry Conway/ Barry Smith/ Bill Everett)

VF : Etranges Aventures #48 (Arédit/Artima – Comics Pocket)- Le vent de la mort

A peine sorti du farouche combat qui l’a opposé à la réincarnation de Garokk, Ka-Zar va être très rapidement confronté à une nouvelle menace divine en la personne de Damon. Cet être mystérieux et redoutable, issu des cieux, semble avoir le fabuleux pouvoir de maîtriser les éléments. Mais n’anticipons pas et revenons à l’histoire proprement dite.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_06/1.jpg

Tongah a convaincu Ka-zar de prendre un repos bien mérité parmi les siens. C’est en chemin, par une nuit de tempête, que les 2 hommes se retrouvent face au courroux de Damon. Celui-ci d’emblée annonce la couleur, il est là pour purifier cette Terre Sauvage et assouvir sa vengeance.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_06/2.jpg

Tongah reconnaît immédiatement cet excité et se rappelle, au travers d’une légende, que il y a bien longtemps… Damon et sa bien aimée, Leliana, ont foulé cette terre et s’y sont aimés. Hélas un accident malheureux a frappé de plein fouet les jeunes amoureux. En effet, Leliana a été piétinée par un des nombreux reptiles géants peuplant cette contrée et elle y a perdu la vie. Damon, fou de douleur et de colère, a alors retrouvé son statut de divinité et a déclanché un véritable déluge sur cette terre impie. Il a ensuite disparu.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_06/3.jpg

Aujourd’hui, il est de retour et les éléments deviennent à nouveau fous. Une pluie torrentielle s’abat et la brutale montée des eaux menace la tribu de Tongah. Fort heureusement, une caverne servira d’abri aux indigènes terrorisés. Pendant ce temps Ka-Zar, Zabu et Tongah engagent le combat. Leur attaque est facilement repoussée par un Damon aussi tourmenté que décidé à accomplir sa terrible vengeance. Zabu dans un ultime effort arrive à projeter Damon et sa monture dans un plan d’eau tout proche.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_06/4.jpg

En parallèle à ses évènements, en Angleterre et sous un temps aussi maussade, une jeune femme se précipite dans la demeure de Lord Kevin Plunder (Ka-Zar). Terrifiée, elle est accueillie par les domestiques et veut absolument parler au maître des lieux. Il s’agirait d’une question de vie ou de mort. Hélas, comme nous le savons, celui-ci a actuellement bien d’autres soucis.

Commentaires :

- Damon, le vengeur venu du ciel, est un personnage que l’on ne reverra pas dans l’univers Marvel. Cet épisode et le suivant constitueront ses uniques apparitions.
- La jeune fille dont je parle en fin de résumé n’est autre que Bobbie Morse. Elle deviendra dans le futur la célèbre Mockingbird (compagne de Hawkeye, membre des Avengers, co-fondatrice des West Coast Avengers…). Ce comics constitue donc sa première apparition dans le Marvel Universe.
- Pas de réédition pour cet épisode.

Mon Avis : Un bon épisode (même si Moench semble se faire le spécialiste des divinités purificatrices) mené sur un rythme trépidant, l’attention du lecteur ne se relâche d’ailleurs pas une seule minute. Les dessins de Barry Smith sont également à la hauteur et reflètent bien le coté dramatique induit par le scénario. On retrouve avec plaisir les finitions du regretté Bill Everett qui appuient efficacement le talent de son compère.

2/Dr Doom - The Tentacles of the Tyrant (10 pages)
(Larry Lieber/ George Tuska/ Mike Esposito)

VF : L’inattendu #3 (Arédit/Artima – Comics Pocket)- Les tentacules du tyran

Le Dr Doom est en plein interrogatoire, et pour délier les langues il en connaît un rayon. Le jeune Africain ignoblement torturé, en sait quelque chose. Il ne tarde d’ailleurs pas à faire au terrible monarque des révélations capitales. Le gisement de minerai qu’il recherche, le vibranium, est situé dans un petit pays Africain nommé Wakanda. On s’en serait douté, n’est-ce pas ??? En effet, Doom veut utiliser les propriétés du vibranium pour construire des missiles d’une fiabilité redoutable.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_06/5.jpg

Après avoir repéré l’emplacement des gisements, le maître de la menace se rend sur place à l’aide d’un engin excavateur de son invention.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_06/6.jpg

L’arrivée souterraine de Doom et de ses sbires, engendre en surface de grosses perturbations (tremblements de terre, éruptions volcaniques). Le peuple Wakandais paniqué fait appel à son monarque T’Challa (Black Panther), enrôlé dans les Avengers, qui séjourne à l’heure actuelle aux USA. Celui-ci, dès son arrivée dans son pays, ne peut que constater l’étrangeté des évènements. Il pense trouver l’origine et l’explication de tout ce désordre à l’intérieur d’un volcan. Effectivement il ne tarde pas à découvrir que le Wakanda est aux prises à une menace très préoccupante…

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_06/7.jpg

Commentaires :
- Episode réédité dans Essential Super-Villain Team-Up en 2004.
- Dans la chronologie de Black Panther cet épisode se situe après Avengers v1 #88.
- Il me semble (je n’en suis vraiment pas sûr) qu’il doit s’agir de la première rencontre entre les deux souverains. A vérifier…

Mon avis : Du classique, uniquement du classique. Mais on est quand même heureux de découvrir la genèse de cette confrontation. Larry Lieber déroule sans génie une intrigue bien prévisible. Tuska (je m’aperçois, mine de rien, que je suis en train de devenir son chroniqueur attitré) ne m’emballe pas vraiment sur cet épisode. Il reste, une fois encore, bien inconstant dans son graphisme.

Brother Ray
01/06/2007, 10h50
Publication : Astonishing Tales # 7 (09/1971)
Editeur : Marvel Comics

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_07/VO.jpg

Cover : (Herb Trimpe/ Herb Trimpe)

1/ Ka-Zar - Deluge(10 pages)
(Gerry Conway/ Herb Trimpe/ Herb Trimpe)

VF : Etranges Aventures #48 (Arédit/Artima – Comics Pocket)- Le vent de la mort

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_07/5.jpg

Ka-Zar n’arrive pas à prendre le dessus sur Damon qui, plus que jamais, veut venger la mort de sa bien aimée. Dans un cadre apocalyptique et au milieu des éléments déchaînés le combat s’éternise. Ce Dieu qui n’en est peut être pas un résiste, armé de son sceptre, à tous les assauts du maître de Savage Land.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_07/6.jpg

La solution ne viendra pas de l’affrontement principal, mais d’ailleurs. En effet, rappelez-vous, pour fuir la brusque montée des eaux la tribu de Tongah s’est réfugiée dans une profonde caverne. Le frère et la sœur de Tongah, en explorant cette dernière ont découverts par hasard un étrange vaisseau. A l’intérieur de celui-ci une jeune femme, à priori décédée, gît sur une couche futuriste. Il s’agit bien entendu de Leliana, l’amante de Damon. Tatia, la sœur de Tongah s’empare d’une lanterne à proximité et là tout bascule. L’esprit de la défunte la pénètre et lui dicte comment sauver son monde de l’attaque sauvage de Damon.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_07/7.jpg

Comme on peut s’en douter une mutation chez la jeune femme s’opérera et la défunte Leliana revivra au travers de Tatia. Il ne restera plus qu’à la nouvelle Leliana de remonter à la surface et d’aller rejoindre Damon. C’est ce qu’elle fait, le combat n’ayant plus raison d’être, Damon cesse toute hostilité. Ka-Zar s’en réjouit et apprend le sacrifice de Tatia qui a offert « sa vie » pour préserver l’intégrité de Savage Land. Les 2 amants quitteront notre planète et on n’est pas prêts de les revoir.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_07/8.jpg

En filigranne de cette histoire, en Angleterre, Bobby Morse toujours aussi mystérieuse décide d’aller rencontrer au mépris du danger Ka-Zar dans sa jungle oubliée.

Commentaires :
- Pas de réédition pour cet épisode.

Mon avis : Un épisode qui a du punch. L’intrigue rondement menée ne comporte pas de faille ni de temps morts, vous comprendrez donc que j’ai bien aimé. Seule ombre au tableau, la présence de Trimpe dont le graphisme n’arrive pas à égaler le talent de Barry Smith. Il essaie dans sa prestation de calquer son style sur celui de son prédécesseur, jusqu’à un point où l’on a du mal à savoir si Barry Smith n’est pas intervenu sur certains panels (???).

2/Dr Doom - And If I Be Called Traitor (10 pages)
(Gerry Conway/ Gene Colan/ Frank Giacoia – Mike Esposito)

VF : L’inattendu #3 (Arédit/Artima – Comics Pocket)- Les tentacules du tyran

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_07/1.jpg

Nous avions laissé, à l’épisode précèdent, face à face le Dr Doom d’une part et Black Panther d’autre part dans une caverne Wakandaise à proximité d’un important gisement de vibranium. Les 2 ennemis se font face et jouant sur l’honneur du monarque Africain, Doom parvient grâce à une habile tricherie et sans combattre à capturer son adversaire d’un jour.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_07/2.jpg

Il l’enferme et le ligote soigneusement à l’intérieur de son engin de forage. Doom reconnaissant les qualités et la fierté de Black Panther revoit ses projets à la hausse et accepterait bien de conquérir la zone et faire du fier guerrier Africain son vassal.
Parallèlement les travaux pour récupérer le précieux minerai avancent tout doucement puisque de nombreux incidents techniques viennent perturber le déroulement normal des opérations. Ce qui laisse le temps à Black Panther de se libérer.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_07/3.jpg

En surface les travaux souterrains de Doom et de ses hommes engendrent une instabilité sismique importante qui ravage le royaume. Black Panther conscient du danger imminent qui pèse sur son territoire décide de jouer le tout pour le tout : il affrontera Doom sur son propre terrain et avec son arme favorite, la menace.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_07/4.jpg

Armé d’un blaster, il s’adresse au maître de la Latveria et ne lui laisse pas vraiment le choix. Il refuse toute soumission et ordonne aux envahisseurs de cesser leur activité et de quitter le Wakanda sur le champ. En cas de refus il tirera sur le minerai instable, ce qui aura comme conséquence d’engendrer une explosion telle que le petit royaume n’y résistera pas, pas plus que les protagonistes présents sur les lieux. Doom réfléchit vite et sachant que sa vie est désormais menacée décide d’abandonner son projet.

Commentaires :
- Episode réédité dans Essential Super-Villain Team-Up en 2004.
- Les lecteurs n’apprécient plus, à ce qu’il paraît cette série, il est vrai qu’après les 3 premiers chapitres époustouflants la suite laisse un peu à désirer. Lee envisage tout de même de continuer la publication mais en écartant (à contre cœur) les 10 pages consacrées à Doom et en dédiant l’intégralité du titre à du « Jungle Comics ». Autour de lui on conseille de laisser une dernière chance à ce strip d’autant plus que l’on vient juste de constituer une équipe de premier choix (Conway/ Colan). L’avenir nous démontrera que c’était peine perdue.

Mon avis : Conway dès son arrivée sur le titre, prend tout le monde de cours en plaçant la confrontation entre Doom et Black Panther sur le plan psychologique. Pas de combat épique mais une confrontation sur l’honneur et la détermination où 2 visions, diamétralement opposées, de l’humanité s’affrontent. Colan pour son échauffement sur ce titre ne déçoit pas, il arrive à dynamiser un récit bien singulier et pas évident à mettre en image.

Brother Ray
01/06/2007, 10h51
Titre : Astonishing Tales #8 (10/1971)
Editeur : Marvel Comics

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_08/VO.jpg

Cover : (Marie Severin/ Frank Giacoia)

1/ Ka-Zar : The Battle of New Britannia (11 pages)
(Roy Thomas, Gary Friedrich/ Herb Trimpe/ Tom Sutton)

VF : Etranges Aventures #50 (10/1975) - Arédit/Artima - La guerre du monde perdu

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_08/1.jpg

La vie en Terre Sauvage n’est vraiment pas de tout repos. Ka-Zar tout juste sorti d’un farouche combat l’ayant opposé aux hommes lézards (Astonishing Tales #9, pas de panique vous n’avez rien loupé, voir les explications plus bas dans les commentaires) se retrouve rapidement confronté à de nouveaux dangers. L’histoire débute ainsi.

Un avion de tourisme traverse l’épaisse couche de brume protégeant la Terre Sauvage et percute un reptile volant. C’en est trop pour le petit appareil qui ne pourra survivre à une telle collision. A son bord Barbara Morse, qui essaie de rentrer désespérément avec Ka-Zar, et son fiancé Paul. Dans la panique Barbara arrive à sauter en parachute et Paul tentera de préserver ce qui reste de l’avion.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_08/2.jpg

Ka-Zar et Zabu témoins de la scène décident d’aller porter secours aux naufragés. Paul attaqué par des lézards géants sera d’ailleurs sauvé in extremis par le maître de la jungle.

Parallèlement à ces évènements, échouée au beau milieu du lac perdu, Barbara est également dans une situation bien délicate. Chevauchant d’impressionnants reptiles aquatiques 2 combattants costumés ont pris en chasse la jeune fille terrifiée. Heureusement celle-ci sera secourue par de non moins étranges guerriers volants.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_08/3.jpg

Elle se retrouve sans le savoir au centre d’un conflit bien particulier qui la replongera, bien malgré elle, dans une sorte de remake de la seconde guerre mondiale.
En effet suite à un combat naval ayant opposé, il y a fort longtemps, un sous marin Allemand à un navire de guerre Anglais aux abords de l’Antarctique, les 2 bâtiments ont sombré presque simultanément. Les équipages quant à eux ont survécu et ont exporté leur guerre au sein de cette Terre Sauvage. C’est donc sans merci que les belligérants s’affrontent aux abords de ce lac perdu.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_08/4.jpg

Pendant que Barbara recueillie par les Anglais s’informe sur la situation. Ka-zar, Zabu et Paul sont sur ses traces afin de lui porter secours au plus vite.

Commentaires :
- Il faudra attendre Astonishing Tales #10 pour connaître la suite de cette aventure. Le #9 étant consacré à un fill-in de 16 pages dessiné par John Buscema et intitulé « The Legend of the Lizard Men ».
- La chronologie du personnage de Ka-Zar, quoique capricieuse, semble fort bien respectée dans le MCP qui classe cet épisode juste après l’épisode contenu dans le #9.
Le #9 étant une continuité relative aux deux épisodes de Amazing Spider-Man #103 et # 104 où Ka-Zar vient au secours de l’expédition de JJ Jameson organisée en Terre Sauvage. Excellents moments mis en images par l’étonnant Gil Kane où on retrouvera opposé à Spider-Man et Ka-Zar, Kraven et son protégé : le délicieux Gog…
- Je n’ai trouvé aucune explication valable concernant les raisons de cette publication « décalée » dans la continuité du personnage.

Mon avis : Du bon boulot coté scénario, originalité et suspense sont au rendez-vous. On attend par ailleurs la rencontre de Barbara et Ka-Zar qui commence à traîner en longueur. En conclusion, Gary Friedich et Roy thomas rendent une copie impeccable. Coté dessins Herb Trimpe se cherche et n’atteint pas son niveau (étonnant) de l’épisode précédent. Bon point pour Tom Sutton qui fait ce qu’il peut pour remettre un semblant de relief à une prestation bien morne à mon goût.

2/ Dr Doom - Though Some Call It Magic (10 pages)
(Gerry Conway/ Gene Colan/ Tom Palmer)

VF : L’Inattendu #5 (04/1976) - Arédit/Artima - Combats démoniaques

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_08/5.jpg

Tout le monde connaît plus ou moins les origines du Dr Doom (x fois reprises tout au long de la production Marvel), je ne vais donc pas m’attarder inutilement sur celles-ci. Juste un petit rappel concernant sa mère.

Cynthia, pour sauver sa tribu tsigane des persécutions aurait vendu son âme à un terrible démon issu tout droit de l’enfer. Elle se retrouva alors détentrice de pouvoirs de sorcellerie tels, que celle-ci devint une magicienne redoutée et implacable. Attirant une haine indicible elle succombera, après de nombreux méfaits, victime de la haine de villageois revanchards.

Suite à ce traumatisme Doom n’aura de cesse dans sa vie que de réclamer vengeance et fera tout pour essayer de récupérer l’âme perdue de sa mère. Il utilisera curieusement la sorcellerie même qui a causé, au demeurant, sa damnation éternelle.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_08/6.jpg

Cet épisode nous fait découvrir que chaque année Doom, du fond de son palais, lance un défi au démon détenteur de l’âme de sa génitrice. Le marché est simple : si le maître de la menace arrive à sortir vainqueur de sa confrontation avec le champion des enfers, l’essence spirituelle de sa mère sera libérée aussitôt. C’est donc pour éviter à sa mère cette éternité de souffrances que Doom se verra confronter cette nuit même à une créature redoutable nommée Kagrok.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_08/7.jpg

Le combat qui suit sera bien déséquilibré et Doom pliera rapidement sous les coups de buttoir de la créature des profondeurs. Malgré son courage et son opiniâtreté le maître de Latvéria ne pourra que constater son cuisant échec.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_08/8.jpg

C’est dans cette situation désespérée qu’il aura tout loisir de rêver que lors d’une prochaine confrontation l’avantage sera peut être pas toujours dans le même camp…

Commentaires :
- Réédition de cet épisode dans Essential Super-Villain Team-Up #1.
- C’est hélas la dernière parution de cette série consacrée au Dr Doom. Bien dommage pour ma part, la qualité était souvent au rendez-vous. Le regret est d’autant plus accentué que l’association de Colan et Palmer sur le titre, laissait présager des lendemains pleins de promesses

Mon avis : Un scénario fort classique mais qui a le mérite de présenter un Doom plus « humain » et parfois presque pitoyable. En proie à un trouble intérieur profond et douloureux on découvre une autre facette de ce personnage qui ne manque pas de fasciner par sa complexité. Coté graphismes, un seul mot réussit à résumer l’ensemble : Grandiose !!!

:bye:

Brother Ray
01/08/2007, 09h57
Titre : Astonishing Tales #9 (12/1971)
Editeur : Marvel Comics

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_09/VO.jpg

Cover : (Gil Kane/ Frank Giacoia)

1/ Ka-Zar : The Legend of the Lizard Men
(Stan Lee/ John Buscema/ John Buscema)

VF : Etranges Aventures #51 (01/1976) - Arédit/Artima – Les hommes-lézards

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_09/1.jpg

Ka-Zar et son fidèle Zabu sont sur la piste des étranges hommes lézards. Ces derniers ont fait irruption de nuit dans un village reculé de Savage Land et ont profité de l’absence des hommes, partis à la chasse, pour enlever toutes les femmes présentes sur les lieux. Seul un vieil aveugle, oublié par les agresseurs, a pu témoigner et informer Ka-Zar de la survenue de ces évènements. Les guerriers, quant à eux, n’ont toujours pas réapparus. Ka-Zar révolté par ces exactions promet de s’occuper personnellement de cette affaire et assure qu’un tel acte ne restera pas longtemps impuni.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_09/2.jpg

La traque a conduit le maître de Savage Land et son frère tigre dans de sombres marécages baignés d’une brume surnaturelle. A l’approche d’une clairière, la brume se fait moins dense et c’est avec stupeur que l’on découvre au milieu de nulle part une créature de rêve qui semblait attendre la venue de Ka-Zar. Iranda est son nom, elle aguiche dans un premier temps notre héros et lui assure que les hommes lézards ne sont en rien responsables de ces enlèvements, vu que ces créatures sont ses serviteurs. Elle propose donc à Ka-Zar de l’amener dans son palais au-delà des brumes dans la patrie des hommes lézards afin de tirer tout cela au clair.

Arrivés sur place, Iranda continue son entreprise de séduction et propose à son invité tout le luxe que l’on est en droit d’attendre dans un tel contexte. Ce grand déballage est quand même un tantinet suspect, Ka-Zar n’est pas dupe et reste sur ses gardes. Iranda explique que sa vie n’est dictée que par un seul objectif : la recherche de la beauté absolue. C’est à ce moment que tout dérape.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_09/3.jpg

Ka-Zar est certain d’avoir reconnu une jeune servante du palais, il est convaincu que celle-ci fait partie des femmes enlevées par les hommes lézards. Son regard et le comportement étrange de Zabu confirment ce que Ka-Zar pensait depuis longtemps, Iranda est une sorcière et cet endroit de rêve ne doit être que sortilège. Il attaque Iranda et lui réclame la vérité.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_09/5.jpg

Les évènements s’enchaîneront alors et Ka-Zar, désormais en possession du diadème de l’ensorceleuse, arrivera après avoir fait face aux assauts répétés des hommes lézards à démasquer la vraie nature de Iranda.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_09/6.jpg

Cette dernière est en réalité une créature reptilienne qui subjuguée par la beauté des hommes s’est construit par magie un royaume de rêve et de folie. Cette dangereuse sorcière n’hésitant pas à asservir et à enlever à tour de bras, a commis une erreur qui va lui être fatale : porter son dévolu sur l’indomptable Ka-Zar. Le seigneur de Savage Land dans une ultime confrontation précipitera Iranda dans un brasier et son sortilège ultime ne résistera pas à son décès. Surprise finale, les serviteurs inhumains de la sorcière se révèlent être les chasseurs disparus et toute la tribu enlevée est désormais réunie grâce à la brillante intervention de Ka-Zar. Tout est bien qui finit bien en quelque sorte…

Commentaires :
- Ce récit, comme précisé lors du précédent post, est inséré inexplicablement entre deux épisodes contigus de Ka-Zar. The Battle of New Britannia (AT #8) et To End in Flame (AT# 10). Pas de raison donnée par l’éditeur si ce n’est, ajoutées en début de récit, les quelques lignes de Lee : « Suite à des circonstances échappant à notre contrôle, le récit ayant débuté dans le numéro précédent doit se terminer dans le prochain numéro » ( ??? )
- Cette aventure sera publiée une deuxième fois toujours chez Marvel, dans le magazine Savage Tales #5 en 1974, mais dans une version non colorisée.

Mon avis : Classique et efficace dans sa réalisation, le scénario de Lee tient la route. Le coté prévisible de la conclusion est habilement ponctué par les scènes d’action omniprésentes en fin de récit. Lecture agréable, bien illustrée par John Buscema qui ne force pas outre mesure son talent. On peut reprocher pour pinailler le manque de décors et le vide en arrière plan présents sur certains panels… Enfin, cela étant dit, c’est quand même globalement réussi.

Brother Ray
11/09/2007, 08h45
Titre : Astonishing Tales #10 (02/1972)
Editeur : Marvel Comics

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_10/VO.jpg


Cover : (Gil Kane/ Joe Sinnott)

1/ Ka-Zar : To End In Flame
(Roy Thomas – Gerry Conway/ Barry Smith/ Sal Buscema)

VF : Etranges Aventures #50 (11/1975) - Arédit/Artima – La guerre du monde perdu

Une guerre sans pitié fait rage aux abords du lac perdu. Les rescapés d’un combat naval ayant opposé un sous-marin Allemand à un bâtiment Britannique se sont retrouvés en Terre Sauvage pour perpétuer leur conflit au détriment de la logique historique. Barbara réfugiée sur New Britannia, une île occupée comme l’on peut s’en douter par les marins Anglais et dirigée par le commandant Christopher, assiste impuissante aux efforts guerriers déployés pour repousser l’envahisseur Teuton.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_10/1.jpg

Ka-Zar et Zabu accompagnés de Paul, le fiancé de Barbara, tentent de rejoindre New Britannia. La navigation sur ce lac est risquée, l’embarcation de fortune est aussitôt malmenée par un reptile marin plutôt agressif. Pendant que Ka-Zar défend chèrement sa peau, Paul a le temps d’aborder New Britannia en compagnie de Zabu. Il ne tarde pas à retrouver sa chère fiancée qui l’informe immédiatement de la situation. Zabu, quant à lui, est capturé illico presto par les marins Anglais.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_10/2.jpg

De son coté Ka-Zar, ayant regagné tant bien que mal et à bout de force les rivages du lac, est capturé par les Nazis. Il est présenté après un cours combat à leur officier, le sinistre Heinrich Draco. Ce dernier affirme qu’il tente depuis de longues années d’établir la paix sur ce territoire et que celle-ci n’est possible qu’après destruction totale des forces ennemies.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_10/3.jpg

La situation demeure inextricable. De part et d’autre la haine est telle, qu’aucune solution pacifique ne semble envisageable. D’autant plus que l’on apprend que les deux chefs sont de connivence pour entretenir coûte que coûte le conflit. En effet tous deux, avides de pouvoir, ne seraient plus rien en cas d’arrêt des hostilités. La présence d’étrangers dans les deux camps est en outre dangereuse : les jeunes générations de belligérants risqueraient d’apprendre que ces manœuvres guerrières ont perdu tout leur sens. Ka-Zar, ayant mis à jour la vérité est à nouveau capturé et mis au frais pour quelques temps.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_10/4.jpg

Durant une ultime attaque des combattants Allemands, les jeunes Britanniques opposent une résistance farouche et les morts se comptent par dizaines. Jamais on aurait imaginé un tel bain de sang. Christopher et Draco constatent alors que leur folie les a conduit un peu trop loin à n’en pas douter. Ka-Zar, qui a réussi à se libérer, s’invite dans ce massacre et exhorte les survivants à arrêter immédiatement ce combat insensé.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_10/5.jpg

Son appel est entendu, la raison l’emporte enfin. Les deux chefs de guerre, dont les vies viennent de perdre tout leurs sens, se donneront la mort dans un volcan tout proche. Il est fort probable que désormais, une période harmonieuse et paisible succèdera à la barbarie qui n’a que trop ensanglantée cette contrée oubliée…

Mon avis : Un scénario riche et des personnages soigneusement étudiés caractérisent cette deuxième partie d’épisode plus ou moins réussie. Hélas, une bonne intrigue ne fait pas tout… La réalisation graphique, tenue pourtant par deux ténors de l’illustration, est quelque peu « légère ». Buscema ne semble pas toujours en mesure de s’accommoder au style de Smith (qui, entre nous, paraît manquer de motivation sur ce coup). Ce petit bémol n’enlève en rien l’intérêt de cette publication qui reste quand même de très bon niveau.

Brother Ray
11/09/2007, 08h46
Titre : Astonishing Tales #11 (04/1972)
Editeur : Marvel Comics

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_11/VO.jpg

Cover : (Gil Kane/ John Romita Sr)

1/ Ka-Zar : A Day of Tigers
(Roy Thomas / Gil Kane/ Frank Giacoia)

VF : Etranges Aventures #52 (11/1975) - Arédit/Artima – Le pays perdu

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_11/1.jpg

Le calme est enfin revenu sur les berges du Lac Perdu. Barbara et son fiancé, ont à priori convaincu Ka-Zar de rentrer avec eux aux Etats-Unis. Si vous avez suivi la chronologie des épisodes présentés les mois précédents, on ne connaît toujours pas les réelles motivations de Barbara et le but de sa mission. Pour l’instant on se contentera seulement de préciser : Ka-Zar a donc décidé de suivre ces deux quasi inconnus loin de sa Terre Sauvage, on n’en sait pas plus et on en restera là ( ???). Le petit groupe se dirige donc vers l’orée de Savage Land en vue d’être récupéré par un avion, qui les ramènera vers le monde civilisé.

En réalité cet épisode n’est qu’un prétexte à rappeler et à préciser les origines de Ka-Zar.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_11/2.jpg



Citation:


Posté par Ray sur Marvel Super Heroes #19


Lord Plunder, père de Ka-Zar,l’homme qui a découvert la Terre Sauvage était un scientifique de renom. C’est lui qui dans cette contrée a réussi à isoler un minerai (proche du vibranium) capable de dissocier les molécules de n’importe quel métal.

Le contrôle d’un tel élément pourrait, bien entendu, conduire à la création d’armes redoutables. Il a réussi à priori la stabilisation et, désireux de protéger sa découverte, a enfermé celle-ci dans un container solidement protégé. Seul un médaillon composé du même matériau est susceptible de pouvoir ouvrir ce réceptacle hautement protégé. Il brisa et donna la moitié de ce médaillon à chacun de ses fils.

Traqué par une puissance étrangère, désireuse d’utiliser ce minerai « anti-matière », Lord Plunder père s’est enfui avec Kevin en Terre Sauvage. Il a confié son deuxième fils Edgar à un serviteur resté en Angleterre. Comme chacun le sait la Terre Sauvage est un lieu dangereux et Kevin se retrouvera rapidement orphelin, son père ayant succombé face à la cruauté des Hommes Singes. Kevin, orphelin, a été alors recueilli et élevé par une mère tigre au coté de son fidèle Zabu. Il deviendra alors le maître de cette contrée sous le nom de Ka-Zar.





http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_11/3.jpg

Des éléments supplémentaires sont tout de même introduits. Comme je le disais plus haut, les Hommes Singes ont massacré le père de Ka-Zar. Cette tribu, sous les ordres du redoutable Maa-Gor, ne vit que pour assouvir la vengeance de son chef. En effet ce dernier ayant perdu un œil lors de l’intervention de Zabu, dans le combat initial, n’aura de cesse de traquer cet homme blanc qu’il juge responsable de tous ses malheurs.

Plusieurs années ont passé, Kevin est désormais adulte et sa réputation est désormais assise dans sa nouvelle contrée. Peu importe, Maa-Gor n’en a que faire. Flanqué de ses guerriers il attaque à nouveau le nouveau maître de Savage Land. Après une haletante poursuite sur un contrefort rocheux ou Zabu sera sévèrement blessé, les Hommes Singes sont sur le point de rejoindre leur ennemi juré.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_11/4.jpg

Ka-Zar, utilisant toute sa puissance, parviendra à déclancher un éboulement qui ensevelira à tout jamais les guerriers assoiffés de sang lancés à ses trousses. Pourtant Maa-Gor a tout de même survécu à la débandade. Le dernier des Hommes Singes lancera alors un ultime défi à l’homme blanc.

Ka-Zar ne donnera guère de chance au tueur de son père. Maa-Gor, malgré sa force prodigieuse, ne pourra résister bien longtemps à la fureur de son adversaire. Vaincu et à moitié inconscient Maa-Gor est désormais à la merci Ka-Zar. Celui-ci se résignera à l’achever et préfèrera lui laisser la vie sauve. Il aura certainement tout loisir d’éprouver ce que le mot « solitude » veut dire.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_11/5.jpg

Commentaires :
- La prochaine apparition de Maa-Gor aura lieu dans la publication Ka-Zar v1 #1. On le retouvera à la solde du sorcier Malgato dans cette épisode clé de la chronologie de Ka-Zar. Dans ce récit au combien important Ka-Zar y rencontrera une autre héroïne qui aura son importance : Shanna The She-Devil !!!
- Ce numéro d’Astonishing Tales a été repris dans Savage Tales Annual #1 en 1975.

Mon avis : Bon, coté scénario rien de vraiment neuf. Thomas déroule sans forcer et développe à minima les origines du héros. C’est agréable à lire, il faut bien le reconnaître. Coté dessins Gil Kane, qui ne fera certainement pas l’unanimité, illustre avec son dynamisme et son originalité habituelle cet épisode plutôt orienté vers l’action.

Brother Ray
15/11/2007, 09h25
Titre : Astonishing Tales #12 (06/1972)
Editeur : Marvel Comics

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_12/VO.jpg

Cover : (John Buscema/ Joe Sinnott)

Si vous avez loupé l’épisode précédent : Astonishing Tales #11 (http://www.buzzcomics.net/showpost.php?p=674466&postcount=11)

-/ Ka-Zar : Terror Stalks the Everglades !
(Roy Thomas et Len Wein (pages 10 à 16)/ John Buscema et Neal Adams (pages 10 à 16)/ Dan Adkins et Neal Adams (pages 10 à 16))

A noter : John Romita Sr a fait quelques retouches sur la partie dessinée par Neal Adams.

VF : Etranges Aventures #53 (10/1976) - Arédit/Artima – Terreur dans les Everglades

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_12/1.jpg

Barbara et Paul accompagnés de Ka-Zar arrivent enfin aux Etats-Unis, plus précisément en Floride. La présence de Zabu causera d’ailleurs une jolie pagaille sur le tarmac de l’aéroport et la petite équipe devra quitter rapidement les lieux à bord d’un hélicoptère mis à la disposition par le gouvernement. Leur destination immédiate : le parc naturel des Everglades et ses célèbres marécages.

Chemin faisant, Barbara dévoile à Ka-Zar le but de l’opération. Un projet gouvernemental ultra secret est sur le point d’échapper à tout contrôle. Ce projet destiné à produire un sérum expérimental capable d’aboutir à la création d’un « super soldat » tourne à la déconfiture et une organisation criminelle, l’A.I.M. veut absolument s’approprier la découverte.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_12/2.jpg

Seulement le Docteur Sallis, chercheur en biochimie, à l’origine de cette prouesse scientifique, a tout bonnement disparu emportant avec lui sa précieuse formule. Sa collaboratrice, Wilma Calvin, après une attaque de déstabilisation émanant de l’A.I.M. est plongée dans un état comateux. C’est peu dire que de penser que la situation est désormais plus que critique. Pour corser le tout un monstre rode dans ces marais et serait responsable de graves blessures infligées à la compagne de Sallis. Cette dernière gravement brulée au niveau du visage a perdu la raison et a été trouvée errante quelque part dans le marais.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_12/3.jpg

Inutile de faire régner le suspense plus longtemps La créature monstrueuse précédement citée n’est autre que Man-Thing. Ce qui nécessite un petit flash back issu de Savage Tales #1 et écrit par Doop (on ne peut guère faire mieux).



Citation:


Posté par Doop


TED SALLIS, un scientifique travaille dans les EVERGLADES à la fabrication d’un nouveau sérum du super soldat. Sa maîtresse, ELLEN BRANDT le trahit alors en le livrant à l’A.I.M. Se sentant pris au piège, SALLIS s’injecte lui même le sérum et finit mourant dans un marais, dans lequel il va se transformer en une créature bizarre ; grâce aux énergies magiques du marais et à sa formule.





http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_12/4.jpg

On en arrive à l’étrangeté de ce comics : La partie insérée dans cet épisode qui reprend brièvement les origines de Man-Thing et connecte tant bien que mal celles-ci à l’épisode actuel. Ce chapitre nous décrit les circonstances de l’agression dont a été victime Wilma Calvin et l’intervention surprenante de Man-Thing qui involontairement a repoussé momentanément les agents de l’A.I.M.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_12/5.jpg

Ka-Zar débarque au beau milieu de cet imbroglio et compte bien, prendre rapidement les choses en main. Dans un premier temps il s’agit de percer le mystère de ce monstre hostile qui semble doté d’un pouvoir au-delà de tout entendement. La tache s’annonce difficile car dans ces marécages les hommes de l’A.I.M. pullulent. Il ne tarde pas à en faire les frais. Lors de sa première confrontation avec l’organisation criminelle, Ka-Zar essuie un échec retentissant et se retrouve prisonnier dans une fosse en compagnie d’un compagnon d’infortune, capturé précédemment : Man-Thing…

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_12/6.jpg

Commentaires :

- Cet épisode est caractérisé par la seconde apparition dans l’univers Marvel de Man-Thing.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_12/8.jpg

- La première apparition de Man-Thing date de mai 1971. Ce personnage est présenté en effet dans une histoire de 11 pages contenue dans le magazine Marvel : Savage Tales #1. Cette introduction dont le titre est « The Origin Of The Man-Thing » est l’œuvre de Gerry Conway associé à Roy Thomas, le coté graphique étant assuré par l’excellent Gray Morrow. Voilà donc le trio officiel à l’origine de cette monstrueuse créature promise à un avenir glorieux Comme l’on peut s’en douter, dans ce contexte, il s’agit d’une production non colorisée qui, pour ma part, conserve une fière allure même si le format ne se prête pas à des audaces scénaristiques vraiment surprenantes.

- Une version plus récente de l’épisode cité juste en dessus est contenue dans Monsters Unleashed #3 (11/1973), autre excellent « Magazine Comics » de Marvel.

- On retrouvera par la suite l’empathique créature des Everglades dans (Adventures Into) Fear #10 en octobre 1972. Sa présence est à noter jusqu’au numéro 19 paru en décembre 1975. Puis immédiatement dans une série dédiée dès janvier 1974 : Man-Thing (1°).

- Sans aucun doute l’insert contenu dans cet Astonishing Tales fait étrangement penser au style de récit présenté dans les « Magazine Comics ». Et autant le dire franchement on a l’impression que ce passage, tombe là comme un cheveu sur la soupe. Il semble tout simplement pas à sa place. De là à dire que ces quelques pages étaient destinées à un Savage Tales, il n’y a qu’un pas. Quoi qu’il en soit et en l’absence d’explications formelles, l’utilisation de cette production peut effectivement trouver une justification dans cet Astonishing Tales (enfin si l’on veut)…

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_12/7.jpg

- Et Len Wein dans tout cela ? Curieuse attitude de ce créateur qui travaille à cette époque pour les 2 grandes maisons (DC et Marvel). C’est lui, qui en compagnie de Bernie Wrightson, a donné naissance, hez DC Comics à une autre star du marais : Swamp-Thing. On voit apparaître ce personnage en juin 1971 dans le numéro 92 de la série House Of Secrets. Un mois seulement après l’introduction du personnage Marvel Man-Thing dans Savage Tales ( !!!). Un mimétisme plus que surprenant pour ne pas dire un tantinet suspect.

Mais laissons la parole à l’intéressé. Je reprends ici une partie de l’interview que Len Wein a accordé, sur Dynamic Forces, à Brian Hofacker. Hofacker pose en début d’interview une question tout à fait pertinente.



Citation:



- Brian Hofacker: Let’s start in the swamp… you created Swamp Thing, who made his debut in DC’s House of Secrets #92 (1971) while Man-Thing arrived on the scene at the same time in Savage Tales #1 (May 1971) from Marvel. Was the arrival of these two comparable characters coincidence, or was there a race to the finish? And, as the creator of Swamp Thing, how did you handle a similar character making the scene at the same time?
- Len Wein : Well, it was weird on a lot of levels. After all, not only did I create Swamp Thing, but I also wrote the second Man-Thing story, the one where I established that “whatever knows fear burns at the Man-Thing’s touch.” This was because anything he touched in the first story burst into flame, and I thought that would be a problem in future stories. As to the characters’ appearing at the same time, total coincidence, made even weirder by the fact that Man-Thing co-creator Gerry Conway and I were apartment-mates at the time, though neither of us had any idea what the other one was working on.





Vraiment extraordinaire n’est-ce pas…

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_12/9.jpg

- L’A.I.M. (Advanced Idea Mechanics) est apparue pour la première fois dans le Marvel Universe dans Strange tales v1 #146 en 1966, opposé au SHIELD dans la série Nick Fury. C’est une création signée Lee et Kirby. Cet organisation criminelle récurrente et souvent utilisée par les scénaristes est étroitement liée à des noms aussi célèbres que : Doomsday Man, Baron Strucker, MODOK…

Mon avis : Un épisode curieux dans sa réalisation, deux équipes distinctes ont « collaboré » pour un résultat mi-figue, mi-raisin. Cette séquence sur Man-Thing en plein milieu du récit reste pour le moins étrange. L’histoire en elle-même est assez prenante et bien réalisée, on attend la suite avec impatience. Petite note pour finir concernant l’intervention de Neal Adams : on l’a connu dans une meilleure forme…

Brother Ray
21/01/2008, 08h08
Titre : Astonishing Tales #13 (08/1972)
Editeur : Marvel Comics

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_13/VO.jpg

Cover : ( Rich Buckler/ Rich Buckler)

Si vous vous demandez ce que Ka-Zar fait dans un tel bourbier, une seule solution : aller jeter un coup d’œil à l’épisode précédent : Astonishing Tales #12 (http://www.buzzcomics.net/showpost.php?p=694369&postcount=54)

-/ Ka-Zar : Man-Thing !
( Roy Thomas/ John Buscema et Rich Buckler/ Dan Adkins)

VF : Etranges Aventures #53 (10/1976) - Arédit/Artima – Terreur dans les Everglades (2.)

Ka-Zar, emprisonné dans un fosse en compagnie du terrifiant Man-Thing, ne tarde pas à se rendre compte que sa situation n’est guère enviable voire critique. La créature en face de lui s’approche dangereusement et les hommes de l’AIM font bonne garde juste en dessus. Un sentiment de peur ancestral envahit notre héros, ce qui a pour effet de précipiter les choses. Man-Thing se lance à l’attaque.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_13/1.jpg

Seulement, Ka-Zar n’est décidément un homme ordinaire. L’excitation du combat et la fureur de vaincre l’emportent alors sur la crainte. Un changement radical qui sauvera provisoirement la situation. En effet, quiconque connaît la peur brûle au contact de Man-Thing.

Le duel engagé, le maître de Savage Land, ne peut guère rivaliser avec un adversaire quasi-inhumain de la trempe de Man-Thing. Ce sont les tirs des agents de l’AIM, postés autour de la fosse, qui éviteront à Ka-Zar une sérieuse déconvenue. Une décharge laser foudroie le monstre des marécages qui s’effondre aussitôt.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_13/2.jpg

C’est le moment opportun pour Zabu de passer à l’attaque et mettre en déroute les quelques hommes de l’AIM. Sur le coup Barbara, Paul et tout le personnel disponible débarquent et décident que, au vu des derniers événements, l’aide du SHIELD semble plus que justifiée. Ka-Zar ne s’en laisse pas compter : il est venu dans ce marais rechercher le Dr Sallis et ce n’est pas les quelques espions costumés qui vont l’en empêcher.

Man-Thing, toujours inconscient, est ramené au laboratoire gouvernemental. Pendant ce temps les hommes de l’AIM enlèvent le Dr Calvin, toujours dans le coma, dans le but qu’à son réveil elle puisse donner de précieuses informations sur le sérum de super soldat et éventuellement la localisation de son inventeur Ted Sallis. C’en est trop pour Ka-Zar qui désormais, à un train d’enfer, prendra les choses en main. Il localisera la base de L’AIM et fera en sorte de régler une fois pour toutes, le sort de cette organisation.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_13/3.jpg

Un élément capital viendra pimenter la fin du récit, on apprendra en effet que Paul, le fiancé de Barbara, est lui aussi un agent de l’AIM infiltré dans le projet gouvernemental. On notera également que dans un flash d’humanité Man-Thing /Ted Sallis participera, dans son style unique, au combat final et détruira à tout jamais les installations souterraines de l’organisation criminelle.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_13/4.jpg

Barbara, quant à elle, avoue à Ka-Zar que son idylle avec Paul n’était que purement professionnelle. Ce dernier étant depuis longtemps suspecté d’être un agent double. Cet aveu n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd et Ka-Zar accepte de prolonger son séjour, aurait-il une petite idée derrière la tête.

Commentaires :

- Dans la chronologie de Man-Thing cet épisode se situe juste avant sa consécration dans une publication « presque » dédiée : Adventures Into Fear #10.
- Les layouts de Buscema ont été retravaillés par Rich Buckler avant de passer à l’encrage de Dan Adkins.
- Roy Thomas, va prendre du recul sur ces Ka-Zar et ne scénarisera pas les épisodes suivants. C’est désormais Mike Friedrich qui prendra les destinées du héros.

Mon avis : du comics d’action classique, sans trop s’attarder sur les personnages, l’intrigue est menée tambour battant. Seule une surprise finale et quelques bonnes idées de Thomas, en prévision de l’avenir, viennent ponctuer un épisode qui ravira les fans du genre. C’est plutôt réussi, surtout si on se réfère au précédent opus. Coté graphique un beau dynamisme se dégage de l’ensemble, même si certaines parties descriptives semblent un peu survolées. Inutile de faire la fine bouche le résultat est tout à fait satisfaisant.

Brother Ray
21/01/2008, 08h12
Numéro déjà chroniqué par XXL.


En l'honneur de l'arrivée d'un nouveau membre féminin (Serenity) sur ce forum, voici la chronique d'un numéro d'Astonishing tales qui n'est pas inédit, puisqu'il fut traduit dans Etranges Aventures mais dont nous parlons quand même vu que quasiment personne n'a accès à cette vieille revue et surtout parce que ce numéro est vraiment gratiné.

ASTONISHING TALES 14
cover: Gil kane
http://xavier.lancel.free.fr/BAZAR/asto142.JPG
"The female must live!" Ben pourquoi? :D

starring KA-ZAR
Scénario: Stan Lee
Dessin: John Buscema

Ka-zar et Zabu stoppent la progression d'un troupeau de bêtes qui se dirigent vers la cave de vibranium de Ka-Zar. Les animaux fuyaient en fait un tank (le Swamp tank) accompagné d'hommes-bêtes des cavernes (les Swamp men :roll: ) qui prennent le tank pour un Dieu. Dans le tank, un couple composé d'une allumeuse brune (Carla), vicieuse et traitre, et son mari (Ralph), un joli brun qui veut impressionner sa femme en trouvant le vibranium. :flex:
Alors que Ka-zar met en déroute les Swamp Men de manière musclée, Carla a ses chaleurs devant tant de masculinité sauvage. :D Ka-zar la sauve d'un gros serpent et pendant qu'elle explore de ses mains son corps musclé et chaud, paf 8( , elle l'endort avec sa bague empoisonée! Elle espère bien se débarasser grâce aux Swamp men de Ka-zar et de Ralph, dont elle a subtilisé les balles de son pistolet pour les remplacer par des blanches. Mais le Swamp tank est détruit par les rayonnements de vibranium et Carla est enlevée par les Swamp Men qui sont furieux de la destruction de leur Dieu. Ralph va la sauver à la place de Ka-zar mais comme Carla a changé ses balles, il n'arrive à rien et la vilaine Carla finit morte dans le marécage, les Swamp Men ayant du lui faire subir 1000 outrages...

et Jann of the Jungle
Scénario: Stan Lee (je suppose)
Dessin: Jay Scott Pike

Jann est chargé de trouver une orchidée rouge en plein Congo pour un colon blond qui fait des photos. Mais quand elle ramnène la fleur, tous les indigénes locaux tombent malades car l'orchidée rouge, ça rend malade les congolais, c'est bien connu! :( . Ils ont besoin de l'orchidée noire pour guérir. Bravant encore le danger, Jann va chercher l'orchidée noire et finalement tout rentre dans l'ordre.
http://xavier.lancel.free.fr/BAZAR/asto14.JPG
Voila des dinosaures pour le moins curieux, avec des pattes de batraciens! 8(

N'y allons pas par 4 chemins, ces 2 histoires sont horriblement mal écrites. Ka-zar n'a aucune personnalité propre, et pourrait tout autant être remplacé par Tarzan. Il s'exprime de manière très primaire, à la troisième personne, avec des figures imagées à la Warlock genre "Death to the long tail (serpent)", "Ka-zar says turn", "Stronger than the giant mastodon! Mighty is Ka-zar...lord of th jungle". Les Swamp men sont logés à la même enseigne :"Machine god (tank)", " long tooth (tigre)". Bref, c'est caricatural à souhait.
Les plus féministes d'entre nous apprécieront le rôle donné aux femmes, incapables d'assurer elles-mêmes leur sécurité :( . Carla mérite le titre de reine des sal.pes!!
Un dialogue très révélateur, quand Carla remercie Ka-zar de l'avoir sauvé: "I've never known anyone so powerful...so masculine! Your shoulders...your sinews...your fantastic sun-bronzed skin :lol: ...you make me feel so feminine...so weak and helpless." 8)
Quant à Jann, elle a tout d'une cruche, vrai chien à sa mémère qui va chercher des fleurs pour un blond qui n'a pas le courage de se bouger. :non:
Seul point positif, la performance de John Buscema et la très belle cover de Kane. Et puis, au second degré, ce numéro d'Astonishing Tales est un vrai régal!
http://xavier.lancel.free.fr/BAZAR/asto141.JPG
"Bring back the Female!" Ca a son effet pour sûr!:lol: :lol:

Bref, un bon moment de rigolade, qui montre qu'un long chemin a été parcouru depuis même si le nombre de comics avec un personnage féminin pour héros principal qui ne passe les 3/4 de son temps en petite tenue ou à exhiber ses nichons reste aujourd'hui encore ridiculement bas.

Brother Ray
07/05/2008, 07h11
Titre : Astonishing Tales #15 (12/1972)
Editeur : Marvel Comics

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_15/VO.jpg

Cover : ( Gil Kane/ Bill Everett)

Si vous avez manqué le début, un petit coup d’œil à l’épisode précédent contenu dans Astonishing Tales #13 (http://www.buzzcomics.net/showpost.php?p=718805&postcount=13), le numéro #14 étant uniquement composé de reprints.

-/ And Who Will Call Him Savage?
(Mike Friedrich/ Gil Kane/ Tom Sutton)

VF : Etranges Aventures #55 (04/1977) - Arédit/Artima – Chasse dans la ville (1)

Wilma Calvin, toujours convalescente, est retournée chez elle à New York. Ka-Zar et son fidèle Zabu, accompagnés de Barbara Morse, ont décidé de suivre dans la mégapole la seule personne encore vivante capable de retrouver la piste de Ted Sallis et de son précieux sérum.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_15/1.jpg

Ka-Zar au hasard d’une promenade nocturne, ne tarde pas à s’apercevoir que New-York, peut être une jungle au moins aussi dangereuse que sa chère Savage Land. En effet, au détour d’une sombre impasse, un règlement de compte entre dealers attire son attention. Il passe à l’action et met illico presto en fuite un dénommé Vinnie ainsi que sa joyeuse troupe de coupe jarrets. Ceux-ci agissant pour le compte d’un caïd local, étaient entrain d’œuvrer pour asseoir leur hégémonie sur le marché de la drogue dans ce quartier. Le caïd en question a décidément un nom prédestiné puisqu’il se fait appeler Pusher.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_15/2.jpg

Pusher est une redoutable crapule, lui et son gang règnent sans partage sur tous les trafics du secteur, doté d’une force physique remarquable et d’une solide formation dans les arts martiaux, l’individu est en plus de tout cela un peu mégalo sur les bords. Il n’hésite d’ailleurs jamais à mettre un peu de beurre dans les épinards. C’est pour cela que, en plus de son activité habituelle, il ne refuse jamais de vendre ses services lorsque l’occasion se présente. Actuellement on vient de le charger en échange d’un coquet pactole, d’enlever une vieille femme malade et sans défense, le Dr Calvin (!!!).

C’est bien entendu ce hasard de circonstances qui va rapprocher à nouveau notre héros de ce sombre Pusher.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_15/3.jpg

L’enlèvement ne devrait pas poser trop de problème, la vieille femme vit seule et le voisinage n’est pas très regardant. Vinnie est chargé par Pusher de procéder à l’opération. Tout baigne jusqu’à ce que le hasard vienne au secours de la malheureuse Wilma Calvin.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_15/5.jpg

Peu de temps après, grâce à l’aide involontaire de Vinnie, Ka-Zar décidé à faire toute la lumière sur cette affaire, parvient à remonter la piste qui le mènera jusqu’au fameux Pusher. Après un bref combat, le seigneur de Savage Land prend le dessus sur le criminel, qui se retrouve enseveli sous les gravats de son repaire délabré. Mais a-t-il réellement péri durant cet affrontement ?

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_15/4.jpg

La tentative d’enlèvement n’a pas vraiment amélioré la santé du Dr Calvin. Celle-ci transportée dans un service d’urgence hospitalier, gravement commotionnée, réclame la présence de son fils unique Percy. Barbara et Ka-zar sont à son chevet et apprennent, à leur plus grande surprise, par un policier présent sur les lieux que le fils de Wilma n’est autre que Vinnie, celui là même qui a tant œuvré contre sa propre mère. Le mystère s’épaissit…

Mon avis : Un épisode bien mitigé, Mike Friedrich reprend l’intrigue mise en place par Roy Thomas en prolongeant celle-ci dans un cadre urbain. On ne peut pas dire que le récit proposé brille par son originalité. L’intrigue malgré son intérêt évident, à tendance à s’embourber dans des développements un peu superflus. Coté graphique le duo Kane/Sutton n’est pas vraiment convaincant et fonctionne par saccade uniquement, certaines planches sont même difficiles à regarder, c’est dire.

Brother Ray
07/05/2008, 07h13
Titre : Astonishing Tales #16 (02/1973)
Editeur : Marvel Comics

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_16/VO.jpg

Cover : ( Rich Buckler/ Frank Giacoia)

Si vous avez manqué l’épisode précédent, vous trouverez son résumé dans : Astonishing Tales #15 (http://www.buzzcomics.net/showpost.php?p=739308&postcount=65).

-/ To Stalk a City!
(Mike Friedrich/ Rich Buckler (pages 1-15), John Buscema (pages 16-31)/ Chic Stone, Al Milgrom)

VF : Etranges Aventures #55 (05/1977) - Arédit/Artima – Chasse dans la ville (2/2.)

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_16/1.jpg

Le Dr Calvin est au plus mal, elle réclame toujours son fils. Si elle savait que celui-ci a dérivé vers le banditisme, le choc s’avèrerait peut être fatal. Pas de risques inutiles… D’autant plus que Bobbi Morse (agent du SHIELD) compte bien que celle qui a tant œuvré dans l’élaboration du sérum du Super Soldat, puisse enfin livrer son formidable secret.
Ka-Zar, quant à lui, a une dent contre le Pusher qu’il suspecte d’avoir survécu à leur première confrontation. Débarrasser la ville de ce prédateur devient un de ses objectifs prioritaires. Il s’avère que Ka-Zar ne s’est guère trompé. Ce qu’il ignore en outre, c’est que le criminel est également sur sa piste, rêvant secrètement d’une revanche.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_16/2.jpg

Vinnie (Percy Calvin) libéré, faute de preuves, veut également mettre la main sur le Pusher. Il n’aura d’ailleurs aucun mal à retrouver celui par qui son malheur est arrivé. A nouveau molesté par son ex-boss, il apprend que c’est un transfuge de l’AIM qui a mandaté le Pusher en vue de récupérer au plus tôt le Dr Calvin. Et peu importe que celle-ci soit la mère de Vinnie, l’appât du gain avant tout.

La force brute du Pusher, finit par convaincre Vinnie de participer à l’élaboration d’un piège, qui attirera infailliblement Ka-Zar et qui devrait le conduire à sa perte. Une fausse baston organisée aux abords de la « zone de chasse » du maître de Savage Land parvient à capter l’attention de ce dernier. Il intervient immédiatement. Mais, le Pusher n’est pas très loin. Equipé d’un curieux amplificateur de force, il surgit et surprend Ka-Zar qui ne tarde pas à s’effondrer sous les coups du butoir du criminel.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_16/4.jpg

Le Pusher est bien décidé à porter le coup de grâce. Ka-Zar sera sauvé in extremis par l’intervention surprise de Vinnie. Ce dernier le paiera d’ailleurs très cher. Tout proche du point de non retour, Vinnie est sur le point de succomber. Fort heureusement, c’est un Ka-Zar subitement ressuscité et survolté qui reprendra les choses en main. Autant le dire tout de suite, le Pusher ne fera guère le poids face à une telle fureur.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_16/5.jpg

Vinnie est, quant à lui, transféré d’urgence vers l’hôpital le plus proche. Mais pendant ce temps, l’état du Dr Calvin se détériore. L’équipe médicale décide de tenter le tout pour le tout en réunissant la mère et le fils dans la même chambre. Vinnie, même sérieusement amoché, insufflera par sa seule présence, un regain tonicité chez Wilma Calvin, synonyme de guérison prochaine.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_16/6.jpg

Mon avis : Beaucoup d’action et de baston dans cet épisode mené tambour battant par un Mike Friedrich déchaîné. Peu d’originalité certes, mais de l’efficacité de bout en bout. La valse des dessinateurs continue, on a même droit à deux pointures (Buckler et John Buscema) pour cet opus, chacun ayant dessiné un demi épisode. L’implication manquant cruellement, la qualité forcément s’en ressent. C’est bien dommage.

Pour terminer la planche qui manque dans la VF.

http://perso.wanadoo.fr/brother.ray/Astonishing_Tales_16/3.jpg