PDA

Voir la version complète : Les Inédits DC : Batman


Niglo
19/05/2007, 08h55
http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/bat401.jpg

Batman #401
Novembre 1986

Legends Cross-Over, Chapter 1

A Bird in the Hand… (22 pages)

Scénario : Barbara J. Randall.
Dessin & encrage : Trevor Von Eeden.
Couverture : John Byrne.

Non traduit.

Résumé :

Sondra Van Decar, une femme de la haute société de Gotham, est tuée, la gorge tranchée par un collier piégé. Le crime est signé Magpie, qui s’est emparée du véritable collier et l’a remplacé par un faux piégé. Le nom de Sondra Van Decar s’ajoute à la liste de plus en plus longue des victimes de Magpie…

Chargé de l’enquête, le commissaire Gordon reçoit l’aide de Batman, qui pense avoir trouvé le point commun aux derniers meurtres de Magpie : le rubis de Sondra Van Decar s’appelait le Cœur de l’Aigle, la victime précédente portait un saphir baptisé l’œuf de rouge-gorge, etc. Il en conclut que Magpie s’est mise à collectionner tous les bijoux portant des noms d’oiseaux. Il décide de lui tendre un piège en organisant chez Bruce Wayne une exposition de sa collection de joyaux.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/bat401-1.jpg

Lors de la soirée, l’inspecteur Roberta Valle porte le bijou baptisé l’œil de faucon. Durant la réception, Gordon aperçoit G. Gordon Godfrey, qui entame aussitôt sa diatribe anti-super héros. Roberta Valle n’apprécie guère ses propos et ne se prive pas de le lui faire remarquer. Godfrey renverse alors accidentellement un verre sur elle. Elle se rend dans les toilettes, où une serveuse l’aide à se détacher. Elle ne réalise que trop tard que la serveuse en question n’est autre que Magpie.

Bruce Wayne voit Roberta Valle surgir hors des toilettes, paniquée. Le collier qu’elle porte diffuse un gaz mortel. Le temps d’enfiler son costume, Batman intervient et arrache le collier de la jeune femme. Dès que le héros a fait son apparition, G. Gordon Godfrey monte sur une table et reprend de plus belle son discours contre les super-héros, aggravant encore la confusion qui règne dans la salle de réception.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/bat401-2.jpg

Batman est convaincu que Magpie est retournée dans son ancien repère, le musée où elle travaillait autrefois. Il s’y rend, en compagnie de Robin, et trouve très rapidement un passage secret menant à une salle souterraine. Magpie s’y trouve, en compagnie de deux complices. Ces derniers sont rapidement éliminés, mais Magpie réussit à s’enfuir, enfermant derrière elle Batman et Robin, et déclenchant un piège mortel installé dans la pièce : une rangée de canon-laser qui se met à descendre lentement du plafond. Mais Batman va utiliser une des pierres précieuses stockées par Magpie pour dévier l’un des lasers vers la porte de sortie.

Pendant ce temps, Magpie ne s’est pas enfuie : dans le noir, elle a trébuché et fait tomber l’œil de faucon sous une armoire. Au moment où elle le récupère, elle se retrouve nez à nez avec Batman. Elle s’apprête à lui tirer dessus lorsqu’elle réalise qu’il tient à la main le plus gros joyau de sa collection. Craignant de l’abîmer, Magpie s’effondre, en larmes.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/bat401-3.jpg

Commentaires :

Le même mois où elle fait sa première apparition dans Man of Steel #3, on retrouve Magpie également au sommaire de cet épisode (même si cette seconde apparition se situe bien après la première). Et sa prestation y est encore plus navrante. Magpie n’est qu’une sorte de sous-Joker sans aucune once de charisme. L’intrigue est du même tonneau, un grand n’importe quoi même pas drôle au second degré. Seul Trevor Von Eeden sauve à peu près les meubles, même si sa prestation ici est loin d’être inoubliable.

Cet épisode est le premier à porter le logo Legends Cross-Over en couverture. C’est uniquement dû à la présence dans ces pages de G. Gordon Godfrey, mais comme il se contente de tenir des propos similaires à ceux entendus dans Legends #1, cet épisode est tout à fait dispensable pour suivre Legends, et fortement déconseillé pour tout le reste.