PDA

Voir la version complète : Master of Kung Fu


Fred le mallrat
18/04/2005, 00h06
Avant de vous laisser goûter aux superbes chroniques de Michel sur les inédits de Master of Kung Fu, on m’a demandé un petit résumé de ce qui a été traduit.
J’essaierai donc de rendre justice à une série qui m’a beaucoup marquée.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/84.jpg

Nous sommes dans les 70’s et le phénomène des arts martiaux commencent à prendre de l’ampleur avec Bruce Lee et David Carradine.
Marvel, alors dirigé par Roy Thomas, essaye de sortir de la crise qui frappe le marché en variant un peu les sujets.
Il a déjà lancé avec succès Conan, Werewolf by Night ou Frankeinstein et lancera bien plus tard Star Wars mais surtout une série qui a de nombreux points communs avec MOFK : Tomb of Dracula !
Ils puisent donc de nouveau dans la patrimoine littéraire et trouve un nouveau « vilains » très populaire outre atlantique : Fu Manchu, crée par Sax Rohmer en 1913 (je m’arrêterai là, ma culture littéraire étant pas mal limitée.).

Comme pour l’adaptation précédente, Marvel reprend certains personnages (Nayland Smith et Petrie les agents secrets britanniques qui luttent contre le docteur maléfique, Fah Lo Suee, fille de Manchu…) et en inventent d’autres (Black Jack Tarr, Leiko, Reston) comme Blade et surtout un héros qui a un lien de parenté avec notre méchant, après Franck Drake, voici Shang Chi !
Autres ressemblances :
1- La série aura se semblant de progression et de conclusion naturelle.
2- Un scénariste qui n’est pas le créateur de la série la portera au sommet et en fera son bébé : Wolfman sur Dracula et Moench sur MOKF.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf40-sumup.jpg
La série révélera deux énormes dessinateurs en leur donnant leur 1er long run sur un titre d’une grande compagnie : Gulacy et Zeck, qui donneront à la série deux runs somptueux dans des registres différents.
Elle sera ancré dans la Marvel Universe par le biais d’apparition de Shang dans d’autres séries (Team up, Manthing…) mais n’accueillera que Manthing en son sein.
Elle fournira aussi des vilains (ou leurs successeurs) devenus seconds couteaux dans des titres superhéroïque mais qui avaient de la guelle et qui sur ce titre avaient une vraie légitimité et un vrai charisme (Razorfist, Shockwave, Zaran ….)

La série fut traduite dans Eclipso puis Thor (Flash nouvelle formule couleur) mais sa première apparition VF se fit dans Spécial Strange 1.
Si la série eut un gros succès aux usa avec 125 numéros, 4 Giant size et un annual, elle fut ici éclipsé par sa parution chez Arédit (qui pourtant compte beaucoup de séries superbes).
Ici, Ironfist est plus connu de par sa parution dans Strange puis Titans : pourtant MOKF, me semble plus réussie et plus « mature ».
Ne voulant pas payer de droits d’auteur aux ayants droits Rohmer: Arédit a changé quelques noms : Fu Manchu devient Kou Namfu et Shang Chi, Yang Shi. Dommage que ce dernier soit une création Marvel contrairement par exemple à Nayland Smith ou Fah Lo Suee. Je ne suis pas le seul à avoir une culture littéraire limitée !

Je vais essayer de traiter les numéros que je regrouperai par arc (et oui ce n’est pas une invention de Bendis) et m’arrêterai aux numéros chroniqués dans « il y a 20 ans ».
A noter, aussi, une quasi constante dans cette série qui est que la narration est assurée par Shang à la première personne : Miller n’est pas le premier à l’avoir fait sur une série mainsteam !

http://fmolierac.free.fr/Mokf/scarce47.jpg
Je signalerai juste le dossier sur le personnage dans Scarce 47, qui m'a aussi aidé.

Fred le mallrat
18/04/2005, 00h33
http://fmolierac.free.fr/Mokf/SME16c.jpg
Special Marvel edition 15, traduit das Eclipso 65.
Engleheart-Starlin-Milgrom


Shang Chi doit remplir une mission qui ne lui plait guère : il doit tuer un ennemi de son père : le Dr Petrie.
Cela contredit ces cours de philosophie que son père lui a donné comme il lui a enseigné les arts martiaux.
L’homme est vieux et faible mais Shang ne faiblit pas.
Il se retrouve alors nez à nez avec Nayland Smith qui lui dit et montre qui est son père : un génie du mal entouré de sociétés secrètes, immortel grâce a un élixir et qui vise la conquête du monde.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/Fumanchu.jpg
Nayland jure de retrouver Shang et de se venger !
Apres s’être renseigné auprès de sa mère, il retourne voir son père, Fu manchu qu’il jure d’arrêter.
Toute la dramatique de la série tourne sur le rapport père-fils, Shang etant tiraillé entre le lien familial et faire ce qui est juste (même s'il n'hésite pas à tuer.).
La mère, elle, à ma connaissance finira dans les limbes!


Cet épisode sert d’introduction à l’univers de Fu manchu…
On est loin de ce que la série deviendra.
Shang, éduqué par les meilleurs mais naïf de part son manque de connaissance du monde extérieur est constamment déchiré entre son enseignement et la réalité.
Starlin n’est pas à l’aise sur ce genre de bandes et ça se voit

Fred le mallrat
18/04/2005, 11h18
http://www.comicsvf.com/scans/vocanc/specialmarveledition/16.jpg

Marvel Spécial Edition 16 traduit dans Eclipso 65.
Engleheart-Starlin-Milgrom


Shang Chi ère dans Central Park, suite à sa rencontre avec son père.
Il se fait attaquer par des voyous dont il se débarrasse facilement quand il se fait interpeller…. Par celui qu’il considère comme son frère : Midnight !
Ce dernier disparaît pour rejoindre Fu Manchu qui lui ordonne de tuer Shang !

Midnight est défiguré depuis son enfance et ce qui un raid des services occidentaux sur un village pour anéantir une arme biologique de Fu Manchu.
Il se cache depuis sous un masque noir et a été élevé et éduqué comme Shang, avec qui une certaine empathie se crée de par leur chemin si proche et si opposé.
Shang découvre qu’il est recherché pour le meurtre de Petrie.

Le combat entre Midnight et Shang se terminera par la mort du premier dans une rage solitaire.

http://fmolierac.free.fr/Mokf/Mort%20de%20Midnight.jpeg

Nous reverrons ce personnage au sein de la première légion des morts vivants lors de la saga de la Madonne Céleste dans les Avengers scénarisé par …. Engleheart.

Un nouveau conflit interne pour le héros qui hésite entre ses souvenirs d’un passé ignorant mais heureux et la réalité actuelle et qui le conduise à provoquer une nouvelle mort, loin de ses idéaux.

http://www.comicsvf.com/scans/vf/aredit/eclipso/65.jpg
On est loin du manichéisme des séries superhéroiques mainstream, même les « réalistes » Xmen ou Spiderman.

Starlin signe un numéro plus abouti et surement son meilleur de la série mais reste toujours trop loin de ses Warlock.

Fred le mallrat
18/04/2005, 21h43
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf17c.jpg

Master of Kung Fu 17, traduit dans Eclipso 65
Engleheart-Starlin-Milgrom

La série est rebaptisé Master of kung Fu, ce qui montre sa popularité relative (Ironfist ne l’aura qu’au bout de 10 numéros et pour à peine 15 de plus).

Ce numéro voit l’introduction d’un personnage important : Black Jack Tarr !
http://fmolierac.free.fr/Mokf/bjt2.jpg
Tarr ou le torse fait l'homme :oups:
Nayland utilise un ami des services secrets, Tarr, pour attirer Shang dans un piège : la maison de Tarr à New York, qui contient tout un tas de piège mortel.
Pour l’attirer il fait paraître la nouvelle de sa venue : Shang qui tombe sur ce titre, par hasard, se sent le besoin de conseils de la part du vieil homme sur le fait de se rendre (pas forcément la meilleure chose à faire).
S’ensuit un parcours du combattant, où Shi triomphe des obstacles (Black Jack compris).
Il fait face à Smith à qui il demande de se lever (il a eu les jambes broyés par Fu Manchu)…
Il lui dit que le problème n’est pas physique mais mental avec toute l’amertume et la haine refoulée…
Sir Denis tente et réussit à se tenir debout : notre maître du kung fu le laissera seul à méditer sur ce qu’il convient de croire possible !
http://fmolierac.free.fr/Mokf/smith%20debout.jpg

Un bon numéro où la pseudo philosophie asiatique fonctionne et donne un ton à la série.


http://fmolierac.free.fr/Mokf/bjt.jpg
Jack Tarr est pour l’instant un raciste fini : il ne cessera d’appeler Shang chinaman (chinois chez Arédit, niacoué chez panini (mini Max)) mais au fil du temps, ce sera avec une certaine tendresse, difficile à percevoir dans cette première apparition.
Les bases de ce que sera la série pendant un moment, se mettent en place.
Dernier numéro de Starlin que l’on ne regrettera pas sur ce titre.

Fred le mallrat
18/04/2005, 23h19
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf18c.jpg
Master of kung fu 18
Englehart-Gulacy-Milgrom

Après avoir été attaqué par un dacoit (membre d’une société secrète dirigé par son père), Shang est rejoint par Sir Denis et un Black Jack, plus méfiant.
Smith lui propose une alliance contre l’avis de Tarr, pour détruire Fu Manchu.
Ils ont une info sur un trafic de ce dernier en floride.
Notre héros découvre que la marchandise est du mimosa, drogue puissante de son père, mêlé à de l’essence. Ainsi vendue à bas prix à une Amérique, dépendante de cette énergie, la drogue, puissante, qui prive de volonté se répandra dans l’atmosphère et asservira les habitants.
(Si c’est pas un plan qui en jette, que Magneto, il en trouve pas des comme ça !)
Capturé, Chi se retrouve livré au Dacoit du début (vous suivez ? c pas du Lobdell !), boosté à une drogue qui le détruit lentement(ca rappelle Strike force Morituri ou ce que devait être Spawn si il était crée par un artiste).
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf18.jpg
Manchu y tolère pas l’échec : ta guelle à la récré !
Shang s’en sort bien et détruit le cargo de livraison, il est maintenant perdu dans les marais et poursuivi par les assassins du génie fou !

Gulacy n’est pas encore au top et même il est moins impressionnant que sur Morbius (traduit dans Dracula).
On sent l’influence de Steranko !
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf19c.jpg
Master of kung fu 19
Englehart-Gulacy-Milgrom

Shang se retrouve face à Manthing, la créature du marais de Marvel.
Cet être ne parle pas, est fait de boue et sa nature empathique fait que tout ce qui ressent la peur, brûle à son contact.
Il est sauvé par un jeune asiatique, Lu Sun, pacifiste et « philosophe ».
Les assassins de son père le retrouve et s’ensuit un combat durant lequel le jeune homme est blessé.
Man-thing détruit les opposants et Chi se rend compte que malgré tout son enseignement, il n’a pour l’instant répondu que par la violence (en même temps on lit un comic book, s’il se met à faire café philo : on va se faire chier).
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mofk19.jpg
Smith et Tarr recherche Shang !

Il est à noter que pour l’instant Fu Manchu ressemble beaucoup à son ersatz marvellien : Griffe Jaune : ça ne durera pas.

Fred le mallrat
19/04/2005, 19h19
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf20.jpg
Master of Kung Fu 20, traduit dans Eclipso 66 et Thor (flash nouvelle formule)1
Conway-Moench-Gulacy-Milgrom
Master of Kung Fu 21, traduit dans Eclipso 66
Moench-Wilson-Milgrom
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf21c.jpg


Une petite frappe de Floride envoie des tueurs s’occuper de Shang dans le but de s’attirer les faveurs de Fu Manchu.
Après un échec, il engage Korain, samouraï légendaire qui doit sa longévité à l’élixir du père de notre héros.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/moff20.jpg
Au cours du combat, le tueur fait une overdose du produit et tue accidentellement la fiancé, jusque là délaissée, du « gangster ».
Celui-ci jure de se venger.
Il capture Chi et se défoule à mort sur lui.
A cet instant Fu Manchu apparaît avec ses Si-fans, tuent tous les hommes et libèrent son fils, dont il sera le seul à décider de la mort.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf21.jpg
Arrivée de Moench sur le titre, il tiendra les rênes de la série jusqu’à la fin ou presque.
Les directives de Shooter pour relancer l’intérêt su titre (qui se vendait sur la fin autour de 120000 ex) ne lui plaisant pas, il démissionne.
Ce titre sera un peu son « bébé » et ça se verra.
Il sera d’ailleurs, par la suite de tous les projets solos du personnage, les seuls à être dans le ton du personnage.
Cette histoire est très sympa, même si elle n’est pas inoubliable.
Gulacy est en net progrès et son découpage commence à se faire cinématographique.
Wilson est égal à lui-même, c’est un artiste maison comme peuvent l’être aujourd’hui des Bagley, Zircher… pas enthousiasmant surtout après du Gulacy.

Fred le mallrat
19/04/2005, 19h34
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf22c.jpg
Master of Kung Fu 22, traduit dans Eclipso 66
Moench-Gulacy-Adkins


Chi est victime d’un guet-apens dans un restaurant chinois par des assassins de son paternel.
Après le combat, il est rejoint par Smith et Tarr qui avaient eu vent de cela et le prévienne d’un nouveau coup de Fu Manchu.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf22.jpg
Il part seul au QG New Yorkais de son père, o^ù il était venu dans le premier numéro et découvre que ses deux nouveaux alliés se sont fait capturés.
Il les suit dans un vaisseau futuriste rempli d’explosifs.
Lorsqu’il déjoue le plan du génie machiavélique, ils se rendent compte qu’il voulait faire sauter le mont Rushmore.
http://www.comicsvf.com/scans/vf/aredit/eclipso/66.jpg
Si le scénario n’est pas des plus originaux, Gulacy fait un superbe travail, inspiré toujours par Steranko mais aussi par le cinéma.
La scène du restaurant est un petit bijou de chorégraphie mais le meilleur est à venir.
Adkins lui convient déjà mieux que Milgrom (l'encreur maison) ce qui n'est pas difficile.

Fred le mallrat
19/04/2005, 22h07
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf23c.jpg
Master of Kung Fu 23, traduit dans Eclipso 67.
Moench-Milgrom-Janson
Master of Kung Fu 24, traduit dans Eclipso 68
Moench-Weiss/Starlin/Simonson-Milgrom
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf24c.jpg


Shang Chi est pris dans l’affrontement entre un ancien nazi, défiguré après avoir été abandonné par un officier Japonais et son père.
Il est accompagné de Smith et de Tarr,
Chi sauvera son père de Burcher, qui mourra lors du combat.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf24.jpg
Un rival de poids pour Hawkman qui trouve son lot de concurrent dans cette série
Le racisme etait très présent lors des premiers numéros de la série.
Dans tous les sens avec Fu Manchu, lui aussi nationaliste nostalgique.
Cet épisode montre aussi l’indéfectible loyauté de Tarr envers Smith.
Si Janson arrive à rendre intéressant les crayonnés de Milgrom (c’est pas facile) ; Ce dernier réussit la gageure non seulement d’uniformiser mais aussi de rendre banal les dessins successifs de Weiss, Starlin et Simonson !!
Je laisse méditer ceux qui pensent qu’un encreur n’est qu’un traceur et n’a pas de poids sur le rendu final !
http://www.comicsvf.com/scans/vf/aredit/eclipso/67.jpg

Fred le mallrat
19/04/2005, 22h36
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf25c.jpg
Master of Kung Fu 25, traduit dans Eclipso 68
Moench-Gulacy-Trapani

Perdu dans la jungle d’Amazonie, Chi sauve un enfant d’un fauve.
Cet enfant était en fait livré à la jungle par superstition.
Emmené au village, notre héros doit passer des tests pour la vie du bébé, sous l’œil et avec les explications d’un Si-fans capturés.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/moff25.jpg
Après moult péripéties, Shi gagne la vie de l’enfant et du Si-fans.
Ce dernier, fidèle à Fu Manchu, malgré le geste de Shang, lui annonce qu’il doit le tuer.
Chi revient seul vers Nayland et Black Jack.

On s’arrete sur un des assassins à la solde de Manchu et on voit la ferveur qui accompagne l génie du mal tel une superstition ou une croyance.
Le village superstitieux est sûrement maladroit mais permet à Gulacy de continuer à bosser les effets cinématographiques. Chi se rapproche de Lee.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf25b.jpg

Fred le mallrat
19/04/2005, 22h49
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf26c.jpg
Master of Kung Fu 26, traduit dans Eclipso 68
Moench-Pollard-Trapani

Smith se rend en Egypte rencontrer le fils d’un ancien ami, Greville.
Il se rend compte que celui-ci est envoûté par Fah Lo Suee, demi-sœur de Chi, qui s’oppose, elle aussi, à son père mais pour le remplacer.
Fu Manchu fait des enfants de façon scientifique en choisissant la mère attentivement et en « formant » ses enfants.
Fah Lo Suee, comme les femmes qu’emploie, le génie, est une femme fatale à qui personne n résiste.
Elle est à la recherche d’un rubis qui a des pouvoirs hypnotiques.
Le paternel est là aussi. Il s’ensuit une bataille où les rubis disparaissent, Manchu et Suee s’éclipse et Greville est tué d’un baiser empoisonné.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf26.jpg
Dommage que Pollard dessine ce numéro, en petite forme en plus, Gulacy montrera par la suite plus de talent à croquer des femmes fatales et sexy.

http://www.comicsvf.com/scans/vf/aredit/eclipso/68.jpg

Fred le mallrat
20/04/2005, 00h16
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf27c.jpg

Master of Kung Fu 27, traduit dans Eclipso 69
Moench-J.Buscema-Springer

Suite à l’assassinat d’un innocent par un Si-fans (sociétés secrètes de Fu Manchu), qui a eu le tort de parler à Shang, ce dernier part voir son père.
Celui-ci lui apprend que sa sœur a survécu et qu’une guerre entre les deux camps va éclater et beaucoup risquent d’être pris au milieu.
C’est Fah Lo Suee qui contrôlait le Si-fan..
Shang ne peut se résoudre à tuer son père dont il ne veut qu’éradiquer la menace.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf27.jpg
Fu ressemble encore à ses sosies marvelliens que sont Griffe Jaune et Mandarin
Une sorte de fill-in dessiné par un John Buscema, très en dessous. Pour couronner le tout Springer est à l’encrage !
Graphiquement laid !
http://www.comicsvf.com/scans/vf/aredit/eclipso/69.jpg

Fred le mallrat
20/04/2005, 22h57
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf28c.jpg
Master of Kung 28, traduit dans Eclipso 71
Moench/Hannigan-Wilson-Bradford/Trapani

Nayland est capturé par Fah Lo Suee qui veut parler à son frère.
Il refuse de s’allier à elle contre leur père, la mettant dans le même panier.
Après un combat contre les hommes de sa sœur, durant lequel le Chasseur d’ombre, fidèle à Fu Manchu, se joint à lui, Shang réussi à reprendre les rubis et à les détruire.

http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf28.jpg
Le chasseur d'ombre, trés tendance!
On s’ennuie ferme sur ce numéro et Hannigan ou Wilson ne sont pas ceux qui vont susciter notre intérêt !
On notera avec amusement que la première apparition du chasseur d’ombres et de Clive Reston a lieu dans le Giant Size 3, seul à être disponible en vf, traduit juste après dans ce numéro d’Eclipso !
Ces personnages seront réccurrent dans la série
http://www.comicsvf.com/scans/vf/aredit/eclipso/71.jpg

Fred le mallrat
27/04/2005, 23h23
http://fmolierac.free.fr/Mokf/GSMOKF3c.jpg
Giant Size Master of Kung Fu 3
Moench-Gulacy-Colletta


Fu Manchu attaque tout azimut, comme s’il recherchait quelque chose.
Clive Reston, agent des services secrets, est présenté à Shang !
Fu Manchu voudrait s’en prendre à Buckingham Palace avec ses Phansigars, société secrète hindou !
http://fmolierac.free.fr/Mokf/gs3.jpg
Après plusieurs attaques, Smith est capturé et Tarr blessé !
Shang découvre une planque de son père, juste sous le palais ou est détenu ….Petrie !
Fu Manchu l’avait capturé et remplacé par un double, pour en apprendre plus et retrouver un flacon d’élixir Vitae (qui prolonge la vie) détruit lors d’une attaque !
Chi est blanchi du crime de Petrie ; même si ce n’est pas le cas de sa conscience !
http://fmolierac.free.fr/Mokf/gs3-2.jpg

Si la résurrection de Petrie est assez mal amenée, l’intrigue est bien menée et le style de Gulacy s’affirme. Beaucoup d’ombre et des plans ciné rendent le tout dynamique.
Dommage que Colletta reste reconnaissable avec son style romance !

Le meilleur est pour la suite !!
http://fmolierac.free.fr/Mokf/reston1.jpg
Clive Reston est un nouveau personnage qui fait partie de l'équipe du MI6 de Smith.
Il fait souvent des allusions qui tendent à croire qu'il est le fils de James Bond et que son grand oncle est Sherlock Holmes.
C'est le prototype de l'agent secret charmeur, blagueur mais tourné vers l'action à la Bond mais au physique de Eastwood jeune.
Il sera un ami fidèle mais aussi un rival pour un triangle amoureux à venir!

Fred le mallrat
08/05/2005, 23h26
http://fmolierac.free.fr/Mokf/7459_20103_5.jpg
Master Of Kung Fu 29, traduit dans Eclipso 71
Moench/Gulacy/Gulacy
http://fmolierac.free.fr/Mokf/halfsize-mokf30.jpg
Master of Kung Fu 30 et 31, traduit dans Eclipso 72
Moench/Gulacy/Adkins
http://fmolierac.free.fr/Mokf/halfsize-mokf31.jpg

http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf29-01.jpg
Chi est convoqué par Smith et Petrie, pour une nouvelle mission.
Celle-ci ne concerne pas Fu Manchu mais Carlton Vecro, un trafiquant d’héroïne.
Notre héros n’est pas réceptif, jusqu’à une visite à un centre de désintoxication.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf30-2.jpg
Reston se fait passer pour un acheteur Mr Blue depuis plusieurs mois, il facilitera l’invasion du QG de Velcro, dans le Sud de la France aussi grand qu’une ville avec un agglomérat de casino, château….
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf29-2.jpg
RazorFist avait un tant soit peu de prestance!
Après moultes péripéties dont les premières apparitions de Razor Fist (et derniére pour ce Razorfist) et Pavane mais aussi une fosse aux panthères, dignes des James Bond, Tarr, Reston et Shang découvre un arsenal nucléaire.
C’est ce que craignaient Smith et Petrie, qui avaient prévu une vedette pleine d’explosifs que Shi propulsera sur la forteresse.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf31.jpg
Chi entre ici dans l’équipe de Smith, malgré son appréhension a prendre des vies et à contourner les lois, devant l’ampleur de la menace.
Mais son introspection qui avait commencé avec le premier ordre de son père ne va cesser de croître !

Moench propulse ses héros dans une aventure à la James Bond, se rappelant que Smith est Agent Secret, quand il ne court pas après Manchu.
On a droit a tous ce qui fait un bon blockbuster d’espionnage/action : exotisme, filles, démesures, pièges, méchant bavard, action, cascades…. Avec en plus du Kung Fu et le tourment intérieur et la narration de Chi !
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf29-1.jpg
On se croirait chez Niglo!
C’est un hit et Gulacy est boosté par ce tournant.
Son découpage devient plus inventif, plus cinéma… ces personnages deviennent plus réalistes voire même connus…..
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf30.jpg
Bruce?
Beaucoup de ses premières pages seront composées tel un générique de Bond!
La recette qui fera le succès de cette série est en marche, il manque les intrigues secondaires et les relations entre les personnages qui seront nombreuses mais aussi plus fournie et plus réaliste que dans d’autres séries.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/halfsize-mokf30_p01.jpg

Fred le mallrat
09/05/2005, 00h32
http://image.milehighcomics.com/istore/images/large/52426844496.32.gif


Master of Kung Fu 32, traduit dans Eclipso 72
Moench/Buscema/Esposito

L’équipe se sépare au retour en Angleterre. Reston et Petrie partent en avion. Les autres ont une mission sur un bateau qui part de Marseille vers le Royaume Uni.
Ils doivent protéger un agent et ses documents d’une possible interception ennemie.
Sur le bateau, Tarr et Chi essaie de repérer tout le monde sans succès !
Apres plusieurs attaques, ils découvriront que l’ennemi était, entre autre, la jeune femme qu’avait aidé Chi au départ. L’agent britannique n’est autre que Smith qui possédait un faux document afin de découvrir les agents ennemis.
Shi restera perplexe de ce monde de faux semblants et de tricherie !
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf32.jpg
Moench ne se foule pas, ni Sal Buscema qui ne signera que des prestations moyenne et faibles sur ce titre (il assure des fill ins).
Il faut dire que la Crystal Connection avait porté la barre assez haut !
http://www.comicsvf.com/scans/vf/aredit/eclipso/72.jpg

Fred le mallrat
09/05/2005, 23h18
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf33c.jpghttp://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf34c.jpg

Master of Kung Fu 33 à 35, traduit dans Eclipso 73
Moench/Gulacy/Adkins
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf35c.jpghttp://www.comicsvf.com/scans/vf/aredit/eclipso/73.jpg

Reston est attaqué par un robot, envoyé par un agent indépendant Mordillo qui commet ces meurtres en les parsemant d’énigmes et d’humour noir.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mordil6.gif
Il capture Leiko Wu, ex-amante de Reston pour lui faire avouer les secrets du projet ultraviolet qui consiste en une arme qui détruit la couche d’ozone et qu’elle a mémorisée sous hypnose.
Cet agent se révèle être Simon Bretnor, amant de Leiko.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mordillo%20island.jpg
Pour la retrouver Clive et Chi partent pour l’île de Mordillo (donné par un agent retrouvé mort) et qui se révèle une sorte de parc d’attraction mortel ave train parlant meurtrier, guide mime, soldats de plomb et Bynocki robot-jouet doté d’une forme d’intelligence et d’une manie de se déguiser.
On retrouve aussi Pavane, amante de Mordillo et qui était sa complice pour l’aider à honorer son contrat d’assassinat sur Velcro (voir le Crystal Connection MOKF 29 à 31).
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf34-train.jpg
Le p'tit train s'en va...
Mordillo finira brûlé par les rayons ultra violet et Wu tombera dans les bras de Chi au grand dam de Reston.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf35.jpg
Brynocki
Moench nous livre une nouvelle saga palpitante !
Si l’intrigue rappelle parfois la Crystal connection, les éléments de décor, des personnages et les indices ou romance captivent plus l’attention.
Gulacy est un peu en dessous de la précédente trilogie mais livre des planches superbes parfois à la limite de Steranko.

Je vais parler de deux personnages féminins important :
Leiko Wu, agent du MI6 est une femme indépendante et qui aime sa liberté, chose rare en 1975 à part Mantis, peu être.
Elle deviendra la copine de Shi, tout en servant à relancer l’intérêt romantique avec de multiples triangles amoureux (plus réalistes que ceux d’Xmen ou Avengers) comme par exemple avec Clive Reston.
Il est à noter que les personnages de cette série n’ont pas vraiment une vie platonique comme dans les autres séries de l’époque.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf33(wu).jpg
Une première rencontre dont on se souvient!
Pavane : Elle a la malchance de tomber amoureuse d’ennemi de Chi, ce qui vaudra de la revoir souvent.
Femme fatale au premier abord, armée d’un fouet et accompagnée de sa panthère, elle se révèle vite plutôt fleur bleue.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/pavane+mordillo.jpg

Fred le mallrat
10/05/2005, 23h20
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf36c.jpghttp://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf37c.jpg

Master of Kung Fu 36-37, traduit dans Eclipso 74.
Moench/Pollard/Trapani
http://www.comicsvf.com/scans/vf/aredit/eclipso/74.jpg

Chi est demandé par un vieux chinois qui aimerait sa protection mais celui-ci se fait tuer par des ninjas surdoués quasi mystiques.
Pourtant il revient mais ne révèle point comment.
Shang va faire la connaissance de son cirque qui contient des animaux mythiques tels loup garous, sirènes et centaure, qui ne veulent pas quitter leurs cages et de sa fille qui plus humaine mais pas moins prisonnière malgré son apparente liberté.
Tous vont lui raconter le pourquoi de ces ninjas envoyés par Darkstrider mais chaque version est différente !
Il les suit quand même jusqu’au moment de l’attaque !
Il s’avère que les ninjas étaient le cirque et Darkstrider, le vieil homme !
Ils quittent Chi sur ces mystères non résolus.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/darkstrider.jpg
Un autre aspect de la série avec ce genre d’intrigue un peu conte zen qui nous parle de la beauté des mystères, des contradictions humaines et que la beauté, la laideur ou l’étrangeté est dans le regard des autres.
Dommage que ce soit illustré par Pollard, qui n’est pas un mauvais dessinateur mais qui n’aura jamais le talent de Gulacy ou de Zeck !

Fred le mallrat
12/05/2005, 23h46
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf38c.jpg http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf39c.jpg

Master of Kung Fu 38-39, traduit dans Eclipso 74
Moench/Gulacy/Adkins


Chi est envoyé à Hong Kong pour récupérer des documents et un agent infiltré chez Shen Kuey dit “le Chat”.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/gulacy_paul_masterofkungfu.jpg
All cats are grey!
Il refuse tout d’abord car comprend qu’on lui demande de tuer si nécessaire puis se laisse convaincre pour sauver l’agent.
Arrivé là-bas, il découvre que Juliette, cet agent, ne veut pas quitter le Chat, devenu son amant, mais ce dernier sait qu’elle etait un agent double.
Ils doivent fuir..
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf38.jpg
Pendant ce temps, Reston s’inquiète des réactions de Leiko envers Shang et demande à cette dernière de ne pas blesser Chi, si naïf.
Ils retrouvent les documents et Chi découvre que les documents ne sont pas à Smith qui cherche à les voler.
Il les détruit sans les lire (ils contenaient des infos sur son père).
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf39-11.jpg
Il découvre le « jeu de la trahison et de la mort » des services secrets.
Kuey les rattrape, il s’ensuit un combat entre maîtres qui pourrait durer longtemps mais Juliette, pour prouver son amour, se plante un couteau.
Le chat va la retrouver et tourne le dos à Chi comme en défi.
Ce dernier rentre en Angleterre avec un chat, qui l’a suivi depuis le début.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/Cat-Chi2.jpg
Un superbe épisode, pleins d’actions mais aussi de triangle sentimentaux et de jeu de manipulation entre les personnages.
Les réactions sont empreintes d’orgueil et malgré un coté Roméo et Juliette, restent assez crédible.
Juliette et le Chat reviendront.
Elle est une chanteuse de cabaret, agent secret, fleur bleue et courageuse.
Shen est assez proche de Bruce Lee ! Il est plus brutal que Chi, pleins d’orgueil et lui reproche son occidentalisation.
Gulacy orchestre les combats comme des chorégraphies et offre un découpage inventif.

Du bonheur !

Fred le mallrat
24/05/2005, 22h48
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf40c.jpg
Master of Kung Fu 40, traduit dans Eclipso 74.
Moench/Gulacy/Gulacy
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf41c.jpg
Master of Kung Fu 41, traduit dans Eclipso 74.
Moench/S. Buscema-Esposito/Esposito
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf42c.jpg
Master of Kung Fu 42, traduit dans Eclipso 74.
Moench/Gulacy/Sutton
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf43c.jpg
Master of Kung Fu 43, traduit dans Eclipso 74.
Moench/Gulacy/Abel

Shang rentre de Hong Kong, furieux d’avoir été manipulé par Sir Denis.
Il quitte le service mais en fait peu de temps, car une taupe est infiltrée dans le MI6 et décime l’agence.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf40-2.jpg
De plus, Leiko est chargée de récupérer l’agent chargé démasquer le traître, dont la sécurité est compromise et la dernière discussion entre elle est Shang le laisse tourmenté.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf40-3.jpg
Tarr et lui partent chercher un ancien agent alcoolique, Larner, viré pour avoir abandonné Leiko en mission car il l’accuse d’avoir fait de même avec l’agent dont il était amoureux.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/larner.jpg
Reston est retrouvé dans le taudis de Larner, bourré pour oublier que Leiko l’a quitté et qu’elle est partie pour une mission suicide.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf40.jpg
Ils sont alors attaqué par des mercenaires travaillant pour l’Oriental Expediters, société d’export ?
Ils n’arrivent pas à garder un des assaillants vivants pour parler.

Cet épisode est graphiquement somptueux !
Gulacy s’encre et les visages sont superbement détaillés et le jeu d’ombre est magnifique.
La plupart des illustrations sont tirés de cet épisode !

Un petit temps mort dans l’appartement où Shi se remémore un moment de sa jeunesse avec Midgnight, où les hommes de son père joueront sur leur loyauté envers Fu Manchu pour les pousser à se trahir mutuellement !
Un épisode sympathique si le dessin de Sal Buscema et d’Esposito n’était pas ultra bâclé !
Je ne vous gâcherais pas l’envie de lire cette série en vous montrant un extrait de cette immondice !

Retour à l’action !
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf40-15.jpg
Larner apprend à Shi que cette société est une couverture pour les activités de Shockwave, ancien agent du MI6, neveu de Smith, devenu fou suite à l’explosion d’un shrapnell et muni d’un exosquelette amplifiant sa force et envoyant des chocs électriques.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf40-1.jpg
Les attaques contre les agents continuent et le bureau de Smith ainsi que les appartement de Chi et Tarr explosent, ce dernier étant pris dans la déflagration.
Leiko et l’agent sont repérés et Shi est gravement blessé par Shockwave !
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf42.jpg

Le dernier round aura lieu en Suisse pour récupérer Leiko et l’agent D !
Le lecteur apprend que la taupe est le Dr Petric.
Shockwave sera vaincu et l’agent de Smith se révèle être Ducharme :

http://fmolierac.free.fr/Mokf/ducharme.jpg

Manchu semble de retour !

Les deux derniers épisodes ne manquent pas d’action mais sont un peu en dessous des dernières prestations de Gulacy !
Tout semble culminer, arc après arc vers une confrontation difficile avec Fu, absent depuis un certain temps !
http://fmolierac.free.fr/Mokf/grevmeli1.jpg
Il me faut aussi signaler l’apparition de Miss Greville, secrétaire de Smith.
Elle est dévouée, timide et n’a pas le tempérament d’un agent casse cou !
Mais elle sera vite un élément d’un quadrilatère amoureux avec Reston et Leiko-Chi !
http://www.comicsvf.com/scans/vf/aredit/eclipso/75.jpg

Fred le mallrat
25/05/2005, 23h47
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf44c.jpg
Master of Kung Fu 44, traduit dans Eclipso 76.
Moench/Gulacy/Abel
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf45c.jpghttp://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf46c.jpg
Master of Kung Fu 45 à 47, traduit dans Eclipso 76.
Moench/Gulacy/Marcos
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf47c.jpg

Ducharme raconte à Chi comment elle est devenu une servante de son père et un agent double du MI6.
Puis Shang, Leiko sont rejoint par Reston pour rechercher celui qui a conçu les bombes et vit a Lausanne : Tarrant.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf44.jpg
Clive annonce à notre héros qu’il est toujours amoureux de Wu et qu’il est vicieux en tant que rival.
Leiko est capturée.
Smith apprend par son neveu que Petrie est la taupe, ce dernier l’abat en faisant croire que Shockwave lui a pris l’arme.
Reston et Shi tombe sur Fah Lo Sue..
Ils apprennent que cette dernière est derrière l’Oriental Expediters dans sa lutte contre Fu Manchu.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf45.jpg
Leiko arrive à s’échapper et à aider Chi et Reston qui ont refusés de s’allier à la sœur de shang.
Ils découvrent que Tarrant est l’agent responsable du MI6 en Suisse !
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf46.jpg
Reston se fait envoûter et briser par Fah Lo Sue et doit son salut à l’arrivée de Shang et Wu qui infiltre la bande, indiquant au MI6 où se trouve le QG de Manchu que Sue veut attaquer dans l’arctique.
Petrie est découvert et reconditionné.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/Mokf47.jpg
Et le plan de Manchu est découvert : il veut ressusciter son ancêtre comme soldat indestructible et nouveau fils puis prendre le pouvoir en sortant la lune de son orbite.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf46-13.jpg
Les troupes de Fah sont décimées car son père garde un atout : Ducharme est toujours sa servante et elle a infiltré le MI6.
Leiko et Shang s’avoue leur amour et les agents s’allient à la fille du diable !

Chi est perdu : il déteste ce jeu de trahison et de mort et ne sait plus a qui faire confiance.
Mais son amitié pour Clive et Tarr et son amour pour Leiko le déstabilise encore plus et le font agir de façon moins réfléchi !

Gulacy livre des planches convaincantes et le 1er épisode est très Stérankien !
Moench, sur les deux derniers épisodes rompt avec le fait que ce soit Shang, le narrateur et donne la parole à Reston puis Leiko. Cela se poursuivra jusqu’à la fin de l’intrigue.

Cette intrigue est découpée en arc mais prend sa source dés l’histoire avec le Cat pou donner une intrigue qui monte en suspense et utilise habilement tous les codes du film d’espionnage allant des gadgets, poursuites, enlèvements, plan gigantesques, manipulation mentale et génétique, femme sexy, dépaysement…
Un festival dont le bouquet final sera pour la prochaine fois….
http://www.comicsvf.com/scans/vf/aredit/eclipso/76.jpg

Fred le mallrat
07/11/2005, 21h25
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf48c.jpg
Master of Kung Fu 48, traduit dans Eclipso 77.
Moench/Gulacy/Marcos-Abel.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf49c.jpg
Master of Kung Fu 49, traduit dans Eclipso 77.
Moench/Gulacy/Marcos.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf50c.jpg
Master of Kung Fu 50, traduit dans Eclipso 77.
Moench/Gulacy/Esposito.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf51c.jpg
Master of Kung Fu 51, traduit dans Eclipso 77.
Moench/Craig/Marcos.

Le MI6 envahit le QG de Fu Manchu au pôle nord.

Shang va gravir tous les obstacles qui le mèneront à son père (comme son ancêtre/frère ressuscité) et à la confrontation finale dans l’espace, qui voit la mort apparente de Fu.

Larner se sacrifiera pour sauver Leiko.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf49-2.jpg
L’autre perte de la série sera Paul Gulacy qui signe ses adieux sur cet arc en 6 parties.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf49-1.jpg
Sur les 3, que je chronique ici, le 49 est particulièrement réussi avec des visages à couper le souffle et s’achevant sur la mort héroïque de Larner.
Gulacy aura su donner une identité visuelle à MOKF avec son casting de luxe, ses plans inventifs, ses décors de Bond et un découpage haletant.
Je retiendrai personnellement par la suite ses travaux sur James Bond ou l’excellente mini série , tous deux réalisés avec Moench mais aussi son influence sur des auteurs comme Jackson Guice.
A noter que Moench continue de narrer ces épisodes comme d’habitude à la première personne du singulier mais par Tarr, Smith puis Fu Manchu, ce qui permet d’approfondir la personnalité des uns et des autres.

Le numéro 51 nous montre l’enterrement de Larner, puis une réunion du groupe survivant.
Shang trouve que Smith n’est pas mieux que son père suivant une quête (la destruction de Manchu) pour laquelle il est prêt à tout sacrifier.
Il s’ensuit que Shi démissionne suivi par Leiko et imité par Reston et … Tarr ( ?) !
http://fmolierac.free.fr/Mokf/Mokf51.jpg
Ne vous inquiétez pas, il y a une scène de combat comme dans tout numéro de MOKF où l’acheteur de passage ne pourra pas avoir l’impression de se faire berner sur la marchandise, en découvrant 22 pages de gars discutant dans un bureau…
Craig a un trait rappelant Rick Buckler (rien de bien excitant) mais avec des visages pas toujours réussi ou ressemblant d’une page à l’autre ; c’est vraiment un épisode de transition ….
Tout est ouvert !
http://www.comicsvf.com/scans/vf/aredit/eclipso/tn_77.jpg

Fred le mallrat
29/01/2006, 15h27
http://fmolierac.free.fr/Mokf/Mokf52c.jpg
Master of Kunf Fu 52, traduit dans Eclipso 78
Moench/Pollard/Pollard

Shang se souvient d’une mission passée où il secourut un ami au Maroc. Ce dernier (copie conforme de Groucho Marx) était poursuivi par le Tigre et des Si-fans, voulant récupérer de l’élixir Vitae…

Fill in sans grand intérêt.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/Mokf52.jpg

http://www.comicsvf.com/scans/vf/aredit/eclipso/78.jpg

Fred le mallrat
30/01/2006, 20h57
Master of Kung Fu 53 est un reprint du 20 traduit dans Eclipso 66 et Thor (nouvelle formule) 1 (chroniqué par Niglo:

Fred le mallrat
30/01/2006, 21h21
Master of Kung Fu 54, traduit dans Eclipso 78.
Moench/Craig/Tartaglione

http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf54c.jpg

Reston et Tarr découvrent l’ennui suite à leurs démissions pendant que Chi et Leiko se découvrent (ainsi que le folk pour notre héros..).
Mais le calme est de courte durée : Reston se faisant attaquer par Robin des bois, puis plus tard, nos tourtereaux subissant l’assaut d’Attila…
Le lecteur découvre qu’un agent indépendant (le guerrier ou War-Yore) soumis à un entraînement intensif,ainsi qu’à un lavage de cerveau, a été missionné pour tuer nos quatre héros par des hommes, semblant être des officiels (ils parlent de désavouer le tueur).
Cet agent, devenu instable, se réfugie dans sa passion de l’histoire militaire et des mythes héroïques.
L’épisode se termine par la capture de Leiko.

http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf53.jpg

Un numéro sympathique mais souffrant du graphisme… Craig réussi, parfois, des planches digne de Steranko mais souvent les visages sont peu réussis et ses planches manquent de dynamisme..

Fred le mallrat
30/01/2006, 21h41
Master of Kung Fu 55, traduit dans Eclipso 78
Moench/Zeck/Tartaglione
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf55c.jpg
Shang est confronté à un vieil ami, Han Sung. Shi découvre que Fu Manchu lui a volé sa jeunesse et l’a brisé dans des expériences destinées à ranimer Shaka Kharn (Eclipso 77).
Sung croit encore que notre héros est fidèle à son père et veut récupérer l’élixir Vitae qu’il a dérobé.
Il découvrira à ses dépends que la potion doit être adaptée à chacun sous peine de mourir d’overdose car le corps s’adapte et demande des doses de plus en plus fortes….
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf54.jpg
Une histoire sympathique mais loin d’être inoubliable si ce n’est les premiers pas de Mike Zeck sur le personnage.
C’est, si ma mémoire est bonne, le deuxième comics du dessinateur pour Marvel, après un back up sur Drax et Thanos (traduit dans un Eclipso, je crois).
On reconnaît déjà son style spécifique et dynamique…. Ce qui ne manque pas de réveiller le lecteur devant la léthargie subie depuis le départ de Gulacy….

Fred le mallrat
31/01/2006, 13h47
Master of Kung Fu 56-58, traduit dans Eclipso 79
Moench/Craig/Tartaglione
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf56c.jpghttp://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf57c.jpg
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf58c.jpg
L’équipe se lance à la recherche du Guerrier et de Leiko mais cela entraîne une compétition entre Chi et Reston.
Pendant ce temps, Leiko tombe dans le syndrome de Stockholm au vu des l’état mental de son ravisseur qui la prend pour une « princesse ».
Tout cela mène à une confrontation finale dans un château où le Guerrier définitivement déstabilisé, endosse toutes les identités possible d’un coup et se fait tuer par un Reston bien zélé…
http://fmolierac.free.fr/Mokf/Mokf%2057.jpg
Entre temps, Sir Denis est amené sur les lieux par des agents du MI6 et découvre médusé que tout ceci vient de l’organisation.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf56.jpg
Cette aventure laisse de nombreuses traces, Leiko laisse en plan ses deux prétendants, plus occupés par récupérer leur possession qu’à comprendre la détresse du ravisseur.
Wayland est abattu par ce qu’il a découvert, jurant qu’il ne savait rien.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf58.jpg


Un arc qui lance la nouvelle direction de la série mais est desservi par son dessinateur.
Craig semble ne pas tenir les délais (d’où les fill-ins et réimpression) et son dessin est assez inégal et manque de dynamisme…
http://www.comicsvf.com/scans/vf/aredit/eclipso/79.jpg

Fred le mallrat
06/02/2006, 21h31
Master of Kung Fu 59-60, traduit dans Eclipso 80
Moench/Zeck/Tartaglione
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf59c.jpghttp://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf60c.jpg
Chi fait de drôle de rêves, où de nombreux continents sont recouverts de glaces, dues à une drogue injecté à son insu par Reston.
Il est aussi attaqué par d’anciens ennemis qui se trouvent être des robots.
Il découvre qu’il est pris dans un affrontement aux échecs entre Doom et Prime-Mover, qui lui font croire qu’il a tué le chasseur d’ombre en Latvérie.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf60a.jpg
En fait, ils n’ont pas bougé de Londres avec Reston dans une propriété du Docteur.

En conclusion, Victor signifie sa victoire sur nos amis (et Prime-Mover) avec une pièce non autorisée envoyé à Shang à l’hôpital car Chi n’a pas reconnu un Robot infirmière (représentant une femme apparu à lui dans son premier rêve).
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf60b.jpg
Cela doit vous sembler obscur… Ca l’est pour moi aussi ! Je ne sais pas si cela est dû à une mauvaise traduction mais j’ai dû aller sur le Marvel Appendix pour comprendre la chute de l’histoire….
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf59.jpg
Prime-Mover est un Robot apparu dans les Strange Tales de Steranko (Vengeur collection Comics Pocket 1ère série).
Je ne suis pas fan de cette histoire ; surtout que Zeck n’est pas au meilleur ni de sa forme ni de son interprétation de Shang.

Fred le mallrat
31/05/2006, 00h52
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf61c.jpg

Master of Kung Fu 61-62, traduit dans Eclipso 80
Moench/Craig/Tartaglione
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf62c.jpg

Après l’intermède Doom et Zeck, retour au présent...
Suite aux derniers événements, chacun s’adapte à la nouvelle donne…
Leiko et Shang ont un coup de blues suite à leur « séparation », Wayland songe à quitter le MI-6, Reston roucoule avec Miss Greville et Tarr achète du Frazetta…
Heureusement, un nouveau Briseur de crâne vient nous sortir de notre torpeur en attaquant notre héros « pour de l’argent ».
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf61.jpg
Chorégraphie
Il apprend que celui-ci veut l’empêcher de voler au secours de Juliette à Hong Kong (v MOKF 38-39).
Là-bas, il découvre qu’elle a quitté le bar où elle travaillait mais n’a pas le temps de s’en préoccuper que le lieu explose…. A la poursuite des poseurs de bombes, Shang tombe sur ….. Juliette, chef du « gang »….
http://fmolierac.free.fr/Mokf/MOKF62.jpg
Pendant ce temps, Shen Kuey dit « le chat », ancien amant de l’apprentie terroriste et patron du Briseur de tête, croit que Chi est à l’origine de cette explosion qui a tué son frère…

On ne peut retenir notre ennui sur cet arc qui tente de revenir au « bon vieux temps ».
C’est long, lent…. Et Craig a beau essayer d’être Gulacy…. Ca ne fonctionne pas…
Et l’arc n’est pas fini….

Fred le mallrat
31/05/2006, 22h37
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf63c.jpg
Master of Kung Fu 63, traduit dans Eclipso 81
Moench/Craig/Craig
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf65c.jpg
Master of Kung Fu 65, traduit dans Eclipso 81
Moench/Craig-Viallamonte/Tartaglione
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf66c.jpg
Master of Kung Fu 66, traduit dans Eclipso 81
Moench/Craig-Zeck/Many Hands
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf67c.jpg
Master of Kung Fu 67, traduit dans Eclipso 81
Moench/Zeck/Kida
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf68c.jpg
Master of Kung Fu 68, traduit dans Eclipso 81
Moench/Zeck/ Patterson

Juliette explique à Shang que Shen s’est allié à la chine communiste. Elle s’est fait passer pour un contrebandier, aidée par une équipe mais a été trahie par Kogar, qui lui a donnée la caisse explosive qui a tué le frère du chat.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/Mokf65.jpg
Kogar
Black Jack est envoyé par Wayland et le MI-5 pour infiltrer la bande à Kogar ; Alors que Reston et Melissa Gilbert mais aussi Leiko, seule, décide de venir aider Shang.
Tout se joue sur ses fameuses caisses, contenant du haschisch fourré de 5000 microfilms contenants les plans d’une bombe a neutrons.
Je baille rien qu’en résumant ce plot et je vais vous passer les rebondissements téléphonés et autres gimmicks convenus.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/Mokf67.jpg
Les seuls intérêts de cet arc sont les relations entre les personnages avec une Leiko qui après son désir d’indépendance suite à l’affaire War-Yore, tente de revenir vers Shi.. Ce dernier a succombé "à la luxure" dans les bras de Juliette, tiraillé entre ces deux femmes et partant à la fin avec cette dernière.
On notera que dans ce comics, la relation sexuelle est présente (pas graphiquement, petit coquinou) et l’on ne se pose pas les questions sur la vie privé de Shang, Reston ou Shen comme pour Parker. Moench en parle et en fait et fera des éléments d’intrigues secondaires.

Coté graphisme Craig bâcle un peu, sauf quand il s’encre et ne parvient pas à convaincre. Zeck n’est pas gâté, surtout avec Kida où l’on ne reconnaît pas son style et on a l’impression que le numéro a été à un tâcheron….
http://fmolierac.free.fr/Mokf/Mokf%2066.jpg
Zeck encré par Kida:burp:
L’épisode encré par Patterson est déjà conforme à ce qu’on connaît du dessinateur qui va laisser une empreinte importante sur cette série, avant de faire les beaux jours de Captain America.

http://www.comicsvf.com/scans/vf/aredit/eclipso/81.jpg

Fred le mallrat
31/05/2006, 23h40
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf64c.jpg

Master of Kung Fu 64, traduit dans Eclipso 82
Moench/Zeck/The Tribe

Shang rencontre par hasard un ancien ami, qui s’enfuit en l’apercevant.
Il se rappelle qu’il avait cru que celui-ci l’avait trahi en le livrant à des ennemis de Fu Manchu. Il voit aujourd’hui que c’était une manipulation du Docteur afin qu’il ne fasse plus confiance à quiconque que lui. Mais son ami s’avère toujours sous l’influence de Manchu et se suicide.
Shang se retrouve seul et sa crédulité s’efface de plus en plus.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/Mokf%2064.jpg
Un récit sympathique même si là encore, Moench refait une histoire de Englehart avec Midnight (Marvel Special Edition 17 ou Eclipso 65).
Zeck livre un travail solide et s’approprie Fu Manchu en le relookant.

Fred le mallrat
29/12/2006, 14h22
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf69c.jpg

Master of Kung Fu 69, traduit dans Eclipso 82
Moench/Zeck/Tartaglione



Shang se rend au monastère de Po-Lin, où il va passer trois épreuves de combat avant d'affronter Brise-crâne.
Ce dernier lui a fixé ce challenge par l'intermédiaire de Juliette.
Notre héros s'est résolu à ce combat pour venger sa dulcinée, agressée par notre vilain.
Au gré de l'histoire, on assiste en flash-back à la rupture de Juliette avec Shang : elle part rejoindre.... le chat, croit alors Chi.
Mais au moment de donner le coup de grâce à Brise-crâne dans une rage incontrôlée, il comprend !!!
Et là Juliette surgit pour demander la grâce de son amour.... qui n'avait agressé Juliette que par jalousie...

Shang part, déçu par Juliette et son choix mais, aussi par lui-même, d'avoir aimé une telle femme et de l'avoir idolâtrée. Il s’en veut aussi d'avoir failli tuer un homme... par vengeance ...
http://fmolierac.free.fr/Mokf/Mokf%2069.jpg
Cette déception vient du fait de découvrir qu'ils sont tous tout bonnement trop humains et donc faillibles....

Un bon épisode qui n'est basé que sur les relations entre les personnages, leurs émotions... Il y a des combats (c'est quand même une règle de base du comics) mais ils sont vraiment là pour le décor...

Moench nous montre des personnages humains, faillibles, dépassés par leurs émotions...
Mais nous sommes à une époque où rendre un personnage humain n'était pas forcément le rendre psychopathe, meurtrier, violeur.... juste imparfait...

http://www.comicsvf.com/scans/vf/aredit/eclipso/82.jpg

Fred le mallrat
29/12/2006, 15h42
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf70c.jpg
Master of Kung Fu 70, traduit dans Eclipso 82
Moench/Broderick/Tartaglione

Tarr demande à Chi de l’aider pour une nouvelle mission aux USA.
Il doit escorter un savant chinois qui passe à l’ouest de terroristes « la secte des démons noirs ».
En fait Black Jack a aussi reçu un message de la femme qu’il aime, qui était agent secret et a disparue.
Nos deux acolytes se rendent à la maison américaine de Tarr (où Ils se sont rencontrés, v MOKF 17) : « Murder Mansion ».
Ils se retrouvent piégés à l’intérieur par la secte qui a rajouté des pièges et détient Anna (l’amour de Black Jack)…
Suite à de nombreuses péripéties, nos héros capturent le chef qui s’avère être Anna.
Elle avait compris que Tarr n’arrêterait jamais son travail et qu’il serait plus fidèle à Smith ; elle a jouée le jeu répugnant d’agent secret jusqu’au bout, en passant à l’ennemi…
Black Jack est effondré : elle l’a tué une seconde fois et cette fois totalement..
http://fmolierac.free.fr/Mokf/Mokf70.jpg
Encore un stand alone, bien maîtrisé avec une histoire qui nous en dit plus sur Black Jack Tarr.
Il était le personnage le moins développé, celui qui est ultra fidèle à Smith dans sa lutte contre Fu Manchu.
Moench nous montre encore un personnage très humain qui a tout gâché en voulant faire au mieux.

Broderick est égal a lui-même mais n’étant pas très fan de ce style…

Fred le mallrat
29/12/2006, 21h56
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf71c.jpg
Master of Kung Fu 71, traduit dans Eclipso 83
Moench/Zeck/Patterson

Plusieurs semaines après New York, nous retrouvons Shang avec Leiko dans leur appartement Londonien.
Ils se sont retrouvés et coulent une vie plus monotone.
Leiko fait un puzzle du Yin Yang et leur couple se reconstruit petit à petit.
Ils mangent une pizza, ou essaient, avant de faire l’amour.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/Mokf71%201.jpg
Je preferais montrer la scène pour éviter une ruée de buzzikis vers les back issues de MOKF 71, faisant ainsi monter artificiellement le prix...8)
Ils vont ensuite à leur entraînement quotidien (qui permet la scène de combat obligatoire par comics), vont voir Star Wars, en discutent au resto, font une ballade en calèche dans le parc avant de rentrer…
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf71%202.jpg
Tout ceci, avec la voix Off de Shang qui parle de son amour pour Leiko, de ses doutes, peurs etc etc….

Oui, oui, nous somme dans un comics Marvel des 70’s !!!
Non, non on ne se fait pas autant chier qu’en lisant un New Avengers de Bendis car ce passage permet de faire avancer la relation entre les personnages, de mieux les comprendre…

Arrivée à l’appartement, Shang semble heureux de cette routine au vu de sa réflexion au cours de la soirée !
Un bruit à la porte fait fuir le chat de la table en renversant le puzzle.. Nayland Smith ouvre … en sang !!
http://fmolierac.free.fr/Mokf/Mokf71%203.jpg
Je ne suis pas sûr que ce soit la dernière image mais ça doit se finir sur une image similaire…
J’avais envie de traiter ce premier numéro de l’arc de façon autonome car il montre aussi assez bien la particularité de cette série pour l’époque, sinon pour le comics mainstream Marvel.

Fred le mallrat
01/01/2007, 21h34
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf72c.jpghttp://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf73c.jpg
Master of Kung Fu 72-75, traduit dans Eclipso 83
Moench/Zeck/Patterson
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf74c.jpghttp://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf75c.jpg
Smith apprend à nos héros qu’il a démissionné du MI6 et a été attaqué sur le chemin de l’appartement de Leiko par …. Son neveu Shockwave. (MOKF 41) Ce dernier, reprogrammé par le MI6, se retrouve nez à nez avec Clive et Melissa.
Chi et Leiko le font fuir.
Ils préviennent Tarr par téléphone et entendent Brynocki l’enlever. (MOKF 33-35)
http://fmolierac.free.fr/Mokf/MOKF74.jpg
Notre couple par sur l’île de Mordillo (MOKF33-35) à la recherche de leur ami pendant que les autres se réfugient dans un château appartenant à la famille de Wayland Smith.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/Mokf73.jpg
Ils affrontent à nouveau les différentes attractions mortelles et libèrent Shockwave du contrôle mental.
Celui-ci leur raconte sa vie et le fait qu’il ai toujours été contrôlé et donc jamais été lui-même. (Chi enregistre tout ça sur une bande magnétique à son insu).
Au château, tout le monde se fait capturer par l’ancien assistant de la bande Ward Sarsfield.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/MOKF72.jpg
Il leur explique que l’expérience War-Yore était bien commandité par le MI6 (MOKF 56-58) et qu’ils veulent vérifier que les agents démissionnaires ne sont pas manipulés par … Fu Manchu ???
Nayland et Reston décide d’avouer, pendant que les autres s’échappent avec Shockwave et Black Jack de l’île.

Si mon résumé semble facile, il ne tient pas compte des rebondissements, du suspense et de l’action que contiennent ces numéros.
Un bonheur de comics d’aventure illustré par Zeck en pleine forme, on ne s’en lasse pas.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/MOKF75.jpg
L’île de Mordillo est un gros cauchemarland de Arcade (Xmen) en bien meilleur.

Sur ce je vous souhaite une bonne année (je ne la souhaite qu'à ceux qui viennent lire cette chronique )et je vous retrouve bientôt pour mon dernier numéro d’Eclipso à chroniquer !!!!
http://www.comicsvf.com/scans/vf/aredit/eclipso/83.jpg

Fred le mallrat
11/04/2007, 15h55
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf76c.jpghttp://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf77c.jpg
Master of Kung Fu 76-77-79, traduit dans Eclipso 84
Moench/Zeck/Day
Master of Kung Fu 78, traduit dans Eclipso 84
Moench/Zeck/Gordon
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf78c.jpghttp://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf79c.jpg

Shang traverse une crise existentielle, partagé entre ses aspirations de paix et d’harmonie et son existence d’espion-guerrier.
Il se retrouve à nouveau trahi par son interlocuteur (un vieil homme lui expliquant qu’on échappe pas au destin et que l’argent avait supplanté l’esprit) et livré à des hommes travaillant pour un dénommé Zaran. Ils échouent.
Le temps du bonheur avec Leiko a duré et d’ailleurs ils sont de nouveau appelés par Tarr au château de Smith …
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf76.jpg
Tarr, blessé par balles, se fait capturer par Sarsfield (v MOKF 72-75).
Pendant ce temps, Shang et Leiko sont attaqué par Zaran qui veut récupérer la bande où Shockwave avoue la machination du MI6.
Leiko est gravement blessée et Zaran s’enfuit avec la preuve.
Sarsfield, quand à lui, semble certain que Fu Manchu est vivant en Amérique du Sud et pense que la bande à Smith sait quelque chose il semble délirant).
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf77.jpg
Notre héro laisse Wu à l’abris dans une taverne et part retrouver Zaran qui possède un chalet, a t’il appris.
Une personne que Shang pense connaître, rend visite au mercenaire et parle d’un plan puis part.
Shang récupère la bande mais Zaran s’enfuit au château, où il tue Sarsfield, ayant de nouveaux ordres.
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf78.jpg
Chi et Wu, mal en point (respectivement grippe et commotion) arrive au château.
Tarr s’est libéré mais souffre de sa blessure et ne peut plus agir, Leiko s’écroule et Shang hallucine…
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf79-1.jpg
Quand il se reprend, fou de rage, il s’acharne sur Zaran avant de replonger, fiévreux.
La bande est libre et découvre que la bande a été effacée par …. Fah Lo Suee, sœur de Shi !!!
http://fmolierac.free.fr/Mokf/mokf79-2.jpg
Il faudra beaucoup de repos à nos amis avant d’affronter la suite dans Thor nouvelle formule, Chroniqué par Niglo !!!

De bons épisodes, un peu confus mais où l’encrage de Day permet à Zeck d’avoir le rendu qu’on lui connaît depuis.
L’arc ne fait que commencer et va durer pas mal d’épisodes : Il faudra beaucoup de repos à nos amis avant d’affronter la suite dans Thor nouvelle formule, Chroniqué par Niglo !!!

http://www.comicsvf.com/scans/vf/aredit/eclipso/84.jpg

Niglo
01/08/2007, 00h39
http://www.comics.org/graphics/covers/2183/200/2183_2_080.jpg

LE MAITRE DU KUNG FU : Le Culte du Léopard (17 pages)
(Pride of Leopards, in Master of Kung Fu #80, septembre 1979)

Scénario : Doug Moench.
dessin : Mike Zeck.
Encrage : Gene Day.
Couverture : Mike Zeck & Gene Day.

Traduction : in Thor n°2, novembre 1983.

Résumé :

Sir Nayland Smith organise une réunion pour faire part à ses camarades de ce que plusieurs sources lui ont laissé entendre : Kou Namfu est toujours en vie. Et son retour est probablement lié aux activités du MI-6 et de Fah Lo Suee, la sœur de Yang. Un homme semble détenir la preuve de la présence de Kou Namfu en Amérique du Sud : Lyman Leeks, directeur local du MI-6. Un rendez-vous est organisé. Sur place, avant que Clive Reston ait pu prendre contact avec Leeks, une voiture surgit et mitraille les deux hommes, puis dans la confusion Leeks est poignardé. Yang Shi prend l’assassin en chasse et aboutit dans les tunnels du métro, où il est attaqué par une demi-douzaine de guerriers vêtus de peaux de léopard. Dans le même temps, Black Jack Tarr échappe de justesse à une nouvelle fusillade, et Reston recueille les derniers mots de Leeks, une énigme dont il ne comprend pas le sens. Yang Shi, Black Jack Tarr et Clive Reston embarquent le corps sans vie de Leeks. A peine ont-ils quitté les lieux qu’un homme arrive : Lyman Leeks.

Commentaire :

Un excellent début pour cette saga (l’une des plus longues de la série), à la fois très dynamique (le découpage du récit est un modèle du genre) et intriguant. Il s’agit d’un pur récit d’espionnage, mais qui doit finalement dans cette introduction davantage à John Le Carré qu’à Ian Fleming. Les protagonistes sont nombreux, ne sont pas ce qu’ils semblent être, jouent tous double ou triple jeu. Le regard que porte Yang Shi sur les évènements qui se déroulent est amer (« Depuis que je suis mêlé à vos affaires, j’ai vu fort peu de vérité. Rien n’est jamais ce qu’il semble. »)


A noter :

Kou Namfu est supposé mort depuis Master of Kung Fu #50 (mars 1977, trad. in Eclipso n°77, 3ème trimestre 1981).

Niglo
01/08/2007, 00h42
http://www.comics.org/graphics/covers/2183/200/2183_2_081.jpg

LE MAITRE DU KUNG FU : A Bout de Souffle (17 pages)
(Breathless, in Master of Kung Fu #81, octobre 1979)

Scénario : Doug Moench.
dessin : Mike Zeck.
Encrage : Gene Day.
Couverture : Marie Severin, John Romita Jr. & Gene Day ( ?)

Traduction : in Thor n°3, janvier 1984.

Résumé :

Yang Shi, Clive Reston et Black Jack Tarr sont pris en chasse par des hommes armés qu’ils supposent être du MI-6. Reston parvient à joindre au téléphone Nayland Smith et lui fait part des derniers mots de Lyman Leeks. Smith en conclut que Leeks faisait référence à une statuette qui se trouve au British Museum. Avant de s’y rendre, les trois hommes veulent se débarrasser du corps de Leeks. Mais tandis qu’ils le laissent quelques minutes sans surveillance, le vrai Lyman Leeks passe à proximité et, découvrant le corps de son sosie, décide de s’y substituer. Clive Reston découvre avec stupeur que l’homme qu’il croyait être mort est bien vivant. A peine Leeks a-t-il le temps d’expliquer qu’un autre a pris sa place qu’une nouvelle fusillade éclate. Les quatre hommes partent se réfugier chez Reston, où ils sont encore une fois la cible de tirs. Ils partent enfin pour le British Museum et, grâce à la statuette dont leur a parlé Slith, découvrent des documents cachés. Mais cette fois ce sont les tueurs du Culte du Léopard, que Yang Shi a déjà affronté, qui les attaquent et s’emparent du document. Yang Shi se débarrasse d’eux et récupère les documents avant d’être récupéré en hélicoptère par Leiko Wu, que Nayland Smith a envoyé en renfort. Mais une nouvelle mauvaise surprise attend Yang et ses camarades : les documents sont vides, Fah Lo Suee est passée avant eux.


Commentaire :

Un épisode très différent du précédent où Moench abandonne le réalisme des situations pour se lancer dans une poursuite rocambolesque, aussi invraisemblable que palpitante. Un changement de registre aussi radical peut surprendre, mais l’épisode est mené avec un tel rythme et une telle énergie qu’on ne peut guère en dire du mal. C’est même souvent assez drôle, en particulier la scène où Leeks remplace son cadavre, où l’état dans lequel finit la voiture de Black Jack Tarr.

Niglo
01/08/2007, 00h44
http://www.comics.org/graphics/covers/2183/200/2183_2_082.jpg

LE MAITRE DU KUNG FU : Pluie de Feu (17 pages)
(Like a God, weeping Fire, in Master of Kung Fu #82, novembre 1979)

Scénario : Doug Moench.
dessin : Mike Zeck.
Encrage : Gene Day.
Couverture : Mike Zeck & Gene Day.

Traduction : in Thor n°4, février 1984.

Résumé :

Yang Shi, Clive Reston et Black Jack Tarr interrogent Lyman Leeks sur ce qu’il sait du retour de Kou Namfu. D’après lui, des indiens des Andes on vu s’écraser près de leur camp une boule de feu d’où est sorti un homme (ce pourrait être la capsule spatiale dans laquelle Kou Namfu s’était enfui). Puis des hommes masqués sont arrivés dans la région avec du matériel moderne et ont entrepris la construction d’une forteresse. Leeks dispose d’une photographie aérienne du bâtiment, mais elle ne permet pas de le localiser avec précision. Leeks leur apprend également que Kou Namfu a aussi fait enlever divers scientifiques et hommes politiques.

Pendant ce temps, en Ecosse, Denis Nayland Smith et Melissa Greville sont attaqués par le Culte du Léopard. Melissa s’enfuit à bord de sa voiture et est prise en chasse. Elle est sauvée in extremis par l’arrivée de Yang Shi et ses compagnons.


Commentaire :

Après la frénésie de l’épisode précédent, celui-ci est beaucoup plus calme, et permet de faire le point sur le retour de Kou Namfu. Doug Moench profite également de ce petit temps mort pour s’intéresser davantage à ses héros, notamment à la relation Reston/Leiko.


A noter :

Le flashback montrant l’évasion de Kou Namfu à bord d’une capsule spatiale rappelle les évènements qui se sont déroulés dans Master of Kung Fu #50 (mars 1977, trad. in Eclipso n°77, 3ème trimestre 1981).

Niglo
01/08/2007, 00h45
http://www.comics.org/graphics/covers/2183/200/2183_2_083.jpg

LE MAITRE DU KUNG FU : Les Guerriers de l’Aube Dorée, 1ère partie : Le Phénix et le Serpent (17 pages)
(Warriors of the Golden Dawn, part I : the Phoenix and the Snake, in Master of Kung Fu #83, décembre 1979)

Scénario : Doug Moench.
dessin : Mike Zeck.
Encrage : Gene Day.
Couverture : Mike Zeck.

Traduction : in Thor n°5, mars 1984.

Résumé :

Dans la forteresse qu’il a fait bâtir en plein cœur des Andes, Kou Namfu a réuni les membres de diverses sectes : Si-Fans, Phansigars, Thugs, Assassins, Templiers, Culte du Léopard et Chercheurs de Lumière, qu’il veut unir sous sa propre bannière, celle de l’Ordre de l’Aube Dorée. Sous l’emprise de l’opium, Kou Namfu se voit menant les quatre cavaliers de l’Apocalypse à la conquête du monde. Plus tard, il reçoit la visite de sa fille, Fah Lo Suee, et de Zaran. Enfin, il constate les progrès effectués par ses savants chargés de reprogrammer divers membres importants de la communauté internationale kidnappés par Kou Namfu.

Pendant ce temps, à Casablanca, Sir Denis Nayland Smith est conduit par ses ravisseurs devant celle qui a commandité son enlèvement : Karamenah, la femme de Petrie. Non seulement elle n’est pas morte, mais grâce à l’elixir de Kou Namfu elle a le corps d’une jeune femme de vingt ans, alors qu’elle a presque quatre fois cet âge.


Commentaire :

Un épisode étrange, dont Kou Namfu est le principal narrateur. Doug Moench, en plus d’aller puiser son inspiration dans l’œuvre de Sax Rohmer, emprunte également à une œuvre beaucoup plus récente, assez peu connue en France : la trilogie Illuminatus de Robert Shea et Robert Anton Wilson. Il s’agit d’une œuvre parue dans les années 70, partiellement traduite en France (les deux premiers volumes sont parus dans l’éphémère collection Abysses publiée par la Librairie des Champs Elysées à la fin des années 90), dans laquelle diverses sectes et groupes extrémistes s’affrontent pour le contrôle de la planète. Une relecture paranoïaque et hallucinée de l’histoire du monde, jouant sur la théorie du complot, et dont l’écriture emprunte davantage à William Burroughs qu’à la s-f traditionnelle. Tout cela relève évidemment du jeu littéraire, mais il semblerait que certains aient pris les nombreux clins d’œil de Moench à Illuminatus au premier degré (voir le passage consacré à cet épisode dans le dossier Master of Kung Fu paru dans Scarce n°47).


A noter :

Zaran était précédemment apparu dans Master of Kung Fu #79 (août 1979, trad. in Eclipso n°84, février 1983) ; Kou Namfu et Fah Lo Suee dans Master of Kung Fu #80 (septembre 1979, trad. In Thor n°2, novembre 1983).

Niglo
01/08/2007, 00h46
http://www.comics.org/graphics/covers/2183/200/2183_2_084.jpg

LE MAITRE DU KUNG FU : Les Guerriers de l’Aube Dorée, 2ème partie : Le Taureau et le Dragon (17 pages)
(Warriors of the Golden Dawn, part II : the Bull and the Dragon, in Master of Kung Fu #84, janvier 1980)

Scénario : Doug Moench.
dessin : Mike Zeck.
Encrage : Gene Day.
Couverture : Mike Zeck & Gene Day.

Traduction : in Thor n°6, mai 1984.

Résumé :

Yang Shi et Black Jack Tarr se rendent en Amérique du Sud à la recherche de la forteresse de Kou Namfu. Ils sont attaqués par le Culte du Léopard, puis tombent sur un convoi transportant un groupe d’officiels du monde entier ayant subi un lavage de cerveau pour obéir aux ordres de Kou Namfu. Yang Shi et Tarr sont repérés et se trouvent bientôt en mauvaise posture, coincés entre le Culte du Léopard et une rivière infestée d’alligators.

Pendant ce temps, Clive Reston et Leiko Wu se rendent à Casablanca à la recherche de Nayland Smith. Ce dernier est captif de Karamenah, mais elle lui révèle qu’elle est en réalité son alliée, après des années passées sous le contrôle de Kou Namfu.


Commentaire :

Cette fois-ci, Yang Shi est le narrateur principal de l’épisode. Son propos est très sombre : il s’interroge sur ce qu’il est devenu, ce que les intrigues tortueuses auxquelles il est contraint de prendre part ont fait de lui, son recours systématique à la force contre ses adversaires, son absence de réaction lorsque ses collègues interrogent sans ménagement le membre du Culte du Léopard qu’ils ont capturé. Et lorsqu’il décide d’aller à l’encontre de ce que les évènements lui dictent de faire (il refuse de réduire au silence un garde qui les a repérés dans le campement où ils se sont introduits), la situation devient rapidement catastrophique pour lui et Black Jack Tarr. Entre ce à quoi Yang Shi aspire et la réalité, il y a un gouffre, dans lequel il risque bien de tomber.

Niglo
01/08/2007, 00h48
http://www.comics.org/graphics/covers/2183/200/2183_2_085.jpg

LE MAITRE DU KUNG FU : Les Guerriers de l’Aube Dorée, 3ème partie : Le Bélier et la Colombe (17 pages)
(Warriors of the Golden Dawn, part III : the Ram and the Dove, in Master of Kung Fu #85, février 1980)

Scénario : Doug Moench.
dessin : Mike Zeck.
Encrage : Gene Day.
Couverture : Mike Zeck & Gene Day.

Traduction : in Thor n°7, juin 1984.

Résumé :

Yang Shi et Black Jack Tarr parviennent à échapper aux membres du Culte du Léopard en se servant des alligators qui leur coupent toute retraite. Ils retrouvent leur jeep et suivent les traces laissées par le convoi jusqu’à la forteresse de Kou Namfu. A l’intérieur, ils doivent affronter de nombreux adversaires, membres des différentes sectes que Kou Namfu a réuni sous ses ordres. Yang Shi et Black Jack Tarr se séparent : Tarr arrive dans les salles où sont lobotomisés les hommes et femmes kidnappés par Kou Namfu, tandis que Yang Shi se retrouve face à son père.

Pendant ce temps, à Casablanca, Clive Reston et Leiko Wu libèrent Sir Denis Nayland Smith, avec la complicité de Karamenah. Ils trouvent refuge chez Richard un vieil ami du père de Clive (auquel Mike Zeck donne le visage d’Humphrey Bogart, après tout nous sommes bien à Casablanca).


Commentaire :

Moins d’introspection et plus d’action dans cet épisode, comme toujours magnifiquement mis en image par le duo Zeck/Day. A noter la relation Reston/Leiko qui prend une tournure plus intime.

Niglo
01/08/2007, 00h49
http://www.comics.org/graphics/covers/2183/200/2183_2_086.jpg

LE MAITRE DU KUNG FU : Les Guerriers de l’Aube Dorée, 4ème partie : Le Phénix et le Dragon (17 pages)
(Warriors of the Golden Dawn, part IV : the Phoenix and the Dragon, in Master of Kung Fu #86, mars 1980)

Scénario : Doug Moench.
dessin : Mike Zeck.
Encrage : Gene Day.
Couverture : Mike Zeck.

Traduction : in Thor n°8, juillet 1984.

Résumé :

Yang Shi fait face à son père, Kou Namfu, qui lui révèle son plan : utiliser toutes les personnes qu’il a enlevé et qu’il peut désormais contrôler à distance pour créer le chaos sur toute la planète. Dans le même temps, Black Jack Tarr arrive dans la chambre de Fah Lo Suee, qui lui révèle que Nayland Smith est détenu au Maroc. Il s’enfuit, et arrive dans la salle où se trouvent Yang Shi et son père. Sa rafale de mitraillette traverse Kou Namfu sans que celui-ci ne bronche : il s’agit en fait d’un hologramme, le vrai Kou Namfu s’est déjà enfui à bord d’un vaisseau lumineux. Poursuivis par les innombrables guerriers qui se trouvent dans la forteresse, Yang Shi et Black Jack Tarr gagnent la montagne d’où est sorti le vaisseau de Kou Namfu. D’autres vaisseaux quittent l’endroit, et ils s’accrochent à l’un d’eux pour échapper à leurs poursuivants. Ils s’emparent ensuite d’un camion et gagnent un petit aéroport où se trouve un avion dans lequel sont conduits les hommes et femmes kidnappés par Kou Namfu. Ils se glissent parmi eux sans se faire remarquer et montent à bord de l’avion.


Commentaire :

La confrontation Kou Namfu/Yang Shi ne déçoit pas. Malgré tout ce qui les oppose, Yang Shi tente une reconciliation avec son père, qui se termine par un échec cuisant pour lui. Il lui fait également part de toutes ses frustrations, son incapacité à abandonner les idéaux dans lesquels il a été élevé pour affronter la réalité du monde dans lequel il est contraint de vivre. Doug Moench dresse ici un portrait très intelligent et subtil de Yang Shi. Et Zeck et Day sont comme d’habitude parfaits.

Niglo
01/08/2007, 00h51
http://www.comics.org/graphics/covers/2183/200/2183_2_087.jpg

LE MAITRE DU KUNG FU : Les Guerriers de l’Aube Dorée, 5ème partie : La Chrysalide et le Paon (17 pages)
(Warriors of the Golden Dawn, part V : the Chrysalis and the Peacock, in Master of Kung Fu #87, avril 1980)

Scénario : Doug Moench.
dessin : Mike Zeck.
Encrage : Gene Day.
Couverture : Mike Zeck & Joe Rubinstein.

Traduction : in Thor n°9, septembre 1984.

Résumé :

Yang Shi et Black Jack Tarr retrouvent Clive Reston, Leiko Wu et Sir Denis Nayland Smith à Casablanca. Leiko avoue à Yang Shi l’avoir trompé avec Reston. Pris d’une rage incontrôlable, Yang Shi va voir Reston et, lorsque celui-ci nie avoir eu une liaison avec Leiko, le frappe. Il est interrompu par l’arrivée de Black Jack Tarr, qui a vu Fah Lo Suee en ville et s’est battu avec Zaran. Yang Shi se rend sur place, où il combat Zaran, tandis que Leiko affronte Fah Lo Suee. Après quelques passes d’armes, Fah Lo Suee demande à son frère de cesser le combat : elle lui dit vouloir comme lui la défaite de leur père, Kou Namfu. Elle travaille en collaboration avec une faction du MI-6, ainsi qu’avec Karamenah, qu’elle a arraché aux griffes de Kou Namfu. Elle révèle à Yang Shi le plan de Kou Namfu : il est parti à New York, où il compte semer le chaos.


Commentaire :

Un épisode où les amis de toujours s’affrontent, et où les adversaires éternels s’unissent. C’est remarquablement fait, en particulier la façon dont Moench et Zeck entrelacent plusieurs lignes de narration, sans que le récit ne perde ni de sa fluidité ni de son intelligibilité.

Niglo
01/08/2007, 00h52
http://www.comics.org/graphics/covers/2183/200/2183_2_088.jpg

LE MAITRE DU KUNG FU : Les Guerriers de l’Aube Dorée, 6ème partie : Le Léopard et la Colombe (16 pages sur 17)
(Warriors of the Golden Dawn, part VI : the Leopard and the Dove, in Master of Kung Fu #88, mai 1980)

Scénario : Doug Moench.
dessin : Mike Zeck.
Encrage : Gene Day.
Couverture : Mike Zeck & Gene Day.

Traduction : in Thor n°10, octobre 1984.

Résumé :

Yang Shi et ses compagnons arrivent à New York au moment où Kou Namfu a déclenché son plan : l’un des hommes qu’il contrôle a causé un incendie dans une réserve pétrolière du New Jersey. Il s’agit en fait d’une diversion permettant à Kou Namfu d’installer dans les égouts une bombe nucléaire.

Yang Shi retrouve sa sœur et Zaran sur un quai où elle avait rendez-vous avec Kou Namfu, mais ce dernier a décidé de l’éliminer et a envoyé ses guerriers sur place. Fah Lo Suee est grièvement blessée par un couteau. Lorsque leurs agresseurs s’enfuient, Yang Shi les poursuit jusqu’au World Trade Center. Pendant ce temps, Nayland Smith et Tarr tentent de désamorcer la bombe.

Yang Shi gagne le sommet de la tour, seul endroit d’où Kou Namfu peut s’échapper avant l’explosion de sa bombe. Yang Shi doit affronter Maru, rendu insensible aux coups grâce aux électrodes placées sur son crâne par les scientifiques de Kou Namfu. Yang Shi reçoit l’aide de Leiko Wu qui crée une diversion, permettant à Yang Shi de faire tomber Maru du haut du World Trade Center. Soudain un vaisseau lumineux apparaît et tire une rafale de gaz sur le toit de l’immeuble. A moitié inconscient, Yang Shi aperçoit son père qui monte à bord de l’appareil. Plus bas, Nayland Smith et Black Jack Tarr ne parviennent pas à désamorcer la bombe nucléaire. Il ne reste que dix minutes.


Commentaire :

Le rythme s’accélère alors que le récit approche de sa conclusion. Le stratagème de Kou Namfu n’a rien d’original, typique d’un vilain de pulps, mais l’action est parfaitement menée et l’intérêt ne faiblit pas. Un grand moment de la série.

Niglo
01/08/2007, 00h53
http://www.comics.org/graphics/covers/2183/200/2183_2_089.jpg

LE MAITRE DU KUNG FU : Les Guerriers de l’Aube Dorée, 7ème partie : Les Dragons (14 pages sur 17)
(Warriors of the Golden Dawn, part VII : the Dragons, in Master of Kung Fu #89, juin 1980)

Scénario : Doug Moench.
dessin : Mike Zeck.
Encrage : Gene Day.
Couverture : Mike Zeck.

Traduction : in Thor n°11, novembre 1984.

Résumé :

Avant que Kou Namfu n’ait pu disparaître à bord de son vaisseau lumineux, Yang Shi parvient à monter à bord. Après un bref combat, le vaisseau atterrit dans une rue de New York. Trois autres vaisseaux se posent à proximité, et de chacun d’eux sort une créature monstrueuse, issue des expériences des scientifiques de Kou Namfu. Yang Shi se bat contre eux, avant que les policiers ne parviennent à les abattre. Il repart aussitôt à la poursuite de son père, reparti à bord de son vaisseau, et parvient à y pénétrer. Après l’avoir frappé, Yang Shi en sabote les commandes et s’échappe avant que le vaisseau ne s’écrase en pleine mer. Pendant ce temps, Sir Denis Nayland Smith et Black Jack Tarr sont parvenus à désamorcer la bombe nucléaire qui menaçait de détruire New York.


Commentaire :

Conclusion réussie pour ce long récit, qui met une nouvelle fois père et fils face à face, et met fin à toute ambiguïté dans leurs relations. Yang Shi rejette une fois pour toute l’héritage de haine de son père et paradoxalement se résout à le condamner à mort, alors que tout en lui s’oppose à un tel acte. Une victoire amère donc pour le personnage, ce que reflète remarquablement bien la dernière page de cet épisode.


A noter :

Kou Namfu n’est bien évidemment pas mort, et fera son retour dans la série dans Master of Kung Fu #116 (septembre 1982, non traduit).

Niglo
01/08/2007, 00h54
http://www.comics.org/graphics/covers/2183/200/2183_2_090.jpg

LE MAITRE DU KUNG FU : Les Triomphes du Combat (13 pages sur 17)
(Triumphs of the Flesh, in Master of Kung Fu #90, juillet 1980)

Scénario : Doug Moench.
dessin : Mike Zeck.
Encrage : Gene Day.
Couverture : Mike Zeck & Gene Day.

Traduction : in Thor n°12, janvier 1985.

Résumé :

Après leur victoire contre Kou Namfu, Yang Shi quitte ses compagnons d’armes pour s’installer à New York. Mais Leiko Wu se jette à son cou et lui fait promettre de ne plus la quitter. Ils se rendent chez le frère de Leiko, David, diplomate à l’ambassade de Hong Kong, qui accepte de les héberger. Il leur fait part des problèmes qu’il a avec une partie de la communauté chinoise new-yorkaise, et leur refus de s’intégrer dans la société américaine. Le soir venu, Yang Shi se rend à Chinatown pour rencontrer les membres du gang des Joy Boys. Ces derniers lui tendent une embuscade dans une allée sordide, mais Yang Shi n’a aucun mal à les vaincre. Ils le conduisent alors à leur repère où, après une discussion entre eux, ils lui proposent de devenir leur chef.


Commentaire :

Changement de registre et de thématique, qui se fait dans la continuité logique de l’arc précédent. Son père vaincu, Yang Shi est amené à donner un nouveau but à sa vie, ce que Leiko va l’aider à accomplir. A noter que la vf de cet épisode est amputée de près du quart de ses pages.


A noter :

Première apparition de David Wu.

On remarquera, sur les deux dernières pages, les différents noms que Gene Day s’est amusé à écrire sur les murs du repère des Joy Boys.

Niglo
01/08/2007, 00h55
http://www.comicsvf.com/scans/vocanc/masterofkungfu/91.jpg

LE MAITRE DU KUNG FU : Les Triomphes du Combat (16 pages sur 17)
(Triumphs of the Flesh, in Master of Kung Fu #91, août 1980)

Scénario : Doug Moench.
dessin : Mike Zeck.
Encrage : Gene Day.
Couverture : Mike Zeck & Gene Day.

Traduction : in Thor n°13, mars 1985.

Résumé :

Yang Shi ne voit pas d’autre choix que d’accepter de devenir le leader des Joy Boys. Ceux-ci veulent se procurer des armes à feu pour se venger du gang de la Griffe d’Or qui a abattu leur chef. Yang Shi les accompagne et tente de les convaincre d’abandonner leur projet. Il est interrompu par l’arrivée de policiers qui embarquent tout le monde. Il est libéré le lendemain grâce à l’intervention de Leiko et Nayland Smith. Il se rend aussitôt à l’endroit où les Joy Boys doivent affronter les membres de la Griffe d’Or. Il tente de les convaincre de renoncer à la violence, sans succès. Lorsque Leiko et son frère arrivent sur place, la situation dégénère et la bagarre devient généralisée. Chen tire sur le leader du gang de la Griffe d’Or. Yang Shi intervient et prend la balle à sa place. Lorsqu’il se relève, il réitère son appel au calme, et les deux groupes se dispersent. Yang Shi a gagné une bataille, mais il sait que la trêve ne durera pas.


Commentaire :

Conclusion peu optimiste pour ce récit, Doug Moench ne croit pas aux happy ends. L’inéluctabilité des évènements racontés dans cet épisode est symbolisée par une araignée tissant sa toile tout au long du récit. Encore une histoire intelligemment racontée.

Niglo
01/08/2007, 00h57
http://www.comicsvf.com/scans/vocanc/masterofkungfu/92.jpg

LE MAITRE DU KUNG FU : Passé silencieux (17 pages)
(Shadows of a silent Past, in Master of Kung Fu #92, septembre 1980)

Scénario : Doug Moench.
dessin : Mike Zeck.
Encrage : Gene Day.
Couverture : Mike Zeck & Gene Day.

Traduction : in Thor n°14, avril 1985.

Résumé :

A l’ambassade de Hong-Kong à New York, Yang Shi et Leiko Wu reçoivent la visite d’une petite fille dont la grand-mère a été agressée par un monstre. Après une brève enquête, ils découvrent que bon nombre d’habitants de Chinatown ont déjà aperçu cette créature. Ils se rendent dans les égouts du quartier, où Leiko est attaquée par le monstre. Peu après, Yang Shi découvre une trappe qui les amène dans un immeuble abandonné où se trouve un Si-Fan, resté fidèle à Kou Namfu des années après que sa base new-yorkaise ait été démantelée. Il a dressé un gorille qu’il compte utiliser pour tuer Yang Shi. Ce dernier se bat contre l’animal féroce, et pour sauver sa vie n’a d’autre choix que de le faire tomber du haut de l’immeuble. Gravement blessé, le gorille va se retourner contre son maître qui le pousse à se relever. Tous deux périront.


Commentaire :

Une histoire sur laquelle plane l’ombre de Kou Namfu et de son héritage de haine. Malgré certaines invraisemblances, le récit est plaisant et ancre davantage le personnage dans la communauté chinoise expatriée aux Etats-Unis. Mike Zeck et Gene Day sont comme toujours parfaits.