PDA

Voir la version complète : Les Inédits New Universe-Marvel: STAR BRAND


XXL
11/11/2006, 11h17
Et oui, c'est le moment que vous attendiez tous.....(si, si! :D) , voici venir le ....NEW UNIVERSE!

Rapidement, c'est pour fêter les 25 ans de Marvel que Shooter et d'autres eurent l'idée de créer un nouvel univers vierge avec quelques bases:
- aucun super héros existant avant le "White event", une sorte de flash blanc après lequel des personnes se découvrent de spouvoirs;
- une lecture en temps réel: si une série est mensuelle, il se passe bien un mois entre chaque numéro (ce sera vite abandonné discrétement 8) );
- des bases scientifiques plus solides que le Marvel Universe (là aussi.....:zzz: ).

Le budget alloué pour la création de cet univers était pas gégé. Puis il fut annoncé qu'il était 2 fois moins important...puis encore moins.... pour arriver à une vraie peau de chagrin. D'où un côté assez cheap dans les logos, des concepts écrits à l'arrachée, des design discutables et des artistes....pas super hot!

Pour l'anecdote, certains artistes, bien sur en froid avec Shooter ont fait persister la rumeur selon laquelle Shooter voulait effacer l'ancien Univers Marvel pour les 25 ans de la firme, en remplaçant chaque figure mythique marvel par une autre et en modifiant chaque perso, ce qui aurait expliqué le costume noir de spider-man, Jim Rhodes et Nomad. Mais des fuites eurent lieu sur ce projet, dont shooter a toujours dit, lui et quelques autres, que c'était une blague qu'il avait lancée. En tout cas, le new Universe a été écrit très très rapidement, avec très peu de moyens.

Commençons par ce qu'on peut considrer comme Le titre phare de la ligne, puisqu'écrit par Jim Shooter, qui, pas folle la guêpe, s'offrit les services du seul grand nom sur le New Universe, à savoir John Romita Jr.:flex:

STAR BRAND N°1
Publié par Marvel en Octobre 1986.
"The Star Brand", 24p.
Scénario: Jim Shooter
Dessin: John Romita Jr
Encrage: Al Williamson
Cover: Alex Saviuk

http://xavier.lancel.free.fr/oct06/star1c.jpg
La cover de Romita Jr pour le n°1 a été refusée! Vous y croyez, vous?!:pfff:

Résumé:
Ken Connell fait du cross à moto quand il passe une sorte de zone toute calcinée. Un vieil homme l'aborde un peu plus loin et, utilisant une sorte d'hypnose, le convainc d'accepter un tatouage, le Star Brand, qui est une arme redoutable.
Ken se réveille et découvre en bas d'une falaise proche le cadavre du vieux, qui est celui d'un alien. Il le cache dans une portion de montagne qu'il arrache et vole pour regagner sa maison!8(
Il découvre qu'il a des pouvoirs: voler, une grande force et qu'il est quasi invincible. Tout ça grâce au Star Brand. Il va montrer ça à son copain Myron quand un alien en costume de combat surgit alors avec des pistolets pour lui reprendre le Star brand! S'ensuit une course-poursuite et un combat qui finit quand, apeuré, Ken relâche toute l'énergie du star brand et semble apparemment avoir éliminé l'alien, tout en faisant une mini-explosion atomique!

http://xavier.lancel.free.fr/oct06/star1-4.jpg
Ah, la période minimaliste/expresionniste de Romita Jr! :luv:

Ken va squatter chez Duck, une jeune femme amie qui a le béguin pour lui. Il retourne ensuite vers la sépulture du vieil homme et découvre que son corps a disparu! a sa place, un costume, ressemblant à celui qu'il portait le jour où il l'a rencontré.
Il va alors passer la soirée chez Barb, une femme avec charge (2 enfants) avec qui il copule, sans trop s'engager. Mais un des enfants manque de lui tirer dessus avec un des pistolets de l'alien qu'il pensait avoir éliminé!8(
Ken comprend qu'il met en danger Barb et après une visite de Duck à son appartement, il comprend qu'il doit se débarasser de l'alien. Il vole en reconnaisannce, le trouve près de son vaisseau et:

http://xavier.lancel.free.fr/oct06/star1-3.jpg
Ca, c'est du bottage de cul d'alien comme on en a jamais vu!:D

Commentaire:
Bizarrement, Star Brand est une des rares séries dont le héros n'obtient pas ses pouvoirs grâce au White Event. C'est aussi un anti-héros par excellence: Ken n'est pas très intelligent....il semble un peu long à la détente. Il fait franchement beauf, avec sa moto-cross, sa coupe de footballeur, son allure de crâneur et son harem de femmes un peu paumées. C'est une des forces du personnage, qui se démarque et fait une impression durable tout de suite!
L'histoire est très très condensée, quelques panels suffisent pour une scéne et beaucoup de personnages sont introduits dans ce premier numéro.

http://xavier.lancel.free.fr/oct06/star1-2.jpg
Après DC et le Flash coureur de jupons, même mariés, de Mike Baron, voila la réponse de marvel avec Star Brand et ses multiples pieds à terre féminins! :gni:

A noter que l'origine du perso est incroyablement alambiquée: Ken reçoit ses pouvoirs d'un vieil homme extra-terrestre mourrant mais en fait non et se fait pourchasser par d'autres aliens qui lui disent qu'il se fait manipuler... D'ailleurs, cette origine confuse posera des soucis assez vite dans la série.
Niveau dessin, c'est du très bon romita Jr, juste avant qu'il ne parte sur Daredevil.Il sera quand même passé de X-men à Star Brand! :gni:
Shooter a un peu la diarrhée verbale mais on sent que l'originalité est là, mais tout ça fait encore un peu foutoir.

http://xavier.lancel.free.fr/oct06/star1-1.jpg
Il y a pas à dire, ça jette! (d'ailleurs, Shooter fait la grêve d ela bulle!8) )


Un premier numéro très (trop?) riche, un peu bancal, mais magnifiquement illustré!:luv:

XXL
11/12/2006, 22h55
STAR BRAND N°2
Publié par New Universe/Marvel en Novembre 1986.
"Taking Charge!", 23p.
Scénario: Jim Shooter
Dessin: John Romita Jr
Encrage: Al Williamson
Cover:...je table sur du Keith Pollard!

http://xavier.lancel.free.fr/nov06/bradn2-1.jpg
Mais qu'est-ce que c'est que ces covers du pauvre?:ouf:

Résumé:
Si vous avez raté l'épisode précédent... (http://buzzcomics.net/showpost.php?p=537027&postcount=1)
Kenny, notre héros, découvre ses pouvoirs, qu'il peut voler très vite et ne semble pas avoir besoin de respirer ni ne craint le chaud ou le froid. Il se paume un peu car c'est dur de se répèrer dans les airs et....surprend même Barb, sa copine avec charge (en opposition avec Duck, sa copine sans charge), en train de se déshabiller pour aller se coucher...En rentrant chez lui, il découvre Duck, qui lui remet un message de son copain Byron.... et passe la nuit chez lui.

http://xavier.lancel.free.fr/nov06/star2-2.jpg
Star Brand: le premier super-héros mateur!:gni:

Arrivé chez Byron, Kenny découvre qu'il veut le faire participer à un groupe de thérapie, auquel il va exposer son dilemme: "Que faire si vous vous retrouviez avec des grands pouvoirs?". Furieux, Kenny s'en va avec Duck à qui il confie son secret et...repasse la nuit avec! (quelle endurance!:oups: )
Voyant à la télé qu'un petit garçon est coincé dans un puits, Kenny se dit qu'il se doit d'aller aider. Il se rend sur place et entreprend de creuser la terre pour atteindre la garçon en faisant un tunnel mais peine à y arriver quand...surgit un robot rouge qui sort le gamin du puits! Discrétement, Kenny suit le robot qui s'en va aussitôt pour rejoindre un groupe de personnages dans une clairiére.

http://xavier.lancel.free.fr/nov06/star2-1.jpg
Le new Universe a trouvé son Iron Man! :oups:

Kenny rentre, appelle une autre ex avec charge qu'il avait croisé dans le groupe de thérapie et s'informe de ce qui avait été dit après son départ. Il décide qu'il doit agir ...et la Tv va lui en donner encor el'occasion! Il va porter secours aux occupants d'un bateau qui a été abordé par des terroristes qui menace de faire exploser un engin nucléaire.
Kenny se rend sur le bateau, neutralise les gardes extérieurs mais se trouve coincé quand le petit groupe de terroristes qu'il reste est averti de sa présence! Il ne sait quoi faire! Débarque alors subitement des commandos qui tuent les terroristes mais ceux-ci ont appuyé sur le détonateur: la bombe est jetée par dessus bord et Kenny la pousse jusqu'au fond de l'océan où elle explose tranquillou.

http://xavier.lancel.free.fr/nov06/star2-4.jpg
La scéne préférée du petit George W.B. du Texas!8)

Se rendant compte qu'il faut agir avec discernement et prudence quand on a des pouvoirs, Kenny va rendre une visite à nos amis au robot rouge, de la série Spitfire and the Trouble Shooters, et va leur faire la leçon comme quoi ils ont intérêt à ne pas agir inconsciemment où ils l'auront sur le dos. Pour crâner, il explose dans ses mains une énorme clef à molette et s'envole avant que ceux-ci n'aient pu moufter!:D

Commentaire:
Encore une fois, un épisode très dense, qui s'intéresse principalement à ce que Kenny pense devoir faire avec ses pouvoirs. Les scénes sont toujours aussi vite expédiées, et donc les bulles nombreuses et bien remplies!
Shooter continue à écrire un héros atypique: voyeur, coucheur amoral, crâneur, le cul assis sur son fauteuil à regarder la TV,... on peut avoir du mal à le trouver sympathique et le contraste et tellement important avec le héros Marvel "normal" qu'il peut paraître comme un vrai crétin à certains lecteurs!:gni:

http://xavier.lancel.free.fr/nov06/star2-3.jpg
Kenny étant plutôt ben gaulé, il a tendance à souvent "parader" en petite tenue...:huhu:

Graphiquement, c'est toujours très réussi, même si les dessins de romita Jr sont parfois un peu étouffés par les bulles.
C'est aussi la première rencontre entre 2 héros du new Universe (on aura pas attendu longtemps) même si celle-ci est brève et peu amicale.:oups:
Bref, pour l'instant, c'est mission accomplie: Starbrand est une série super-héroïque très différente du Marvel Universe classique.:flex:


Un épisode encore une fois très/trop compact mais original et toujours aussi agréable à regarder.:luv:

Visitez le topic consacré à STAR BRAND! (http://buzzcomics.net/showthread.php?p=537027#post537027)

XXL
03/01/2007, 21h11
STAR BRAND N°3
Publié par Marvel en Décembre 1986.
"Close Encounter", 24p.
Scénario: Jim Shooter
Dessin: Alex Saviuk
Encrage: Vince Colletta
Cover: Alex Saviuk?

http://xavier.lancel.free.fr/dec06/star3c.jpg
Trop fort le Star Brand!:flex:

Résumé:
Si vous avez manqué l'épisode précédent... (http://buzzcomics.net/showpost.php?p=551880&postcount=2)
Ken se réveille: il a bien toujours son tatoo sur la main: ça n'était pas un rêve (au cas où ça lui arriverait de faire des rêves de plusieurs semaines! :gni:). Il va bosser au garage, où il pollie des voitures. Là, il est interpellé par ses collégues qui ne cessent de lui dire qu'un gars comme lui, à 25 ans, devrait faire autre chose, avoir des responsabilités.
Ken passe voir Byron, son ami psychiatre et lui fait part de ses doutes: que faire de son pouvoir? Doit-il rester polisseur de voitures?
Après une nouvelle journée au boulot, Ken décide d'aller se balader pour réfléchir....dans l'espace et fait un stop sur la lune. Là, il marche jusqu'à ce qu'il atteigne une montagne qu'il explose car...elle est sur son chemin! :siffle: En revenant sur Terre, il passe par l'Afghanistan où il explose quelques jets russes pour la route! :D
Arrivé chez lui, il retrouve Duck, venue lui faire sa lessive!:pfff: Et:

http://xavier.lancel.free.fr/dec06/star3-1.jpg
L'invulnérabilité de Star Brand fonctionne comme celle de Fallen Angel!:nerd:

Se rendant au rendez-vous donné, Ken tombe sur une étudiante qui lui sort une histoire à dormir debout: la CIA, qui a découvert l'existence d'un "homme volant" a eu une fuite...cette info est retombée en d'autres mains, qui ont monté une organisation pour enquêter sur ce phénomène. L'étudiante, son copain et ses amis travailent pour eux. :roll: Ken ne veut pas en entendre parler mais la fille le supplie de revenir le lendemain sinon elle va se faire "punir" par son copain et ses amis...
Ken va voir Barb, sa copine avec charge, reluque les seins de la baby-sitter, emmène Barb manger, se demande s'il serait bon père s'il avait des enfants, raccompagne la baby-sitter, revient chez Barb qui est chaude comme la braise, mais s'en va d'un coup après l'avoir interrogé sur son sens des responsibilités pour aller au deuxiéme rendez-vous de l'étudiante.
Celle-ci s'est enfermée dans sa voiture, faisant croire qu'elle a été battue (alors que son coquard n'est que du mauvais maquillage). ainsi,

http://xavier.lancel.free.fr/dec06/star3-4.jpg
Vous noterez les beaux ensembles portés par nos persos: bleu pimpant pour Ken et Rose fushia pour notre Mata Hari de service.:ouf:

Ken rentre chez lui ou l'attend Duck: il est inquiet pour son identité.

Commentaire:
Un épisode très touffu avec de multiples scénes et qui part dans plein de directions. Première (mauvaise surprise) mais c'est une habitude pour les titres New Universe: pas de Romita Jr, remplacé par... Alex Saviuk et Vince Colleta! :pfff:
Bonjour le contraste! Du coup, les femmes resemblent encore plus à des poupées sans cervelle et Ken à un gros beauf. La scéne d'ouverture qui le voit se réveiller en slobard est aussi érotique qu'un pied de veau dans la vitrine d'un boucher! :ouf:

http://xavier.lancel.free.fr/dec06/star3-2.jpg
Donnez leur des pouvoirs et ils vont faire un strip tease sur la lune....:D

Niveau scénar, Shooter poursuit son exploration des problémes de Ken qui ne sait s'il gâche sa vie à polir des voitures, s'il doit avoir des enfants, ce qu'il doit faire de son pouvoir... C'est original mais Ken apparaît vraiment dans cet épisode comme un ingrat de première: très critique envers Byron qu'il va pourtant faire chier à la moindre occasion, dédaigneux et manipulateur avec Duck qui rampe à ses pieds en espérant de l'affection...
Quant à son attitude envers les femmes, bonjour le tableau: Ken mate la baby-sitter de 17 ans sous les yeux de Barb, pas plus choquée que ça, disant que ma foi, il devra attendre 4 ans avant de lui faire du rentre-dedans! 8( La serveuse est aussi matée et il observe caché l'étudiante/espion pour voir si elle est bien roulée.:gni: Quant à Duck, elle apparait vraiment comme une bonniche qu'il faut honorer de temps en temps...
Jim shooter n'y va pas avec le dos de la cuillère... Mais l'histoire avec l'étudiante/espion n'a ni queue ni tête...et on a du mal à se mettre dans la peau de Ken pour comprendre ses départs précipités de chez Byron ou Barb. Avec Romita Jr aux dessins, la pillule serait mieux passée...

http://xavier.lancel.free.fr/dec06/star3-3.jpg
Lisez le dialogue du barbu sur la première case et dites-moi qu'il ne vous fait pas flipper!:oups:


Un épisode un poil bordélique et bancal, mais plein de bonnes intentions. Dommage que les dessins soient aussi fadasses...

Visitez le topic consacré à STAR BRAND! (http://buzzcomics.net/showthread.php?p=537027#post537027)

XXL
31/01/2007, 22h52
STAR BRAND N°4
Publié par Marvel en Janvier 1987.
"The Fight!" ,25 p.
Scénario: Jim Shooter
Dessin: John Romita Jr
Encrage: Al Williamson
Cover: John Romita Jr et Al Williamson ?

http://xavier.lancel.free.fr/jan07/star4c.jpg
Soudain, un inconnu vous offre un tronc!:D

Résumé:
Si vous avez manqué l'épisode précédent... (http://buzzcomics.net/showpost.php?p=559817&postcount=3)
Chez Byron, Ken reraconte l'histoire de son origine avec le vieil homme, pendant que Byron teste sa résistance avec une hache, un chalumeau...En discutant avec Byron, Ken découvre qu'il y a des failles béantes dans son histoire, des comportements bizarres... Il est persuadé maintenant que l'alien qui l'a attaqué serait en fait le vieil homme, qui ne serait pas mort!
Ken va au boulot où il apprend qu'un snack vient juste d'être braqué...alors qu'il réparait des voitures! Perdre ainsi son temps plutot que d'utiliser son pouvoir l'énerve...Il va décompresser avec Duck, toujours aussi (trop) dévouée.
Après une petite partie de jambes en l'air...

http://xavier.lancel.free.fr/jan07/star4-3.jpg
Prendre une photo de sa copine en petite culotte sur une moto, ça c'est la classe, Kenny!:ouf:

Mais Barb débarque pour faire part à Ken de ses doutes sur leur relation et sur l'attitude bizarre de Ken depuis l'accident. Duck s'éclipse en douce. Soudain, Barb change d'attitude, se renferme et part! Ken se rend compte qu'elle a vu la photo de Duck sur la moto.
Ken se sent vraiment un loser... Il décide de tenter de contacter l'armée ou la maison blanche pour se rendre utile mais se rend compte que cela ne lui permettra pas d'être utile car il serait éliminé ou pas cru.
Pour couronner le tout Byron veut le faire payer pour ses "séances". Le soir, il découvre que Barb sort avec quelqu'un d'autre...
C'est donc bien énervé qu'il suit une femme qui vient d'inexplicablement de braquer une supérette... jusqu'à un campement dans un bois, où elle retrouve 2 collégues. Tous 3 semblent doués de facultés surhumaines. L'attitude autoritaire de Ken qui leur ordonne de les suivre à la police provoque un conflit: Ken se fait taper dessus et n'arrive pas à répliquer. Il est mis K.O.

http://xavier.lancel.free.fr/jan07/star4-2.jpg
Mais qui sont ces gens?

Il se réveille fou de rage, n'arrive pas à les retrouver, rentre chez lui et décide de se prendre en main après toutes ces déboires: il se remet à la muscu en n'utilisant pas son pouvoir, écrit un journal dans lequel il note qu'il peut être l'homme de la situation s'il le veut!

Commentaire:
Retour de Romita Jr et williamson qui ont la dure tâche d'illustrer cet épisode très bavard et très très touffu! pas moins de 5,6 grandes scénes, dans des endroits différents, avec des personnes différentes. Cela laisse peu de place pour aérer le récit et "s'amuser". Romita Jr se contente donc d'illustrer, mais avec le talent qu'on sait, cet épisode. Ses expressions du visage sont particulièrement réussies. :flex:

http://xavier.lancel.free.fr/jan07/star4-1.jpg
La baby-sitter va-t-elle passer à la casserole? Suspennnnnse! :gni:

Quant à Shooter, s'il donne le tournis avec un Ken qui ne tient pas en place, il semble aussi être critique envers son propre travail, en revenant sur l'origine tordue de son perso, seulement 3 mois après celle-ci!8( ...et ça ne semble pas prémédité! Les persos rencontrés à la fin de l'épisode, prétexte à une baston, seul moment trés dynamique du récit, sont complétement inconnus et on ne les reverra jamais! (possible qu'ils s'agissent de persos échappés de la clinique de D.P. 7, on n'en sait rien...).
Sinon, Shooter continue à présenter des situatiosn inédites avec les séances "psy" de Ken, ses coucheries, ses accés de beaufitude mais aussi ses tourments métaphysiques. Indéniablement, c'est original, mais ça ferait aussi 10 pages de plus que le lecteur ne dirait pas non pour pouvoir souffler...

http://xavier.lancel.free.fr/jan07/star4-4.jpg
N'essayez pas de faire pareil à la maison!:bye:


Un épisode très condesé et riche, avec beaucoup de scénes mais sans réelle histoire principale... sauf celle de suivre notre héros pas comme les autres!:merci:

Visitez le topic consacré à STAR BRAND! (http://buzzcomics.net/showthread.php?p=537027#post537027)

XXL
16/04/2007, 21h28
STAR BRAND N°5
Publié par New Universe/Marvel en Février 1987.
"Crossing the Line", 22p.
Scénario: Jim Shooter
Dessin: John Romita Jr
Encrage: Al Williamson
Cover: Vince Giarrano encré par Jose Marzan Jr

http://xavier.lancel.free.fr/mars07/bra5c.jpg
Une cover ignoble...:burp: Pourquoi Romita Jr ne fait pas les covers plus souvent? Mystère...

Résumé:
Si vous avez raté l'épisode précédent... (http://buzzcomics.net/showpost.php?p=575059&postcount=4)
C'est l'anniversaire de Kenny! Duck lui fait la surprise en venant chez lui, lui apportant comme cadeaux un compas et une lampe pour ne pas se perdre en volant. Ken doit passer chez ses parents avant d'aller chez Rick, un copain. Il se fait pièger par ses parents et Barb qui lui ont préparé une fête-surprise! Au bout d'une heure et1/2, Ken revient à sa voiture pour découvrir que Duck était restée cachée dedans pendant tout ce temps pour ne pas se faire voir de Barb!

http://xavier.lancel.free.fr/mars07/bra5-1.jpg
Notre héros a toujours la dégaine peu pudique: il se promène souvent en petite tenue et répond à la porte avec le pantalon grand ouvert!:luv:

Chez Rick, Ken prend conseil pour savoir ce qu'il doit faire de Barb et Duck. Rick, qui trompe sa femme sans qu'elle le sache, lui recommande de laisser tomber barb et de profiter du bon temps avec Duck.
Les heures suivantes, Ken réfléchit beaucoup à tout ce qui lui est arrivé, à la manière dont il se sert de Duck...il va nager et tombe sur une donzelle en rut sur la plage. Mais Ken n'a décidément pas la tête à ça: il ne cesse de penser à Barb et prend sa décision: il va s'engager avec elle.

http://xavier.lancel.free.fr/mars07/bra5-5.jpg
Take 2! C'est pas Star Brand, c'est Horny Brand!:huhu:

Il décide aussi de faire quelque chose contre ceux qui le recherchent, rencontrés dans Star Brand 3. Ceux-ci lui ont à nouveau fixé rendez-vous. Il s'y rend en cachette et les suit en volant jusqu'à chez eux. Découvrant des armes dans leur voiture, il appelle la police pour les dénoncer qui les arrête!
Mais il ne s'arrêt pas là: il s'agissait d'un groupuscule terroriste proche de Khaddafi: il choisit donc au hasard une base militaire en Lybie et la détruit entièrement, laissant un avertissement comme quoi il faut le laisser en paix!:flex:

http://xavier.lancel.free.fr/mars07/bra5-2.jpg
L'encrage de Williamson fait des merveilles sur les séquences d'explosion: Jim Shooter en est muet!:oups:

Ken veut faire amende honorable auprès de Barb et se rend chez elle avec des fleurs: celle-ci l'accueille avec grand plaisir et lui avoue que le mec avec qui elle sortait est sans importance (d'ailleurs, Ken les a maté en train de commencer à s'envoyer en l'air le soir précédent, augmentant sa rage d'en découdre avec les militaires de Khaddafi! :D ).
Ken va voir duck pour lui dire qu'ils ne doivent plus se voir car il veut se mettre sérieusement avec Barb. Duck le prend très mal et Ken doit faire machine arrière car celle-ci menace de se foutre en l'air s'il ne la voit plus!8(
De retour chez Barb, Ken demande Barb en mariage qui accepte, entre deux hurlements d'enfants:

http://xavier.lancel.free.fr/mars07/bra5-4.jpg
Les enfants, c'est pas bruyant et ça sagge pas les propositions de mariage, faites-en!8) (Take 3 quelques minutes plus tard))

Dépité, Ken, qui allait lui dire son secret sur Starbrand, laisse tomber et , après une partie de jambes en l'air, on retrouve notre héros pensif la nuit devant la fenetre: finalement, tout ne se passe pas comme prévu, sa vie ne peut pas devenir idéale en un jour!

Commentaire:
Très très bon épisode, servi par un Jim Shooter en grande forme: mine de rien, ce numéro aborde de plein front les soucis sentimentaux/sexuels des courreurs dejupon trentenaires. Pas de moralisation, pas de préchi-précha, comme le montre la conversation avec Rick où le smultiples séquences de sexe "gratuit" auxquels s'adonnent Barb, Duck et Ken. On est vraiment dans un univers à part. :flex:

http://xavier.lancel.free.fr/mars07/bra5-3.jpg
Un ancien tic pas très heureux mais comique de romita Jr: les yeux qui ont une grosse fuite d'eau! :D

Comme d'habitude, il se passe beaucoup beaucoup dechoses dans ce numéro, le rythme est très rapide, donnant un peu le vertige. La conclusion amère finale est d'autant plus réussie, ken ayant eu l'impression d'aller de l'avant d'un coup et se trouvant fâce à ses doutes: que veut-il vraiment? qu'est-ce qui peut lui apporter du plaisir? Que doit-il apporter à Barb et à Duck?
Niveau dessin, Al Williamson commence à utiliser à profusion les vagues de traits parallèles: pour des effets comme les explosions ou des séquences de nuit, c'est très réussi, mais en fond de panel, le résultat est beaucoup plus discutable. Romita Jr est en forme mais certains visages sont un peu déformés par moments.


Un très bon numéro marqué surtout par le script étonnant de Jim Shooter!

Visitez le topic consacré à STAR BRAND! (http://buzzcomics.net/showthread.php?p=537027#post537027)

XXL
16/04/2007, 21h47
STAR BRAND N°6
Publié par New Universe/Marvel en Mars 1987.
Scénario: Jim Shooter
Dessin: John Romita Jr
Encrage: Al Williamson, Al Milgrom et Rick Bryant.
Cover: Javier Saltares encré par Mark Texeira

http://xavier.lancel.free.fr/mars07/star6c.jpg
Big and hot Daddy Bear veut que Connell soit tout nu!:D

Résumé:
Si vous avez raté l'épisode précédent... (http://buzzcomics.net/showpost.php?p=594136&postcount=80)
Ken est décidé à dire la vérité à Barb sur le Starbrand mais n'y arrive pas, même quand celle-ci lui fait remarquer son tatoo bizarre. Au boulot, un de ses supérieurs lui dit qu'il pense à lui en tant que vendeur pour un prochain magasin. Tout semble avancer pour que Ken et Barb soient un vrai couple mais....
Il faut assumer les enfants de Barb, capricieux:

http://xavier.lancel.free.fr/mars07/star6-5.jpg
Ceci était un message du comité pour la non-prolifération des enfants!:gni:

Et Duck se peut s'empêcher de forcer Ken à manger avec elle après son boulot. Elle espère qu'ils pourront continuer à baiser sauvagement de temps en temps...Soudain, le vieil homme qui a donné le Starbrand à Ken les rejoint et informe Ken qu'il est bien vivant et qu'il faudra qu'il lui parle plus tard du Starbrand, mais que surtout Ken ne tente pas de passer le tatoo Starbrand sur un objet ou sur une muqueuse (à quoi pense-t-il le gros dégueulasse?!:D :huhu: )
De retour chez Barb, Ken se fait remonter les bretelles par celle-ci car il n' a pas prévenu de son retard mais finalement Barb, pour refaire copain-copain, s'habille en chaudasse et lui promet une pipe du tonnerre s'il la rejoint dans la chambre...

C'est le moment que choisit le vieil homme pour revenir, acompagné de Duck qu'il a hypnotisé pour en abuser sexuellement! 8(

http://xavier.lancel.free.fr/mars07/star6-4.jpg
Le Vieil homme est Heat et Duck aime les trucs bien Big!!!:oups: 8(

Le vieil homme raconte à Ken qu'il est un extra-terrestre et qu'il est censé convaincre Ken de le suivre pour mener une guerre au fin fond de l'espace qui durera des années...Barb découvre tout ce beau monde dans son salon et exige des explications! Ken rejoint le vieil homme et Duck dehors et obtient la libération de celle-ci en menaçant le vieil homme. Ken est à 2 doigts de lui redonner le star Brand mais se reprend, persuadé que le vieil homme a tenté de l'hypnotiser comme il l'avait fait avec Duck.

http://xavier.lancel.free.fr/mars07/star6-1.jpg
C'est oui, c'est non, il change d'avis comme de short!8)

Barb est hors d'elle: elle a entendu des bouts de conversation, comprend quelle relation lie Duck et Ken et qu'un danger les guette, elle et ses enfants! Effectivement, le vieil homme tente de rentrer en douce dans la maison mais se fait cueillir par Ken qui l'emmène dans l'espace où les 2 se combattent! Ken réussit à expulser au loin le vieil homme avec violence mais il est perdu dans l'espace!8)

Commentaire:
Cet épisode marque le retour du vieil homme, figure importante de la série sur laquelle se concentre bien des mystères! L'origine de Ken/Starbrand apparait comme très compliquée. Plein de questions relatives à la cohérence et à la crédibilité des évènements du premier numéro et de la rencontre avec le vieil homme sont exposées. On en apprend aussi un peu plus sur le Star Brand en lui-même, en lisant entre les lignes. Cette nouvelle histoire du vieil homme d'une guerre dans l'espace est assez stupide, et ça tombe bien car Ken l'écarte assez rapidement... que veut le vieil homme, qu'est le Star Brand? Plein de questions, et pour l'instant peu de réponse et pas mal de confusion, le lecteur est dans le même état d'incertitude que Ken.

http://xavier.lancel.free.fr/mars07/star6-3.jpg
La pauvre Deb est ridicule..."I'm going to blow your "mind""....une promesse d'un blow job inoubliable? 8(

Ce numéro, qui continue à traiter du choix de vie de Ken et des compromis qui vont avec (les enfants de Barb, plus de coucherie avec des inconnues alors que le kiki de Ken le démange, supporter ses patrons pour avoir une augmentation....) est aussi franchement culotté niveau sexe: Duck se retouve esclave sexuelle du vieil homme (yerk!) dont elle vante les BIG mérites!:oups:
Quant à notre mére de famille, elle s'habille comme une pute et promet de mettre du coeur à l'ouvrage avec sa bouche...
Niveau dessin, 3 encreurs de crédités mais au final un chouette travail (milgrom encre peu, c'est pour ça! :gni:) sauf sur la séquence finale de combat, muette, qui resemble à des crayonnés...
A noter que la série devient bimestrielle avec ce numéro...:siffle:

http://xavier.lancel.free.fr/mars07/star6-2.jpg
Dans l'espace, personne ne vous verra en short et mal encré....:huhu:


Un numéro qui marque un tournant, très riche en audaces en action, en rebondissements et caractérisé par l'indécision de son héros et ses doutes. du très bon Jim Shooter! :flex:

Visitez le topic consacré à STAR BRAND! (http://buzzcomics.net/showthread.php?p=537027#post537027)

XXL
15/07/2007, 00h16
STAR BRAND N°7
Publié par New Universe/Marvel en Mai 1987. "The Reckoning!", 22p.
Scénario: Jim Shooter & Roy Thomas. Dessin: John Romita Jr. Encrage: Art Nichols.
Cover: Michael Bair.

http://xavier.lancel.free.fr/mai07/star7c.jpg
Seul le Old Man est assez ressemblant. Pour les 2 autres, c'est du grand n'importe quoi! :oups:

Critique de l'épisode précédent... (http://buzzcomics.net/showpost.php?p=609915&postcount=6)
Les vétements déchirés, avec juste un haut de pantalon, notr ehéros dérive dans l'espace puis arrive à retrouver la Terre et rentre chez lui. Duck est à l'hopital, blessée par le Old Man. D'ailleurs, très vite, Kenny comprend que celui-ci n'est pas mort et veut récupérer le Star Brand, quitte à menacer ses proches.

http://xavier.lancel.free.fr/mai07/star7-3.jpg
Toujours en boxer, slip ou caleçon, notre héros!:huhu:

Il tente de contacter Byron, absent, s efait jeter comme un malotru par Barb qui le largue, va faire un tour chez sa mère, découvre des messages d'intimidation du Old Man puis reçoit enfin un coup de fil de ce dernier qui l'ordonne de venir lui donner le Star Brand sinon il tuera Duck à l'hopital!8(

http://xavier.lancel.free.fr/mai07/star7-2.jpg
S'habiller années 80 ou être à poil, notre héros a choisi. et vous? Whose side are you on?:gni:

Kenny veut en finir avec le Old Man: une terrible bataille a lieu....Kenny tue le Old Man dont il ne reste qu'une carcasse vide. Il retourne voir Duck à l'hopital, s'excuse de l'avoir mise en danger et lui dit qu'il l'aime.:huhu:
Dernier épisode pour Jim Shooter ( qui ne signe que le plot de ce numéro) ainsi que pour John Romita Jr, qui va partir dessiner Daredevil. Cet épisode met un terme à la menace assez confuse du Old Man, en privilégiant l'action et en offrant au lecteur une sorte de redite de l'épisode précédent. Au dessin, Romita Jr est encré par Art Nichols mais l'encrage très léger de celui-ci s'accorde fort peu avec l'économie de traits dont fait preuve Romita Jr dans son dernier numéro, avec une deuxiéme moitié d'épisode expédiée et désespérément vide.

http://xavier.lancel.free.fr/mai07/star7-4.jpg
Le minimalisme du dessin trouve son écho dans la tenue du héros!:D

Il y a bien le mot "End" à la fin, qui marque la fin de l'histoire de Star Brand sous Shooter: le titre va devoir attendre quelques mois John Byrne pour retrouver une identité. Rétrospectivement, ces7 premiers épisode, maintenant disponibles en paperback, forment une tentative fort sympatique de créer un personnage différent, une sorte d'anti-héros qui ne soit pas pour autant un bad ass. La lecture de ces numéros est aussi l'occasion d'assister à une transition dans le style de Romita Jr.
Le point faible de cette saga est son inconsistance et l'extrême confusion concernant l'origine de Star Brand et les motivations du Old Man. John Byrne arrivera à donne run peu de liant à tout ça, mais abandonnera complétement tout le côté vie sociale du héros.

http://xavier.lancel.free.fr/mai07/star7-1.jpg
Ceci était un message de soutien aux personnes agées.:oups:


Une conclusion peu représentative de la qualité des 6 premiers numéros de cette série originale.

Visitez le topic consacré à STAR BRAND! (http://buzzcomics.net/showthread.php?p=537027#post537027)

XXL
15/08/2007, 08h51
STAR BRAND N°8
Publié par New Universe/Marvel en juillet 1987. "The Brand of a Hero", 22p.
Scénario: Cary Bates. Dessin: Arvell Jones. Encrage: Danny Bulanadi.
Cover: Geof Isherwood

http://xavier.lancel.free.fr/juil07/star8c.jpg
Ahhh, les covers souvent super ringardes du New Universe....:oups:

Critique de l'épisode précédent... (http://buzzcomics.net/showpost.php?p=651379&postcount=7)
Ken répare sa moto pendant que Duck ...tient la caisse à outils! (véridique! :D). Ken veut faire son lonesome ranger en moto. Duck l'attendra, elle s'occupera avec sa lessive (toujours authentique!:beu:). Mais Ken va crever et devra utiliser ses pouvoirs pour ne pas finir écrabouillé dans les bois.

http://xavier.lancel.free.fr/juil07/star8-4.jpg
Le premier héros qui vole avec sa moto....:pfff:

Un gamin, Tad, lui propose de le suivre chez son père qui pourra lui réparer sa moto. Le soir, Ken apprend que Tad aune malformation cardiaque due aux déchets radioactifs de l'usine Axco. Celle-ci refuse de brûler ses déchets et le procés en cours est sans cesse repoussé par les avocaillons de l'Axco. Tad l'ayant vu voler, Ken décide d'emmener Tad voler avec lui, surtout qu'il a appris que Tad risquait de mourir à tout moment à cause de son infirmité. Il se lie d'amitié avec le garçon pendant les quelques jours qu'il passe à aider la famille à tenir la ferme en échange du gite. Un soir, Tad demande à Ken d'intervenir contre Axco:

http://xavier.lancel.free.fr/juil07/star8-3.jpg
C'est la séquence la plus réussie de ce numéro...ça vous donne une idée du niveau...:beu:

Le lendemain matin, tad est emmené d'urgence à l'hôpital! 8( Ken décide de finalement agir et va brûler avec le Star Brand les déchets de l'Axco.
Et au final:

http://xavier.lancel.free.fr/juil07/star8-1.jpg
On admirera la tenue de chaudasse de Ken. Je vous épargne le dernier panel, avec Keith s'éloignant en moto sur une route, avec en surimpression un gros symbôle Star Brand...:pfff:

Sans Shooter ni Romita Jr, Star Brand devient une série orpheline. Cary Bates est donc appelé pour faire un fill-in. S'il a relativement bien compris qui était Ken (son échappée à moto du début est même un peu trop bourrin), ses soucis de responsabilité et sa relation avec Duck, tout celà fait un peu peine à voir après l'épisode final de Shooter qui promettait une avancée du personnage. Là, la scéne du début avec Duck nous rappelle les premiers épisodes...
Passons sur le dessin, très médiocre et parfois un peu difforme, et il nous reste une histoire digne d'un Spidey Super Stories. Cela manque horriblement de complexité et les ficelles utilisées sont déja bien rouillées (le coup du petit gamin sympa mourant...:ouf:). Bates n'est pas Shooter et même si son script en apparence convient fort bien au personnage, les détails et nuances font toutes la différence...

http://xavier.lancel.free.fr/juil07/star8-2.jpg
ahhhh quand même, l'habituelle séquence où Ken se promène en petite tenue! Cahier des charges rempli! :gni:


Un numéro sans le moindre intérêt. Qui sauvera Star Brand? Un indice: J.B.:gni:


Visitez le topic consacré à STAR BRAND! (http://www.buzzcomics.net/showthread.php?p=537027#post537027)

XXL
25/11/2007, 11h26
STAR BRAND N°9
Publié par New Universe/Marvel en septembre 1987. ""Where Walks the True believer!", 22p.
Scénario: Cary Bates. Dessin: Keith Giffen. Encrage: Bob Wiacek.
Cover: Michael Higgins encré par Bob Wiacek.

http://xavier.lancel.free.fr/sept07/star9c.jpg
Qqun saura-t-il retrouver la cover originale de Kirby? :flex:

Critique de l'épisode précédent... (http://www.buzzcomics.net/showpost.php?p=664722&postcount=8)
Ken va réveiller Byron en pleine nuit et lui raconte les événements de l'épisode précédent et leur suite: la mort du garçon et ces rêves incessants qu'à Ken. Byron lui conseille d'aller à la clinique du Docteur Ballad, où officie Nightmask. Celui-ci rentre dans son rêve où le garçon est un side-kick appelé True Believer d'une version super-héroïque (et donc kyrbienne en diable) de Starbrand.

http://xavier.lancel.free.fr/sept07/star9-3.jpg
Un ass-bondage shot à la Kirby!!!! :gni:

Ceux-ci combattent le Dr Foom, menaçant sans cesse True Believer, à chaque sauvé par Starbrand. Dr Foom dévoilera finalement son identité: le "vrai" Starbrand, qui était en fait une représentation de la réalité sur l'imaginaire de Ken: il faut qu'il accepte qu'il n'est pas un super-héros qui peut sauver tout le monde comme le voyait le garçon, et qu'il accepte sa mort.

http://xavier.lancel.free.fr/sept07/star9-1.jpg
Un tracto-pelle kyrbien! :flex:

Ken se réveille apaisé de ce dernier rêve, grâce à l'intervention de Nightmask qui a permis la révélation de l'identité du Dr Foom.
Si l'intrigue est un peu poussive et d'un suspense fort mou, cet épisode gagne quand même à être lu pour plusieurs raisons:
- les dessins de Giffen, singeant Kirby dans le scénes de rêve, confrontant 2 versions graphiques de Star Brand et jouant avec la mise en page (utilisation d'une grille à 6 cases pendant une bonne partie de l'épisode...);

http://xavier.lancel.free.fr/sept07/star9-2.jpg
Le futur style Giffen laissant beaucoup de place aux effets et aux ombres, avec des cadrages surprenants est à l'oeuvre!

- le crossover avec Nightmask, donnant un peu plus de cohésion à l'unicité du New Universe;
- la suite donnée aux évènements de l'épisode précédent, qui sentait le fill in à plein nez mais qui sert à introduire l'intrigue de ce numéro: un bel exemple de suivi de la série, alors que d'autres séries voient pulluler les one shot stories sans lien entre elles.

http://xavier.lancel.free.fr/sept07/star9-4.jpg
Une tombe au nom de Munoz, dont Giffen est alors complétement gaga, copiant son style.


Un numéro qui vaut surtout pour ses clins d'oeil et sa réalisation graphique! :flex:

Visitez le topic consacré à STAR BRAND! (http://www.buzzcomics.net/showthread.php?p=537027#post537027)

phil c.
04/12/2007, 18h01
http://xavier.lancel.free.fr/oct06/star1c.jpg
La cover de Romita Jr pour le n°1 a été refusée! Vous y croyez, vous?!:pfff: [/U][/CENTER]
]

j'l'a retrouvé moi :flex::roll:

http://img.photobucket.com/albums/v495/spiritlyon/scarcemag%20and%20co/starbrand2pgs.jpg

faut bien avouer qu'il lui avait un peu rentré la tête dans les épaules le JRjr :-)

XXL
04/04/2008, 22h39
STAR BRAND N°10
Publié par New Universe/Marvel en Novembre 1987. "Ennemies", 22p.
Scénario: George Caragonne. Dessin: Mark Bagley. Encrage: Pablo Marcos.
+ dernière page écrite et dessinée par John Byrne, encrée par Tom Palmer.
Cover: Bret Blevins encré par Al Williamson.

http://xavier.lancel.free.fr/nov07/star10c.jpg
Une superbe cover, proche du trait de Romita Jr :luv:

Critique de l'épisode précédent... (http://www.buzzcomics.net/showpost.php?p=698710&postcount=9)
Ecoutant les infos, Ken apprend que l'URSS, pourtant en pleine Glasnost, se referme sur lui suite à l'explosion de plusieurs têtes atomiques à ses frontières... La 3iéme guerre mondiale va-t-elle arriver?

http://xavier.lancel.free.fr/nov07/star10-5.jpg
La scéne obligée avec Kenny s'affairant à moitié à poil...aujourdh'ui, Kenny tente de faire des pierres précieuses...:ouf:

Poussé par Byron, Ken, en tant que Star Brand, va survoler la zone et découvre un compatriote avec 2 neurones qui, s'étant découvert une faculté étrange (il gagne sans cesse en masse/densité sans gagner en volume), a décidé de renverser l'URSS pour en faire une deuxiéme Amérique, rien que ça! :roll:

http://xavier.lancel.free.fr/nov07/star10-3.jpg
Dynamique mais complétement à côté de la plaque...

Refusant d'entendre raison, et risquant de provoquer un conflit majeur (les forces soviétiques pensent qu'il est envoyé par les USA, d'où les explosions, sans effet sur lui), Gladiator (comme il se fait appeler :D), finit par être catapulté dans l'espace car Ken ne veut pas le tuer (s'il y était arrivé). Ken réfléchit (on ne se moque pas!:non:):

http://xavier.lancel.free.fr/nov07/star10-2.jpg
Il aurait pu l'habiller avant de le balancer....:oups:

Dernier fill-in avant l'arrivée de John Byrne sur le titre, fill-in tellement mauvais que Byrne sous-entend, avec sa courtoisie légendaire, qu'il ne s'agit que d'un rêve avec sa page finale ajoutée à l'épisode!:beu:
Vous connaissez Mark Bagley, qui, s'il rend une copie fort honnête et dynamique, donne un look trés Marvel Universe à ce numéro, qui n'avait pas besoin de ça. L'histoire est en effet stupide et détonne, malgré le fait qu'elle soit candide), parmi la production New Universe par son utilisation d'un super vilain classique.

http://xavier.lancel.free.fr/nov07/star10-1.jpg
Le triangle blanc n'est pas une facétie de John Byrne: j'ai corné mon exemplaire!:oups: A noter qu'on finit....en slip! Byrne garde une valeur essentielle de la série! :gni:

Quant à George Caragonne, vous n'en avez certainement jamais entendu parler, car il signa chez Marvel des chefs d'oeuvres comme He-man et Planet Terry pour le label enfants de Marvel. Partenaire fiédle de Jim Shooter, il proposa ces service sà celui-ci lorsqu'il monta Valliant en des termes étonnants "I am your dog. Use me as you will."8(:oups:
Il travailla d'arrache pied pour Valliant puis parti monter sa propre boîte, en ayant l'idée de créer des versions comics de grandes publications. C'est ainsi qu'il créa Penthouse comics, avec le succés et la renommée qu'on sait. Mais il fut viré en 1995 de Penthouse Comix pour des raisons obscures (liées à la drogue et à de l'argent disparu).
Notre histoire se finit tragiquement 6 jours plus tard, quand Caragonne sauta du 45iéme étage du Mariott Hotel de Manhattan pour atterrir, sans faire de victime à part lui, dans une zone de restauration. D'aprés la légende, il aurait emmené avec lui, dans sa chûte, en accompagnement musical, une cassette jouant le théme de James Bond. :oups:

http://xavier.lancel.free.fr/nov07/star10-4.jpg
Le vilain petit canard est devenue une vraie slut! 8(


Un numéro ridicule.:ouf:

Visitez le topic consacré à STAR BRAND! (http://www.buzzcomics.net/showthread.php?p=537027#post537027)

L'histoire de Greg carragone, racontée par son ami Mark Evanier (tiré des commentaires du blog d'Evanier) (http://www.newsfromme.com/)

George

Years ago, I had a friend named George Caragonne. So did a lot of people.

George was a big guy — he made me look anorexic — with incredible energy and passion. The phrase "nothing in moderation" was not inapplicable. If he liked you, and he liked most people, there was nothing he wouldn't do for you. In fact, George's friendship could be embarrassing because it was so in-your-face enthusiastic. The flip side of that was, of course, that when he hated, he hated hard.

George wanted nothing more in the world than to be important in the comic book industry and, for a brief shining moment, he sort of made it. But before that moment, he struggled. He wrote a few things for Marvel, like Masters of the Universe and Thundercats. He did some animation work for the G.I. Joe series and a couple others. He tried and failed in a few different ways to launch his own publishing company...

And then something clicked.

Maybe it was dumb luck. Maybe it was skill and strategy. Somehow, George managed to interest the people who published Penthouse Magazine in a line of adult comic books produced on a handsome budget. Suddenly, he could put some of his ideas — and he had a lot of them — into print. Suddenly, he had a staff and an office and an expense account, and he could hire his friends, as well as artists and writers he'd long admired. They put out Penthouse Comics, Penthouse Men's Adventure Comix and Omni Comix.

At the time they were published, I wasn't sure what to make of them. And I haven't been able to look back at them since because they remind me of George.

Some people and some successes have a way of destroying each other. Once a man who'd refused to smoke, drink, use drugs or engage in premarital sex, he was suddenly doing all of those and in excess...especially the drugs. George had a "friend" (notice the quotes) who could get cocaine. They were both heavy users and they had an arrangement: The "friend" got the coke for both of them and George paid for it. George also began spending money foolishly and not in small amounts. He loved buying guns and expensive toys. He showered friends with extravagant gifts. He went wildly overbudget on his magazines and on some new, non-Penthouse projects.

More and more, everything in his life inverted, even his waking hours. He'd work all night in the Penthouse offices, then go home and crash during the day.

Friends tried to rein him in but it was like trying to recall a surface-to-air missile. When you told him he was out of control, it made him frantic and he'd veer even more wildly off-course. And then there were the money problems. As big as his salary was, it wasn't big enough for the way he was living. There were rumors of financial improprieties...of George "borrowing" from his employers without their knowledge or consent. One night, he arrived at work and discovered he'd been locked out pending a full audit on his books. That was on a Friday, I recall.

Saturday night and Sunday, a number of us spent time on the phone with him, urging him to get professional treatment. There was no reasoning with the guy. I spent hours. Everyone spent hours but to no good result.

George Caragonne disappeared for a few days. Then, the following Thursday, he took himself to the Marriott Marquis hotel in New York. He went up to a bellhop and asked, "Is it true this is the tallest hotel in Times Square?" The bellhop said it was. George then took an elevator to the top floor where an indoor atrium provides a stunning view of the lobby, 45 stories below. He put on a Walkman containing a cassette of his favorite music — themes from James Bond films. We'll never know just which theme was playing when he jumped.

That was ten years ago today.

On the way down, his 400+ pound body caromed off ledges and decorations, then it landed in a buffet spread. Miraculously, no one else was killed but many people, including some children, suffered severe emotional traumas and required years of treatment, all because of what they witnessed. I believe human beings have a right to do away with themselves, but not when they're insane and certainly not the way George did it.

For years after, my sadness at what became of my pal George was drowned out by anger at what he did to total strangers and even to his close associates. One of his co-workers — the one George wanted to blame for the missing money — had to go identify the body. Years later, that associate also took his own life, though in a quieter, neater manner.

I still miss the old George Caragonne...or, at least, I'd like to. But even today, one full decade after, the memory of what he became is still making that difficult.

8(8(8(8(8(8(8(8(8(8(8(8(8(8(

XXL
18/06/2008, 23h03
STAR BRAND N°11
Publié par Marvel/New Universe en Janvier 1988. "Celebrity", 22p.
Scénario et dessin: John Byrne. Encrage: Tom Palmer.
Cover: John Byrne encré par Tom Palmer

http://xavier.lancel.free.fr/dec07/starb10c.jpg
Une aberration en couverture: ce mec brun ne ressemble en rien à Ken, et même plutot à Comet Man! :oups:

Critique de l'épisode précédent... (http://www.buzzcomics.net/showpost.php?p=749151&postcount=11)

Ken va discuter avec Byron qui le met fâce à la réalité: l'origine du Star Brand n'est pas crédible mais peu importe, ce ne sont que des prétextes: Ken doit, comme lui conseille Duck, profiter de cette chance pour s'élever au dessus des autres et devenir un super-héros.

http://xavier.lancel.free.fr/dec07/starb10-4.jpg
Qu'il a l'air intelligent notre héros...:gni:

Duck lui dessine un costume et il va sauver un avion détourné. Mais n'étant pas pris au sérieux, il décide de faire quelque chose d'indiscutable et va chercher les restes de l'atterissage d' Appolo XI sur la lune pour les déposer devant la Maison blanche!
Pendant ce temps, un homme se réjouit: il sait qui se cahe derrière le masque de Starbrand et compte bien en profiter. Quant à Duck, elle apprend qu'elle est enceinte...:oups:

http://xavier.lancel.free.fr/dec07/starbr10-1.jpg
Une certaine approche "réaliste" est conservée.

John Byrne débarque et s'amuse de prendre la relève d'un Shooter qu'il hait. Il se moque ouvertement de son héros, le traitant lui et ses aventures passées d'abrutis. La séquence où il s'amuse à mettre à jour par l'intermédiaire de Byron les incohérences de l'origine du Star Brand (le vieil homme et l'extra terrestre) ne laisse aucune ambiguité. Et le prochain numéro va le confirmer, avec un acte gratuit et puéril mais finalement cocasse!:D :oups:

http://xavier.lancel.free.fr/dec07/starb10-2.jpg
Byrne se met en scène avec Howard Mackie, Mark Gruenwald et ...Tom Palmer?.

On ne va pas se mentir: l'arrivée de John Byrne (qui plus est accompagné de Tom Palmer qui le complète fort bien) est une fort bonne nouvelle, des plus salutaires. Le New Universe n'a pas eu le succés escompté et certains titres ont été arrétés. Le concept de temps réel est passé à la trappe, de même que le visuel de couverture (bande noire). Byrne veut faire sienne la série. On pourra s'étonner de voir quelqu'un d'aussi connu mis sur une telle série. Peut être est-ce un ultime espoir d'un sursaut de la ligne, qui démarra sans grand nom associé.
La narration de Byrne est trés fluide, utilisant de grands panels sans demise en page fantaisiste. Tout cela est fort prometteur, même si apparemmet éloigné des considérations premières de Shooter sur le titre, qui il est vrai, n'étaient pas trés claires.! :woot:

http://xavier.lancel.free.fr/dec07/starbrand10-3.jpg
Une constante: Ken quasi à poil et apparemment chaud du cul! :beu:


Un numéro qui voit revivre la série! :yo:

Découvrez le topic STAR BRAND! (http://www.buzzcomics.net/showthread.php?p=537027#post537027)

XXL
10/08/2008, 21h12
THE STAR BRAND N°12
Publié par Marvel/New Universe en Mars 1988. " "Farewell, Pittsburh.", 22p.
Scénario et dessin: John Byrne. Finitions: Tom Palmer.
Cover: John Byrne encré par Tom Palmer.

http://membres.lycos.fr/canard1999/jan06/starb12c.jpg
Vous noterez le pauvre triangle logo Pitt ajouté à la va vite...:ouf:

Critique de l'épisode précédent... (http://www.buzzcomics.net/showpost.php?p=778450&postcount=12)

Duck, dont le vrai prénom est Maddie, rend visite en Ohio à un couple d'amis appelés Jane et Roger et leur raconte ses 2 derniers mois et les précédents passés avec Kenny, et ses super-pouvoirs etc...Elle raconte ce qui s'est passé qui l'a décidé à partir quand elle annonça à Ken qu'elle était enceinte:

http://membres.lycos.fr/canard1999/jan06/starb12-4.jpg
un vrai gentleman! (en slip d'ailleurs, si si!):beu:

A Pittsburgh, une convention de comics a lieu, à laquelle se trouve Kenny en costume de Star Brand, taillant la bavette avec John Byrne, Tom Palmer et Howard Mackie. Soudain, le vieil homme revient et interpelle Kenny: il veut récupérer le Star Brand! :non:
S'ensuit une bataille qui s'interrompt quand le vieil homme fait exploser la convention, avec ses fans, ses créateurs, et le couple venu essayer de faire chanter Kenny!

http://membres.lycos.fr/canard1999/jan06/starb12-3.jpg
Et hop, un subplot mort-né! Etrange mais surprenant! :flex:

Celui-ci se réfugie sous sa forme régénératrice alien chez Myron qui l'invite à réfléchir à tout ce que lui a dit le vieil homme et à en douter. Myron arrive à convaincre Kenny de faire comme le vieil homme, qui a transféré plusieurs fois le pouvoir du Star Brand, n'en gardant que 10% à chaque fois (le premier transfert a causé le White Event, phénomène à l'origine des surhommes du New Universe!). Mais, quand, par sécurité, Kenny (en slip!) va plusieurs kilomètres en l'air pour transférer une partie du pouvoir sur un objet inanimé que lui a donné Myron (1 haltère), il provoque une explosion dévastatrice qui efface de la carte toute la région de Pittsburh!!!8(

Un numéro trés important qui non seulement explique le White Event mystérieux , postulat de départ du New Universe, mais crée une sorte de deuxiéme événément, appelé The Pitt (qui aurait certaienment été traduit par "Le Trou" s'il était sorti en français! :D) qui est censé redonner un coup de pouce à la ligne New Universe déja moribonde.

http://membres.lycos.fr/canard1999/jan06/STARB12-1.jpg
Kenny range son paquet avant de mettre le paquet! :D:gni:

Byrne est fort à l'aise et s'amuse à zigouiller les x-men (en fait des fans déguisés),mais aussi lui-même, une partie du cast et surtout tout Pittsburgh! Pourquoi détruire Pittsburgh? Parce qu'il s'agit de la ville de naissance de Shooter...:beu: Quant aux x-men, il s'agit encore une fois d'un énième bras d'honneur à Claremont, comme avait pu l'être l'histoire du faux Fatalis de Guerres Secrètes ou de Kristoff. On notera aussi une séquence où John Byrne veut étrangler un fan qui lui demande quand il va revenir sur X-men...:gni:
En passant, Shooter égratigne la crédibilité de la pseudo origine du Star Brand qu'a donné Shooter depuis le début de la série, par l'intermédiaire desréflexions de Myron.

http://membres.lycos.fr/canard1999/jan06/starb12-2.jpg
"No more games?" Et ce dernier panel, c'est quoi Mr Byrne?! :siffle:


Un trés bon numéro, réussit en tous points et montrant que Byrne a les coudées trés franches sur la série,lui permettant tous les excés!:flex:

Découvrez le topic STAR BRAND! (http://www.buzzcomics.net/showthread.php?p=537027#post537027)