PDA

Voir la version complète : Les Inédits DC : The Outsiders


Niglo
30/04/2006, 00h23
http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/outsiders01.jpg

The Outsiders #1
(Novembre 1985)

Nuclear Fear, part 1 : Beginning with a Bang ! (31 pages)

Scénario : Mike W. Barr.
Dessin & encrage : Jim Aparo.
Couverture : Jim Aparo.

Traduction : in DC Flash n°8-9, Arédit, novembre-décembre 1986.


Au large de Los Angeles, sur une plateforme off-shore, les Outsiders célèbrent leur première réunion dans leur nouveau Q.G. A l’ordre du jour : la menace que fait planer un groupe d’écoterroristes sur la centrale nucléaire d’Esperanza Canyon, dont l’inauguration doit avoir lieu dimanche prochain.

Le lendemain, chacun des membres de l’équipe vaque à ses occupations : Katana et Halo emménagent dans leur nouvelle maison ; alors qu’il déjeune avec Métamorpho et son épouse Sapphire, Black Lightning dit vouloir reprendre contact avec son ex-femme, qui vit à L.A. ; Geo-Force règle les affaires courantes à l’ambassade markovienne ; et Looker décide de se faire engager comme top-model, quitte à utiliser ses pouvoirs hypnotiques pour arriver à ses fins.

Le Dr. Eric Shanner, auteur du livre Nuclear Roulette, est obsédé par la peur du nucléaire. L’inauguration de la centrale d’Esperanza Canyon est pour lui l’occasion de faire comprendre à l’ensemble de la population que ses craintes sont bien réelles. Il a le soutien d’une jeune scientifique, Andrea Wye, qui a accepté de l’aider, essentiellement dans le but de réaliser une étude sur les peurs collectives, et supervise l’infiltration d’un groupe d’hommes armés à l’intérieur de la centrale. Mais les Outsiders veillent et arrêtent sans mal la bande.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/outsiders01-2.jpg
Looker, la petite nouvelle de l’équipe, en action.

Ce qu’ils ignorent, c’est que les hommes qu’ils ont arrêté n’étaient là que pour faire diversion. Le plan principal du Dr. Shanner consiste à faire entrer dans la centrale un groupe apparemment insoupçonnable, composé d’un homme, une femme, leurs trois enfants et leur chien, groupe qu’il a baptisé ‘la Famille Nucléaire’ (Nuclear Family en v.o.). Ils parviennent sans mal à entrer dans la zone sensible de la centrale et, à mains nues, à mettre à nu le cœur du réacteur nucléaire. Avec un temps de retard, Black Lightning, Geo-Force et Halo arrivent sur place, et réalisent bien vite que cette famille n’a rien d’ordinaire : ils lancent des rafales d’énergie, peuvent se transformer en retombées radioactives, et résistent sans mal aux attaques des Outsiders, jusqu’à ce que Halo les immobilise avec son aura de stase.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/outsiders01-3.jpg

Après avoir amenés les six corps inanimés à leur Q.G., ils découvrent qu’il s’agit de robots. Afin de découvrir d’où ils viennent, ils les abandonnent sur une corniche où ils reprennent conscience. Ils regagnent aussitôt le repère du Dr. Shanner. C’est là qu’Andrea Wye les rencontre pour la première fois. Elle remarque aussitôt que chaque membre de la Famille Nucléaire est la réplique exacte des membres de la famille du Dr. Shanner, morts irradiés des années plus tôt. Lui-même n’en a plus pour longtemps à vivre, son corps est rongé par les radiations. Mais avant de mourir, il veut marquer à tout jamais les esprits en causant une explosion atomique qui détruira Los Angeles. Lorsqu’il révèle son véritable plan à Andrea Wye, il remarque que l’un des membres de la Famille Nucléaire ne peut dissimuler une exclamation de stupeur : tout le monde se tourne alors vers la mère de famille, qui n’est autre que Looker, déguisée. Elle est aussitôt abattue par ses ‘enfants’.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/outsiders01-1.jpg
Une famille modèle ?


Commentaires :

Voilà un premier épisode plutôt réussi. Le personnage du Dr. Shanner, dont l’obsession et la perte de ses proches l’ont fait basculer dans la folie, est réussi. De même que le professeur Wye, scientifique obnubilée par ses recherches, et qui ne réalisera que trop tard où son inconscience l’a entraînée. L’idée de la Famille Nucléaire ne manque pas d’intérêt non plus, mais ne fonctionne pas vraiment ici. A la fois personnages comiques et terriblement dangereux, ils donnent au récit un côté farfelu qui ne lui va pas vraiment. En outre, le fait que Shanner les ait créés à l’image de sa famille disparue crée un décalage très gênant entre leur image volontairement ridicule et ce qu’ils sont censés représenter pour lui.

Pour le lecteur de l’époque, cet épisode marque une rupture brutale avec les récits en cours dans Batman & the Outsiders. Batman a disparu, l’équipe a quitté Gotham City pour s’installer à Los Angeles, et un nouveau membre fait désormais partie de l’équipe : Looker. Outsiders #1 se déroule après Adventures of the Outsiders #38 (titre que prendra Batman & the Outsiders à partir du #33 de mai 1986) et les explications viendront au fil des mois. Néanmoins, il devait paraître pour le moins curieux pour les lecteurs de l’époque de trouver dans certaines cases des renvois à des numéros qui ne paraîtraient que dans un an…


Halo : Statue of Limitations !(1 page)

Scénario : Mike W. Barr.
Dessin & encrage : Jim Aparo.

Une histoire d'une page basée sur un jeu de mot intraduisible. Rigolo comme du Placid & Muzo.

Niglo
30/04/2006, 00h25
http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/outsiders02.jpg

Nuclear Fear, part 2 : Family Ties ! (23 pages)
(Décembre 1985)

Scénario : Mike W. Barr.
Dessin & encrage : Jim Aparo.
Couverture : Jim Aparo.
(à noter que sur la couverture, DC s’est emmêlé les pinceaux, créditant ce numéro à l’équipe d’Infinity Inc., c’est-à-dire Thomas, McFarlane et Hernandez).

Traduction : in DC Flash n°9, Arédit, décembre 1986.


Sans nouvelles de Halo, capturée par le Dr. Shanner et sa Famille Nucléaire, les Outsiders changent de tactique : ils déclenchent une alarme se trouvant dans le robot-mère qu’ils détiennent, et attirent ainsi le reste de la famille sur un terrain de golf où ils leur tendent une embuscade. Mais l’aura de stase de Halo qui les avait immobilisés s’avère cette fois inefficace, et les Outsiders sont vite vaincus par la Famille Nucléaire, qui libère ainsi la mère.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/outsiders02-1.jpg
Une famille tout ce qu’il y a de plus ordinaire…

De retour à leur Q.G., les Outsiders optent pour une nouvelle stratégie. Ils soupçonnent les hommes qu’ils ont arrêtés près de la centrale nucléaire d’Esperanza Canyon d’être de mèche avec Shanner. Ils ont récupéré l’un de leurs talkies-walkies et, en vérouillant la fréquence sur laquelle il est réglé, remontent jusqu’au professeur Wye. Cette dernière, qui s’est enfuie après avoir découvert que Shanner veut détruire Los Angeles, leur révèle tout ce qu’elle sait.

Les Outsiders se rendent au repère de Shanner. Ils trouvent ce dernier, mais pas la Famille Nucléaire, et le docteur mourant refuse de leur dire où ils se trouvent. L’équipe décide de se rendre à la centrale atomique d’Esperanza Canyon, et y trouvent leurs adversaires. Ceux-ci sont sur le point d’unir leurs énergies pour créer une gigantesque explosion, mais les Outsiders parviennent à les séparer à temps. Cependant, la Famille Nucléaire reprend rapidement le dessus, et réussit à se regrouper. Au dernier moment, Geo-Force lance sur eux Metamorpho, transformé en T.N.T.. Les robots sont détruits par l’explosion. Dans son repère, le Dr. Shanner meurt lui aussi.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/outsiders02-2.jpg
Rien n’arrête la Famille Nucléaire…


Commentaires :

Dans la lignée de l’épisode précédent, une conclusion réussie, où l’action prime. La Famille Nucléaire apparaît encore plus farfelue dans cet épisode, ce qui nuit plutôt à cette histoire, mais le résultat se lit très plaisamment. En épilogue au récit, on découvre le retour d’un groupe que les Outsiders ont déjà affrontés (in Batman & the Outsiders Annual #1) : The Force of July.


Looker : Grip of the Untouchables, part 1 (5 pages).

Scénario : Mike W. Barr.
Dessin & encrage : Steve Lightle.

Lia Briggs, alias Looker, se rend à une avant-première en compagnie du directeur de l’agence de mannequins qui l’emploie, Mr. Dumont. A l’entrée, on lui remet un badge, mais ne sachant où l’accrocher sur sa robe de soirée, elle le jette. Elle rencontre un ami de Dumont, Carl Fredericks, et la fille de ce dernier, Chris, enfant timide complexée par son bégaiement.

Lorsqu’ils entrent dans la salle, tout le monde à l’exception de Lia – la seule à ne pas porter le badge qu’on lui a donné – devient immatériel. La faute à une bande de truands, les Intouchables, qui a mis au point ce stratagème pour pouvoir dévaliser les invités de cette soirée. Lia se rend dans les toilettes pour enfiler son costume et s’attaque aux Intouchables. Mais l’un d’eux prend en otage Chris et menace de la rematérialiser dans un objet solide si Looker ne se rend pas.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/outsiders02-3.jpg

Commentaire :

Première moitié d’un récit sans intérêt, si ce n’est celui de mettre en scène Looker, personnage dont les lecteurs de l’époque ne savaient pas encore grand chose.

Niglo
30/04/2006, 00h26
http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/outsiders03.jpg

The Outsiders #3
(Janvier 1986)

Breaking the Bank ! (23 pages)

Scénario : Mike W. Barr.
Dessin & encrage : Jim Aparo.
Couverture : Jim Aparo.

Traduction : in DC Flash n°11, Arédit, février 1987.

A Moscou, au Kremlin, Mikhail Gorbachev reçoit la visite surprise du Bad Samaritan, qui lui expose son plan devant permettre de relancer l’économie soviétique. Quelques jours plus tard, il élimine un agent du gouvernement américain ayant ses entrées à Fort Knox et s’empare des plaques de gravure servant à imprimer la monnaie américaine.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/outsiders03-1.jpg

A Los Angeles, les membres des Outsiders vaquent à leurs différentes occupations : les relations entre Halo et Katana deviennent tendues, cette dernière s’inquiétant du fait que Halo passe de plus en plus de temps en compagnie de Looker ; celle-ci justement passe un entretien d’embauche à l’agence Face Value, dont elle rencontre le directeur, Dumont, qui accepte de l’embaucher mais s’interroge sur son passé dont elle refuse de parler ; Black Lightning rend visite à son ex-femme, Lynn, à l’agence de pub où elle travaille. Les retrouvailles se passent bien, et Lynn lui présente Edward Bentama, président du Conseil des Nations Eurafricaines, avec lequel elle travaille dans le cadre de la sortie d’un disque contre la faim en Afrique.

A l’ambassade de Markovia, Geo-Force reçoit la visite du Major William Vickers, membre de l’American Security Agency, et qu’il reconnaît aussitôt comme étant Major Victory, leader de la Force of July, que les Outsiders ont déjà rencontré (in Batman & the Outsiders Annual #1). Vickers lui parle du vol des plaques, et lui apprend que certaines servaient également à imprimer la monnaie markovienne. Geo-Force en informe aussitôt le reste de l’équipe. Le soir-même, en enquêtant dans les bas-fonds de L.A., ils tombent sur un pilote d’avion ayant accepté de faire sortir du pays incognito le Bad Samaritan. Mais les Outsiders ne sont pas les seuls à avoir remonté cette piste, et lorsqu’ils arrivent au petit aéroport désaffecté où se trouve le Bad Samaritan, ils sont suivis quelques instants plus tard par la Force of July, qui les accuse d’être de mèche avec le soviétique et les attaque. Le Bad Samaritan en profite pour s’enfuir, détruisant l’entrepôt où s’affrontent les deux groupes pour les empêcher de le suivre.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/outsiders03-2.jpg
La Force of July, de gauche à droite : Silent Majority, Lady Liberty, Major Victory, Sparkler, Mayflower.

Commentaires :

Après deux premiers épisodes presque sans temps morts, Mike W. Barr prend ici davantage le temps de lancer et développer quelques intrigues secondaires plus ou moins intéressantes.

Le Bad Samaritan et son plan pour saboter l’économie américaine sont tout à fait sans intérêts, si ce n’est qu’ils offrent à Barr l’opportunité de mettre une nouvelle fois en scène sa Force of July, bande d’ultra-nationalistes tout à fait ridicules mais toujours amusants à voir en action.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/outsiders03-3.jpg

Looker : Grip of the Untouchables ! part 2 (5 pages)

Scénario : Mike W. Barr.
Dessin & encrage : Steve Lightle.

Looker explique télépathiquement à la petite Chris comment rendre tangible l’homme qui la retient, lui permettant de le mettre K.O. Elle s’empare alors de la ceinture d’intangibilité de l’homme et s’en sert pour vaincre le reste de la bande. Le calme revenu, le père de Chris se rendra compte que celle-ci ne bégaye plus. Merci Looker.

Commentaires :

Totalement inintéressant et plus que médiocre dans la réalisation.

Niglo
01/05/2006, 17h53
http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/outsiders04.jpg

The Outsiders #4
(Février 1986)

Chasing the Dollar ! (20 pages)

Scénario : Mike W. Barr.
Dessin & encrage : Jim Aparo.
Couverture : Jim Aparo.

Traduction : in DC Flash n°11, Arédit, février 1987.


Le Bad Samaritan a pris en otage le pilote d’un jet et l’oblige à le conduire en pleine mer, jusqu’à un endroit où l’attend un sous-marin soviétique. Il abat le pilote et saute en parachute. Lorsque, quelques minutes plus tard, la Force of July arrive sur les lieux, leur avion est abattu par le sous-marin. Aucun des membres n’est blessé, et ils s’attaquent au navire russe, bientôt rejoints par trois Outsiders : Geo-Force, Halo et Looker. Malgré l’animosité existant entre les deux groupes, ils font cause commune. Les marins soviétiques ne sont pas de taille à leur résister, mais ils ont pour se défendre un robot qui va mettre KO instantanément les cinq membres de Force of July. Les Outsiders se replient alors, préférant retrouver le reste de l’équipe avant d’agir, et laissant ainsi le sous-marin regagner l’U.R.S.S. avec la Force of July à son bord.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/outsiders04-1.jpg
Le nec plus ultra de la robotique soviétique…

Les Outsiders se rendent en Markovia, où ils retrouvent le frère de Geo-Force et roi de Markovia, Gregor. Celui-ci leur fournit des passeports leur permettant d’entrer incognito en U.R.S.S. Dès leur arrivée à Moscou, ils découvrent grâce à un informateur où est retenue la Force of July : une base militaire à proximité de Leningrad. Ils y pénètrent sans mal et libèrent le groupe rival. Il leur reste encore à mettre la main sur les plaques de gravure des monnaies américaine et markovienne. Ils n’auront pas à chercher longtemps : Mikhail Gorbatchev en personne vient leur rendre les plaques. Il leur explique qu’un effondrement de l’économie américaine aurait pour conséquence une crise planétaire, ce qu’il ne souhaite pas. Il laisse donc les Outsiders et la Force of July quitter l’U.R.S.S. Il compte également utiliser toutes les données recueillies lors de cette rencontre pour créer un groupe de super-agents soviétiques.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/outsiders04-2.jpg
Une entrée très discrète…

Commentaires :

Conclusion franchement quelconque pour cet arc, très routinier dans son déroulement, sans aucune surprise, et n'évitant pas le ridicule à plusieurs reprises.


Metamorpho, the Elemental Man : The Gold Standard ! (8 pages)

Scénario : Mike W. Barr.
Dessin & encrage : Joe Staton.

Non traduit.


Simon Stagg fait visiter à sa fille et son beau-fils, Sapphire et Rex Mason, sa nouvelle usine, et en particulier sa nouvelle machine, le Staggatron 2000, capable de transmuter n’importe quel élément. Il leur fait une démonstration en changeant un barre de plomb en or. Mais la transmutation n’est que temporaire.

L’expérience a également eu pour témoin deux agents de nettoyage de la société, Hugo et Bruno Thugg, qui comptent bien utiliser la machine à leur profit. Metamorpho les prend sur le fait, mais les frères Thugg prennent en otage ses proches et utilisent la machine sur lui, le transformant aussitôt en une statue d’or. C’est son épouse qui va le sauver, en jetant sur le Staggatron un thermomètre. Metamorpho se change aussitôt en mercure, puis en gaz hilarant pour mettre les deux truands hors d’état de nuire.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/outsiders04-3.jpg

Commentaire :

Un pastiche réussi des aventures de Metamorpho telles qu’imaginées par Bob Haney et Ramona Fradon dans les années 60.

Niglo
13/05/2006, 10h14
http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/out05.jpg

Outsiders #5
Mars 1986

A Christmas Carol… 1985 (20 pages)

Scénario : Mike W. Barr.
Dessin & encrage : Jim Aparo.
Couverture : Jim Aparo.

Non traduit.

Résumé :

Les Outsiders veulent faire tomber Tommy Sinclair, un parrain du crime sur le point de prendre sa retraite et de s’enfuir à l’étranger. Pour cela, ils comptent utiliser son comptable, Eben Mudge, qui travaille pour Sinclair depuis quarante ans.

Après avoir enquêté sur la vie du comptable, toute l’équipe s’introduit chez Mudge, et Katana réussit à glisser une drogue hallucinogène dans son thé. A son réveil, Mudge voit devant lui le fantôme de Harold Morley, son ancien associé, à l’époque où Mudge était encore un jeune homme idéaliste. Morley (en réalité Géo-Force déguisé) l’accuse d’avoir trahi ses idéaux. Il lui annonce également qu’il va recevoir la visite de trois esprits.

Le premier est l’esprit des Noëls d’autrefois (en réalité Halo) qui va le conduire dans le passé et l’obliger à revivre sa séparation d’avec sa fiancée de l’époque, qui lui reprochait de n’aimer que l’argent.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/out05-1.jpg

Le deuxième est l’esprit du Noël présent (Metamorpho), qui l’emmène chez sa seule famille, son neveu Daniel, qui lui avait rendu visite peu avant et avec lequel il s’est fâché. Il se rend compte que Daniel éprouve davantage de la pitié que de la colère contre lui.

Le troisième est l’esprit des Noëls à venir (Black Lightning), qui l’amène chez Tommy Sinclair où il va assister à son propre assassinat, Sinclair ayant décidé de faire le ménage derrière lui.

Eben Mudge est alors dans un tel état de détresse que Looker n’a aucun mal à accéder à tous ses souvenirs, y compris tout ce qu’il a accompli pour le compte de Sinclair. Leur mission est une réussite, mais il découvrent soudain que de lui-même Eben Mudge décide d’appeler la police pour révéler tout ce qu’il sait sur Sinclair. Informé par le valet de Mudge, Sinclair arrive aussitôt, accompagné d’hommes de main pour abattre Mudge. Mais les Outsiders s’interposent et Sinclair et sa bande sont arrêtés. De son côté, Eben Mudge décide de changer définitivement de vie.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/out05-2.jpg

Commentaires :

Comme chaque année, Mike W. Barr nous offre son conte de Noël. On a donc droit ici à une relecture du Christmas Carol de Dickens version Outsiders qui, si elle n’évite aucun poncif, se laisse néanmoins lire sans déplaisir.


Black Lightning and Katana (8 pages)

Scénario : Mike W. Barr.
Dessin & encrage : Trevor von Eeden.

Non traduit.

Une semaine avant Noël, Black Lightning, accompagné de Katana, cherche un cadeau pour son ex-femme, lorsque des bandits attaquent le magasin où ils se trouvent. Ils n’ont aucun mal à arrêter tout le monde, à l’exception de l’un d’entre eux, contraint de participer au cambriolage pour sauver son fils, kidnappé par les truands. Heureusement tout finit bien, normal c’est Noël.

Niglo
14/05/2006, 20h11
http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/out06.jpg

Outsiders #6
Avril 1986

…Nothing can stop… the Duke of Oil ! (20 pages)

Scénario : Mike W. Barr.
Dessin & encrage : Jim Aparo.
Couverture : Jim Aparo.

Traduction :in DC Flash n°13, Arédit, mai 1987.


Résumé :

A la demande du gouvernement américain, les Outsiders ont accepté de recevoir sur Station Markovia, leur base off-shore, un certain Earl J. Dukeston, un producteur de pétrole venu visiter leurs installations ultramodernes. Geo-Force et Helga Jace, la conceptrice de Station Markovia, l’accueillent à l’aéroport. Ils ne vont guère apprécier les manières rustres du texan, qui se fait appeler ‘Duke’, en particulier Helga. Ils le conduisent néanmoins à Station Markovia, dont il vont lui faire voir une partie – tout en dissimulant toutes les installations liées aux Outsiders pour préserver leur identité secrète et le rôle premier de la plateforme.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/out06-1.jpg

Pendant ce temps, les autres Outsiders vaquent à leurs occupations civiles. Katana découvre que Halo travaille dans un fast-food, afin de se faire de l’argent de poche, et qu’elle apprécie beaucoup son travail ; Looker participe à une session photo, et un inconnu qui la surveille subtilise une boite de soda qu’elle vient de vider afin d’analyser ses empreintes digitales ; quant à Black Lightning, il passe un journée agréable en compagnie de Metamorpho et sa femme Sapphire, jusqu’à ce qu’il aperçoive à une terrasse son ex-femme en compagnie d’Edward Bentama, l’homme avec qui elle travaille.

Après avoir vu par quels procédés les installations de Station Markovia peuvent extraire de la mer du pétrole ou de l’or, Earl J. Dukeston se retire dans sa chambre, où il contacte aussitôt par radio un interlocuteur inconnu. L’appel n’échappe pas aux senseurs de la station. Geo-Force se rend dans la cabine de Duke, qui se jette aussitôt sur lui. Helga Jace déclenche aussitôt une alarme afin de prévenir le reste de l’équipe. Geo-Force de son côté constate très vite que Duke dispose d’une force surhumaine. Il reste insensible à ses coups, et lorsque Duke contre-attaque il met Geo-Force K.O. sans mal. Le reste de l’équipe arrive peu dans le hangar de la station, mais Duke a déjà pu accéder aux contrôles et va piéger les Outsiders en mettant le feu à une canalisation de pétrole. Enfin il retrouve Helga dans son laboratoire. Celle-ci va lui jeter une fiole d’acide au visage, et découvrir du même coup que le Duke n’a rien d’humain.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/out06-2.jpg

Commentaires :

Cet épisode se présente dans un premier temps comme une visite guidée du Q.G. des Outsiders – on a même droit à un plan de Station Markovia. En attendant que ses véritables capacités nous soient révélées, le Duke nous est présenté comme une caricature de Texan, rustre et arrogant.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/out06-3.jpg
En bonus : une pin-up de Brian Bolland.

The Outsiders at the Bat (7 pages)

Scénario : Mike W. Barr.
Dessin & encrage : Jim Engel.

Quoi dire ?

Un pastiche du poème d’Ernest L. Thayer consacré au base-ball, Casey at the Bat (quoi ça qui ?). Ici se sont donc les Outsiders qui affrontent Kobra dans un match de base-ball, Mike Barr écrit en vers, et Jim Engel signe quelques planches fort réussies. Mais j’ai rien compris.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/out06-4.jpg

Niglo
08/07/2006, 11h43
http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/out07.jpg

Outsiders #7
Mai 1986

Assault on Station Markovia ! (20 pages)

Scénario : Mike W. Barr.
Dessin & encrage : Jim Aparo.
Couverture : Jim Aparo.

Traduction : in DC Flash n°14, Arédit, juin 1987.

Résumé :

Les Outsiders hors d’état de nuire, le Duke of Oil prend le temps de raconter son histoire à Helga Hace. Vingt ans plus tôt, il était le P.D.G. de Dukeston Oil, petite société d'exploitation de pétrole. Victime d’un accident sur un site de forage, il aurait dû périr. Au lieu de quoi il s’est réveillé dans un corps mécanique. Ses sauveurs étaient des hommes d’affaire travaillant pour un groupe baptisé Skull et avaient tenté de racheter sa société. Ils ont pu sauver son cerveau et lancer la fabrication d’un clone à partir de son ADN. Mais il faut vingt ans pour que le clone arrive à maturité et que le cerveau du Duke puisse y être transplanté. En attendant, il doit vivre dans ce corps mécanique.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/out07-1.jpg

Contrairement à ce que le Duke of Oil a vu sur ses écrans, les Outsiders ne sont pas morts carbonisés dans l’incendie du hangar où ils se trouvaient. Ils ont pu s’abriter dans les murs de la station, et Halo a projeté l’image de leurs corps au milieu des flammes. Ils partent alors à la recherche du Duke. C’est Halo qui tombe sur lui la première et avertit ses camarades. Le corps mécanique du Duke of Oil lui permet de résister aux rayons de Black Lightning ou Looker, d’arracher des pans entiers de mur, voire même de résister plus ou moins bien à Metamorpho, transformé en acide. Mais il a affaire à forte partie et préfère se réfugier dans le centre de contrôle de Station Markovia, d’où il va contrôler les systèmes de sécurité de la base.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/out07-2.jpg

Les Outsiders vont alors devoir combattre des chariots de maintenance et des canons automatiques, jusqu’à ce qu’ils parviennent à court-circuiter la salle de contrôle. Ils se retrouvent alors à nouveau face au Duke of Oil et le combat reprend. Le sabre de Katana entame le crâne de l’androïde, et ils découvrent tous, y compris le principal intéressé, qu’à l’intérieur du crâne ne se trouve pas un cerveau humain mais des circuits électroniques. Le Duke réalise alors que ses créateurs lui ont menti : il n’est qu’un robot. Un dernier coup de G-Force le propulse hors de la station et il tombe en pleine mer. Malgré leurs recherches, les Outsiders ne retrouveront pas son corps.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/out07-3.jpg

Commentaires :

Conclusion de cette première apparition du Duke of Oil. L’action est assez stéréotypée, et Aparo semble bâcler de plus en plus ses planches. Le vilain n’est pas particulièrement réussi ici, même la révélation finale le concernant ne le rend guère plus intéressant.

Pas de back-up story ce mois-ci, mais neuf pages sur lesquelles Curt Swan dessine une vingtaine de trading cards consacrées aux Outsiders et à leurs adversaires.

Niglo
23/07/2006, 14h43
http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/out08.jpg

The Outsiders #8
Juin 1986

– sans titre – (28 pages)

Scénario : Mike W. Barr.
Dessin & encrage : Jan Duursema
Couverture : Jan Duursema (?)

Non traduit.

Résumé :

Au Japon, Oyabun, l’un des chefs de la pègre nippone, se fait remettre par un vieil homme un Tengu, une créature mythique. Il ouvre la cage de la créature et l’oblige à prendre possession de l’un de ses hommes de main. Puis il ordonne à l’homme de partir pour les Etats-Unis, et d’y trouver Katana.

A Los Angeles, alors que le reste de l’équipe est parti en mission, Katana, Halo et Looker passent la journée ensemble. Après une séance d’entraînement dans un club de gym. Elles vont chez Katana avant de regagner Station Markovia. Mais alors que Katana est seule, un ninja fait irruption dans la maison et l’attaque. Après une brève passe d’armes, Katana le tue. Les tatouages qu’elle découvre sur son corps lui apprennent qu’il s’agissait d’un yakuza.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/out08-1.jpg

Le soir tombé, Katana s’interroge sur cette attaque, qui n’avait aucune chance d’aboutir. L’âme de son adversaire se trouvant désormais prisonnière de son sabre, elle y cherche une réponse, mais le reflet des yeux qu’elle découvre sur la lame n’a rien d’humain.

Un peu plus tard, Halo entend du bruit et, craignant une nouvelle attaque, quitte sa chambre. Elle tombe sur Katana, qui se jette sur elle et la transperce de son sabre, avant de quitter la station à bord du jet de l’équipe. Heureusement pour elle, Halo a eu le temps d’anticiper l’attaque de son amie et de créer une image d’elle-même que Katana a empalée. La jeune fille contacte Looker qui la rejoint aussitôt. Dès le lendemain elles prennent un avion à destination du Japon.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/out08-2.jpg

A Tokyo, lors d’une réunion entre mafieux, Katana s’introduit en se faisant passer pour une geisha et massacre tous les yakuzas présents. Halo et Looker découvrent ses exploits le lendemain dans la presse. Elles repèrent un endroit où doit se tenir une autre réunion mafieuse et se préparent. Effectivement, peu après, Katana passe à l’attaque, mais ses deux amies s’interposent. Elles ne parviennent pas à la vaincre, mais elles arrivent à s’emparer de son sabre. En l’inspectant, Halo découvre que l’âme de Katana est prisonnière du sabre et parvient à entrer en contact avec elle.

La nuit suivante, Katana envoie ses deux amies en forêt où elles déposent un panier rempli d’œufs. Peu après, une demi-douzaine de Tengus apparaissent, attirés par les œufs, symboles de vie. Les Tengus sont bientôt rejoints par le vieil homme qui a remis l’une des créatures à Oyabun. Katana lui parle en japonais et lui expose son plan, qu’il accepte.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/out08-3.jpg

Oyabun a réuni les chefs de clans contre lesquels il a envoyé Katana. Il demande leur soumission, sans quoi la jeune femme les exterminera jusqu’au dernier. Il est interrompu par l’arrivée de Looker, Halo et les Tengus. Pendant que les deux Outsiders occupent les hommes de main d’Oyabun, les Tengus se jettent sur Katana et parviennent à faire sortir d’elle le Tengu qui occupait son corps. Son âme ayant réintégré son corps, Katana se tourne vers Oyabun. Mais elle ne le tue pas, préférant faire savoir à tous ses rivaux qu’il a été battu par trois femmes et quelques esprits.

Les Outsiders retournent en forêt où elles retrouvent le vieil homme, qui s’avère être en réalité Tengu-Suma, le grand chef des Tengus. Il s’excuse pour le comportement du Tengu qui a possédé Katana et leur fait ses adieux. Les trois jeunes femmes reprennent l’avion pour les Etats-Unis. Halo a remarqué que l’un des Tengus a pris l’avion avec elles, mais elle n’en fait pas part à ses camarades.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/out08-4.jpg

Commentaires :

Les femmes sont à l’honneur dans ce fill-in. A la fois à travers ses trois héroïnes, mais également par sa dessinatrice, Jan Duursema, qu’on avait découverte trois ans plus tôt dans la série Arion. Son trait est un peu inégal tout au long de l’épisode, mais certaines scènes ont une classe certaine.

Le scénario est plutôt amusant, inspiré d’une légende japonaise. On y retrouve Oyabun, l’ancien employeur de Takeo, le frère du mari de Katana qu’il a tué. Le déroulement de l’action manque de temps à autres de logique, mais le résultat est tout de même réussi.

Niglo
18/10/2006, 15h11
http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/out09.jpg

Outsiders #9
Juillet 1986

Bentama means… Betrayal ! (20 pages)

Scénario : Mike W. Barr.
Dessin & encrage : Jim Aparo.
Couverture : Jim Aparo.

Non traduit.

Résumé :

Black Lightning et son ex-femme Lynn assistent au Hollywood Bowl à un concert de charité pour l’Afrique organisé par l’employeur de Lynn, Edward Bentama. Black Lightning est jaloux des relations entre Lynn et Bentama, mais est rassuré lorsqu’il apprend que ce dernier repart bientôt dans son pays, le Mozambie. Lynn demande à Black Lightning de l’accompagner au garage pour récupérer quelque chose dans la voiture, mais ils sont attaqués par deux hommes qui kidnappent Lynn. Black Lightning tente de s’accrocher à leur voiture, sans succès. Il contacte alors le reste de l’équipe.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/out09-1.jpg

Black Lightning ignore tous des ravisseurs de Lynn. C’est le Dr. Jace qui va fournir aux Outsiders une piste à suivre : elle a trouvé sur le revolver perdu par les kidnappeurs des traces de farine industrielle. Ils décident donc de fouiller les boulangeries récemment fermées.

De son côté, Edward Bentama a également appris l’enlèvement de Lynn. Il fait torturer un homme qu’il soupçonne d’être de mèche avec les ravisseurs pour lui faire avouer où la jeune femme est retenue.

Après plusieurs fouilles infructueuses, les Outsiders découvrent l’endroit où se trouve Lynn. Ils se débarrassent assez vite des gardes et la libèrent. Après de tendres retrouvailles avec Black Lightning, elle lui raconte que selon ses ravisseurs, Bentama est un tyran qui dissimule ses actes sous le couvert des opérations caritatives qu’il organise. Puis elle part chercher dans une pièce voisine des bandages pour Black Lightning, légèrement blessé lors de la fusillade qui a précédé. Mais elle est une nouvelle fois kidnappée, cette fois par les hommes de Bentama. Après quelques minutes d’attente, les Outsiders réalisent que la jeune femme a disparu et soupçonnent aussitôt Bentama.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/out09-2.jpg

Commentaire :

Un épisode très routinier, qui développe finalement le personnage d’Edward Bentama, apparu dans la série quelques mois plus tôt.


Halo and Tiger the Wonder-Cat : A Tale of two Kitties ! (8 pages)

Scénario : Mike W. Barr.
Dessin & encrage : Ernie Colon.

Non traduit.

Tiger, le chat de Halo, a une fois de trop abîmé une paire de chaussures appartenant à Katana, et celle-ci demande à Halo d’aller lui faire couper les griffes. Chez le vétérinaire, elle rencontre un vieil homme, monsieur Danziger, qui possède un chat quasiment identique au sien. Le chat, Ambrose, est le seul compagnon du vieillard. Herb, l’assistant du vétérinaire, entendant cela, décide d’en tirer profit en kidnappant le chat pour demander une rançon à Danziger. Mais lorsqu’il revient le soir, Tiger et Ambrose ont été mis dans la même cage. Il embarque les deux chats.

Le lendemain, en découvrant la disparition des chats, Halo décide de mener son enquête. Elle se rend chez Herb, mais celui-ci a vidé son appartement. Néanmoins elle trouve une adresse griffonnée sur une boite d’allumettes et s’y rend. Herb est là, en compagnie d’un complice. Lorsque Halo fait une entrée fracassante, Herb s’enfuit en emportant les chats et un revolver. Halo le poursuit, mais Herb menace de tuer les chats. C’est Tiger qui va le désarmer d’un coup de griffe. Herb jette alors la cage à l’eau, mais Halo la rattrape à temps et administre une bonne correction au kidnappeur félin. Elle ramène ensuite Ambrose à M. Danziger, qui lui donnera une récompense lui permettant de racheter une paire de chaussures à Katana.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/out09-3.jpg

Commentaires :

Un scénario infantile et une prestation d’Ernie Colon assez quelconque.

Niglo
17/12/2006, 01h02
http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/out10.jpg

Outsiders #10
Août 1986

The People’s Heroes (21 pages)

Scénario : Mike W. Barr.
Dessin & encrage : Jim Aparo.
Couverture : Jim Aparo.

Non traduit.

Résumé :

Lynn Stewart se réveille dans le palais présidentiel de Mozambia où l’a conduite Edward Bentama. Celui-ci lui avoue son amour, mais à présent qu’elle a découvert son vrai visage, elle le rejette violemment. Leur discussion est interrompue par un appel urgent. Bentama regagne son bureau où il s’entretient au téléphone avec Mikhail Gorbatchev. Il lui demande de l’aide pour affronter les Outsiders. Gorbatchev accepte. Le lendemain, un petit groupe arrive d’U.R.S.S.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/out10-1.jpg

De nuit, par les airs, les Outsiders pénètrent en Mozambia. Ils parviennent à passer inaperçus jusqu’à ce qu’ils arrivent au palais présidentiel. Là les attend un groupe de super-héros soviétiques : les Héros du Peuple, composé de Molotov (dont le corps peut exploser à volonté), Bolshoi (d’une agilité exceptionnelle), Pravda (une empathe) ainsi que Hammer et Sickle (marteau et faucille en français, les symboles de l’U.R.S.S. qui leur servent également d’armes). Les Outsiders ne résistent pas longtemps à leurs adversaires : Metamorpho est réduit en pièces par une explosion de Molotov, Katana se rend lorsque Sickle menace de tuer Halo, Looker s’effondre lorsque Pravda lui fait voir son ancienne apparence, et Geo-Force est vaincu au corps à corps par Hammer. Seul Black Lightning parvient à s’échapper. Mais à quelques rues de là, il s’effondre.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/out10-2.jpg

Commentaires :

Une fois encore, Mike W. Barr tente de faire évoluer son groupe de super-héros dans un contexte réaliste (ici une dictature africaine). Et une fois encore le résultat n’est franchement pas convaincant. Le personnage d’Edward Bentama n’est à aucun moment crédible. Comment ce dictateur sanguinaire peut-il organiser des concerts caritatifs en Occident pour en reverser les bénéfices à l’U.R.S.S. sans que personne, à part les Outsiders, ne découvre la vérité ? Quant aux Héros du Peuple que l’on découvre ici, ils ne sont qu’un ramassis de clichés particulièrement éculés (il n’est qu’à voir leurs noms). Tout cela est franchement risible.


High Flight (7 pages)

Scénario : Mike W. Barr, d’après un poème de John Gillespie Magee, Jr.
Dessin & encrage : Jerry Ordway.

Il s’agit d’un poème mis en image par Jerry Ordway. L’intérêt en est assez limité, mais le travail d’Ordway mérite le coup d’œil.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/out10-3.jpg

Niglo
17/12/2006, 01h10
http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/out11.jpg

Outsiders #11
Septembre 1986

No Escape ! (15 pages)

Scénario : Mike W. Barr.
Dessin & encrage : Jim Aparo.
Couverture : Jim Aparo.

Non traduit.

Résumé :

Geo-Force, Katana et Halo sont conduits dans un camp de travaux forcés, dans lequel les conditions de travail sont particulièrement monstrueuses. Geo-Force est envoyé dans les mines d’or, où il pioche toute la journée. Voilà des années que plus aucune pépite n’a été extraite de cette mine, mais un prisonnier lui apprend que selon la légende, le jour où quelqu’un y trouvera de l’or, le Mozambia sera à nouveau libre. De son côté, Katana est nommée infirmière, bien qu’elle n’ait aucune notion de médecine, tandis que Halo doit préparer la nourriture pour les prisonniers.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/out11-1.jpg

De son côté, Looker a été conduite au palais présidentiel d’Edward Bentama, qui a d’autres projets pour elle. Pour s’assurer qu’elle ne se rebellera pas, il a installé dans l’une de ses boucles d’oreilles un appareil qui retourne ses pouvoirs contre elle lorsqu’elle les utilise. Mais Looker se dit prête à aider Bentama de son plein gré.

Black Lightning se réveille dans une cave où il est présenté à Akubo Dimante, leader de la résistance contre Bentama. Dimante était autrefois un athlète, c’est aujourd’hui un cul-de-jatte dont la seule ambition est la libération de son peuple. Black Lightning lui offre volontiers son aide.

Looker est conduite dans un laboratoire où a été amené le corps de Metamorpho. Bentama veut se servir des pouvoirs de Metamorpho pour mettre au point sa propre bombe atomique. Il demande à Looker de pénétrer l’esprit de son ancien ami. L’appareil qui l’empêche d’utiliser ses pouvoirs est désactivé le temps qu’elle mène à bien l’opération. En sortant du laboratoire, elle aperçoit Geo-Force. Non seulement elle ne lui vient pas en aide, mais elle annonce à Bentama que son ex-partenaire est en train de creuser un tunnel pour s’évader. Geo-Force est aussitôt violemment puni, tandis que Looker regagne le palais en compagnie de Bentama.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/out11-2.jpg

Suite des malheurs des Outsiders en Afrique. Même si Mike Barr fait tout ce qu’il peut pour donner un ton sinistre et réaliste à son récit, l’intrigue et les situations sont trop caricaturales et/ou invraisemblables pour que l’histoire fonctionne. Le seul élément intéressant de cet épisode est l’apparente trahison de Looker. On en sait suffisamment peu sur le personnage et ses motivations pour que son retournement de veste semble plausible.


All about Halo’s Auras (4 pages).

Scénario : Mike W. Barr.
Dessin & encrage : John Byrne.

Petite rappel en image des capacités des différents auras de Halo :

- Rouge : chaleur. Peut atteindre plusieurs centaines de degrés.
- Orange : force. Peut traverser le métal.
- Jaune : lumière. Peut aveugler un adversaire.
- Vert : stase. Peut ralentir l’écoulement du temps.
- Bleu : distorsion. Peut créer des illusions optiques.
- Indigo : gravité. Peut soulever plusieurs tonnes.
- Violet : inconnu. Halo n’a jamais utilisé ce pouvoir.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/out11-3.jpg

Looker (1 page)

Pin-up signée Brian Bolland.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/out11-4.jpg


Katana : Swordless Samurai (8 pages)

Scénario : Mike W. Barr.
Dessin & encrage : Trevor von Eeden.

Résumé :

Un policier infiltré dans un gang opérant à Little Tokyo est tué. Katana découvre le repère du gang et règle leur compte à ses membres.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/out11-5.jpg

Commentaire :

Encore une courte histoire sans le moindre intérêt, hormis la prestation de Trevor von Eeden.

Niglo
17/12/2006, 01h16
http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/out12.jpg

Outsiders #12
Octobre 1986

Nothin’ left to lose ! (20 pages)

Scénario : Mike W. Barr.
Dessin & encrage : Jim Aparo.
Couverture : Jim Aparo.

Non traduit.

Résumé :

Edward Bentama fait fouiller Freedom City à la recherche de Black Lightning, sans succès. Looker lui propose de l’aider dans ses recherches, à condition qu’il la débarrasse de l’appareil qui la prive de ses pouvoirs, mais Bentama n’a pas encore assez confiance en elle. Mais Looker a un autre plan : lorsqu’on l’a autorisée à utiliser ses pouvoirs pour lire l’esprit de Metamorpho, elle en a profité pour implanter un ordre subconscient dans l’esprit de Jonathan, le bras droit de Bentama, qui va désactiver l’appareil et lui rendre sa liberté.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/out12-1.jpg

Black Lightning, avec l’aide d’Akubo Dimanto et de ses résistants, décide de passer à l’action et s’introduit dans le camp de travail où sont détenus ses amis. Les résistants attaquent au moment où Bentama arrive au camp. Looker entre elle aussi dans la partie et sème la panique dans les rangs de Bentama. Katana se rend au laboratoire où se trouvent les restes de Metamorpho et lui permet de se régénérer. Bentama fait appel aux Héros du Peuple, mais cette fois les Outsiders sont prêts à leur faire face et les mettent rapidement hors d’état de nuire. Les troupes de Bentama sont vaincues. Quant au président du Mozambia, il est tué par Dimanto, qui ne survit pas non plus à cet ultime face à face.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/out12-2.jpg

Les Outsiders quittent le Mozambia sous les ovations de la foule. Mais à peine ont-ils décollé que leur appareil est abattu par un avion de chasse soviétique.

Commentaires :

Conclusion de l’arc opposant les Outsiders à Edward Bentama. Tout y est trop caricatural pour que cette histoire soit réussie, malgré les bonnes intentions du scénariste.


Who’s black and white and blonde all over ? (8 pages)

Scénario : Mike W. Barr.
Dessin : Mark Beachum.
Encrage : Gray Morrow.

Résumé :

Halo accompagne Looker à un défilé de mode lorsque Firefly, un vilain capable de faire disparaitre les couleurs, s’attaque aux tenues devant servir lors du défilé.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/out12-3.jpg

Commentaire :

Cette histoire réussit l’exploit d’être ridicule sans être drôle, même au troisième degré.

Niglo
19/05/2007, 10h08
http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/Niglo2/out13.jpg

Outsiders #13
(Novembre 1986)

Couverture : Jim Aparo.

Marooned (15 pages)

Scénario : Mike W. Barr.
Dessin & encrage : Jim Aparo.

Non traduit.

Résumé :

Après que leur appareil a été abattu par un avion de chasse soviétique, les Outsiders ont trouvé refuge sur une petite île déserte. Mais, après trois semaines, ils n’ont toujours pas trouvé le moyen de regagner la civilisation. Leur dernière tentative a manqué de peu de tourné à la tragédie, Geo-Force et Metamorpho ayant poussé leurs pouvoirs jusqu’à leur limite, ce qui a failli causer leur perte.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/Niglo2/out13-1.jpg

Geo-Force décide de renoncer à être le leader des Outsiders. Il se sent responsable de cette situation. Il demande à Black Lightning de le remplacer, mais ce dernier refuse. La tension monte progressivement entre différents membres de l’équipe. Halo reproche à Looker de s’être jetée dans les bras de Bentama tandis qu’elle et Katana étaient envoyées en camp de concentration. Looker trouvera le réconfort dans les bras de Geo-Force. De son côté, Black Lightning se rapproche un peu plus de son ex-femme.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/Niglo2/out13-2.jpg

Black Lightning a une nouvelle idée pour réussir à quitter l’île. Geo-Force et Metamorpho prennent de l’altitude, jusqu’à se libérer de la gravité terrestre. Ils restent ainsi immobiles tandis que la Terre continue de tourner sous eux. Lorsqu’ils redescendent, ils se trouvent à proximité des côtes et appellent un navire à l’aide. Ils partent ensuite retrouver le reste de l’équipe, qui va enfin pouvoir quitter l’îlot où ils se trouvaient.


Commentaires :

Envoyer les Outsiders sur une île déserte permet à Mike W. Barr de faire le point sur ses personnages et leurs relations au sein de l’équipe. Pourquoi pas, mais dans un cadre un peu moins ridicule c’eut été tout aussi bien.


May the Geo-Force be with you (4 pages)

Scénario : Mike W. Barr.
Dessin & encrage : Jerry Bingham.

Non traduit.

Un bref rappel des origines et des pouvoirs de Geo-Force, fort joliment illustré par Bingham.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/Niglo2/out13-3.jpg

Black Lightning : Ten Minutes (7 pages)

Scénario : Mike W. Barr.
Dessin : Steve Ditko.
Encrage : Jerry Ordway.

Non traduit.

Résumé :

Alors que Black Lightning fait ses courses dans une épicerie, trois hommes masqués prennent les clients et le personnel en otage. Black Lightning parvient à couper les lumières du magasin, enfiler sa tenue et arrêter les malfaiteurs. Il empêchera même le dernier d’entre eux de se suicider pour éviter de se faire arrêter.

Commentaire :

Un récit dont le seul intérêt est d’être illustré par Steve Ditko, dont on reconnaît immédiatement le style marqué l’encrage très prononcé de Jerry Ordway.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/Niglo2/out13-4.jpg

Metamorpho : Bringing up Baby (1 page)

Scénario : Mike W. Barr.
Dessin & encrage : Ernie Colon.

Non traduit.

Résumé :

Sapphire emmène Metamorpho faire du shopping pour leur enfant à naître, mais ce dernier trouve plus judicieux de l’emmener dans une quincaillerie que dans un magasin pour enfants.

Commentaire :

Presque aussi drôle que du Placid et Muzo.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/Niglo2/out13-5.jpg
Pin-up de Joe Staton

Niglo
01/06/2007, 12h26
http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/Niglo2/out14.jpg

Outsiders #14
(Décembre 1986)


The Looker Murder Case ! (20 pages)

Scénario : Mike W. Barr.
Dessin & encrage : Jim Aparo.

Non traduit.

Résumé :

Looker se rend chez Carl Cramer, le détective privé engagé par son employeur, Roger Dumont, pour s’introduire chez elle. Il reconnaît les faits et lui montre une photo d’elle qu’il a récupéré, où elle apparaît telle qu’elle était avant sa métamorphose. Dumont espère la faire chanter, mais Looker le gifle puis utilise ses pouvoirs sur lui pour qu’il oublie tout ce qu’il sait d’elle.

Pendant ce temps, c’est un jour tragique pour Halo : on lui a posé un appareil dentaire. Elle n’ose plus sourire, et évite ses camarades lors de son premier jour de classe.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/Niglo2/out14-1.jpg

Pour lui changer les idées, Katana a organisé une fête pour son anniversaire. A la vue des invités et des cadeaux qu’ils lui ont apporté, Halo oublie bien vite ses petits soucis. Malheureusement, la soirée est interrompue par l’arrivée d’un inspecteur de police venue arrêter Looker pour meurtre…

On a retrouvé Carl Cramer mort dans son bureau. Outre le fait que Looker se trouvait sur les lieux peu de temps avant le drame, Cramer, avant de mourir, a saisi une maquette de bateau qui se trouvait sur son bureau, plus précisément un brick (en anglais brig, ce qui n’est pas loin de ressembler à Briggs, le nom de Looker). La jeune femme est conduite en cellule.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/Niglo2/out14-2.jpg

En consultant les fichiers informatiques de la police, les Outsiders découvrent le nom de différentes personnes qui auraient pu avoir des raisons de tuer Cramer : Belle Warren, éleveuse de chiens, John Rupert, un comptable, et Phil Melton, un horloger. Cramer les faisait chanter tous les trois. Les Outsiders se séparent pour les interroger, mais ne découvrent pas grand chose de nouveau.

Black Lightning soupçonne le tueur d’avoir pu faire disparaître un objet qui risquait de l’incriminer. Il contacte Looker, qui se souvient qu’une cloche de navire miniature se trouvait sur le bureau.

Tous les suspects sont réunis au commissariat. La cloche ne désigne pas Belle Warren (en anglais cloche : bell) mais Phil Melton, l’horloger (la cloche servait à marquer le temps à bord des anciens navires). Une perquisition chez lui a permis de retrouver les cendres d’une chemise sur laquelle les enquêteurs ont retrouvé des traces de sang du même groupe que Cramer ! Melton est arrêté et Looker libérée.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/Niglo2/out14-3.jpg

Commentaires :

Mike W. Barr s’essaie à l’énigme criminelle, et le résultat est absolument navrant. Les explications sont plus que tirées par les cheveux et le récit lui-même est soporifique au possible. Une catastrophe.


Windfall : Starting over (8 pages)

Scénario : Mike W. Barr.
Dessin & encrage : Mary Wilshire.

Non traduit.

Résumé :

Après avoir refusé l’offre qui lui était faite de rejoindre les Outsiders, Windfall, l’ancienne membre des Masters of Disaster, est restée en Markovia ou elle essaie de se faire aussi discrète que possible.

Dans un village, elle croise le chemin de chasseurs, de retour de la forêt où ils étaient à la recherche d’un ours qui terrorise toute la région. Windfall sympathise avec l’un d’entre eux, Nikolas, qui l’invite dans la maison familiale. Elle y est accueillie par la mère de famille, qui lui apprend que son mari et son fils aîné sont mort dans la guerre récente qui a eu lieu dans le pays. Windfall culpabilise et se sent responsable de leur mort.

Pour se faire pardonner, elle décide de partir en forêt à la nuit tomber pour trouver l’ours et le capturer. Mais elle est surprise par un groupe de chasseurs qui l’assomme et l’attache à un poteau. Nikolas se trouve parmi eux. Les chasseurs s’apprêtent à l’exécuter lorsque l’ours arrive et sème la panique dans leurs rangs. Windfall se retrouve seule face à l’animal, mais Nikolas décide de lui venir en aide et s’interpose. Il est blessé par l’ours. Windfall parvient à se libérer de ses liens et utilise toute la puissance de ses pouvoirs contre l’ours qui finit empalé sur un tronc d’arbre. Nikolas n’est que légèrement blessé, mais il demande à Windfall de s’en aller.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/Niglo2/out14-4.jpg

Commentaire :

Mike W. Barr revient sur le destin de Windfall, que l’on avait croisé quelques mois plus tôt dans les pages de Batman & the Outsiders. Il fait ici le portrait d’une jeune femme paumée, qui réalise trop tard les conséquences de sa participation à la guerre au sein des Masters of Disaster. Un récit plutôt réussi, et les planches de Mary Wilshire ne sont pas vilaines non plus.

Niglo
01/06/2007, 12h27
http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/Niglo2/outa1.jpg

Outsiders Annual #1
(Décembre 1986)

The Skull… the Serpent… and the Outsiders (44 pages)

Scénario : Mike W. Barr.
Dessin & encrage : Kevin Nowlan.
Couverture : Kevin Nowlan.

Traduction : in Batman : L’Oeil du Serpent, coll. Super-Héros n°28, Comics USA, 1989.

Résumé :

A Gotham City, Batman surprend un cambrioleur, Milton, responsable de multiples effractions ces derniers jours. Paniqué, Milton s’enfuit par les toits, mais perd l’équilibre et fait une chute mortelle. Batman récupère dans la sacoche de Milton un dossier au nom de Jason Burr. Batman reconnaît immédiatement ce nom : il s’agit de celui du frère jumeau de Kobra, aujourd’hui décédé.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/Niglo2/outa1-1.jpg

George est un petit truand sans envergure. Un jour, lors d’une collecte du sang, un docteur lui propose de participer à un test médical. Il accepte et passe quelques semaines à l’hôpital. Choyé et bien payé, il ne s’inquiète pas du genre d’expérience dont il a pu être le cobaye. Il ignore qu’il participe à un projet mis au point par la société criminelle baptisée Skull, et plus particulièrement par son nouveau leader, Simon Pons.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/Niglo2/outa1-2.jpg

Il est temps pour Pons de passer à la phase suivante de son plan. Il contacte Kobra. Ce dernier méprise Pons et a déjà refusé de s’allier au Skull, mais Pons possède désormais le moyen de la faire changer d’avis : lorsque Pons met en marche un petit appareil qu’il tient à la main, Kobra se tord soudain de douleur, tout comme George. Pons sait que Kobra avait un frère jumeau, Jason Burr, et qu’un lien mystérieux les unissait : lorsque l’un souffrait, l’autre ressentait une douleur identique au même moment. Jason Burr est aujourd’hui mort, mais Pons a modifié le système nerveux de George pour qu’il soit la réplique exacte de celui de Jason. Il tient ainsi Kobra à sa merci.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/Niglo2/outa1-3.jpg

Alors qu’elle participe à une séance photo, Looker perçoit soudain une image de mort et s’effondre. Lorsqu’elle a retrouvé ses esprits et regagné le Q.G. des Outsiders, elle en informe ses camarades. Elle leur dit avoir également vu brièvement dans son esprit l’image d’un camp militaire : Fort Baxter.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/Niglo2/outa1-4.jpg

Geo-Force utilise ses contacts diplomatiques pour être autorisé à visiter Fort Baxter, en compagnie de Black Lightning et Katana. Le reste de l’équipe se déguise en militaires pour s’introduire dans la base. Le général fait visiter à Geo-Force les lieux, notamment la salle de contrôle et de lancement des missiles nucléaires qui se trouvent sur la base. Soudain, l’alarme est donnée, et Geo-Force, Katana et Black Lightning son enfermés dans une salle pour leur propre sécurité. Ils n’ont guère de mal à en sortir discrètement.

La raison de cette alerte ? Kobra, dont le vaisseau vient de se matérialiser au-dessus de Fort Baxter, et qui va s’emparer des missiles nucléaires qui s’y trouvent grâce à un puissant rayon-tracteur.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/Niglo2/outa1-5.jpg

En suivant le même chemin, Geo-Force, Katana et Black Lightning parviennent à s’introduire dans le vaisseau de Kobra. Ils sont bientôt rejoints par le reste de l’équipe, et le combat s’engage contre les troupes de Kobra. Mais rapidement, Kobra ordonne aux Outsiders de cesser de se battre, sans quoi il fera exploser immédiatement les missiles dont il s’est emparé.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/Niglo2/outa1-6.jpg

Le vaisseau de Kobra regagne la base du Skull, où les missiles sont déchargés. Kobra fait son rapport à Simon Pons, qui utilise une nouvelle fois son appareil sur lui pour briser toute volonté de se rebeller.

Ce que Pons ignore, c’est que Kobra a passé un arrangement avec les Outsiders. Ces derniers s’introduisent discrètement dans la base du Skull et répandent dans le système d’aération un gaz somnifère.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/Niglo2/outa1-7.jpg

Les Outsiders ne sont pas les seuls à s’être introduits dans le repère du Skull : Batman est là également. Après s’être débarrassé du déguisement qui lui a permis de passer inaperçu, il trouve la pièce où George se trouve. Il est venu le libérer, mais George l’attaque par surprise et s’enfuit. En le poursuivant, Batman tombe sur les Outsiders.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/Niglo2/outa1-8.jpg

Alors que le gaz commence à faire effet, les hommes de main de Kobra passent à l’attaque. Pons utilise une nouvelle fois son appareil, cette fois pour le tuer, mais Kobra a récupéré un neutraliseur neural qui le protège des effets de l’appareil de Pons, ce qui n’est pas le cas de George. Ce dernier parvient néanmoins à atteindre un vaisseau du Skull et s’enfuit. Mais l’appareil est abattu par celui de Kobra. Dans les décombres, Geo-Force récupère George, grièvement blessé. Halo utilise l’un de ses auras pour tenter de le maintenir en vie, mais George meurt.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/Niglo2/outa1-9.jpg

Simon Pons et Kobra sont arrêtés. Ce dernier annonce aux Outsiders que le gaz qu’il leur a demandé d’utiliser n’est pas un somnifère mais un poison mortel, de même que l’antidote qu’il leur a donné. Mais les Outsiders n’ont pas utilisé ce gaz : c’est Metamorpho qui s’est transformé en gaz et a rendu tout le monde inconscient… Kobra joue alors sa dernière carte : il menace de faire exploser les missiles nucléaires si les Outsiders l’empêchent de fuir. Ces derniers n’ont d’autre choix que d’accepter.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/Niglo2/outa1-10.jpg

Kobra parti, les Outsiders font le point sur la situation. Batman est forcé de reconnaître que l’équipe parvient à se débrouiller sans lui, puis s’en va.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/Niglo2/outa1-11.jpg

Commentaires :

Premier annual pour les Outsiders, et Mike W. Barr en profite pour faire revenir Batman, qu’ils n’avaient plus croisé depuis leur séparation. L’intrigue en elle-même est très classique, un peu confuse dans sa résolution (le lien unissant Kobra à George) mais plutôt correcte.

Evidemment, ce qui fait tout l’intérêt de cet annual, c’est le travail de Kevin Nowlan. L’artiste est rare, et pouvoir l’admirer tout au long de ces quarante-quatre pages (il dessine, encre et met en couleurs) est un plaisir rare. Tant au niveau du dessin que de la narration, son travail est remarquable de bout en bout. De plus, étant donné la longueur de ce récit, il a tout loisir de prendre son temps pour certaines scènes, telles la longue course-poursuite entre Batman et le cambrioleur au début du récit, ou l’introduction de Kobra, assez sadique… Bref, ne serait-ce que pour Nowlan, un épisode indispensable.

http://img.photobucket.com/albums/v674/Niglo/Niglo2/outa1-12.jpg